L'Armée des Ombres

Saison XI Cliquez ici pour voir l'intro...

Gérez l'évolution de votre personnage
Règles du forum : Cette zone est réservée aux fiches de présentation validées, qui y sont en libre lecture. Toute modification d'une fiche doit être limitée au minimum possible. Seules les mises à jour des histoires sont autorisées. Des posts supplémentaires liés aux développements de votre personnage ou à la tenue de vos rps sont également possibles, tant qu'ils ne modifient pas la fiche originelle.
Avatar de l’utilisateur
By Ariès
#27070
IDENTITE


Identité Complète Chiss: Jaga’riès’Safis
Prénom Chiss: Riès
Prénom Basique: Ariès
Race: Chiss
Age: 22 Ans
Planète d'origine: Csilla (Capitale de l'Ascendance Chiss)
Langue parlé : Cheunh (langue d'origine) ,le basic (langue commune)

PROFIL



Image



Metier: Espion/Agent Impérial
Faction: Vestiges de L'Empire
Description :

Etant une « Proche-Humain », Ariès partage de nombreux traits et aspects physiques avec ses semblables humains. La jeune femme fait approximativement 1 mètre 70 ce qui est une taille relativement convenable pour une Chiss. Sa silhouette est plutôt fine et a un aspect souple, accompagnée de forme assez généreuse.
La jeune femme est à première vue peu musclée, ses bras sont loin d’être aussi musclées qu’un bagarreur Trandoshan mais comme dit le dicton :

Il ne faut Jamais se filler aux apparences!


Anatomiquement parlant, l'agente a toutes les caractéristiques des humains à quelques exceptions prêt. Etant une Chiss, la couleur de son visage comme le reste de son corps est bleu azur voir gris-azur. Comme la plupart des individus de son espèce, elle possède des yeux écarlates penchant vers le rouge sang, son visage lui, arbore une chevelure noir ébène. Certain pourrait noter que son visage aux contours parfaits et symétriques dégagent une beauté froide mais étrange. Le corps de l'agente Impériale est en d'autres termes une promesse de paradis pour quiconque aurait la chance de pouvoir admirer ses courbes et ses formes délicates. Mais hélas pour les spectateurs ou spectatrices. Ce physique magnétique est largement contrebalancé par l'aura froid, distant et répulsif qui dégage de celui-ci. Pour les rares chanceux ou malheureux qui auraient l'honneur de voir plus en détails cette œuvre d'art sous tout ses fils et coutures. Leur œil pourrait s'attarder sur une cicatrice assez longue sur le flanc gauche de la jeune femme. Celle-ci vous cachera qu'elle est dut à une mission d’entraînement qui a assez mal tourné.

Vestimentairement parlant, la Chiss est parée d'une tenue sophistiqué associée à une maille légère de qualité qui lui confère une protection légère et une grande liberté de mouvement. Sa tenue est équipée d'un comlink intégrée ainsi qu'un module de piratage lui servant d'interface avec toutes sortes de réseaux informatiques et de systèmes de sécurités. Lors de gala ou autre évènement mondain, Ariès aura tendance à porter une robe de couleur chaude, rouge hémoglobine ou rouge cramoisie. Afin de bien évidement contraster avec la couleur froide de sa peau.
Ariès a donc un physique assez attrayant, ayant les formes qui la mettent en valeur, il est facile pour qu’elles tapent dans l’œil de n’importe quel individu qui aurait un minimum de gout.

Histoire:

La Vie d’Ariès fut hélas séparée en deux par un évènement marquant. Celui-ci la hante depuis longtemps et la jette dans un conflit intérieur perpétuel. Cet évènement n'est autre qu'un Exil subit dans sa jeunesse, malgré le fait que cet incident soit ancien. Les blessures sont toujours aussi profonde et il est plus facile de considérer cette période comme une vie antérieure, qu'une partie intégrante de la vie de la Chiss. Il est parfois nécessaire d'oublier pour mieux supporter un fardeau.

Existence avant l'Exil



Jaga’riès'Safis est née sur Csilla capitale et cœur de la Nation Chiss appelé L’ascendance. Situé dans les Régions Inconnues. Dès son plus jeune âge, la jeune fille a développé un Patriotisme et une obéissance sans égal ainsi qu’une détermination sans borne. Voulant rejoindre les Corps Militaires comme ses géniteurs. Etant née de parent militaire, il est tout à fait normal que malgré son jeune âge la petite bleue prenne exemple sur ses tuteurs. Comme tous jeunes Chiss, elle fut endoctrinée afin d’être fidèle et de n'avoir qu’un seul objectif en tête, défendre la cause de sa Nation. Protéger ses idéo, sa culture et son territoire coûte que coûte. La Culture Chiss rend ses membres froids et distants en public, mais plus ouverts en privé surtout en famille. Il faut aussi noter qu’elle rend les individus très méfiants des autres espèces et des individus vivant à l'extérieurs de l'Ascendance, ce qui rend souvent les membres de cette Nation isolationniste xénophobe et Ariès n’échappe bien évidement pas à la règle.
En somme une vie de petite fille tout à fait "normal" pour les Chiss mais ce cadre idyllique prit fin subitement vers ses 6 ans. Hélas pour elle, ses parents avaient des idéo considérés comme extrémistes et belliqueux. Ils prônaient une expansion militaire et non pacifiste comme le souhaite l’Ascendance. Rien de bien grave, mais le cas s'aggrava lorsque les tuteurs de la Chiss essayèrent de rependre leur vision divergente aux troupes étant sous leur ordre. Trouvant ces actes dangereux et faisant courir un risque à l'équilibre mit en place par les Familles Régentes. Celles-ci firent pression et voulurent conformer les parents d'Ariès à la vision pacifiste de leur Nation. Mais ceux-ci refusèrent et malgré les avertissements lancés à leur encontre, têtus comme ils l'étaient et aux mépris des risques qu'ils courraient. Leur lutte pour faire changer les choses les firent courir à leur perte.
Après réflexion, la famille en charge de la Justice décidera d'exiler hors de l'Ascendance les parents belliqueux ; ne voulant pas que l'affaire s'ébruite. Ariès se retrouva donc en plein milieu de cette histoire et celle-ci du faire un choix. Rester au prêt de sa Nation ou au prêt de ses parents. À ce moment-là, elle était bien trop jeune pour choisir, bien trop impuissante pour faire une choix aussi important. Comment pouvait-elle faire un choix qui changerait le cours de sa vie ?
En proie aux doutes elle resta paralysé et dans l'incapacité de faire le moindre choix. C'est ainsi que ses parents décidèrent de l'emmener avec eux, la faisant bannir à son tour sans que celle-ci l'ait vraiment voulu.

Hélas on ne quitte pas tout le temps son pays pour les mêmes raisons qu’on quitte la maison de ses parents …/quote]


Existence après l'Exil


Elle passa prêt de 1 an à voyager dans la galaxie accompagné de ses parents avant de enfin trouver un nouveau foyer et une Nation qui les pourrait les recueillir en tant que Réfugier. Et la Nation d'accueil fut donc l'Empire, certes en proie à une guerre civile mais ils pouvaient avoir confiance en ce gouvernement autoritaire qui semblait être paré à toutes éventualités. Pensant à l’avenir de leur fille, les parents décidèrent de s’installer dans une planète qui était pourvu d’une Académie Militaire, la jeune Chiss ne serait certes pas membre de la Flotte de Défense ou d'Expansion Chiss, elle resterait dans le militaire comme ses parents. Ariès passa plusieurs années à s’intégrer à la culture et au mode de vie Impérial, malgré le fait qu’elle est acquis les coutumes et la Culture de L’Empire. Une forte partie de la Culture de L’Ascendance l’imprègne encore. Etant devenue une citoyenne appart entière de l’Empire, elle dut changer son nom Chiss pour un nom plus Basique, un nom plus approprié. Elle finit par opter pour Ariès, prenant la dernière lettre du premier Nom ainsi que son nom dans son intégralité (Jaga’riès’Safis ->A’riès-> Ariès). Ses parents reprirent leur carrière militaire mais cette fois si sous les couleurs de l’Empire, quant à elle voulant rejoindre le Corps Armé Impérial, elle s’enrôla à l’âge de 16 ans dans l’Académie Militaire Impérial. Le fait qu’elle soit une Alien posa un problème dès le début, il eut quelque réticence au fait d’intégrer une Alien dans une Académie Impérial. Mais les parents étant des militaires à la solde de L’Empire sans compter leurs états de services, tout ceci fit pencher la balance en faveur de l’acceptation.

L’institution existait depuis longtemps et elle était spécialisée dans l’armée terrestre, elle disposait de nombreuses installations et la pesanteur particulièrement forte fut l’un des nombreux facteurs et défi qu’allait devoir passer les futurs soldats afin d’être endurcie. Tout au long de sa formation, la Chiss fut victime de Xénophobie et mise à l'écart par ses camarades. Ce fut éprouvant pour elle, mais cela ne fit que renforcer son mépris envers l'espèce humaine. S'accrochant du mieux qu'elle put et gardant une conviction à toute épreuve, la jeune femme tenue bon. Elle réussit à être première de sa promotion lors de sa première année et loin devant de nombreux participants. Si elle voulait montrer la supériorité de son espèce par rapport à l’espèce humaine, elle se devait d’être la meilleur dans tous les domaines ; elle se devait d'écraser cette espèce inférieure, elle se devait de faire honneur à la sienne.

Image


Ariès sauta quelques sections en raison de ses résultats, faisant tout pour devancer n’importe qu’elle individu qu’il soit Cadet ou Ainé. Que ce soit au combat au corps à corps, aux tirs de précision, à la mise en place de stratégie, à l’apprentissage de la doctrine Impérial, au piratage, au vol de données, à l’infiltration etc… Les années défilèrent, les entrainements aussi, la gravité assez forte de la planète ne fut bientôt plus un souci pour elle tout ce passa à merveille hormis une seule chose. Lors d’une simulation la jeune femme ce blessa le flanc gauche mais sans grande gravité, son flanc arbore depuis ce jour une cicatrice de couleur bleu foncé.
Etant destiné à servir aux seins des Services Secrets Impériaux, elle n’eut pas à s’encombrer du CODA expliquant les 4 Principes de L’Armé Impérial réservé aux Storm Troopers (« Courage, Obéissance, Discipline, Abnégation »). Elle finit par sortir de l’Académie à l’âge de 20 ans avec approximativement 1 à 2 ans d’avance.
A l’âge de 21 la jeune femme, fût enfin désigné comme membre des Services Secret de L’Empire mais un incident gâcha ce moment de gloire. Le père de la Chiss nouvellement promue, eut un grave accident lors d’une mission. Il s’en sortit mais pas ses jambes ayant de trop lourdes séquelles, il ne put plus avoir la possibilité de marcher. Cet évènement ébranla quelque peu la jeune femme ainsi que la mère. Malgré la réussite, malgré l'expérience nous ne sommes jamais à l'abri d'un accident. C'était une leçon de la vie qu'il fallait mieux retenir.

Tu as une longue vie qui t’attend alors ne t’arrête pas, ne fait pas attention à mon état. Tu as une brillante carrière d’Agent Impérial qui se profile à l’horizon et je l’espère pour toi ma fille maintenant va. Attend ... Attend ... Je sais que l’Académie a été un supplice pour toi, je sais ce que tu as dû endurer … je sais tout ça mais … Garde ceci en tête… ! La victoire, la victoire à n’importe quel prix, la victoire en dépit de toutes les terreurs, en dépit de toutes les souffrances, en dépit de n’importe quel sacrifice, la victoire quelque longue et difficile soit la route pour y parvenir ! Sans victoire il n’y a pas de survie … Alors réussit quel qu’en soit le prix à payer. Survie, survie ! Ne montre pas tes sentiments aux gens garde les pour toi aussi lourd soient-ils. Ne laisse pas l’adversaire les retourner contre toi. Arme ton cœur de froideur et reste de marbre quel que soit la situation ! Un jour tu trouveras ta place dans cette Galaxie même si elle est sans cœur et sans pitié… même si cela veut dire que tu dois te salir les mains...


Après cet évènement quelque peu déstabilisant, Ariès commença sa carrière d'agente mais celle-ci ne fut pas aussi brillant qu'espéré. La première mission fut un véritable faciaux. Un échec cuisant, la défaite eut un gout amer et ce fut difficile à encaisser. Il est bien plus facile de réussir la théorie que la pratique. S'en suivit quelques réussites qui avaient de quoi rendre fier mais sans pour autant effacer l'échec qui faisait tâche. Mission après mission Ariès s'échina à les réussir tant bien que mal et de nouveau un évènement l'ébranla. Cette fois-ci il la toucha de plein fouet. Fort de son inexpérience et de sa récente promotion, la jeune femme joua de malchance lors d'un entretiens avec l'Empereur Astellan en personne. Un erreur à vous faire exécuter sur le champ mais par chance, l'agente ne reçut qu'un blâme de la part de ses supérieurs. Elle qui étant petite fille se voyait monter les échelons de sa hiérarchie, ne peut que s'écraser devant la triste réalité. Grimper au sein des Services de Renseignements Impériaux va se révéler fastidieux et le moindre faux pas risquera de la précipiter dans un abime.

Psychologie:

Ariès est vu comme une personne froide, distante et arrogante surtout avec les autres espèces en priorité avec l'humanité qu'elle voit comme un petit tyran écrasant tout sur son passage.
Ayant une grande méfiance envers les autres espèces, elle est assez prudente avec les autres surtout les humains frôlant parfois la Xénophobie
L'agente est éduquée, poli, raffinée et surtout très à cheval sur la discipline. C’est une personne qui s’intéresse à l’art, la science ainsi qu'au génie militaire.
Elle n’accorde aucune valeur à la gloire et à la richesse mais elle accorde une grande importance à l’obéissance et à l’honneur individuel.
Lors d'une de ses missions la Chiss eut conscience de son pouvoir d'attraction vis à vis des hommes comme des femmes. Elle n'a aucun scrupule à l'utiliser pour parvenir à ses fins mais évite généralement tout rapport avec des individus ; elle est assez sur la défensive à ce sujet et ne se laisse pas toucher aussi facilement.

La jeune femme est partagée depuis son exile. Un gros dilemme la tiraille depuis longtemps. Elle ne sait choisir entre sa patrie de Sang et sa patrie de Cœur. L'Ascendance l'accepterait-il de nouveau dans ses rangs ? Comment réagirait l'Empire face à cela ? Ce considère t-elle encore comme une membre de l'Ascendance?
Ariès a du mal à se retrouver, les nuits se font difficiles et les questions s'accumulent aux détriments réponses qui se font rares.
Elle reste très discrète sur son passé, il est clair que ce sujet est très personnel et très difficile à aborder avec elle.
L'exile a été un vrai choque pour elle, la jeune femme ne s'en est jamais réellement remit et la peur d'être encore une fois exilé ou exclu la terrifie.
Elle ne cesse de se demander quelle vie elle aurait pu mener au sein de l'Ascendance, rendant responsable ses parents de la cause de son exile. S'est pour cela qu'elle les méprises sans les détester pour autant. Elle maudit la faiblesse qui l'animait enfant ; elle aurait voulu prendre son destin en main mais que pouvait-elle faire à un si jeune âge ?

Sous ce masque de froideur, sous cette armure à première vue impénétrable se dissimule un être en état de faiblesse en proie aux doutes et apeuré à l'idée d'être de nouveau exclu de la société. La défaite est quelque chose qu'elle ne peut pas concevoir. Si elle venait à échouer alors elle remettrait en cause son utilité au sein de l'Empire.


Stratégies préférées : Innovation n°1 dit « La Surprise » & Innovation n°3 dit « L’écrasement »


INVENTAIRE


Crédits: Compte Bancaire
Arme(s): Blaster Imperial (basique)
Equipement(s) :
-Ampoule à Koltho x2
-Datapad haut de gamme x1
-Macro jumelles Militaires x1
-VargeCorp Brouilleur de Poche x1
-Gandorthal Desoxydeur x1
-SoroSuub Comlink Perso x1
Modifié en dernier par Ariès le sam. 24 févr. 2018 23:34, modifié 20 fois.
Avatar de l’utilisateur
By Impartialité
#27215
Salut Ariès et bienvenue sur SWOR !

Tu as finalement réussi à nous compléter et cette fiche, et ne t'inquiètes pas pour l'académie impériale, cela se clarifiera en rp. Il est temps que tu trouves ta place parmi les étoiles, au service de l'Empire ! Tu es validée, bon jeu !
Avatar de l’utilisateur
By Ariès
#29536
Petite Mise à Jour de la Fiche faite :3
Darth Lyria

https://imgur.com/acjRVct.png […]

Et les ténèbres au monde

Une étoile de la mort comporte des centaines de[…]

Apoastre

Elizabeth s’était attendue à entendre ce genre d[…]

Du coup Monsieur à quelle entreprise pensez-vous […]