L'Armée des Ombres

Saison XI Cliquez ici pour voir l'intro...

Korriban est une planète désertique froide. Il s'agit d'un monde sanctuaire pour les Siths car il abrite les tombeaux de nombreux seigneurs Siths légendaires. Les profondeurs de Korriban recèlent d'incroyables et obscurs pouvoirs, et pour cette raison l'Ordre Jedi émit en son temps une interdiction formelle de s'y rendre à l'encontre de ses membres.
Avatar de l’utilisateur
By Mya Tellis
#23350
    -- Nouvelle Apprentie --


    Précédemment ...

    Darth Krayt avait promis de montrer à Mya la voie qui la mènerait vers une victoire certaine sur l'Inquisitrice. Cette pensée hantait la mirialan depuis que le vaisseau avait quitté le sol. Il se dirigeait désormais vers Korriban, dont Mya n'avait gardé aucun souvenir. Elle n'avait pas même conscience d'être un jour venue ici. Cette planète ne lui évoquait absolument rien. Pour l'instant du moins.

    La Jedi n'avait pas quitté Krayt des yeux depuis leur départ. Elle lui vouait un genre de fascination démesurée. Il lui donnerait les armes pour assouvir sa vengeance, elle obéirait jusqu'à être capable de mettre à terre son ennemie par ses propres moyens. Elle devrait cependant faire preuve de patience, ce qui ne semblait pas pour le moment poser de problème. La jeune femme gardait le silence, observant son environnement direct, attendant qu'on l'informât de l’atterrissage sur la planète. Elle n'avait toujours pas donné son nom à Krayt. Lui avait-il demandé ? S'en souvenait-elle ?
Avatar de l’utilisateur
By Darth Krayt
#23413
Korriban, enfin de retour sur une planète qu'il connaissait et où il n'avait pas besoin de se cacher, il était chez lui, sur son territoire, son domaine, son fief du Côté Obscur. Il avait beau vouloir trouver une « capitale » secondaire pour les Sith, Korriban est et sera toujours le cœur du Nouvel Ordre Sith et rien ne le ferait changer d'avis la dessus.

Il ne revenait pas seul, il avait lui la jeune Mirialan, sa nouvelle Apprentie, qui venait suivre son enseignement tout comme Darth Wyyrlok et avoir deux Apprentis réjouissait grandement le Seigneur Noir, il ne comptait pas les mettre en concurrence, pas tout le temps, juste de temps à autre, sans prévenir afin qu'ils se testent et s'éprouvent mais les deux faisaient partie d'un vaste projet dont ils seraient la partie visible, le reste ne serait connu que d'une poignée de personnes jugés de confiance, fidèle à la cause du Nouvel Ordre Sith et à son leader mais il avait le temps et surtout, il avait enfin une certaine somme d'argent pour pouvoir agir et non plus attendre encore et encore, cela lui permettrait d’accélérer nombre de ses projets et de penser plus sereinement à l'avenir. Mais en attendant, il avait une Apprentie à former et à découvrir par la même occasion.


[Darth Krayt, Seigneur Noir des Sith] << Bienvenue sur Korriban mon Apprentie, voici le monde originel des nôtres, le berceau de notre Ordre, là où les Exilés vinrent il y a des millénaires, les Jedi préférant les punir de cette façon, leur lâcheté leur empêchant de leur donner eux même la mort pour avoir des idées différentes des leurs.

Ici, nos ancêtres dominèrent sans peine le peuple Sith et en devinrent les chefs, les leaders car c'est à cela que nous sommes destinés, nous sommes faits pour diriger et non servir, nous devons guider la Galaxie et lui offrir la paix qu'elle mérite, débarrassé de la vermine Jedi qui a imposé sa domination à grands coups de sabres lasers, faisant beaucoup plus de victimes que nous et ils ont l'audace et la folie de se poser en gardiens de la paix et de la justice.

Ici sera ton nouveau chez toi mais je me dois de te prévenir, tu n'es pas encore complètement une Sith et ton aura sent encore l'odeur des Jedi et les Tuk'Ata, que tu peux apercevoir au loin, le sentiront aussi clairement que moi et tenteront de t'attaquer si tu t'éloignes de moi. Sois extrêmement prudente, nombreux sont les esprits rôdant sur les plaines désertiques de Korriban, cherchant à posséder la première âme qui ne fera pas attention. Aussi je te conseille de protéger ton esprit de toute incursion et de faire attention tant que nous serons pas sur le lieu où je te formerais.

Tu vas également devoir te choisir un nom de Sith, entre nous, je me moque de ton nom, il n'a aucune importance pour moi sur Korriban mais tu devras me le dire quand même car nous allons être amené à bouger prochainement et sur les autres planètes, je serai obligé de t'appeler par le nom que tes parents t'ont donné. Des questions ma jeune Apprentie ? >>
Avatar de l’utilisateur
By Mya Tellis
#23501
    Mya écouta son nouveau maître tout en promenant un regard attentif sur la planète qu’elle découvrait. Le lieu ne lui évoquait rien, tout avait pour elle un aspect nouveau. La mirialan ne se rendit pas compte que ses souvenirs de Korriban lui faisaient défaut, cette absence passa inaperçue. Krayt distribua ordres et consignes. La jeune femme hocha la tête avec assurance.

      « J’obéirai, Maître. »

    Bien que l’esprit de Mya ait été indéniablement endommagé par le crash, elle prendrait grand soin à l’isoler de toute intrusion indésirable. Ce que l’ex-Jedi ignorait, c’est que le bouclier qu’elle avait déployé avant l’impact avait eu d’innombrables répercussions sur sa structure mentale. Aussi, une partie de sa mémoire et de ses perceptions demeurait paralysée ; elle se retrouvait donc, de fait, isolée. Il faudrait à Mya beaucoup de temps pour recouvrer ses souvenirs, qu’ils fussent récents ou plus anciens.

    Puis Krayt fit allusion à son nom, à ses parents. L’incompréhension s’empara de la jeune femme qui demeura quelques secondes silencieuse. Comment avait-elle pu oublier ? Mea … Mia … Mya. Oui, peut-être Mya. En était-elle sûre ?

      « Je … n’ai pas souvenir d’un nom. »

    Frappée de stupeur, prise d’un terrible doute, Mya cherchait désespérément la raison de cet oubli, sans comprendre comment une telle chose pouvait disparaître ainsi. On n’oublie pas son propre nom …

      « Ranath. Appelez-moi Ranath. »

    Ça ferait l’affaire en attendant, et l’humain semblait s’en moquer.

      « Comment dois-je vous appeler, Maître ? »
Avatar de l’utilisateur
By Darth Krayt
#23511
Elle obéirait, elle comptait donc devenir une Sith et cette réponse satisfaisait grandement le Seigneur Noir, il pourrait compter sur elle en toutes circonstances et elle serait dévouée à celui qui lui proposait une solution au cœur de ses propres ténèbres.

Il ne remarqua pas la confusion et l'amnésie de sa nouvelle Apprentie, il était trop occupé par les projets du Nouvel Ordre Sith, la formation de Ranath et de Wyyrlok et comment asseoir sa domination sur les autres Seigneurs Sith, qui pourraient éventuellement contester son autorité. Il se devait de les amadouer ou à défaut de leur faire comprendre que seul lui serait aux commandes, il ne tolérerai aucune mutinerie, cela il devrait le leur faire savoir prochainement sous peine de perdre tout ce qu'il entreprenait. Mais pour le moment, ses Apprentis devaient être prêt à le suivre, peu importe les risques encourues. Et il comptait faire de Ranath une Sith plus puissante que Wyyrlok car, contrairement au Chagrien, la jeune femme ne montrait qu'obéissance.


[Darth Krayt, Seigneur Noir des Sith] << Darth Ranath, c'est donc ainsi que tu te feras connaître désormais ma chère. J'ose espérer que tu seras à la hauteur, Darth Wyyrlok peut confirmer que je ne tolère pas l'échec. N'est ce pas Seigneur Wyyrlok ? >>

[Darth Wyyrlok] << Je confirme, notre Maître est intransigeant mais c'est un excellent professeur, quand on se donne les moyens de réussir. >>

[Darth Krayt, Seigneur Noir des Sith] << Bien bien bien, maintenant que ce point est éclairci... Tu peux m'appeler Darth Krayt, Maître ou Seigneur Krayt, peu m'importe tant que tu fais preuve de respect. Sache également que je suis le Seigneur Noir du Nouvel Ordre Sith, celui qui est à l'origine du renouveau des Sith.

As tu des questions Darth Ranath ? >>
Avatar de l’utilisateur
By Mya Tellis
#23619
    Darth Krayt ignora les appréhensions de Mya, si bien qu’elle balaya également ses propres doutes. Si cela n’avait pas d’importance pour son maître, alors elle ne porterait qu’un intérêt minimal au problème. Il y avait bien d’autres aspects de la situation qui réclamaient une plus grande attention. Le témoignage de Darth Wyyrlok, notamment, auquel la mirialan n’accorda qu’un crédit tout à fait relatif : rien, pas même Darth Krayt et son entrainement, ne l’empêcherait de se venger. La jeune femme en était convaincue. Elle acquiesça cependant, ne souhaitant pas remettre en cause les qualités de son maître.

      « Aucune question, Maître. »

    Dès à présent, Darth Ranath était prête. Prête à servir Krayt, prête à débuter l’entrainement, prête à obéir. Implicitement, elle ne se fixait qu’une règle : la voix de son maître. Nul autre n’aurait autant d’emprise sur ses actes et ses pensées.

    C’était peut-être la chose que le Temple n’avait pas su donner à Mya : la figure emblématique d’un maître. Depuis la mort de son mentor, la mirialan n’avait jamais à nouveau accordé sa confiance. Son entrainement en avait pâti, son assurance et sa foi également. Mais ce n’était pas là la raison de la trahison de Mya envers l’Ordre Jedi. L’amnésie et la colère latente en était la cause.
Avatar de l’utilisateur
By Darth Krayt
#23647
Aucune question, parfait, les choses sérieuses allaient donc pouvoir commencer. De plus, elle faisait déjà preuve de respect et de déférence envers son nouveau Maître, Krayt en déduit qu'elle avait manquée d'une figure d'autorité chez les Jedi et qu'elle appréciait l'idée d'avoir un Maître qui s'occuperait d'elle.

[darth Krayt, Seigneur Noir des Sith] << Si tu n'as aucune question, les choses sérieuses vont pouvoir commencer.

Sur Korriban, comme de rares autres planètes, le Côté Obscur est dominant et la Force Lumineuse n'a pas sa place. Je veux que tu ressentes le Côté Obscur et que tu t'ouvres à Lui, entièrement et sans barrière aucune. Ensuite, je te testerai pour voir de quel bois tu es faite. >>


Il la laissa accomplir son premier exercice, s'asseyant en tailleur à même le sol. Il ferma les yeux et s'ouvrit à la Force, plongeant en Elle, avant de concentrer son attention sur la jeune femme, suivant sa progression. il contacta Wyyrlok par télépathie, lui intimant de méditer lui aussi, il était hors de question qu'il reste oisif.
Avatar de l’utilisateur
By Mya Tellis
#23786
    Ressentir le Côté Obscur … Et Mya fut seule. Ses sauveurs s’isolèrent à quelques pas d’ici. Elle les observa un instant et tendit naturellement son esprit vers eux. Que voulait-il dire ? S’ouvrir, abaisser les barrières … La jeune femme retira son esprit et s’éloigna de peu. Elle contemplait en silence son environnement proche, promenant son regard aux alentours. Elle oublia Krayt et Wyyrlok, elle oublia Korriban. Mya vidait son esprit de toute pensée, et comme pour accroitre sa concentration, elle ferma les yeux.

    Une fois ses pensées tues, ne restait que la chanson du vent, triste mélodie aux oreilles de la mirialan. Elle voulait en entendre davantage, et avec plus d’intensité. Elle laissa le chant de la brise venir à elle. À moins qu’elle ne partit à sa rencontre. Mya ne pouvait faire cette distinction. Elle ouvrit les mains d’un geste ample et lent pour accueillir cette nouvelle sensation à la fois chantante, encourageante et effrayante. Ce qui lui était apparu comme la mélodie du vent s’engouffra dans son esprit et s’en empara jusqu’aux limites de son noyau amnésique. Le cœur des souvenirs de Mya demeurait préservé, intouché.

    Debout, immobile, et tournant le dos à Krayt, Mya contemplait le Côté Obscur.
Avatar de l’utilisateur
By Darth Krayt
#24432
Krayt suivit les efforts plus que louable de Ranath, elle ressentit assez rapidement le Côté Obscur et elle s'ouvrit à lui sans mesure aucune, sentant toute la puissance de la Force Obscure et l'étendue des pouvoirs qu'Elle pouvait offrir.

Le Seigneur Noir rejoignit sa nouvelle apprentie et se plaça à ses côtés, posant sa main mécanique sur l'épaule de la Mirialan, laissant la puissance de son aura se faire sentir afin qu'elle puisse comprendre la puissante affinité que Krayt avait avec le Côté Obscur.


[Darth Krayt, Seigneur Noir des Sith] << Maintenant que tu as pu sentir le Côté Obscur, je t'ordonne de t'en servir... >>

Il fit venir son sabre et attaqua en visant la tête de la jeune Sith et dans la foulée, Wyyrlok bondit tel un fauve, sabre à la main, se retrouvant bloqué in extremis par le second sabre de son Maître. Que la danse commence !
Avatar de l’utilisateur
By Mya Tellis
#24448
    Le mouvement de Krayt attira l'attention de Mya. Elle le surveillait désormais. Il posa sa main sur son épaule, et la jeune femme établit immédiatement une connexion avec son Maître. Elle sentait sa présence dans la Force, elle sentait la pression de ses doigts sur son épaule. Une fraction de seconde durant, Krayt resserra son emprise, et l'instant d'après, il attaquait. Mya n'avait pas perdu une miette du déroulement de ce piège. Elle esquiva de peu et se dégagea d'un bond, se mettant ainsi à bonne distance des deux hommes. La mirialan jetait un regard noir à Darth Krayt.

    Mya, à la manière d'un félin, contourna son maître. Nouvelle attaque, nouvelle esquive. Le sabre manqua de peu son épaule. La mirialan n'avait toujours pas dégainé son arme, comme si l'existence de celle-ci lui était inconnue. Elle se concentrait sur les mouvements de son adversaire. Il s'approcha à nouveau. Cette fois cependant, Mya usa instinctivement de la Force pour retenir la lame de Krayt à bonne distance de son crâne. Le temps sembla alors se figer, la jeune femme plongea son regard dans les yeux de son maître.

    D'un unique mouvement vif, Mya se saisit de son sabre, le dégaina et vint interposer sa lame. Les deux sabres s'entrechoquèrent dans un concert de crépitements. Avec un cri sourd, elle repoussa violemment Krayt. Les sabres se séparèrent et Mya resserra son emprise sur la poignée de son arme. L’irradiante lumière de la lame améthyste enveloppait celle qui fut une Jedi Sombre, traqueuse de Sith.
Avatar de l’utilisateur
By Darth Krayt
#24464
La jeune femme esquiva deux fois ses assauts et bloqua sa troisième offensive grâce à la Force et Wyyrlok décida de rejoindre la nouvelle Apprentie, lui faisant comprendre d'un simple regard qu'ils devaient combattre ensemble pour tenir tête à leur Maître, ce qui arracha un sourire à Krayt, qui se laissa enivrer par la puissance infinie du Côté Obscur et il laissa son aura éclater, comme une provocation avant l'assaut.

Il fit tournoyer ses sabres, accélérant au fur et à mesure la vitesse de rotation, marchant à pas lent devant ses Apprentis et il laissa le Côté Obscur prendre le contrôle, savourant ce regain de puissance qui courait dans ses veines. Et Krayt sauta, lames en avant, attaquant ses disciples.

Il contra une offensive du Chagrien et virevolta pour l'attaquer sur le flanc tout en bloquant et contre-attaquant Ranath, ses deux sabres rencontraient systématiquement ceux de ses Apprentis, il ne discernait pas encore la forme de combat pratiquée par l'ancienne Jedi mais il connaissait mieux le style de combat de son futur bras droit, qui tentait d'alterner entre le Soresu et l'Ataru et lorsque le jeune Sith tenta de sauter par dessus son Maître, il fut balayé par un coup de pied qui le faucha aux jambes et il s'écrasa sur le sol, laissant la Mirialan seul face au Seigneur Noir.


[Darth Krayt, Seigneur Noir des Sith] << Wyyrlok, tu as perdu !

Maintenant Darth Ranath, montrez moi de quoi vous êtes capable, les Sith ne reconnaissent que la force et la puissance, prouvez moi que vous êtes capable de me tenir tête, prouvez vous à vous même que vous êtes digne de recevoir mon enseignement. Sinon, je devrai vous tuer, les faibles n'ont pas leur place dans mes rangs, seuls les forts peuvent vivre. >>


Et il chargea à nouveau, effectuant un double salto avant pour passer largement au dessus de la jeune femme, se retournant avant de retomber sur le sol, attaquant en haut et en bas avec ses deux sabres. Comment réagirait Ranath?



[Nouane] Paradis perdu

Etait-elle sous le choc ou simplement songeuse ? I[…]

Le fait que le AA9 soit complètement vide de sens[…]

Les demandes de l’homme sont pour certaines presq[…]

Modération flash Attaque de TranXspace :[…]

Protéger sa cargaison ça faisait toujours plaisi[…]

Connivence

La nuit était tombée. L’appartement était vide […]

[Molavar] Portée par un souffle

Pilote de chasse ? Était-ce là de la nostalgie ?[…]

Pas un mot, les dents serrées, Isabo ne communiq[…]