L'Astre Tyran

StarWars Online Roleplay Cliquez ici pour voir l'intro...

Image

Orbitant autour de la planète des Hutts, Nal Hutta, Nar Shaddaa est le spatioport du monde Hutt, connu dans toute la galaxie pour ses immenses gratte-ciels, ses mécaniciens spatiaux réputés, mais aussi pour sa fréquentation douteuse, composée de tout ce que le secteur compte de hors-la-loi. Surnommée la Lune des Contrebandiers, Nar Shaddaa est effectivement une plate-forme active pour la contrebande dans les bordures Médiane et Extérieure.
Gouvernement : Hutts
Avatar de l’utilisateur
By Varok le Hutt
#38664
Au sein du Convor

Au sein de son espace privé au sein Ce cargo léger était un bon début mais Varok désirait plus. Beaucoup plus, si il voulait mener à bien ses plans pour atteindre des sommets. Cela faisait maintenant quelques temps que Bossato lui avait donné ce choix...

Senex-Juvex ou la CSU ?


Le premier secteur était encore impérial, mais isolé, ce qui était une bonne chose pour tout contrebandier. Qui plus est l'esclavage était autorisé et l'argent coulait à flot parmi les nobles. Il se serait alors avéré facile pour un humain d'opérer des actions criminelles mais pour un Hutt c'était une autre affaire. Il faudrait des contacts.

Quant à la CSU, n'en parlons pas. Elle était de plus en plus isolationniste et autoritaire. Les braves criminels étaient considérés comme de la vermine par la "Prima". Une dirigeante qui eut l'enviable coup du destin, d'avoir un Parlement explosé pour récupérer les pleins pouvoirs. Quelle...coïncidence.

A force de réfléchir sur le sujet, Varok perdit de vue l'objectif le plus proche. A savoir se faire de l'argent et vite. Tout en récupérant un vaisseau plus gros, des contacts et des hommes de mains.

Heureusement que son contact Jilruan lui avait parlé d'une affaire qui allait bientôt avoir lieu sur Vergesso. Mais avant cela il lui fallait aller recruter des associés sur Nar Shaddaa. Aaaah qu'est-ce qu'il n'aimait plus cette planète même si son charme opérait encore un peu. Malheureusement pour Varok c'était l'un des seuls lieux dans la galaxie pour recruter des spécialistes.

Il devait se l'avouer, c'était un endroit des plus propices pour gagner un max de crédits rapidement et rencontrer des personnes intéressantes. Mais aussi pour mourir rapidement...

Image


Le bruit de la sortie de l'hyper-espace déstabilisa Varok.

Son comlink grésilla : "On est arrivés, partenaire. J'espère que vous avez un plan." La voix de la pilote de ce rafiot dans lequel il se trouvait le fit réellement sortir de ses pensées.

"Ne vous inquiétez pas chère amie. Tandis que vous, j'espère que vous aimez changer de vêtements et savez piloter autre chose que ce cargo léger."

"C'est le Quacta qui se moque du Stifling".

"Bon, amorcez l'atterrissage pendant que je met en place mon plan."


Emétteur : Client de l'ombre

Récepteur : à tout ceux intéressés pour se faire des crédits.


Objet : Recherche de mercenaires/chasseur de primes pour un coup de main

Je recherche des bras pour m'aider à récupérer un colis dans la Bordure Extérieure. Environ 50 000 crédits représentent la récompense de cette mission. Plus, sont à prévoir si la mission réussie.

Si intéressé, n'hésitez pas à répondre à ce message. Si votre profil est retenu, je vous recontacterais.


Cordialement,

Le Client de l'Ombre


*Les répliques en cette couleur ont été traduites du Hutt pour plus de facilité pour la lecture.

Au sein du Bistro sans Cœur de Nar Shaddaa.

Varok était assis à une table, sirotant le dernier cocktail à la mode. Il scruta son datapad tout en analysant les fiches de planètes qui se présentaient à lui. Seul, il ne fit pas attention à l'environnement qui l'entourait, jusqu'à ce qu'un être encapuchonné s'assit à sa table. Malgré sa capuche l'on pouvait clairement reconnaître un Rodien.

"Vous voilà. Merci pour votre temps monsieur Shierto."

Son interlocuteur parla en rodien :

"Parlez Limace baveuse. J'espère que vous ne m'avez pas fait venir sur cette Lune maudite pour une opération qui ne me rapporterais pas assez." On pouvait clairement entendre le bruit du déclenchement d'un blaster en dessous de la table.

"Laissez-moi vous commander la même boisson pour apaiser vos ardeurs mon jeune ami." Varok fit un signe à la serveuse Twi'lek la plus proche pour commander le même cocktail au nouvel arrivant.

"Je ne suis pas là pour boire mais pour parler affaires. Qui plus est je ne suis même pas sûr d'avoir bien fait de venir ici."

"Et pourtant vous êtes là, donc vous prenez ma proposition au sérieux. Qui plus est je ne suis pas là pour savoir qui tireras le premier sur qui."

"Il faut croire...." Pononça le Rodien tout en rangeant son blaster et en plaçant son cocktail au bord des lèvres.

"Pour ce travail nous allons devoir faire preuve de professionnalisme et je vais avoir besoin de vos hommes."

"Et moi de vos crédits."

"Comme promis vous aurez une partie de la cargaison."

"Je m'en assurerais, Hutt.".

Varok leva son verre.

"Aux crédits."

Le Rodien le suivit.

"Aux crédits."
Avatar de l’utilisateur
By Vrad Kist
#38685
Émetteur : Ran Crimson, Lord du clan Crimson & Dirigeant de la Crimson Squad

Destinataire : Client de l'ombre

Message Crypté.

La Crimson Squad répond favorablement à votre demande d'aide pour le transport de marchandise.

Nous attendons votre retour pour discuter des modalités de paiement et les ordres de missions.

Respectueusement, Ran Crimson Lord du clan Crimson et Dirigeant de la Crimson Squad.
Avatar de l’utilisateur
By Sareth
#38687
Image


Wings of Liberty, Vide Spatial, 23h15 heure universelle, 13 ABY.

Le canapé de la salle de pilotage était plus bondé qu'à l'accoutumée en cette soirée animée au sein du vaisseau du chasseur de primes. En effet, bien installés en train de dévorer des pommes de Naboo frites, Sareth était en train de regarder un Holofilm en compagnie de Rooker et de Seven pour passer le temps avant d'aller dormir. Le film s'intitulait "Pour quelques crédits de plus." un classique de l'Holostern Corellien que Rooker adorait depuis toujours... Les scènes étaient vieillotes, la manière de filmer l'était tout autant, pourtant Sareth devait bien reconnaître qu'il aimait lui aussi ce style de films. Tous ces moments lui rappelaient les aventures qu'il avait vécu au travers de la galaxie en solo ou aux côtés de son père, ces mêmes aventures qui lui valurent le surnom de Cowboy de l'Espace par son paternel. Rooker, qui connaissait le film comme sa poche, ne pouvait s'empêcher de faire de nombreux commentaires sur la création du film ainsi que de citer de nombreuses anecdotes de montage. Le Mandalorien faisait mine de l'écouter mais avait le regard rivé sur le film et dévorait les pommes de Naboo frites comme un goinfre... Quand à Seven, il regardait curieusement l'Holostern mais ne comprenait rien à tout ce qui se passait devant lui, malgré qu'on lui ait expliqué à trois reprises ce qu'était un film, ce concept lui était totalement incompréhensible. Quel était l’intérêt de faire semblant d'être quelqu'un d'autre et de se filmer en faisant semblant d'être quelqu'un d'autre ? L'humanité et ses choix étranges lui échapperaient toujours... Mais tout à coup, alors que le petit groupe s'amusait bien devant le film, Rippley entra dans la pièce en trombe, faisant clignoter tous ses voyants en faisant un bruit monstre. Agacé, Rooker mit en pause, ne pouvant supporter de rater ne serait-ce qu'une seconde de son film préféré.

    - Quoi ?! Qu'est-ce qu'il y a ?! Cria-t-il tel un buffle.
    - Bibibip ! Bip bip bibibibibip ! Bouboup ! Répondit alors l'astromécano, l'air vexé.
    - Il a pas tort, c'est vrai qu'on lui a dit de nous prévenir si jamais une offre alléchante passait sur l'holonet.
    - Roooooh... Mais pour une fois qu'on parlait pas boulot !
    - N'en fais pas dix caisses non plus... On a qu'à répondre rapidement et finir le film, de toute façon si jamais on est accepté la mission aura sans doute lieu demain ou après demain.
    - Grrrr...Soit, mais fais vite.
    - De quoi parle la mission, camarade droïde ?
    - Bidibibididi ! Bibibibip ! Bouuuuu !
    - Une "Livraison" ? C'est vague... M'est avis que si il réclame l'intervention de mercenaires c'est qu'il est pas vraiment à lui son colis. C'est payé combien ?
    - Bipidoup !
    - Oooh...
    - Après je veux pas être pessimiste mais ça pue l'arnaque ton histoire.
    - Certes... Mais au pire si jamais c'est effectivement une arnaque j'aurais simplement à l'arrêter et à le livrer à la première planète républicaine du secteur, je suis persuadé qu'ils m'en donneront un bon prix.
    - Bien vu... Par contre rien ne dit que tu arriveras à l'arrêter sans encombre.
    - C'est pour ça que tu resteras pas loin avec ton vaisseau et que Seven m'accompagnera.
    - Rien à redire... C'est bien, tu te professionnalise avec le temps !
    - Encore heureux, le contraire serait inquiétant, rigola alors le Mandalorien dont la bouche était à demi pleine.

Émetteur : Sareth Daran

Récepteur : Client de l'Ombre

Objet : (Re) Recherche de mercenaires/chasseur de primes pour un coup de main

MESSAGE CRYPTÉ

Salutations, je suis Sareth Daran, chasseur de primes et mercenaire Mandalorien. Je suis intéressé par votre offre. J'ai à ma disposition un arsenal de pointe digne d'un représentant de mon peuple ainsi qu'un Droïde Assassin de classe IG qui m'accompagne, lui aussi très bien équipé. Je me suis récemment battu contre huit Wampas dans les arènes de combat d'un certain Kain dans le cadre d'une mission pour Grakkus le Hutt, la vidéo doit être facilement trouvable sur l'holonet si jamais vous voulez des preuves concrètes de mes compétences en combat. J'ai d'autre part travaillé durant trois ans de loyaux service pour Takkra le Hutt avant que ce dernier ne rencontre une mort tragique lors d'un attentat contre son palais.

En espérant que mon profil convienne à ce que vous recherchez.
Bien cordialement, Sareth Daran.


Les chasseurs de primes, après avoir envoyé ce message, se remirent confortablement assis sur leur canapé et reprirent leur holofilm... Espérant avoir une réponse le lendemain de la part du mystérieux client de l'ombre. Il était bientôt temps de remplir les caisses, l'entretien du vaisseau et des armes de Sareth n'allait pas se payer tout seul. Le Mandalorien avait un étrange pressentiment concernant cette mission... Quelque chose était louche, mais cela ne voulait pas nécessairement signifier qu'il allait y perdre quelque chose.
Modifié en dernier par Sareth le mer. 6 janv. 2021 20:08, modifié 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
By Seïstan Chinotsuki
#38705
Dans leur quête pour retrouver Doashim, ou du moins tout élément pouvant mener à lui, les deux anciens mercenaires des Kogarasumaru faisaient le tour de leurs anciens lieux de détachement tout en essayant de se rapprocher de leurs anciens contacts. Tout en évitant autant que possible de s’approcher d’Eys’than, sympathique Zabrak capable de vous arracher le cœur sans jamais cesser de vous sourire. Ils étaient en approche de Nar Shadaa afin de retrouver la trace de la Lieutenant War’Shiva. La Twi’lek avait un caractère bien trempé, même s’il était difficile de l’approcher, son regard en particulier était pour le moins gênant.

Dès que vous entriez dans son champ de vision, vous aviez l’impression qu’elle évaluait quelle partie de votre anatomie il fallait vous délester en premier. Une histoire intéressante circulait d’ailleurs à ce sujet, alors qu’elle avait la charge de la cantina de Mos Eisley et du bordel attenant un client avait décidé de prendre son pied en tabassant une fille. Nyna War’Shiva était intervenu et d’un coup de vibrodague l’avait délesté de son organe, l’histoire aurait pu être cocasse si elle s’était arrêtée là, mais elle l’avait forcé à le manger. Enfin, pour être exact elle l’avait étouffé avec en lui enfonçant dans la gorge.

Autant dire que le personnel masculin s’efforçait autant que possible d’éviter son commandement. La seule chose qui poussait les deux compagnons à vouloir l’approcher c’est qu’il s’agit de celle connaissant le mieux Doashim personnellement, pour autant elle était presque aussi difficile à trouver que lui. Alors qu’ils s’approchaient de la planète à travers le champ d’astéroïde, l’écran de Seïstan bipa par deux fois.


Solyr, on a encore reçu deux codes de missions sans avoir accès aux données, ça te dit quelques chose Sombre griffe et Orbite obscure ? Comment ils voulaient qu’on fasse pour s’y retrouver en chargeant juste les code et pas les briefings de missions aussi..

On approche de la planète, la jauge de carburant est à la moitié, va falloir penser recharger

Avec quel argent ? On va devoir se trouver du travail dans ce bouge avant de pouvoir continuer notre enquête

Le Kage était en train de s’énerver avec les commandes de son ordinateur de bord pour dégager les notifications indésirables, ça et leur bourse toujours vide finissait par lui mettre les nerfs à fleur de peau. C’est avec un soupir de frustration qu’il vit une nouvelle notification apparaitre sur l’écran, mais un rapide coup d’œil suffit à le calmer.

Y’a un type qui est prêt à embaucher du monde pour récupérer un colis dans le coin, c’est bien payé, 50 000 crédits. On y va ?

A ce prix-là, aucune chance que ce soit un travail honnête..

On a le choix ?

Pas vraiment, espérons que ce soit pas un piège ou d’un Hutt

D’un geste à la rapidité relative, Seïstan écrivit une réponse à l’offre d’emploi. Il faudrait sûrement un peu de temps pour obtenir la réponse, de quoi commencer la recherche de Nyna. Une fois la réponse envoyée, il soupira et ferma les yeux alors qu’une voix venant tout droit de son passé lui répétait tel un mantra « Un bon Hutt est un Hutt mort ! »





Emétteur :ex- FFK – 3ème division – 4ème escouade – binôme 6

Récepteur : Client de l’Ombre


Objet : Réponse à votre recherche

Ancien mercenaire rattaché à la Force de Frappe Kogarasumaru, suite à sa dissolution par les autorités de la Nouvelle République découlant de l’interdiction des troupes mercenaires de grandes envergures nous sommes à la recherche d’un emploi. Nous sommes disponibles pour répondre à votre offre.

Discrétion assurée.
Avatar de l’utilisateur
By Varok le Hutt
#38731
Cantina sans nom, Nar Shaddaa


La Cantina sans nom est un lieu idéal pour tout voleurs, tueur à gage ou gangsters. Alors quand on est les trois à la fois c'est l'idéal !

Dans l'un des coins, comme dans la plupart des cantinas se trouvait un groupe qui jouait plusieurs musiques plus ou moins connues : https://www.youtube.com/watch?v=BYnAemEf6Gg

Varok se trouvait dans la loge 7 qui se situait en hauteur. Il réfléchissait et profitait du repos qu'offrait ce lieu pour préparer son prochain coup. Il avait une vue imprenable sur la clientèle qui fréquentait l'établissement. Pour lui tout lui était permis, son kajidic possédait la cantina.

Néanmoins une règle était en place dans la cantina : on ne tuait pas et on ne commençait pas un combat. Sinon, croyez-moi vous n'auriez pas le temps de le terminer.

Notre bon Varok attendait donc les réponses à son message posté sur le dark holonet. Son Gank de main et la capitaine Tyché étaient présents et attendaient comme lui. Chacun à sa manière. L'un vérifiait ses avants-bras et les armes qui se situaient dedans et l'autre sirotait son verre tout en observant le Hutt. Ce dernier reçu plusieurs notifications sur son datapad.

"Il semblerait que nous ayons des candidats."

"Il semblerait."

Après quelques heures et plusieurs verres, Varok retenu trois candidatures.

La première fut celle d'un groupe dénommée "La Crimson Squad."."Jamais entendu parler."Néanmoins si l'on se référait au nom de Ran Crimson, ce dernier était connu. "Des Mandaloriens...Intéressant." Il renvoya un autre message crypté pour préciser la nature de la mission tout en gardant un peu de finesse.

La deuxième candidature fut quant à elle plus soutenue. En effet le monsieur avait un beau CV. Et il ne mentait pas, car Varok prit la peine de regarder la vidéo de ce fameux combat. Et quel combat. On aurait pu croire que Grakkus l'avait lui même préparé. C'était le Mandalorien qu'il lui fallait il en était sûr. "Ah Takkra, cela faisait longtemps que je n'avais pas entendu ce nom là." Vu ses compétences son prix devait s'avérer pharamineux.

La dernière candidature retenue fut celle d'un mercenaire ayant appartenu à une force armée plus importante. Néanmoins il semblait faire cavalier seul. Autant donner leur chance aux petits nouveaux. :troll:

Varok ne tarda pas à préparer son message de retour.


Emetteur : Client de l'Ombre

Récepteur : Ran Crimson, Lord du clan Crimson & Dirigeant de la Crimson Squad, Sareth Daran, ex- FFK – 3ème division – 4ème escouade – binôme 6

Objet : Rencontre

Bonjour,

Si vous recevez ceci, c'est que vous avez été choisis par le Client. Son contact pour cette mission se trouve au sein de la Cantina sans nom sur Nar Shaddaa. Il se trouve dans la Loge 7. Vous ne pourrez pas le rater. Suivez les coordonnées ci-jointes pour localiser la cantina.

Si votre chemin est bloqué, prononcez les mots suivants : "J'ai servis, et je servirais."

Cordialement,
Votre nouvel employeur


L'entrée de la Cantina sans nom se situe au fond d'une ruelle lugubre de Nar Shaddaa (elles le sont toutes, vous me direz). Derrière la porte se trouve un gentil videur de 2 mètres.

Plusieurs jours plus tard, Cantina sans nom, Nar Shaddaa


Les tables de jeu étaient en effervescence, les différents clients buvaient et profitaient du repos qu'offrait la Cantina.

Varok quant à lui était situé dans la Loge 7 et attendait l'arrivée de ses invités. "Assis" dans son canapé, en compagnie de ses deux comparses, il attendait. Il avait hâte de voir en vrai ces différents personnages. Pour les rencontrer, les comprendre et surtout les tester....


Avatar de l’utilisateur
By Sareth
#38737
Image


La Cantina sans nom... Au moins cela avait le mérite d'être facile à retenir. Le client de l'ombre devait être un excentrique ou un amoureux de la mise en scène pour qu'un lieu pareil soit choisi en de telles circonstances. Dès qu'il eut reçu la réponse de son mystérieux client, le chasseur de primes se mit immédiatement en route jusqu'à Nar Shaddaa. Cela ne fut ni très long ni très ardu, un petit passage en hyper espace et voilà que le Wings of Liberty se trouvait en orbite de la planète. Une dizaine de minutes, le temps que le vaisseau se pose, puis Sareth et Seven traversaient les rues, lourdement armés et équipés. Comme à l'accoutumée, le Mandalorien était recouvert par son armure personnalisée qui tintait à chaque pas, pleine de nombreux gadgets mortels et/ou utilitaires...

Le Beskar de ses épaulettes et de son casque attiraient des regards pleins de convoitise dans sa direction, des regards souvent teintés de peur ou de jalousie, mais aucun qui ne se risquerait à essayer de le voler. Son épais poncho en fibres métalliques miniatures assommantes se baladait de droite à gauche à chaque pas, accompagnant le rythme en deux de temps du manche de sa pique de force ainsi que de la crosse de son fusil de précision. A la ceinture du guerrier se trouvait de chaque côté un Westar-34 prêt à être dégainé en cas de problème et à l'arrière son fusil à pompe à canon scié Trandoshan. Seven, plus modeste, avait avec lui son bâton électrique et son fusil de précision... Mais il n'avait pas besoin de plus que ces deux armes pour se lancer dans un violent carnage. C'est donc armés jusqu'aux dents que les deux chasseurs de primes entrèrent dans la fameuse cantina avant de jauger du regard tous les clients.

Comme on pouvait s'y attendre d'un lieu comme celui ci, il puait la corruption et le vice par tous ses orifices... Jeux d'argent, danses érotiques, alcools exotiques, drogues interdites, tout était ici réuni pour que le client vide son porte feuille en un temps record ! En temps normal, le jeune homme se serait bien risqué à prendre un ou deux verres, mais picoler quand on travaillait était une très mauvaise habitude, il se contenta donc de jeter un regard intéressé en direction de la danseuse Twi'Lek qui se trouvait là avant de se reconcentrer sur sa mission et d'avancer droit vers la loge numéro 7 qu'il avait repéré en scrutant l'endroit du regard... Elle était la plus isolée et la plus tranquille, aucun client ne se risquait à l'approcher, logique après tout.

    - Je détecte la chaleur de deux humanoïdes ainsi qu'une plus grande et plus grosse source de chaleur.
    - Au vu d'où on se trouve, je pense que c'est un Hutt.
    - Affirmatif, j'allais entamer la même conclusion.
    - Marrant, habituellement ils ne foutent jamais leur bave en dehors de leur palais, celui ci est un peu plus nomade que ses confrères.

Ils s'approchèrent de la mystérieuse septième loge... Quand soudain, un joli minois appartenant à un corps de Twi'Lek tenant un plateau rempli de boissons s'interposa entre les chasseurs et leur lieu de rendez vous. Ce joli minois avait un sourire d'ange et des yeux perçants.

    - Désolée mes choux mais la zone est privée, vous avez servi ?
    - J'ai servi et je servirais, répondit Sareth du tac au tac.
    - On dirait bien que vous venez de gagner un accès VIP à la septième loge, navrée de vous avoir dérangé, Mandalorien !
    - Allons, une dame comme vous ne pourrait jamais me déranger... Dites moi, vous êtes salariée ou esclave ?
    - Les étoiles soient louées, je suis encore salariée, pourquoi cette question ? Demanda la Twi'Lek, curieuse.
    - Dans ce cas vous saurez faire bon usage de ce pourboire, répondit le jeune homme en déposant une petite somme de crédits sur le plateau de la serveuse. De toute façon vous êtes payée au black, votre patron ne verra pas la moindre différence, termina-t-il avec un sourire dissimulé derrière son casque.
    - Oh, merci, répondit-elle avec un joli clin d’œil, bonne soirée à vous ! Elle reprit alors son service.

Plus rien ne séparait les mercenaires de leur client, ils firent donc un pas dans la loge, impatients de découvrir leur mystérieux client, son plan ainsi que les associés avec qui ils allaient devoir travailler. Car oui, la mission serait une mission de groupe, et c'est à ce niveau là que le Mandalorien était le plus anxieux, il pouvait tout aussi bien finir à coopérer avec des professionnels qu'avec des branquignoles...
Avatar de l’utilisateur
By Seïstan Chinotsuki
#38746
Les deux comparses avaient parcourus les rue de Nar Shadaa pendant un bon moment depuis la réponse de leur client mystère. Ils avaient essayé de retrouver trace de Nyna sur la planète, mais chercher une Twi’lek sur ce genre de monde revenait à chercher un Balosar clean dans un entrepôt de bâton de la mort.

Elle avait pourtant préparé un assaut sur un des casinos de la planète, mais impossible de retrouver où elle avait pu disparaître ensuite. Il leur restait une piste à exploiter, un endroit qui revenait souvent dans les conversations comme un haut lieu de la lutte contre l’influence des Hutts, mais impossible de savoir si cela existait encore. D’abord, se rendre auprès du client pour la mission, ensuite ils auraient sûrement un peu de temps pour chercher.

Ils s’étaient longuement demandé s’ils devaient aller armé à un rendez-vous d’affaire, mais la dangereuse faune local ne leur en laissait au final guère le choix de toute manière. Son Gilgamesh chargé et prêt à faire feu, Seïstan cheminait avec Solyr dont le Kerberos était prêt à réduire en charpie tous ceux qui seraient trop loin de ses griffes.

Le lieu de rendez-vous était la cantina sans nom, ce qui voulait dire que le propriétaire était tristement dépourvu de toute imagination ou, pire, qu’il avait le sens de l’humour. Et si Seïstan avait bien appris à se méfier d’une chose, ce sont des criminels avec un sens de l’humour, généralement c’étaient des tordus psychopathe ou des fous. La cantina se trouvait au fonds d’une ruelle mal famée, même selon les standards de Nar Shadaa.

A peine l’entée franchie les lieux dégoulinaient de mauvais goûts. Outre la propreté plus que douteuse, l’endroit était mal éclairé, le plafond bas et la salle rempli de fumée malodorante renforçant encore la sensation d’oppression. La couleur des murs était indéfinissable, mais l’absence de tâche corporelle sur les murs témoignait, si ce n’est de l’hygiène du propriétaire, du moins de son souci d’avoir un établissement paisible.

Au fonds, à peine visible un « orchestre » tentait temps bien que mal de créer une ambiance musicale, malgré le peu d’attention qui leur était apporté par les joueurs occupant la majorité des tables. Le reste des clients étaient soit dans un état ne leur permettant pas de se concentrer sur quoi que ce soit, soit concentré sur le magnifique dévêtue de la danseuse.

Les deux mercenaires ne pouvaient pas profiter du spectacle, à peine avaient-ils eut le temps de jeter ce rapide coup d’œil sur les lieux que le videur se dressait devant eux. Un aqualish à l’air patibulaire, gonflait ses biceps en leur barrant le passage. Seïstan s’interposa rapidement entre lui et le Cathar.


J’ai servis, et je servirai

Avec un grognement, le videur leur montra le chemin qu’ils devaient suivre. Le Kage suivit la direction avec un soupir de soulagement, un peu plus et on obtenait un bon vieux défi pour savoir qui avait la plus grosse entre les deux brutes de services. Il ne manquerait plus qu’un Hutt pour finir le tableau..
Avatar de l’utilisateur
By Vrad Kist
#38748
La Crimson Squad avait reçu quelques jours après leur transmission la confirmation du client de l’ombre d’un rendez-vous sur Nar Shaddaa. Ce message n’était pas seulement destiné à Ran et ses hommes et cela signifierait que les mercenaires Mandaloriens travailleraient avec ou contre d’autres hors-la-loi. Ran avait fait le choix d’y aller en personne, il était accompagné d’un de ces nouveaux mercenaires Mandaloriens. Les deux hommes n’eurent pas le choix de prendre le Cargo Lancer afin de se rendre à Nar Shaddaa, ce qui laissa le reste de la Crimson Squad sans base mais Ran avait confiance en ses frères et en sa femme Kira qui prit le commandement lors de son absence.


Image



Les deux Mandaloriens venaient d’arriver sur Nar Shaddaa. Ils se dirigèrent vers la cantina sans nom qui se trouvait dans les bas quartiers, c’était ce que le message avait indiqué. Arrivée à destination les mercenaires devaient se rendre dans la loge 7. Les deux hommes empruntèrent des chemins bien sombres afin d’arriver à destination. La misère régnait dans ce coin de la galaxie et Ran était persuadé qu’il y avait plus de misère ici qu’à Tatooine. Les ruelles étaient sombre, mal éclairées. Des gens étaient allongés aux sols à divers coins de rue, soit à moitié mort soit complètement alcoolisé. Ran releva grâce à son casque du sulfate dans l’air et plusieurs autres composants nauséabonds. Le Mandalorien était soulagé de porter son casque et de ne pas avoir à confronter ses narines à de telles odeurs.

Ran suivis de son mercenaire venaient d’arriver à la Cantina Sans Nom. Les deux Mandaloriens se dirigèrent vers le bar et ils commencèrent à analyser la situation. La cantina ne semblait pas spécialement bondé et Ran remarqua rapidement la loge 7 à sa droite. Un Hutt se trouvait installer confortablement sur un canapé qui surplombait la piste de danse. Le patron de la Crimson Squad fit signe à son vod de le suivre, les deux hommes arrivèrent près de la loge 7 quand un homme vint leur barré la route. Il tenait un fusil blaster dans ses mains et il toisa Ran.


« Vous n’avez rien à faire ici Mandalorien.

- J’ai servi et je servirais,
»
balança machinalement Ran comme c’était stipuler dans le message de confirmation de rendez-vous.

L’homme inconnu grogna puis il fit signe aux Mandaloriens de passer. Ran se retrouva avec son compère devant un Hutt quelques secondes plus tard et il attendait maintenant de savoir ce qui allait ce passé et avec qui il allait travailler.
Avatar de l’utilisateur
By Varok le Hutt
#38803
Les élus étaient enfin arrivés. Ils étaient tous devant lui. Dans l'air se trouvait une brume importante, provenant de la masse à moitié obscurcis. Ils savaient maintenant qu'ils avaient affaire à un Hutt. Mais pas n'importe quel Hutt.

Image


"Chobaso Bengaha. Mah peekasa Varok an Jee noa-a mee pankoph che tah ketea. An bu mayan uba doth ran dotkot da bu Acdha Pueanka gee douaph uba."

"Pour ce qui va suivre, je parlerais en Basic, pour qu'il n'y ait pas d'erreur dans mes paroles."

Il regarda l'un des gardes situé à côté de lui et lui fit un signe. Ce dernier se dirigea alors derrière le hutt et ouvrit les portes qui étaient jusqu'alors cachées par la masse et l'obscurité du lieu.

"C'est pourquoi vous devez me suivre."

Et à ces mots les portes s'ouvrirent et le hutt entra en premier suivis de ses deux comparses. Il arriva dans une salle nettement plus propre que l'on pouvait trouver dans la cantina. Au sein de cette salle de réunion cachée se trouvait une holotable. Varok se dirigea vers elle et se plaça devant la console. La table était maintenant entre les invités et le Hutt et ses comparses.

Un bouton fut enclenché et une image apparut. Celle d'un Croiseur Gozanti modifié C-ROC.

Image


"Voici notre objectif. Un Croiseur gozanti C-ROC dont la cargaison est notre cible. Ce bâtiment se trouve sur Vergesso et il appartient à des contrebandiers et trafiquants peu recommandables mais très peu puissants et influants, si cela peut vous rassurer ohoh."

Il préférait le préciser pour éviter que l'un de ses nouveaux "alliés" ne se débine. Il appuya sur un autre bouton.

Image


"Il faudra compter sur plusieurs hommes armés, environ une vingtaine ou une trentaine. Il se pourrait également qu'il y ait d'autres types de forces."

L'image des mercenaires disparut et maintenant c'était celle d'un Rodien.

"Mais ne vous inquiétez pas, le Client a prévu une sécurité contre cela. Il a engagé récemment un Rodien et ses amis pour nous porter assistance durant ce braquage. Ce dernier se nomme Pon shierto et lui et ses hommes, environ une quinzaine se trouveront dans un des containers que transportera le Gozanti."

Remarquant peut-être des réactions de surprise, il préféra prendre les devants.

"Ah je dis "nous", car je ferais aussi partie de l'équipe eheheh."

Le contexte situé il fallait désormais révéler le plan d'action.

"Notre plan est le suivant :
-Nous introduire sur le quai d'amarrage de ce bâtiment, et s'infiltrer à l'intérieur grâce aux containers. Containers qui nous seront permis d'accès grâce à des contacts. Pour ce qui concerne les mandaloriens avec des jetpacks, vous entrerez par les airs dès que le vaisseau aura quitté le quai. Il y a une entré sur le haut de l'appareil.
-Moi, et mes alliés ici présents, nous dirigerons vers le pont. Je risque d'avoir besoin de l'aide d'un d'entre vous pour m'occuper des défenses du pont de commandement, je pense prendre le chasseur de primes mandalorien.
-Il faudra ensuite prendre possession du hangar du vaisseau en laissant tout d'abord les hommes de Pon Shierto entrer en premier. Etant de simples hommes de main ils seront d'efficaces boucliers humains durant l'entièreté de la mission.
-Suite à cela je vous confierais une mission importante qui vous rapportera un petit bonus. Mais je ne peux pas la divulguer pour l'instant.

Toutefois il faut que vous preniez en compte le fait, de capturer à tout prix ce bâtiment avant qu'il ne quitte le champs d'astéroïde de Vergesso et n'entre en hyperespace.

Sachez seulement ceci. Ne vous fiez pas au Rodien."


Le plan donné, il fallait maintenant répondre aux question éventuelles des participants.

"Des questions ?"
Avatar de l’utilisateur
By Sareth
#38811
Image


Les deux chasseurs de primes suivirent le Hutt sans un mot dans la salle suivante... Ils étaient accompagnés d'un binôme composé d'un humanoïde à la peau grise et aux yeux jaunes et d'un Cathar à la large carrure ainsi qu'un binôme de... Mandaloriens. Amis ou ennemis ? Avec Sareth la question se posait toujours, par réflexe, et pour cause son père lui avait toujours dit de se méfier de ses "vodes", si il faisait face à des solitaires il pouvait se permettre de se détendre, comme avec Jessa, mais dans le cas d'un duo qui arborait le même blason à l'épaule... Il valait mieux rester professionnel et éviter de se faire remarquer. Le clan Daran n'avait pas bonne réputation à l'époque de l'Imbattable, autant faire profil bas... Surtout que Sareth avait du Beskar pur sur lui, et pas eux, cela pouvait attirer les jalousies. Enfin, pour l'heure le Chasseur de Primes se concentra sur son client qui, sans surprise, était un Hutt qui faisait l'effort de parler en Basic, ce qui contenta le jeune homme. Non pas qu'il ne savait pas parler le Huttese, il le comprenait aussi bien que le Mando'a à force de l'entendre, mais les accents et les tonalités de chacun pouvaient rendre la langue parfois difficile à comprendre.

Le Hutt présenta son plan... En résumé très bref il fallait entrer et prendre le contrôle du navire. En moins bref il allait falloir attaquer un croiseur en s'infiltrant à l'intérieur de ce dernier via des conteneurs, en sachant que ledit croiseur était possédé par des criminels, il n'y aurait donc pas de soucis en terme de légalité, c'était au moins un bon point. Pour le reste cela restait malgré tout risqué, le rafiot était protégé par des mercenaires lourdement armés, dont des Trandoshans et des Wookies, le duo le plus improbable de la décennie. Rien qui ne fasse fondamentalement peur à Sareth, mais la mission risquerait d'avoir des complications, même avec l'aide d'un Rodien et de ses gorilles. Un Rodien auquel, en plus, il vaudrait mieux ne pas faire confiance. Le chasseur de primes devinait déjà que ce pauvre poisson lune allait sans doute mourir accidentellement au vu de la façon dont le Hutt parlait de lui. Une mission pleine de magouilles digne d'un Hutt, une mission où on s'ennuyait rarement, donc. En plus de ça, pour ajouter du piquant, Sareth allait avoir l'insigne honneur d'assurer la protection du Hutt... Ça promettait d'être inoubliable, à défaut d'être facile et d'aller vite.

    - Ma foi c'est clair comme de l'eau de roche mais... Si vous avez un plan de l'intérieur de l'engin, ça serait encore mieux, ça reste quand même 40 mètres remplis de mercenaires armés jusqu'aux dents, il faudrait éviter de se jeter dans un piège.
    - J'ajouterais que si l'on veut désactiver l'hyperdrive de l'appareil, savoir où est son poste de pilotage nous faciliterait la tâche, précisa le droïde assassin.

Suite à sa question le Mandalorien observa discrètement ses coéquipiers pour jauger leurs réactions et leurs questions... Ça ne coûtait rien de savoir si il travaillait avec des professionnels ou des amateurs de la gâchette après tout. Ensuite il redirigea son regard vers l'employeur pour savoir si IL était un professionnel ou un amateur... Dans le premier cas ça éviterait les bavures, dans le second cas il faudrait redoubler de prudence.

Rien ne se passa, dans un premier temps le Kage […]

Héléna Mikaelson

VAISSEAU https://i.imgur.[…]

La forêt était redevenue silencieuse pendant un m[…]

Sur une planète voilée aux yeux de la Galaxie Yal[…]

Système d'amélioration des armures

Systèmes support Nom : Cartouche de gaz l[…]

Problème discord

Je n’arrive pas a acceder au discord, Quelqu un pe[…]

Discord

Bonjour, Quelqu un peut il m inviter sur discord ?[…]

L e Dug acquiesça... En effet il était temps […]