L'Armée des Ombres

Saison XI Cliquez ici pour voir l'intro...

Gérez l'évolution de votre personnage
Règles du forum : Cette zone est réservée aux fiches de présentation validées, qui y sont en libre lecture. Toute modification d'une fiche doit être limitée au minimum possible. Seules les mises à jour des histoires sont autorisées. Des posts supplémentaires liés aux développements de votre personnage ou à la tenue de vos rps sont également possibles, tant qu'ils ne modifient pas la fiche originelle.
Avatar de l’utilisateur
By Hayley Curwee
#783
    Identité

  • Nom : Hayley R'izzan.
  • Autre Comptes : Il y a un temps (SWOR 3.0) c'était Tyber Zann, Corruption, Zuckuss, Han Solo.

    Profil
  • Race : Humaine.
  • Sexe : Femme.
  • Âge : 29 ans.
  • Planète d'origine : Kuat (mais elle a été naturalisée Corellienne).
  • Apparence : 
    Ces sept années ont considérablement changés Hayley pour voir disparaître une bonne partie de la fantaisie et de la provocation qu'elle affichait physiquement. Exit son éternelle teinture rouge pour laisser place a un bleu plus froid bien plus assortie a son caractère actuel. Le temps a aussi fait son œuvre sur la jeune femme et son visage a prit naturellement un air bien plus sévère, son beau regard aux yeux verts est devenu perçant et presque dérangeant, comme si elle essayait de sonder tout les secrets que regorgent votre âme. S'il lui arrive de parfois se maquiller dans certaines grandes occasions, cela reste très sobre et c'est avant tout pour permettre une meilleure insertion dans les conventions sociales. Séduisante, elle le reste mais a ceci près que sa séduction se révèle moins vulgaire que par le passé et paraît bien plus empoisonnée. Si elle n'a pas vraiment grandi (1m60 pour une soixantaine de kilos) elle n'en paraît pas moins plus imposante que dans son jeune âge, impression renforcée par ses gestes bien plus assuré et mesuré que ceux qu'avait la jeune femme un peu maladroite qu'elle avait été. Hayley tente toujours d'avoir une hygiène de vie correcte, quelque soit les difficultés ou l'endroit où elle se trouve, une sorte de lubie qu'elle a conservé de son exil et des ses missions avec les SpecOps. L'un des traits particuliers que l'on peut distinguer chez elle est la présence de longs tatouages tribaux d'un bleu clair, cadeau des Suivants de Palawa, et s'étendant sur une grande partie de son corps. Bien qu'elle porte les habits traditionnels Jedi, il lui arrive bien plus souvent de se revêtir d'une combinaison lui permettant une liberté de mouvements que n'offre pas les habits Jedi. Elle a en tout 6 cicatrices jusqu'ici : Une sur l'épaule (Oxious), une au dessus de la poitrine (Odion), une à côté du cœur et deux en dessous (Zann) et une sur la côte gauche (Lyria).
  • Métier : Ombre Jedi (Pilote et mécano aussi).
  • Groupe : Nouvel Ordre Jedi.

    Informations
  • Histoire : 

    Il est des destins aussi changeants et incongrus que les mystères qui parcourent la galaxie, pour la vie d'Hayley R'izzan, fruit de l'amour de Ian Curwee et de Kaithlin Jett, il est tout à fait aisé de penser que le destin qu'elle a suivit jusqu'ici est tracé par une voie tout à fait étrange et c'est peut-être le cas. Fruit de l'amour de deux Jedi conçue lors du plus terrible épisode de l'histoire de l'Ordre Jedi, Hayley est née sur Kuat, sa mère avait alors, par le biais d'un usage usuel de la persuasion de Force, épousée et fait de Sir Dylan R'izzan, concepteur de vaisseau pour la firme C.N.K, le père légal de la petite et de sa sœur jumelle, car oui, Hayley fût suivie par sa sœur Nanla.

    Passant une enfance relativement normale, elles furent élevés comme des nobles kuatis, faisant partie des hautes sphères de l'influence kuatis, c'est dès cette époque que les caractères diamétralement opposés des deux sœurs se développent, source de tensions dans une famille déjà bizarrement constituée, Nanla est alors une fille froide, sérieuse et incroyablement mature, observant d'un regard acier les événements, tandis que sa sœur présentait un caractère jovial et bien plus arrangeant. De cette période, Hayley garde le souvenir de grandes robes dont le froufrou est autant de honte pour sa personne que pour sa conception de l'humanité, l'hypocrisie était alors la principale qualité exigée et elle n'avait d'autre choix que de n'être rien d'autre qu'un morceau de viande qu'on attachait au bout d'un grappin afin d'attirer l'héritier riche qui pourrait s'y laisser piéger. Elle se remémore avec une terrifiante netteté la froideur qui exhale de l'intérieur de la maison, fixée à jamais dans l'éternel portrait de famille des R'izzan qui trônait au dessus de la banquette de l'appartement familiale. Cette période est celle d'une enfance terriblement honteuse, passée dans le lucre le plus total, chose qu'Hayley rejetait avec ferveur, à l'époque fortement influencée par sa mère elle développe une incroyable bonté et un souci pour son prochain rare dans le monde qui est le sien. C'est aussi à cette époque qu'elle développe une histoire d'amour incroyable pour le pilotage et la mécanique, passant le plus de moments possible avec sa mère dans les ateliers de conceptions que géraient le paternel. Elle se souvient alors des longues heures passées avec sa mère à l'intérieur de cockpit de vaisseaux flambants neufs, observant avec admiration le calme paisible qu'était l'espace. C'est une époque aujourd'hui éternellement regrettée par la jeune fille, malgré les méchancetés gratuites de sa sœur et de son père elle ne peut s'empêcher de penser avec tristesse a cette mère qui l'aimait tant et qui a tant fait pour elle.

    Il arriva un temps où Sir Dylan R'izzan comprit que sa fille n'attirerait pas plus les prétendants que lui la sympathie de Bail Organa, fort heureusement pour lui, il avait depuis longtemps prévu l'éventualité que ses filles ne se révèlent pas bonnes à marier, il leurs avait alors adjoint très tôt les services d'un des meilleurs précepteurs que l'on puisse trouver sur la planète, Nanla se révéla une élève appliquée et sérieuse alors qu'Hayley restait tout à fait inégale, ne travaillant que dans ce qui éveillait son intérêt et sa curiosité. C'est tout naturellement qu'il envoya ses deux filles à l'Académie de Carida, afin d'y suivre une formation et peut-être d'ajouter à son nom la gloire d'une carrière militaire exemplaire. Cette époque fût une époque de grand bouleversements pour Hayley, elle n'avait alors jamais goûtée de si près la discipline militaire, le racisme fanatique et le regard des hommes. Contrairement à elle, Nanla fût tout de suite bien intégrée, absorbant avec facilité tout ce que l'Empire tentait d'intégrer en elle, Hayley ne pouvait s'y résoudre et finalement elle ne passa que deux semaines dans l'Académie, la seule chose pour laquelle elle se fit remarquer était son inattention et ses capacités d'agitatrice, ne pensant qu'à s'amuser bien trop souvent aux dépends de ses professeurs. Au terme de ces deux semaines la jeune fille fût la passagère clandestine d'un cargo qui se dirigeait vers Kuat, elle retrouva alors sa planète, mais, fortement dégoûtée par le fait que son père l'avait envoyée à l'Académie pour se débarrasser d'elle, elle finit dans les bas-fonds de Kuat-City.

    Un bon stage dans cette partie de la ville voilà qui remet en place le sens des valeurs, de la vie et de la morale. Oh, bien sûr tout dépends des personnalités, mais Hayley fût profondément choquée par 'l'écosystème' qu'elle y trouva, violences, drogues, fusillades, prostitution, toutes les pires choses de cet univers se côtoyaient dans un tourbillon de mépris et d'indifférence et elle dans tout ça... Les premiers jours furent indubitablement les plus éprouvants de toute sa vie, a 16 ans, il apparut que sa réserve de crédits s'épuisa bien plus vite que prévu, avoir des valeurs ne faisait pas avoir le sens des réalités, après quelques jours passés là par la faute de son entêtement, elle finit par parcourir les rues sans un crédit, rapidement la faim et la soif se fit sentir et c'est une fille avec les joues creusées par la faim et les yeux cernés de fatigue qui se fit violer dans une ruelle sombre de Kuat-City.

    Ce sont des choses qui arrivent.

    Alors qu'elle était là, étendue nue parmi les déchets, son seul souhait était une mort rapide, sans souffrance, l'air frais caressait sa peau exposée, elle n'espérait plus, elle voulait juste que tout ceci finisse... Et bon débarras !

    Mais il semblait que quelque chose ne voulait pas la laisser partir, difficile de dire quoi pourtant... Lorsqu'elle se réveilla, elle n'était pas morte, bien loin de là, elle se trouvait dans une maison somme toute assez petite, vétuste, contenant le strict nécessaire pour vivre. Elle restait pourtant faible et dût garder le lit pendant un long moment, elle était seule, mais ses longs moments de solitude étaient ponctués par la visite d'un vieil homme, plutôt grand, imposant, il était doté d'une barbe grise, de longs cheveux de la même couleur et de deux yeux couleur saphir profondément enfoncés dans les orbites, quand il l'examinait, ses yeux étincelaient d'une lueur étrange, curieuse mais également comme un jugement, sur elle, sur ce qui avait bien pu lui arriver. Les premiers jours de cohabitation se passèrent en silence, l'homme apportait tout les soins qu'il pouvait à la fille, ne demandant rien en retour, la fille, elle ne faisait rien d'autre que l'observer : chacun de ses gestes étaient mesurés, lents, comme longuement réfléchis. Elle ne comprit pas pourquoi cet homme s'occupait d'elle, les quelques jours passés dans les bas-fond avaient eût raison de son optimisme, de son envie de croire en la bonté des gens. Mais cet homme était différent, il faisait preuve d'une bonté désintéressé, comme ceux des anciennes légendes que lui racontaient jadis sa mère...
    Quand elle fût guérie, de nombreux choix s'offraient à elle, l'éloignant probablement à tout jamais de cet homme étrange qui pensait aux autres dans une époque de division et de mépris, mais elle fît le choix insolite de rester près de lui. Pendant longtemps le silence fût le maître dans la maison, il permit à Hayley une introspection plus poussée, une concentration renforcée et un intérêt certain pour la méditation. Le vieil homme n'avait jamais rien dit, ni demandé, mais il goûtait chaque seconde passée à côté de cette jeune fille qui lui rappelaient des temps et des gens de jadis. Hayley ne le sût jamais, mais le vieil homme était bel et bien un survivant de l'Ordre 66, un Jedi, pourtant, même s'il décela le potentiel de la jeune fille, il choisit de ne pas la former, trop vieille, trop agitée, trop dévastée... A dire vrai les raisons se bousculaient, mais au fond il ne voulait pas risquer la vie de la jeune fille peut-être, il voulait conserver telle qu'elle, fleur pure, inviolée, innocente et sauvage. Pourtant, régulièrement il sortait de son mutisme pour deviser de réflexions sur la paix dans l'âme, les différentes méthodes de méditations, les valeurs qui faisaient qu'un être vivant était humain. Ce fût une période d'enrichissement intérieur pour la jeune Hayley, elle découvrait une autre forme d'enseignement, une autre façon d'exister, des codes de conduites pour vivre.

    Cela dura un an, un an d'apprentissage, mais elle fût rapidement détournée de ce chemin par l'arrivée d'un événement inattendu. Au fur et à mesure que le temps passait, Hayley sortait de la maison pour découvrir et agir sur les bas-fonds d'une autre manière, aidant les pauvres, les faibles et les démunis comme elle le pouvait, c'est lors d'une de ses escapades similaire qu'elle fût prise dans une bataille de gangs rivaux, rapidement elle dût choisir un camp et se fraya une réputation en sortant vivante de la fusillade mais aussi en parvenant à flinguer de manière aisée les ennemis. Il y eût une sorte de déclic à ce moment, une idée qui longtemps avait trotté dans son esprit prenait possession d'elle, chamboulait intentions et envies, préparaient espoirs et déceptions. L'année arrivait à son terme et elle dût quitter l'homme, estimant que son chemin devait percer une autre voie dans la galaxie, elle promit néanmoins qu'elle reviendrait voir le vieil homme et qu'elle essayerait de l'aider. Dominée par une sorte d'impulsion et un amour inconditionnel pour les vieilles histoires elle se réorienta vers le métier de pirate, choisissant par cette voie de combattre principalement l'Empire.

    Les événements restent confus, agités et importants sans l'être à partir de ce point précis... Elle sait qu'ils ont tous contribué à former la femme qu'elle est devenue, mais elle préfère parfois oublier son parcours, tout en sachant que sans lui elle ne serait pas ce qu'elle est actuellement... La honte l'envahit quand elle se rappelle la violence dont elle fit us en tuant son père, Sir Dylan R'izzan (mais elle découvrit bien plus tard qu'il n'était pas son vrai père). Ce fût pourtant une journée importante car sa première rencontre avec un membre reconnu de l'Ordre Jedi, Tybalt Nighthunter. Ce fût l'occasion de leur premières démêlées avec l'Empire qui en amena encore tant d'autres...
    Peu après cet événement on la retrouve sur Bestine où elle participe à une guérilla contre l'Empire, employée par une association de mercenaires qui défendait les intérêts des habitants opprimés de l'Empire. Maligne et débrouillarde elle parvient à se tirer de ce traquenard organisé par l'Empire, elle se dirige alors sur le Centre Impérial pour rencontrer un contact qui la mènera sur la Station Starforge. C'est là qu'elle fait la connaissance d'un étrange droïde et qu'elle s'entend avec lui pour qu'il l'aide à satisfaire sa lubie du moment : récupérer le Consortium de Zann, s'ensuit une réunion qui aboutit à un test : elle devra rapiner avec d'autres comprenant la Batiiv ou le Mikazuki un convoi touristique dans le Sur Secteur Zéro. Elle fait ses preuves dans la bataille, une fois terminée elle recrute le mercenaire droïde IG-88 pour orchestrer la libération de Zann... Mais elle n'aura finalement pas besoin de faire appel au droïde puisque Zann parvient à se libérer par ses propres moyens, elle rejoint alors le Consortium de Zann et on perds toute info la concernant lors de cette époque.

    Après un temps relativement long, elle quitte finalement l'organisation sur l'initiative d'un contrebandier connu dans le milieu sous le surnom de Motorhead.
    Motorhead, pseudonyme du très peu engageant Ian Curwee est en fait le vrai père de la jeune fille, il lui révèle alors son passé et lui propose un avenir, celui d'une défenseur de la paix, celui d'une Jedi. D'abord choquée, elle finit par accepter de devenir la padawan de son père. Elle rencontre alors Maître Mantell Qual sur Dantooine, à la recherche des coordonnées d'Ossus, ils parviennent à les obtenir, ils s'organisent et déclarent une nouvelle fois la fondation de l'Ordre avec nombre d'autre Jedi comprenant Mantell Qual ou encore Kit Fisto. Hayley montre une capacité de focalisation et une progression dans la Force tout à fait foudroyante pour son âge, elle ne se l'explique pas mais il y a fort à parier que l'influence du vieux Jedi avait planté des graines qui avaient mûrie. Elle accompagna son père pour le recrutement de Arial Greuna et fit à cette occasion la connaissance du Sénateur Bail Organa, de nombreuses épreuves se dresseront sur la route de la jeune femme et nous en venons à un point crucial de son existence : Darth Oxious.

    C'est sur la Station Paradise, qui n'est plus que poussière et cendres à l'heure actuelle, que Hayley rencontra pour la première fois le Sith. Elle ne sût pas comment il était arrivé ici et comment il avait pût les déceler, mais le Sith laissa une cicatrice à la jeune fille, tant au niveau physique que psychologique. Le Sith insinua en lui la corruption, peu à peu elle parut gagner la jeune fille, jouant sur sa frustration, elle fût presque possédée par celle-ci lors d'un duel à Coronet, mais les enseignements de son père la rappelèrent toujours à l'ordre. Mais Darth Oxious accomplit la chose la plus horrible qu'il pouvait arriver à Hayley : tuer son père.

    Après ce terrible drame, Hayley dût trouver sa voie parmi les étoiles et les destins toujours agités de cette galaxie lointaine. Elle a majoritairement contribué a reformer et sauver les restes d'un Ordre Jedi moribond tout en augmentant son propre savoir et en se formant afin d'améliorer ses capacités. Elle dût essuyer de violentes déceptions personnelles en la trahison de l'un de ses anciens amis, Cal Keran et une fille qu'elle avait prise pour padawan, Tali Valserna. Mais elle accomplit aussi des actes d'une grande bravoure comme la mise a bas d'un Dragon Krayt. Enfin, après avoir dû subir ce cuisant échec qu'était la sédition de deux proches, elle s'exila sur la planète Bunduki, non sans avoir au préalable permit l'évacuation d'Ossus qui évita l’extermination du faible embryon d'Ordre Jedi qui avait survécu jusqu'alors.

    Enfermé dans une cage de chagrins et de déceptions, elle savait que Bunduki, sa beauté et ses habitants étaient le seul moyen de l'empêcher de tomber du Côté Obscur de la Force. Pendant près d'un mois entier, elle vécut en ermite sur la planète et fût proche de tomber dans ce côté qui l'avait toujours répugné, frustration et colère, dirigé contre elle-même, semblait lui promettre de devenir l'une de ceux qu'elle avait toujours combattu. Et puis, un matin, une ombre s'interposa entre elle et le soleil, elle ne savait comment cette ombre avait trouvé sa caverne, ni qui elle était, peut-être était-ce Oxious ? L'ombre lui tendit la main et elle reconnut le visage buriné et marqué par les âges, les tatouages et les drealocks caractéristiques de celui qui avait été sous l'Ancienne République l'un des Jedi les plus puissants et prometteurs de l'Ordre : Quinlan Vos.

    Il lui expliqua qu'il avait ressentit sa détresse lorsqu'elle avait quitté Tali et Cal et, avec l'accord du Conseil, il avait décidé de l'accompagner afin de poursuivre sa formation de Chevalière Jedi et de la soutenir dans ce moment où sa volonté vacillait. C'est alors que les vraies efforts commencèrent et qu'Hayley dût combattre une part d'elle-même, cette part d'ombre qui l'avait toujours peuplé jusqu'alors. Quinlan Vos lui enseigna a ne pas devenir l'esclave de son Vaapad mais bien au contraire d'en devenir le maître et elle comprit que le secret de cette technique résidait dans la maîtrise d'un équilibre savamment dosé entre raison et passion, une passion auquel elle ne devait laisser cours que lorsque le combat commençait, une passion qui prenait fin lorsque le combat se terminait. Le Vaapad ne devait être un guide que lors des combats, non dans les autres phases de son existence, mais pour perfectionner encore plus la maîtrise de cette forme, il lui imposa de s'entraîner de manière plus soutenue sur toutes les autres formes de combats qu'enseignait l'Ordre afin de pratiquer un Vaapad dont la technique serait plus affinée et qui lui permettrait de ne pas stagner dans sa pratique de la Forme VII.

    Mais cette formation ne se concentra pas uniquement sur le combat, même s'il avait comprit qu'elle désirait devenir une épéiste confirmée, il lui assura que son objectif passait par une maîtrise plus poussée de la Force et des talents que celle-ci lui offrait et qu'il était nécessaire d'approfondir son propre lien avec la Force pour accroître sa puissance en combat.
    Simultanément avec cet entraînement, le plus intense qu'elle ait eût jusqu'alors, les deux Jedi passaient de longs moments a méditer afin de toujours plus raffermir leurs liens avec la Force.
    Mais nombre de leurs journées étaient passée a tenter de prendre contact avec les Suivants de Palawa, chose qui ne fût pas aisé au début, en effet, l'Ordre avait jadis chercher a exterminer ce groupe dont elle jugeait l'influence néfaste, mais la mission d'Hayley, celle qui l'avait mené a l'origine sur cette planète, était de renouer des liens entre les Suivants de Palawa et l'Ordre Jedi. Ce ne fût pas chose aisée et ils ne parvinrent que difficilement a se faire accepter, néanmoins il réussirent à s'intégrer grâce a leur volonté d'apprendre le Teräs Käsi, art martial de combat a mains nues qui pouvait s'utiliser conjointement avec l'assistance de la Force. Et leur vie se déroula ainsi pendant deux ans, partageant leur temps entre l'apprentissage du Teräs Käsi et le rapprochement avec les Suivant, et avec le propre entraînement qu'Hayley dût subir.

    Bien que la planète Bunduki fût assez excentré des événements de la guerre civile galactique entre l'Alliance Rebelle et l'Empire Galactique, elle ne la traversa pas sans en porter des marques, nombre de fois Hayley et Quinlan durent se cacher a cause de navettes de l'Empire mais, malgré ces contrariétés, celles-ci amenaient des nouvelles qui permettaient aux deux Jedi de se tenir au courant du déroulement du combat. C'est ainsi qu'ils apprirent qu'une ou deux années s'étaient écoulés depuis la bataille de Yavin qui avait vu la chasse rebelle détruire l'Etoile de la Mort, une super-arme impériale. C'est en apprenant cette nouvelle que les deux Jedi décidèrent de mettre leurs exercices en pause afin de se consacrer a fournir une aide a l'Alliance Rebelle, ils étaient tout deux profondément convaincus que la destruction de l'engin impériale était les prémices d'une menace bien plus grande et, également, le signe qu'il fallait agir pour permettre la victoire Rebelle.

    Cette période de leur vie commune fût des plus mouvementés et, après avoir rejoint l'armée rebelle, ils furent affectés a différentes missions allant du sabotage a la guérilla, ils rejoignirent d'ailleurs pour ce faire les rangs des SpecOps et exécutèrent la majeure partie de leurs missions dans des zones diverses mais le plus souvent en territoire impérial. L'un des théâtres d'opérations fût Barab I où ils permirent a la population de se soulever en éliminant le gouverneur impérial local laissant ainsi la planète libre de rejoindre le combat des forces rebelles.

    Enfin, ils s'illustrèrent sur Endor en tant que pilotes où ils se joignirent a l'assaut de l’Étoile Noire a bord du Havoc. Bien que le vaisseau se faisait vieux, il sût prouver aux restes des appareils que son heure était loin d'être venu et ils permirent aux deux Jedi de s'illustrer en se joignant a un groupe de bombardiers qui dût faire diversion en tenant tête a la flotte impériale. Voltigeant parmi les débris de carlingues et esquivant les tirs ennemis, sa plus grosse prouesse lors du combat fût de réussir a abattre un destroyer stellaire impérial avec l'escadron auquel il était attaché.

    L'Empereur Sith mort avec son bras droit, Darth Vader, il semblait que leur rôle se terminait dans cette guerre, la bataille qui se poursuivait ne semblait plus les concerner car les Sith qui avaient mis a bas la République étaient morts et celle-ci se relevait de ses cendres. Et, alors que l'Alliance continuait son avancée, ils quittèrent les rangs de la Rébellion estimant que l'objectif était atteint. Ils regagnèrent alors Bunduki et y restèrent pendant ces trois dernières années afin de poursuivre l'entraînement avec une intensité renouvelé, car si l'Empire se déchirait, si les Sith qui l'avait dirigé étaient morts, il restait leurs séides et il restait un Ordre a reconstruire entièrement. Quinlan devint plus sévère et exigeant avec elle et ces trois années furent encore bien plus éprouvantes que les autres, mais elles portèrent leur fruits également : Hayley s'améliora dans sa maîtrise du Teräs Käsi ce qu'il l'aida énormément a développer son Vaapad grâce a la maîtrise essentielle sur l'agressivité que prodiguait l'art martial, a présent elle savait quand diluer sa passion pour renforcer ses coups et déclencher un Vaapad impeccable en combat. Cette maîtrise lui apporta a elle et Quinlan l'amitié des Suivants de Palawa. Enfin, Quinlan lui confia après ces trois ans passés qu'il n'avait plus rien a lui apprendre et que cette période de leur vie prenait fin, il l'avait informé que l'Alliance avait prise Coruscant et qu'il était temps de sortir de l'isolement afin de permettre a l'Ordre Jedi de se rétablir.
    Quinlan ne s'arrêta pas là, il prit la décision de l'élever au rang de Maître Jedi, estimant que toutes ces années, tant sur le front qu'en exil a méditer et s'entraîner lui avait donné les capacités nécessaires a prétendre a ce titre. Il l'encouragea a se rendre a Coruscant afin de contacter les Jedi sur places et essayer de reformer un Ordre Jedi cohérent et capable de s'opposer a la menace Sith qui restait, pour eux, toujours un gros problème. Quand a lui, il choisit de ne pas l'accompagner, il lui indiqua qu'il resterait un moment ici mais qu'il quitterait cette planète pour retrouver celle qu'il avait toujours aimé : Khaleen Hentz. Il estimait avoir fait sa part pour les Jedi et pour cette époque et qu'il n'était plus temps pour lui d'y participer, remettant le destin de l'Ordre Jedi a ses héritiers, ceux qui, comme Hayley, avait reçut la formation pendant cette période troublée que fût la domination de l'Empire et la guerre civile galactique.
  • Inventaire : 
    • Sabre laser personnel
    • Une paire de blasters DL-22
    • Un blaster Firelance
    • Ceinture utilitaire de Jedi
    • Comlink
    • le Havoc
    • Holocron de Sora Bulq
    • 2 149 000 crédits (c'est ce qu'il me restait sur SWOR 3.0, bien entendu si vous voulez réduire, voire faire disparaître cette somme, je comprendrais)
  • Psychologie : 
    Le caractère d'Hayley a profondément évolué pendant cette dernière année, si elle a été au bord de la dépression pendant un temps suite a la traîtrise de Cal Keran, elle sût se reprendre grâce a l'aide bienvenue de Quinlan Vos. Autrefois agitée et impulsive, volontiers provocatrice et vulgaire, avec une légère inclination pour la séduction d'hommes d'âge mûrs, son exil et la compagnie de Quinlan et des Suivants de Palawa lui apportèrent une discrétion qu'elle ne se connaissait pas jusqu'alors, la rendant peu a peu taciturne. Volontiers rêveuse et utopiste, elle a toujours gardé ce trait de caractère qui la rendait déjà si unique par le passé, pourtant réaliste, elle ne s'abandonne pas a une naïveté d'adolescente qu'on aurait pût lui reprocher par le passé. Parfois légèrement cynique, il lui arrive de se servir de l'humour quand elle sent que la tension est trop forte, héritage, là, de ses opérations avec les SpecOps. Un trait de caractère qui est venu s'ajouter de manière surprenante a sa personne c'est la sévérité, autant envers elle-même qu'envers les autres, elle attends que les autres donnent le meilleurs d'eux-mêmes quand ils doivent accomplir quelque chose. Enfin, Hayley reste quelqu'un dont les convictions sont profondes et qu'il sera difficile de faire changer d'avis, bien qu'elle reste malléable sur de nombreux points, elle transige difficilement sur ses opinions ou ses convictions propres. Bien que toujours en partie dévorée par ses émotions afin de conserver un Vaapad efficace, elle ne laisse rien apercevoir de ses sentiments, préférant afficher ce masque a la peau blanche ne changeant que très peu. Hayley a profondément mûri et grandit, s’élevant a la hauteur du rang que Quinlan lui a accordé.
  • Affection : L'Ordre Jedi, la curiosité, la connaissance, le calme, le combat, le pilotage, la mécanique, la traque, Quinlan Vos.
  • Aversion : Les Siths, l'Empire, les comportements paradoxaux et l'incohérence, le bruit, Darth Oxious.

    Disposition
  • Fuseau Horaire : Paris.
  • Disponibilité : A peu près tout le temps.
  • Indisponibilité : Je préviendrais quand ce sera le cas.
Modifié en dernier par Hayley Curwee le jeu. 29 juin 2017 13:05, modifié 5 fois.
Avatar de l’utilisateur
By Inquisition
#803
Je vais être un peux chiant je sais mais....

-Peut on avoir les liens des RP où Quilan Voss lui enseigne tout cela?

-Sauf erreur de ma part seul Luke et Gwindor peuvent nommer "Maître" des membres du Nouvel Ordre Jedi. (sans remettre en cause les capacités de ton personnage).
Je contacte Luke à cet effet qui postera à la suite.
Avatar de l’utilisateur
By Hayley Curwee
#805
Merci pour ta prise en main de la fiche si rapide.

En ce qui concerne le premier point, je n'ai pas de liens rps a te donner, les seuls rps, ou plutôt la seule chronique faite avec Quinlan Vos que j'ai rédigé par le passé avait pour but l'apprentissage du pouvoir de Force de l'Esprit de Bataille. Sur SWOR 3.0, l'histoire s'était stoppée pour mon personnage sur le moment précis où elle quitte Cal Keran (et donc où elle retourne sur Bunduki), tout ce qui intervient a partir de ce moment fait partit des sept années d'histoire a meubler qu'il fallait rédiger, j'ai choisi de tourner l'histoire ainsi parce qu'il m'apparaissait difficile d'imaginer mon personnage se tourner les pouces et se reposer sur ses acquis. Tout ce qui concerne donc Quinlan Vos fait partie de l'histoire qu'elle a vécu pendant ces sept dernières années mais que je n'ai pas joué en rp.

Quand au second point, je ne sais si j'ai mon mot a dire, mais il m'a paru pertinent qu'un personnage de la trempe de Quinlan Vos puisse juger les facultés et le niveau d'un autre par rapport a l'objectif d'atteindre le rang de Maître Jedi, vu qu'il l'est lui-même et qu'il a déjà prouvé maintes fois son mérite par le passé. Bien entendu, je vous laisse statuer sur ce point également puisqu'il semble poser problèmes.
Avatar de l’utilisateur
By Luke Skywalker
#807
On me demande mon avis, je vais tout d'abord soulever quelques points:

Les points qui me paraissent négatifs:

-Pourquoi as t'elle tuée son père, quelle était sa motivation? ( Je dis çà Luke aussi a voulu tuer son père mais pas par vengeance personnelle au contraire çà de débectait de devoir le combattre) Les motifs me permettraient de mieux comprendre ton personnage.

-Pourquoi voulait elle tant faire libérer Zann? Qu'admirait elle chez cet assassin esclavagiste qui lui n'avait certainement pas l'attention de s’intéresser au pauvre mais de les laisser dans leur vomi en leur vendant des bâtons de la mort qu'ils consommeraient jusqu’à la mort?

-Tu est jeune et n'a pas de don exceptionnel pour la Force permettant de palier ce défaut.

Les points qui me paraissent positif:


-Ton âge n'est pas censé déranger Luke car si lui aussi on l'avait refusé à cause de son âge peut être que l'étoile Noire continuerait à jouer à la pétanque avec les mondes rebelles en ce moment.

-R'izzan à fait beaucoup pour protéger les anciens de l'Odre qui 'étaient retrouvés sur Ossus pour y former un conseil où ils pouvaient débattre sans fin de la couleur du carrelage qu'ils poseraient dans la salle d'eau. Elle a permise leur évacuation vers un monde refuge rebelle ( et les rebelles ont pu prouver à l'occasion qu'ils n'allaient pas les manger)
Elle n'est pas restée planquée et à prouvée son engagement pour la restauration d'un véritable Nouvel Ordre jedi et non pas la sauvegarde d'un ancien vieillissant et passif en combattant l'Empire.


Autres points:

"Cette maîtrise lui apporta a elle et Quinlan l'amitié des Suivants de Palawa qui acceptèrent de reconsidérer leur position avec l'Ordre tout en émettant la condition qu'ils aimeraient en parler avec le Grand Maître de l'Ordre quand celui-ci aurait retrouvé un Grand Maître."

Sur le fait que les Suivants de Palawa ont étés recrutés grâce à cette fiche, cela est du ressort du Mj car je donne mon avis sur " R'izzan Maitre?" pas sur ce qui peut lui être accordé comme autre accomplissement durant l'Ellipse. Personnellement je pense que cela soulève une question: Alors que les Joueurs qui se font valider la plupart du temps se voient amputer de biens ou de personnages dans ce nouveau SWOR peut on leur accorder ce type de gains? Je serais plus d'avis qu'un RP soit fait pour obtenir un tel ralliement.

Enfin,

Bien que je me soit fait valider Grand Maitre de l'Ordre sur ma fiche je me suit fait adouber maître par des fantômes, des incarnations de la Force. Je ne suis pas encore reconnu tel quel par mes pairs, les suivants de palawan ne sont pas censés deviner que l'Ordre jedi sera un NOUVEL Ordre jedi avec ce que cela comprendra de mutations organisationnelles. Dans leur esprit l'Ordre à un Conseil qui prend des décisions et votant pour obtenir une majorité fréquemment. Je pense organiser bientôt un Rp où les Maîtres jedi qui répondront à l'invitation seront appelés à choisir un Grand Maitre par un vote à main levée. Comme contrairement à la Saga Luke n'est pas le seul jedi je ferais pas mon dictateur en m'imposant sans justification comme Grand Maître. Un vote de censure des Maîtres jedi à la majorité pourra révoquer ce Grand Maître, et un autre serait alors élu.

Cependant afin d'éviter tout truquage HRP de ce vote je pense que seul les maîtres PJ pourront décider de voter, les personnages non joueurs s'abstenant ( si le MJ accorde cela) Pourquoi? Parce que c'est aux joueurs maîtres de choisir qui dirigera l'Ordre, pas à un seul joueur qui aurait la chance d'avoir plein de PNJ Maîtres sans sa musette ce qui lui permettrait de " bourrer les urnes".

Donc, pour ces raisons et après avoir posé le pour et le contre sur ta candidature je demanderais à Darth Oxious qui s'y connait de donner son avis s'il le veux bien. Adouber Maître un joueur juste avant un scrutin où je me présente et ou seul les Maîtres joueurs voteront serait malsain. Si ce grade était accordé Quinlan pourrait tout à fait être celui qui " adoube" R'izzan car à ce moment le Nouvel Ordre n'existe pas encore et c'est l'Ordre à l'ancienne de Mantell qui à encore cour.
Avatar de l’utilisateur
By Hayley Curwee
#815
Tout d'abord, je tiens a signaler que les points qui suivent et que tu as soulevé Luke ont été vécut en rp d'une part et on été validé avec la refonte de fiche d'Hayley (qui est intervenue après la mort de Ian Curwee, pour ceux qui s'en rappellent), Hayley R'izzan est un personnage ancien, celui avec lequel j'ai commencé SWOR, auquel j'admet tenir beaucoup (comme j'admet également que parfois, toute sa trame semble tirée par les cheveux), je vais tenter de répondre aux mieux a tes questions :

Luke Skywalker a écrit :-Pourquoi as t'elle tuée son père, quelle était sa motivation? ( Je dis çà Luke aussi a voulu tuer son père mais pas par vengeance personnelle au contraire çà de débectait de devoir le combattre) Les motifs me permettraient de mieux comprendre ton personnage.


La mort de Sir Dylan R'izzan a été motivé HRP par une impression de blocage du MJ de l'époque (je reviendrais pas la dessus, l'affaire a été réglé et puis on s'en fout un peu), d'autre part c'était également une erreur de joueur qui débutait en forum rôleplay a l'époque. RP parlant, j'ai toujours considéré qu'elle le tenait pour responsable de la mort de sa mère et de sa propre débâcle, ainsi que l'abandon qui l'avait mené dans les bas-fonds de Kuat-City.

Luke Skywalker a écrit :-Pourquoi voulait elle tant faire libérer Zann? Qu'admirait elle chez cet assassin esclavagiste qui lui n'avait certainement pas l'attention de s’intéresser au pauvre mais de les laisser dans leur vomi en leur vendant des bâtons de la mort qu'ils consommeraient jusqu’à la mort?


On est d'accord sur Zann ah ah, c'est pas le meilleur des exemples a prendre pour héros. RP parlant, cette libération a l'époque où elle projetait d'avoir une vie 'normale' de pirates (enfin de corsaire si ça avait continué selon ses plans a elle) avait pour but de récupérer le Consortium de Zann, le faire libérer était un moyen pour elle de récupérer ses contacts, sa puissance, l'objectif était purement calculé afin de lui permettre a elle de monter plus facilement. L'admiration qu'elle a pour Zann tient surtout a un paradoxe en ce qui la concerne et un peu d'aveuglement. Mais elle finira par réaliser ce qu'est vraiment cet homme et quitter l'organisation.


Enfin, concernant les Suivants, si c'est une acquisition trop "grande" pour l'Ordre alors je peux modifier mon histoire pour faire en sorte que seule elle et Quinlan conservent l'amitié du petit groupe de 'ninjas'. Comme tu l'as décelé Luke (du moins je crois), j'ai laissé la chose en suspens dans la fiche en introduisant cette histoire de "On en discutera avec le Grand Maître quand même" afin de ne pas non plus débarquer comme ça avec plein de copains dans ma poche. Cela étant je ne pense pas que les Suivants représentent tant que ça sur le fond, ils n'ont aucune armée, aucun vaisseau militaire, ce sont juste des moines shaolin qui sniffent de l'encens en pratiquant du kung-fu pour caricaturer. Mais sur la forme je comprends que cela pose un problème et je suis prêt a modifier cette partie sur votre ordre, bien que j'aurais souhaité au moins conserver le côté liens entre eux et Hayley. Dans tout les cas, si un rp doit être fait, je le ferais, sans discuter.
Avatar de l’utilisateur
By Darth Oxious
#820
Bonjour,
On (Luke) est venu me demander mon avis, alors je viens le donner, na.

D'abord, Luke, tu glisse un mot au sujet de ta fiche. Correction : tu n'es pas validé Grand Maître de l'Ordre Jedi, mais au niveau Grand Maître (cf niveau bonus dans "La Force dans SWOR"), ce qui te donne un bonus dans une forme de combat au sabre particulièrement bien maitrisée. Voilà.

Sinon, j'ai lu en diagonale la fiche de l'intéressé, puisque je connais les trois quarts de l'histoire :D pour le reste j'ai survolé plus lentement. Je dirais que sans aller jusqu'à tout refuser en bloc (7 ans, il s'est forcément passé des choses, surtout que Hayley n'est pas une personne à rester dans un coin à attendre que les heures passent, Luke tu l'as souligné) on peut temporiser un peu.

Concernant l'amitié avec les Suivants, il est possible d'admettre que Vos et Hayley les aient effectivement contactés, et que leurs relations avec eux soient "amicales". De là à en obtenir la collaboration avec tout l'Ordre, quand même pas. Mais cela constituerait un bon départ pour l'obtenir inRP plus tard, oui.


Concernant maintenant le rang de Maître... c'est un peu plus complexe que cela je crois.

Diplomatie, je ne sais pas d'où tu tiens tes infos, mais aux dernières nouvelles (qui datent de SWOR 3), le Conseil Jedi de l'enclave d'Ossus se composait de Luminara Unduli, Bariss Offee, Adi Gallia et Quinlan Vos (voir ici, la composition du Conseil, postée par Mantell Qual. Ce sont donc ces personnages qui ont la possibilité d'adouber si l'on peut dire les Jedi, au titre de Chevalier ou Maître.
Attention : il faut cependant bien dissocier deux choses. Le NIVEAU, qui est une donnée purement HRP (mais liée au RP du personnage), validée à l'époque de la v.3 par les Quatre MJ Force, et qui définit comme son nom l'indique le niveau du personnage, et donc les pouvoirs et les formes qui lui sont accessibles. Et le TITRE, notion complètement RP, qui n'est aucunement liée au HRP, et qui peut tout à fait différer du niveau. Moi-même, j'ai obtenu le TITRE de Maître en prenant à l'époque Darth Lüust en formation, alors que je n'avais que le NIVEAU de Chevalier.
Donc, pour faire court : Hayley ne peut être nommée au TITRE de Maître que inRP, et que par les membres du Conseil Jedi. Par contre, malgré cela, je ne pense pas que ça soit faisable par un seul membre, mais bien lors d'une assemblée.
Avatar de l’utilisateur
By Inquisition
#823
Très bien.

Donc le RP de fondation du Nouvel Ordre Jedi décidera de tout avec les personnages présents. Et je précise bien avec les personnages présents.
Avatar de l’utilisateur
By Inquisition
#1089
Bien où en sommes nous sur cette fiche?
Avatar de l’utilisateur
By Hayley Curwee
#1095
Alors :

  • Concernant les Suivants j'ai modifié en laissant juste le fait qu'il y avait amitié entre Hayley et les Suivants de Palawa (et Vos aussi, mais on s'en fout c'est pas sa fiche que je fais).
  • Pour ce qui est du grade, j'ai choisi de ne pas viser le grade de Maître HRP (sur la Fiche Force donc) préférant l'obtenir au cours du jeu mais je le garde tout de même en RP (nommé par Vos) afin de pouvoir participer au Conseil Jedi (et puis vu tout ce qu'elle a fait pour l'Ordre par le passé, je pense qu'elle mérite bien ça).

Il me semble que c'était les deux points qui posaient problèmes, si je ne me trompe pas, ils sont réglés ^^.
[Mirial] Des yeux d'or

Le cercueil, en raison de sa taille, n’aurait pu[…]

Gambison

De toutes les questions, il ne répondit qu’à la d[…]

Apoastre

Pas plus de cinq minutes. Il ne fallait pas s’em[…]

Et les ténèbres au monde

Helera. Elle avait fini par la rejoindre. L’avai[…]

Attentat

Le commentaire sur le prince, elle le laissa là o[…]

[Scénarii]L'Unité

Bonjour, bonjour, Petit post pour signaler mon re[…]

QUE LA FORCE SOIT A METELLOS

Cet événement a lieu après le voyage de maître M[…]

Un Jedi très recherché...

Ce post contient des scènes explicites ou de n[…]