L'Astre Tyran

StarWars Online Roleplay Cliquez ici pour voir l'intro...

Image

Avatar de l’utilisateur
By Ranath
#21438
-- Funérailles --


    Isabo avait réclamé ma présence sur Dargul pour les funérailles de son grand-père, je m’y étais donc rendue avec l’accord du Conseil. La jeune femme était partagée entre la peine et la contrariété. Iss l’avait désignée comme sa principale héritière, elle avait désormais à gérer les affaires de feu son grand-père en plus des siennes. Et la première affaire concernait l’héritage : Iss avait souhaité qu’une partie de sa collection soit exposée au museum de Coruscant, les œuvres devaient donc être acheminées jusqu’à la capitale et j’avais accepté cette mission sans encombre.

    Après une cérémonie haute en musique et décors floraux en tous genres, Isabo et moi nous étions isolées dans un bureau de la résidence des Daerenth où Xien n’avait pu s’empêcher de nous rejoindre. On pouvait lire l’angoisse dans les yeux de la rouquine, elle ne savait vraisemblablement pas comment aborder les problèmes auxquels elle serait bientôt confrontée. Je la rassurai d’un sourire et demandai doucement :

      « Tu voulais que nous parlions de quelque chose, n’est-ce-pas ? »
    Elle hocha simplement la tête, l’air un peu perdue dans ses pensées. Puis revint à moi et m’expliqua par la pensée comment se dérouleraient les prochains jours.

      * Comme tu le sais, il faut que les œuvres de la collection d’Iss soient convoyées jusqu’à Coruscant. J’ai besoin d’une personne de confiance pour ce voyage, c’est pourquoi je te l’ai demandé à toi. J’ai besoin de Xien ici pour le moment.
      Bon, c’est un cargo qui emmènera les œuvres, en fait il n’y a rien à faire. Le conservateur qui les attend sur Coruscant est prévenu. Je m’occuperai moi-même d’apporter les certificats d’authenticité à la capitale.
      *

      « Alors pourquoi as-tu besoin de ma présence ? »
      * Ça me rassure. *
      « C’est un caprice. »
      * Oui. *

    Elle me l’avouait sans rougir, plantant son regard dans le mien. Je ne pouvais qu’accepter. La semaine suivante, le cargo, plein d’un tiers de la collection d’Iss, était prêt à décoller.



    Image


    Une forte secousse ébranla soudain le cargo et les trois chasseurs non identifiés apparurent sur le radar. Au second tir, l’infime bouclier du vaisseau lâcha, et la troisième attaque endommagea un réacteur. Dans la précipitation, le pilote nous dirigea vers l’orbite de la planète la plus proche, tandis que son co-pilote envoyait un rapport de détresse au spatioport darguléen d’où nous étions partis.

    La planète en question m’était inconnue. Depuis l’espace, elle semblait déserte, le scanner indiquait néanmoins qu’elle était pourvue d’une atmosphère respirable. Nous n’eûmes pas le temps de riposter, la nouvelle attaque nous força à amorcer la descente vers l’astre à la surface mordorée. Surchargé, le second réacteur s’éteignit bien trop tôt dans la manœuvre d’approche. En quelques secondes, le cargo fut hors de contrôle. Il filait vers le sol à une vitesse vertigineuse. Et je me trouvais impuissante face à cette inévitable chute.

    Ce n’est qu’au dernier moment que le co-pilote parvint à réactiver le bouclier, mais cela n’empêcha pas le vaisseau de s’écraser au beau milieu du désert. Instinctivement, je m’entourai d’un bouclier de Force, quelques secondes avant l’impact.



    Mya s’extirpa de la carcasse du vaisseau, désorientée, à la recherche d’un repère auquel se raccrocher. Mais il n’y avait rien d’autre que cette vaste étendue de sable. Le feu dévorait les restes du cargo, si le réacteur montait davantage en température, la Jedi serait balayée dans l’explosion. Machinalement, la Mirialan s’éloigna du cargo dans une direction aléatoire. Elle franchit tant bien que mal une petite dune toute proche et se laissa tomber à genoux dans le sable.

    Les flammes s’introduisirent dans le réacteur, léchant son cœur jusqu’à la température critique qui en déclencha l’explosion. La déflagration projeta les tôles de la carcasse sur plusieurs mètres, l’onde de choc souleva sable et poussière dans un rayon de plusieurs centaines de mètres, enveloppant Mya d’un épais nuage meurtrier. Au creux de la dune ocre, une fumée noire s’élevait vers le ciel.

    Image

    La jeune femme, blottie dans son manteau anthracite, attendait. Elle avait couvert son crâne et le bas de son visage, seuls ses yeux demeuraient en alerte, mi-clos et luttant contre l’agression de la poussière. On n’y voyait rien à plus d’une dizaine de mètres. Mya n’osait plus bouger, elle ne savait pas où elle était ni où elle devait aller. Elle ne parvenait plus à rassembler ses pensées. Le choc avait tout anéanti. Rien, il n’y avait plus rien.

    Après ce qui lui sembla être des heures, la jeune femme aperçut une silhouette sombre se détacher du nuage de sable. Elle n’avait plus la force de se lever.
Avatar de l’utilisateur
By Darth Krayt
#21479
[font=georgia]
Bordure Extérieure – Secteur Esstran – Système Horuset – Korriban



Suite à la réunion du Conseil Noir, l'attribution des rôles de chacun et la décision commune des Sith de laisser Krayt diriger, faisant de lui le nouveau Seigneur Noir des Sith. Mais il savait que peu de ses semblables le reconnaissait actuellement comme tel et qu'il allait devoir prouver qu'il méritait sa place et qu'il n'était pas qu'un simple pion. Et pour cela, il avait besoin de s'entourer mais pas de n'importe qui, il devait cibler ceux qui pourraient devenir ses lieutenants et hommes de confiance. Mais avant cela, il voulait méditer et il regagna la sépulture de XooXan, suivi par ses Apprentis et les Tuk'Ata. Une fois arrivé, il ne parla pas et gagna le coin qu'il s'était aménagé, juste à côté de la tombe de son Maître Sith, près de la cachette où il mettait l'Holocron quand il devait s'absenter, quand il ne le gardait pas sur lui.

Il se laissa aller au sein de la Force, atteignant ce qu'il appelait son sanctuaire intérieur, un havre de paix et de calme à l'intérieur de lui même, et pour cela, il visualisait un lieu où il avait l'impression de retourner lors de chaque méditation, un endroit calme et évité de tous sur Tatoinne, réputé pour être le terrain de chasse d'un dragon Krayt, qu'il n'avait jamais croisé, fort heureusement pour lui d'ailleurs. Il avait trouvé cet endroit parfait pour se retrouver seul avec lui même et avec deux Apprentis depuis peu et la direction du Nouvel Ordre Sith à assurer, Krayt savait que ces moments allaient devenir rare, autant en profiter dès qu'il le pourrait.

Mais au lieu de pouvoir méditer et réfléchir à ses nombreux plans, la Force lui montra la jeune Mirialan qu'il avait rencontré quelques mois plus tôt sur Korriban en compagnie du Seigneur Oxious et de Dame Lyria, quand les trois Sith avaient affrontés l'Inquisitrice et celle qui l'avait follement accompagné sur le monde nécropole.. Pourquoi la Force lui montrait-elle maintenant une personne qu'il aurait pu aisément éliminer ? Il ne le savait pas mais il coupa court, il n'avait jamais négligé ce qu'Elle lui envoyait aussi décida t-il de se laisser guider une fois de plus par la Force afin de découvrir ce qu'Elle voulait lui dire. Il fit signe à Wyyrlok de le suivre et il quitta rapidement Korriban, demandant à XooXan de prévenir Drake et Bane pour lui.




Région des Colonies


Il s'était laissé guidé par la Force, sans savoir où il allait ni pourquoi mais il Lui faisait confiance, comme toujours. Le vaisseau qu'il avait pris avec Wyyrlok les conduisit dans la région des Colonies, il n'avait rien spécifié au pilote, seulement qu'il le préviendrait quand ils seraient arrivés et il l'avait « convaincu » de l'attendre gentiment, la Persuasion, il n'y avait que ça de vrai sur les esprits faibles. Une fois arrivé à destination, le Maître et l'Apprenti quittèrent le vaisseau, rappelant au pilote de les attendre gentiment, ce qu'il ferait certainement, les avantages d'user de la Force sans limites, contrairement aux Jedi qui avaient des œillères en restant convaincu que leur vision de la Force est la seule valable, les Sith pensaient la même chose à vrai dire, ce qui expliquait la lutte incessante entre les deux Ordres dominants usant de la Force.

Ils arpentèrent un moment le désert de la planète, Krayt était habitué à la chaleur, il était natif de Tatoinne, nul désert ne pouvait le décourager et il fallait que son Apprenti y arrive également, c'est pour cela qu'il l'avait amené avec lui, il fallait qu'il s'entraîne mais il devait également s'endurcir, dépasser ses limites, donner constamment le meilleur de lui-même en toute circonstance, tel serait l'apprentissage de Wyyrlok et de Drake et de tous ceux qui suivraient après eux, personne ne serait ménagé pour mériter sa place au sein du Nouvel Ordre Sith, les faibles n'avaient pas leurs places, seuls les forts devaient vivre, voilà comment le Seigneur Noir voyait les choses.

Après quelques heures de marches, quelques conseils prodigués à son Apprenti et plusieurs gorgées d'eaux avalées, les deux Sith aperçurent au loin de la fumée et accélèrent leur rythme de marche, arrivant rapidement sur les lieux, pour trouver non loin de la la jeune Mirialan, étendue sur le sol, sûrement incapable de se relever, écrasée par la chaleur environnante. Krayt s'approcha d'elle, faisant signe à Wyyrlok de le suivre, sans pour autant l'aider à se remettre debout et sans lui proposer de s'hydrater, il se demandait ce qu'il devait en faire. Il pouvait clairement sentir autour de lui la présence du Côté Lumineux de la Force, faible dû au fait qu'elle était mal en point mais pourtant bien présent. Il cracha sur le sol, il avait beau avoir été l'un des leurs par le passé, il avait ouvert les yeux et comprit la Force en embrassant le Côté Obscur et comme tous les Sith, il vouait une haine aux Jedi et leur vision étriquée de la Force mais contrairement à ses semblables, il avait eu la « chance » d'étudier de près les Jedi et une idée lui traversa soudainement l'esprit aussi, il s’agenouilla près de la jeune Jedi.


[Darth Krayt, Seigneur Noir des Sith] << On dirait que nous sommes destinés à nous croiser, tu es venu à moi la dernière fois et cette fois ci c'est moi qui vient à toi, étrange n'est ce pas ? Je ne crois pas aux coïncidences, je suppose que c'est la même chose pour toi, il semblerait que la Force cherche à nous réunir. Et cette fois l'Inquisitrice n'est pas là pour te sauver la peau, je pourrai te tuer pour ce que tu es ou je pourrai demander à mon Apprenti de le faire, pour qu'il tue son premier Jedi mais je respecte un code d'honneur, je ne tuerai pas un Jedi sans qu'il n'ait une chance de se battre pour sa survie.

Mais c'est toi qui va décider de ton sort, je te laisse le choix, je réitère la proposition faite sur Korriban, rejoins le Côté Obscur, sois à mes côtés et laisse moi te montrer la puissance que la Force peut t'offrir à mon contact, laisse moi faire de toi un être infiniment plus puissant que tu ne le seras jamais en restant une Jedi. Ou reste fidèle à tes convictions et ta vision étriquée de la Force et je te laisserai mourir ici, sans que personne ne se souvienne jamais de ton nom ni de tes actes. Pour t'aider dans ta décision, je vais te révéler un secret, j'étais comme toi il y a de nombreuses années, un Jedi aur rang de Maître, je n'avais pas l'honneur de siéger au Conseil mais j'étais l'un des leurs, avant de comprendre la faiblesse des Jedi lors de la Guerre des Clones et de l’exécution de l'Ordre 66 et j'ai eu la chance d'ouvrir les yeux et de me libérer des entraves imposées par tes semblables, regarde ce que je suis maintenant, je suis bien plus puissant que les Jedi, beaucoup plus puissant qu'eux, avec des pouvoirs qu'ils ne peuvent comprendre et qu'ils craignent. Maintenant que tu sais cela, que choisis-tu Jedi ? >>
[/font]
Avatar de l’utilisateur
By Ranath
#21566
    En cet état de semi conscience, la Jedi n'était plus capable d'apprécier correctement l'inébranlable régularité du temps qui passe. Les deux silhouettes furent soudain tout prêt de Mya, elle put alors distinguer leur visage, sans pour autant parvenir à les reconnaître. Celui qui s'agenouilla avait quelque chose de familier. Cette impression de déjà vu choqua la jeune femme qui se redressa dans un mouvement de recul. Son immense fatigue ne lui permit cependant pas de se relever, l'obligeant à demeurer à genoux.

    Mya dévisageait Krayt tandis que sa voix fendait l'air, amas de mots dépourvus de sens. L'un d'eux se détacha soudain du long discours. La Mirialan releva brusquement la tête vers son interlocuteur.

      « L'Inquisitrice ... »
    Et tandis que la mémoire lui faisait toujours défaut, un souvenir s'imposa de lui-même. Une caverne de glace, une jeune femme aux cheveux de jais, et cette présence... Mya plongea son regard azur dans celui de l'Humain. Cette sombre aura qui le baignait lui aussi ... était-il également présent dans la caverne ? La Jedi se souvenait d'un combat, un combat contre un sabre à la lame blanche, un combat contre l'Inquisitrice. Les mots de cet homme n'avaient aucun sens.

    Mya trouva soudain la force de se mettre sur pieds. Elle esquissa quelques pas en arrière alors que son aura de lumière vacillait comme la flamme d'une bougie prête à s'éteindre. Une bourrasque de vent chassa la capuche anthracite de la Mirialan, découvrant son visage terni par la poussière.

      « L'Inquisitrice a tenté de me tuer ... »
    Sans même s'en rendre compte, Mya éprouvait désormais une véritable haine pour celle qui fut jadis son amie. La Jedi n'avait que très peu de souvenir de Krayt. Elle voyait en revanche un désert de sable, puis un désert de glace, au cœur desquels se tenait un combat en présence de cette femme. Elle voyait Helera se jeter dans la bataille avec hargne, se ruer vers elle, sabre à la main. Elle la haïssait.

    Un nouveau souvenir la percuta. Darth Krayt, Korriban, encore un combat dont Mya ne saisissait pas le sens. Elle ne se souvenait que d'Helera, de sa double lame blanche, et des lames rouges de Krayt. De sa main droite, la Mirialan saisit fermement son arme.

      « Je veux la voir à terre. »
    Articula t-elle d'une voix rauque déformée par la sécheresse et l'épuisement. Le crash avait emporté bon nombre de souvenirs élémentaires. La présence de Krayt n'avait réveillé que de vagues pensées chargées d'agressivité ; et Mya tentait de reconstituer un semblant de mémoire, totalement désinhibée par le choc.
Avatar de l’utilisateur
By Darth Krayt
#23155
Krayt constata que la Jedi n'était pas au top de sa forme, elle semblait avoir subi une perte de mémoire, elle était déshydratée et paraissait au bord de l'épuisement. Il se devait de la garder en vie, elle avait clairement dit d'elle même qu'elle voulait voir l'Inquisitrice à terre, ces mots exprimaient une colère sourde que contenait difficilement la Mirialan. Le Seigneur Noir décida d'enfoncer le clou un peu plus profondément et, faisant signe à Wyyrlok d'approcher, il prit de nouveau la parole, plongeant ses yeux dans ceux de son vis-à-vis.

[Darth Krayt, Seigneur Noir des Sith] << Tu veux voir l'Inquisitrice à terre ? Seul moi peut t'offrir la puissance nécessaire pour triompher d'elle, la voie des Jedi ne te conduira qu'à ta défaite et ta mort, seul le Côté Obscur peut te donner les armes pour vaincre tes ennemis. Suis moi, suis mon enseignement, rejoins mes rangs et deviens l'un des nôtres. Que décides-tu ? >>

Dans la foulée, Krayt décrocha sa gourde et la tendit à la jeune femme. Un peu de bonté de la part du nouveau Seigneur Noir des Sith ? Du tout, ce n'était ni de la bonté ni de la compassion, il ne voulait laisser paraître aucune émotion, sauf en cas d'affrontement, afin de ne montrer aucune faiblesse, un leader se doit de rester impassible en toute circonstances. Et feindre d'avoir pitié de la Mirialan pouvait l'aider à gagner sa confiance et donc à possiblement réussir à l'attirer du Côté Obscur. Il voyait en elle, en plus d'un élève prometteur, une source d'information quasi illimités sur les faiblesses du Nouvel Ordre Jedi et sur Skywalker. Attendant que la Jedi prenne ou non la gourde et lui donne sa réponse, Krayt se tourna vers son Apprenti.

[Darth Krayt, Seigneur Noir des Sith] << Darth Wyyrlok, fouillez le vaisseau, récuperez ce qui pourrait être utile, détruisez le reste. Ensuite, nous partirons avec notre jeune amie ici présente... Ou nous laisserons un cadavre derrière nous. Décide toi vite jeune Jedi, l'heure tourne et ta vie est dans la balance. Tu as le choix, la mort de l'Inquisitrice en te joignant à moi ou ta mort de la main de mon jeune Apprenti. >>
Avatar de l’utilisateur
By Ranath
#23237
      « Ton apprenti te fera bientôt défaut s’il m’approche ! »

    La Jedi raffermit sa prise sur la poignée de son sabre toujours éteint. Les notions évoquées par son hypothétique sauveur ne produisaient aucun écho dans l’esprit de la mirialan. Elle saisit finalement la gourde à pleine main mais n’en but pas une goutte. Seule la mort de l’Inquisitrice l’importait. Elle la voulait sur le champ, et aucun enseignement ne saurait satisfaire son désir de vengeance immédiate.

      « Si je n’ai pas l’Inquisitrice, c’est ta vie que je prendrai. »

    Mya menaçait avec l’insouciance de l’ignorant, sans savoir que Darth Krayt se tenait devant elle, sans même savoir qui était Darth Krayt. Elle n’avait de lui que le souvenir lointain d’un combat dans le sable, d’une douleur atroce broyant son cœur, et du visage de l’Inquisitrice, bravant le sable puis la glace. Dans l’esprit de la Jedi, il était clair qu’Helera Kor’rial était l’ennemi à abattre. Privée de ses souvenirs et de ses repères, la mirialan avait associé le combat contre Krayt sur Korriban, à son combat contre l’Inquisitrice sur Ilum. Il n’en résultait qu’une frustration dévorante que seul un nouveau combat pourrait apaiser.

    La jeune femme se décida finalement à boire, après avoir esquissé quelques pas de recul. Son regard demeurait braqué sur l’humain. La minute suivante, elle replaçait son sabre à la ceinture, mais gardait la gourde.

      « Tiens ta promesse. »

    La colère de Mya s’était muée en volonté, elle suivrait Krayt vers la victoire.
Avatar de l’utilisateur
By Darth Krayt
#23294
Il ne put s'empêcher de sourire, elle menaçait de mort son Apprenti mais elle le menaçait également lui, le seul capable de lui offrir la puissance nécessaire pour vaincre cette fichue Impératrice. Il rit car il venait non seulement de faire chuter une Jedi et il s'arrangerait pour qu'elle soit pleinement ancrée dans le Côté Obscur mais il gagnait également une source de savoir non négligeable pour atteindre ses ennemis de toujours. Alors il riait, savourant ce qui pouvait s'apparenter à une victoire.

[Darth Krayt, Seigneur Noir des Sith] << Menace mon Apprenti si tu le désires, il est capable de se défendre et te donnerai beaucoup de mal j'en suis sûr. Par contre, je ne te préviendrai qu'une seule fois, ne me menace pas ou la leçon risque de te déplaire.

Je t'ai fait la promesse de t'enseigner les arts Sith pour vaincre l'Inquisitrice et je tiendrai parole. Suis moi sur Korriban ma jeune Apprentie, je t'entraînerai et quand je te jugerai prête, nous trouverons l'Inquisitrice et tu auras ta revanche.

Relève toi maintenant mon Apprenti et accompagne moi jusqu'à ton nouveau chez toi ! >>


Le Seigneur Noir fit signe à la jeune femme de se relever tandis que Wyyrlok avait récupérer le peu de nourritures encore consommables et ayant détruit le reste à coups de sabre.
Avatar de l’utilisateur
By Ranath
#23352
    Forte de cette nouvelle promesse de victoire, Mya se releva, bien décidée à accompagner Darth Krayt. Elle se jura en silence de suivre à la lettre les instructions de son nouveau maître, qui seul pourrait lui offrir sa vengeance. L'avenir était prometteur pour Mya, elle ne doutait pas un seul instant de parvenir à ses fins. Korriban l'attendait ...




    Le signal de détresse du cargo avait mis Isabo dans tous ses états. Elle qui s'apprêtait à rejoindre Helera, elle devait reporter son départ et informer son avis de la triste nouvelle. Il lui fallait partir dès à présent et retrouver la carcasse du vaisseau, chercher les survivants et leur porter secours. Et si Mya demeurait introuvable ... Un frisson d'effroi lui parcourut l'échine.

      * Helera ... *

    Isabo, par la pensée, ne parvenait plus à atteindre Mya, elle avait totalement disparue.
Reconstruction de Concord Dawn

Fiche de scénario Nom du lanceur du scén[…]

Mandalore [1/2]

Le Docteur Sheep était resté avec Misha suite a[…]

Maître QuinlanVos Ranger Pilote Ranger[…]

Ludmila

- Ludmila - Ils avaient tourné les talons, […]

Varier sa gamme

----- Bureaux de la T.I.M.E. ----- Circo[…]

Ambassadeur Furgan, c’est un plaisir de vous r[…]

Jouer à un jeu dangereux

Fiche de scénario Nom du lanceur du scén[…]

Les Cadets Militariens

Après étude complète Kurt décida sur ses heures […]