L'Armée des Ombres

Saison XI Cliquez ici pour voir l'intro...

Gérez l'évolution de votre personnage
Règles du forum : Cette zone est réservée aux fiches de présentation validées, qui y sont en libre lecture. Toute modification d'une fiche doit être limitée au minimum possible. Seules les mises à jour des histoires sont autorisées. Des posts supplémentaires liés aux développements de votre personnage ou à la tenue de vos rps sont également possibles, tant qu'ils ne modifient pas la fiche originelle.
Avatar de l’utilisateur
By Elizabeth Civicius
#22095
      Identité

    • Nom : Elizabeth Civicius
    • Autre Comptes : Mya Tellis

      Profil
    • Race : Arkanienne
    • Sexe : F
    • Âge : 36 ans (34 ans en 03/16)
    • Planète d'origine : Arkania
    • Apparence :
      Image
      Elizabeth compense sa petite taille et sa silhouette svelte par de luxueuses robes bien souvent agrémentées de pierres précieuses et de fourrures. Comme la plupart des arkaniens, la jeune femme a le teint clair, relevé par une touche de maquillage, et une longue chevelure nacrée, méticuleusement coiffée en tresse ou en chignon. Les yeux blancs d’Elizabeth ne laissent transparaitre aucune émotion, la jeune femme prend toujours soin de maitriser l’image renvoyée à son interlocuteur.
    • Métier : Politicienne
    • Groupe : Neutre


      Informations
    • Histoire :
      Je suis née à une époque où le clan Civicius n’était pas aussi puissant qu’aujourd’hui ; ce n’était alors qu’un clan secondaire centralisé sur Novania qui vivotait grâce à l’industrie pharmaceutique et à la sous-traitance de composants électroniques. Étant l’enfant ainé de Stefan Civicius, dirigeant du clan, j’étais destinée, comme le veut la tradition, à hériter de la fortune des Civicius et à gérer à mon tour l’entreprise familiale. Les choses ne se sont pas tout à fait déroulées comme elles l’auraient dû …

      * * *


      Les sciences que l’on qualifie de ‘dures’ ne m’ont jamais véritablement attirée, j’ai très tôt opté pour des études littéraires auxquelles sont venus s’ajouter les enseignements utiles à la gestion du patrimoine familial. Au hasard de rencontres faites durant mes études, j’en suis venue à m’intéresser au droit et à la juridiction arkanienne, puis à quitter Arkania. Je me suis installée dans les Colonies, sur Mrisst où j’ai fini par dénicher un emploi de greffière dans un petit tribunal de la capitale. Avec cette basse fonction, je jetais le déshonneur sur ma famille, ce que l’on ne manqua pas de me faire remarquer. Je présume que pendant mon long séjour sur Mrisst l’on prit soin de ne pas évoquer mon existence au sein du clan Civicius. Je rompais avec la tradition arkanienne et m’écartais des projets que mes parents avaient fait pour moi. Peu m’importait, je vivais sans luxe loin des plans peu attrayants qu’on avait dessiné pour moi.

      Je considère aujourd’hui cette période de ma vie comme une crise existentielle majeure au cours de laquelle il m’était absolument nécessaire d’exprimer mon désaccord avec chaque décision parentale. Il est évident que, pendant mon absence, mon frère cadet Kadmo marquait des points auprès des Civicius ; et l’idée que ce petit capricieux hérite de la direction du clan me soulageait au plus haut point. Au fil du temps, je ne reçus plus de nouvelles d’Arkania, je me trouvais délaissée, libérée de l’insistante pression entretenue par mon père et ma mère.

      * * *


      À 22 ans je profitai de mes quelques économies pour rejoindre Yaka, une planète qui joua un rôle majeur dans l’histoire d’Arkania et qui permit à la planète de glace de connaitre son âge d’or. En quelques siècles, la situation avait considérablement changé, et bien que les natifs de Yaka entretenaient de cordiales relations avec les arkaniens, notre présence en dérangeait certains. Je m’intégrai cependant dans une banlieue de la capitale, mais sans parvenir à conserver un emploi fixe.

      C’est sur Yaka que j’ai rencontré Elion, un humain d’une trentaine d’années avec une chevelure d’or et d’immenses yeux azurs. Notre rencontre fut des plus simples : nous partagions le même palier dans l’immeuble où je louais une chambre minuscule. L’amitié qui nous lia très vite était bâtie sur notre goût prononcé du voyage et de la découverte. Nos projets d’escales se transformèrent rapidement en projets de vie, et plus je côtoyais Elion, plus nous entremêlions nos avenirs. À force de cumuler divers boulots alimentaires, nous avions suffisamment d’argent pour nous installer dans un logement légèrement plus grand, dans un quartier plus aisé. Je commençais à entrapercevoir ma vie au côté d’Elion ; j’avais oublié Arkania et les Civicius, je me tournais désormais vers Chandrilla, notre prochaine étape. C’est la planète que nous avions choisi pour élever l’enfant qui naitrait de notre union. Eva ne nous laissait que quelques mois pour préparer son arrivée.

      Tout s’arrêta six semaines plus tard. Yaka traversait une période sombre, déchirée par la guerre, la petite planète était en proie à l’instabilité. La montée en puissance de l’Empire introduisit de fortes tensions politiques, les émeutes qui en découlèrent furent d’une violence rarement égalée dans l’histoire des yakas. Un matin, un conflit éclata dans l’astroport qu’Elion et moi traversions pour aller travailler. Je n’ai que très peu de souvenirs de ce jour où tout bascula pour moi. Je ne me souviens que de l’explosion, de la peur qui m’envahit, de la main d’Elion qui lâchait la mienne.

      * * *


      Je me suis réveillée plusieurs jours après, à l’Hôpital Central d’Adascopolis, sur Arkania. Suite à l’escarmouche sur Yaka, j’avais été identifiée comme Elizabeth Civicius et avais été rapatriée sur ma planète natale. J’appris rapidement qu’Elion n’avait pas survécu à ses blessures, Eva non plus. Un médecin me cloua au lit pour quatre semaines. Ils effacèrent toutes les séquelles physiques de l’accident : la peau brûlée, les os cassés, les muscles atrophiés. Le cœur de mon père, malade depuis déjà près d’un an, lui fit faux bon pendant mon séjour à l’hôpital. C’est ma mère Calena qui prit sa succession à la tête du clan. Quand elle se retira, trop fatiguée pour assumer la charge de ses nouvelles fonctions, mon frère Kadmo hérita de la direction du clan Civicius. Tous les projets fous qu’il entreprit portèrent leurs fruits et firent de lui l’un des hommes les plus connus d’Arkania.

      Physiquement, j’étais guérie. Intérieurement, je dépérissais. J’observais de loin les événements marquants d’Arkania et de la galaxie. La chute de l’Empire, le succès de Raessën Naghin. Rien de tout cela n’éveillait mon intérêt. Soucieux de mon état, Kadmo m’assigna un médecin et un instructeur. Le premier était chargé de soigner ma dépression, le second avait pour objectif de parfaire ma formation initiale. Ce petit manège dura trois ou quatre ans. Puis mon cadet m’invita à le seconder dans la gestion du clan. J’acceptai sans rechigner, peu importait désormais de quoi était faite ma vie.

      À deux, frère et sœur, nous travaillions à la montée en puissance du clan. Après avoir vendu la R&D pharmaceutique à un géant en la matière, Kadmo avait accumulé suffisamment de fonds pour investir dans l’aérospatial et l’aéronautique. Ce nouvel axe nous ouvrit bien des portes et permit à mon frère d’entrer au Dominion. Encore une paire d’années, et Civicius devenait une référence dont les voix pouvaient faire basculer le vote de la Constitution toute entière. Je gagnais alors également ma place au gouvernement. Une place non méritée, mais largement motivée par la présence de Kadmo. Cette place était désormais le centre de ma nouvelle vie, j’y investissais toute mon énergie.

    • Inventaire : 200.000 crédits (1 mois de salaire haute noblesse) et une garde-robe bien remplie.
    • Psychologie : Malgré sa forte détermination, Elizabeth préfère éviter l’affrontement direct en proposant des compromis et en négociant avec douceur. Cela ne l’empêche pas pour autant d’atteindre ses objectifs tout en se préservant de conflits jugés inutiles. Mais la jeune femme sait également se montrer inflexible quand il le faut en campant fermement sur ses positions, il devient alors impossible de la faire changer d’avis.
      En privé, Elizabeth se montre plus malicieuse et s’autorise à confier à ses proches ses ressentis et ses émotions. Elle évite cependant toujours de proclamer trop franchement ses opinions économiques et politiques, de peur qu’un conflit ne survienne au sein d’un groupe en apparence soudé.
    • Affection : La vue des montagnes enneigées. Les étoffes rouges. Les mets sucrés. Les lois et le droit.
    • Aversion : Le vent chaud. Les discours embrouillés. Les interactions sociales trop chaleureuses.

      Disposition
    • Fuseau Horaire : Paris
    • Disponibilité : Dans la semaine
    • Indisponibilité : Le week-end
Modifié en dernier par Elizabeth Civicius le jeu. 22 févr. 2018 08:39, modifié 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
By Elizabeth Civicius
#29531
    Aventures


    Raessën Naghin’Ter

      # [Arkania] Etat des lieux
      # [Arkania] Présentation du projet de rénovation
      # [Ilum] Une foi nouvelle
      # [Arkania] Collaboration sensitive
      # [Arkania] Beaucoup à faire
      # [Sullust] Le feu et la glace
      # [Mrisst] Saluer ses voisins
      # [Mondes du Noyau] Sans couleur et pourtant resplendissant tel un arc en ciel
      # [Arkania] USAER
      # [Arkania] Reborn
      # [Arkania] Candidature


    Elizabeth Civicius

    Acte I
      # [Arkania] Le prix du succès (PNJ : Kadmo Civicius)
      # [Yaka] Une collaboration de longue date (PNJ : Kadmo Civicius)
      # [Arkania] Ultimatum
      # [Arkania] Le prix du succès
      # [Arkania] Rattrapage
      # [Coruscant] Face au silence (PNJ)
      # [Télos] Négociations
      # [Arkania] Œil opaque et cheveux blancs
      # [Arkania] Ordre Gris : expliquer
      # [Arkania] Le prix du succès - Suite
      # [Arkania] Unité

    Acte II
      # [Arkania] Couronnement
      # [Arkania] L’éclat d’une étoile [en cours]
      # [Arkania] Rompre le silence
      # [Arkania] Nos voisins
      # [Merisee] Une coopération … frusctueuse ?
      # [Le Dédale de Rimma] Exploration (PNJ : Isen Oberan)
      # [Sullust] Renouer le contact
      # [Arkania] Centre de Recherche Arkano-Fédéral
      # [Communications] La voie Eskyrt-Koffee
      # [Communications] Commerce : le cas de la FéDération
      # [Sullust] Prémices d’un nouveau départ
      # [Arkania] Génétique - Phase 1
      # [Arkania] Génétique - Phase 2 - Accréditation
      # [Arkania] Label Excellence Arkanienne
      # [Arkania] An unexpected meeting
      # [Coruscant] Les Sith sont de retour II
      # [Arkania] Retour sur investissement
      # [Espace Hutt] Ordre Gris : contacter
      # [Arkania] Comité de Coordination

    Acte III
      # [Arkania] Lypémanie
      # [Arkania] Apoastre [en cours]
      # [Arkania] [SAA] 10-932-RFSF-2 [en cours]
      # [Arkania] [SAA] 10-933-REER-1 [en cours]
      # [Arkania] Un coup de bol
      # [Arkania] Sécurité post-traumatique
      # [Arkania] Un siège au Dominion
      # [Arkania] Medium Perfectus [en cours]
      # [Arkania] Le cadet
      # [Arkania] Une part du gâteau [en cours]
      # [Autour d'Olim, Yaka] Une flotte pour le Consortium [en cours]

[Thule] Mon type de ville

Elle suivit, guidée par la bleue, répétant ce qu’[…]

https://zupimages.net/up/18/45/e452.[…]

Des Sith chez les Hutts

- Des Sith chez les Hutts - https:/[…]

Quelques outils pratiques

Quelques outils pratiques Cartes interac[…]