L'Astre Tyran

StarWars Online Roleplay Cliquez ici pour voir l'intro...

Image

Laissé en ruine par l'Empire, restauré par la Nouvelle République, le Temple Jedi de Coruscant abrite désormais le Nouvel Ordre Jedi, ainsi que les archives de l'Alliance Rebelle. Haut lieu spirituel, cet édifice est le sanctuaire des Jedi.
Avatar de l’utilisateur
By Ranath
#18109
    -- Rédemption --


    Le voyage depuis Korriban avait été long, long et silencieux. Mya n'avait pas été physiquement blessée pendant le combat, mais l'affrontement s'était révélé psychologiquement éprouvant. L'échec était difficile à encaisser, non pas à cause de la supériorité des Siths, mais bien en raison de l'entêtement dont elle avait fait preuve. Elle avait risqué sa vie et celle d'Helera à cause d'une vision inspirée par la Force, partie à la recherche de réponses, à la recherche de la vérité. Mya avait trouvé ce qu'elle était allée chercher à la nécropole, mais elle l'avait payé cher. Keijin ne l'avait pas ménagée, énonçant haut et fort la dure vérité, abattant ses accusations sur la jeune femme qui n'eut d'autres choix que de se rendre à l'évidence : elle s'était fourvoyée.

    Le retour sur Coruscant avait quelque chose d'amer. Mya voulait paraître devant le Conseil Jedi, elle était persuadée que ce n'était pas la meilleure des choses à faire, mais la transparence dont elle ferait preuve jouerait peut-être en sa faveur. Que pouvait-elle faire d'autre ? Demeurer auprès d'Helera, s'enterrer dans un recoin éloigné de la galaxie ? Non, elle avait le sentiment, la conviction de devoir se rendre au Temple.

    La Mirialan avait averti le Temple Jedi de son retour imminent et avait demandé une audience avec le Conseil des Maîtres Jedi. Elle raconterait tout, depuis son rêve, jusqu'à son retour. Elle devrait évoquer sa rencontre avec le vieux Maître, mais également leur combat contre les trois Siths. Elle se remémora leurs échanges, puis l'affrontement. Ils avaient tenté de la corrompre, la Nagai avait même entreprit de lui insuffler un vent de rébellion envers le Nouvel Ordre Jedi. Mya n'était pas en mesure de déterminer si elle avait réussi ou échoué, c'est pour cela qu'elle souhaitait rencontrer le Conseil dans les plus brefs délais. Les Maîtres sauraient la guider.

    Était-il judicieux de s'en remettre à eux une fois de plus ? Et si tout ceci n'était que poudre aux yeux ? La jeune femme chassa ses pensées en arrivant aux abords de la porte de la salle du Conseil. Elle venait directement de l'astroport, n'avait pas pris le temps de se changer, et devait désormais se concentrer pour garder les idées claires. Elle s'interdit de s'inquiéter de la réaction des Maîtres Jedi, cela viendrait en son temps. Pour l'heure, elle attendait simplement qu'on la fasse entrer.
Avatar de l’utilisateur
By Illusion
#18503
Le claquement caractéristique de la démarche des droïdes protocolaires du Temple retentit vite de l'autre côté de la porte. Mya n'eut pas longtemps à attendre pour voir apparaître la silhouette désormais bien connue de ces fameux engins, dont le célèbre C3-PO était un élément brillant. Ce dernier avait contribué à populariser, dans l'imagerie populaire, ces robots pincés, maniérés et efficaces, dont les enfants de toutes les races n'étaient pas les derniers admirateurs.

Cependant, la teinte grisée de la coque du droïde qui s'avançait présentement, lui donnait un côté austère, strict et fonctionnel. La voix aseptisée qui en sortit lorsqu'il arriva à la hauteur de la Jedi n'avait pas ce côté chaleureux et attachant de l'éminent représentant de cette marque, qui continuait à servir fidèlement la Présidente Organa. Froidement, il invita la Mirialan à le suivre, se présenta sous le nom de C4-NT, et déambula avec une lenteur solennelle jusqu'à l'autre bout du couloir.

Arrivé devant le sas qui donnait accès à la Salle du Conseil, il se soumit au scanner d'identification, annonça l'arrivée de Mya, puis disparut lentement. La jeune Jedi, en s'avançant au sein de la pièce, put constater que sur les cinq sièges qu'elle comptait, trois seulement étaient occupés. C'était une période complexe pour le Nouvel Ordre Jedi, et si, à sa grande joie, le retour du Grand Maître Skywalker avait été annoncé quelques temps auparavant, après une période d'exil dont on ne savait rien, le Maître Morellion avait, pour sa part, à son tour disparu.

Aussi, c'était, en ce jour, aux Maîtres Mantell Qual, Quinlan Vos et Kit Fisto, que Mya Tellis était tenue de faire son rapport. Le silence s'étant fait, chargé de solennité, un temps passa avant que le Jedi Nautolan, d'un geste de la main élégant et doux, n'invite l'apprentie à se placer au centre de la salle, et à narrer les aventures qui l'avaient conduite à solliciter un entretien auprès d'eux. De sa voix grave et chaude, il dit :

-Bienvenue, Mya. Nous avons été informés que tu souhaitais obtenir audience auprès de nous ; ton absence n'a pas laissé de nous causer du souci. Nous sommes soulagés de voir que tu vas bien, mais à présent, dis-nous donc ce qui t'amène ici ?
Avatar de l’utilisateur
By Ranath
#18531
    Le bruit des pas du droïde résonnait entre les murs, mais cela ne suffisait pas, pour Mya, à couvrir les battements de son propre cœur. Son rythme cardiaque accélérait à mesure que la porte se rapprochait. Que dirait-elle une fois face aux Maîtres Jedi ? Et si ...

      * Et si les Jedi ne voulaient pas mon bien, mais ne servir que leurs propres intérêts? *
    Elle hésita un instant. Non, cette pensée était étrangère, elle tenta de la chassa, de l'éloigner, mais la porte de la salle du Conseil s'ouvrait déjà. Mya s'avança jusqu'au centre la pièce et salua les trois Jedis présents d'un respectueux signe de tête. Le doute insufflé par la Dame Sith entrait en conflit avec la haute estime que Mya portait aux Maîtres. Elle en profita aussitôt pour isoler son esprit, quitte à ne pas être transparente face au Conseil.

    Maître Fisto donna la parole à Mya, dont le regard errait entre les trois sièges occupés. Qu'avait-elle de si important à dire ? Pourquoi solliciter une entrevue avec le Conseil ? N'aurait-il pas été préférable de disparaître loin d'ici ? La Mirialan rassembla ses pensées confuses afin de restituer les événements récemment vécus. Après plusieurs secondes de silence, sa voix s'éleva avec réserve.

      « Je vous remercie, Maîtres, de me recevoir. La Force m'a conduite sur Korriban, à la recherche d'un ancien Maître Jedi. »
    Le doute planait toujours pour Mya : avait-elle retrouvé Alek, ou était-ce lui qui l'avait menée à la nécropole Sith ? Elle n'obtiendrait peut-être jamais la réponse, Alek avait de nouveau disparu, il n'avait pas l'intention de rallier le Nouvel Ordre Jedi, par crainte d'avoir à répondre de ses actes. Le chercherait-elle à nouveau ? Impossible à dire. Tout comme elle était incapable de dire si elle reverrait un jour Helera. Fallait-il également parler de la jeune Inquisitrice ?

      « Trois Siths m'attendaient là-bas. Aucun apprenti parmi eux, ils étaient trois Seigneurs Siths : Darth Lyria, Darth Krayt, et Darth Oxious. Ils évoluaient ensemble, suivant les instructions de Darth Lyria. »
Avatar de l’utilisateur
By Illusion
#18628
-Korriban ?

Le Maître Fisto sourcilla, et tourna la tête de chaque côté pour recueillir les impressions de ses collègues au fil du récit de la jeune padawan. Chacun d'eux semblait partager son impression : il était presque impossible que les choses se fussent passées comme Mya Tellis le présentait. Cet incroyable préambule suffit à motiver les soupçons des Maîtres Jedi. Ils se tinrent cois un temps, puis le Maître Quinlan Vos, appuyant les coudes sur les bras de son fauteuil, se pencha légèrement vers l'avant :

-Jeune Tellis, te rends-tu compte de ce que tu nous rapportes ?

-Encore n'est-ce que le début de son récit ! Ajouta le Maître Quall.

Les mains jointes, Kit Fisto fixait la padawan d'un air sévère.

-Si, comme tu le prétends, tu t'es effectivement rendue sur Korriban, Mya, tu réalises bien que nous ne pouvons le tolérer, et que tu sera réprimandée, quelle que soit l'utilité, voire le caractère éventuellement capital pour notre Ordre, de ce que tu as à nous dire.
-Korriban est l'un des endroits les plus dangereux de la Galaxie...mais il est également presque impossible d'arriver dans cette région. Tu vas devoir nous expliquer dans les moindres détails comment tu t'y es prise pour aller là bas...et pour en revenir saine et sauve.
-Cela reste à voir. Ton imprudence, padawan Tellis, ne se limite pas à t'être mise toi-même en grand danger : il est des esprits Sith qui s'emparent d'un esprit sans que ce dernier s'en rende compte, et qui attendent, tapis dans l'ombre, le moment d'exercer sur ce dernier leur emprise délétère. C'est nous tous qui sommes soumis à cette menace potentielle, désormais.

Quinlan Vos, nerveux, tapotait du bout des doigts sur le bras gauche de son siège.

-De plus, je ne comprends pas, ou alors j'ai mal entendu. Tu parles d'un Sith nommé Oxious...or, si ma mémoire est bonne, celui-ci est mort depuis maintenant presque deux ans, de la main du Chevalier Jugo.
-Qui sait si un autre n'a pas repris ce nom afin, si il venait à être connu de nous, de plonger nos services dans la confusion, et de susciter chez eux une suspicion exagérée et sans fondement ?
-Les deux autres noms ne me disent rien.
-Mya, nous allons te demander de ne rien omettre, et de nous décrire, entre autres, très précisément ces Sith que tu dis avoir rencontré. Parle-nous également du Maître Jedi que tu recherchais.
Avatar de l’utilisateur
By Ranath
#18665
    Les questions et les soupçons du Conseil, Mya les avait envisagés et redoutés maintes fois. Ses premiers mots n’étaient qu’un bref résumé des événements et les Maîtres ne purent évidemment pas s’en contenter. Il lui fallait désormais affronter les craintes qu’elle nourrissait quant à son avenir proche. La Mirialan ferma les yeux un instant puis porta son regard au-delà du Conseil, au-delà de la baie vitrée, elle se perdit dans les méandres de Coruscant. Sa voix se fit l’interprète de sa pensée, de sa mémoire.

      « Maître Keijin Alek me sauva la vie, il y a vingt-huit ans, alors que le Temple était en proie aux flammes. Nous étions quatre ce soir-là à fuir ensemble Coruscant : Maître Alek, le Chevalier Nalran, et deux padawans, Imril et moi. Nous avons trouvé refuge sur Dac, puis sur Dantooine. Sorin Nalran prit en charge ma formation. Il fut abattu par un Sith sur Dantooine, j’étais alors persuadée qu’Alek l’avait fait assassiner. »
    Elle avait déjà eu l’occasion d’évoquer ces événements avec Maître Morelion, ce dernier s’était empressé d’apaiser ses doutes et l’avait invitée à méditer sur la question. La padawan s’était un temps exécutée et avait tenu ses soupçons à distance. Mais Alek avait reparu.

      « Quelques jours avant mon départ pour Korriban, des visions vinrent perturber mes rêves. Alek errait dans la Vallée des Seigneurs Noirs. Je n'avais jamais vu cet endroit de mes propres yeux, et pourtant, cela ne faisait aucun doute, la Force me montrait la nécropole Sith. J'ai ... rejoins Korriban à l'aide de l'Inquisitrice Helera Kor'rial, nos intuitions convergeaient. »
    Mya rechignait à évoquer Helera, elle n'avait cependant pas le choix, et il était temps de cesser de se comporter comme une enfant. Les paroles d'Alek résonnèrent dans sa tête, elle était irresponsable, et bien loin d'être prête à devenir une Jedi accomplie. La Mirialan chassa sa frustration.

      « Les Siths nous attendaient sur Korriban. Darth Lyria, une sorcière Sith Nagai et Maître d'Helera. Darth Krayt, un Humain au visage tatoué. Et Darth Oxious, un Zabrak particulièrement éloquent. J'ai compris mon erreur à l'instant où la Dame Sith dégaina sa lame rouge, mais l'affrontement était inévitable. Nous avons subi les assauts du Côté Obscur. Je n'ai échappé à la mort que grâce à l'intervention d'Alek, il nous a permis de fuir mais la Nagai a contaminé mon esprit. »
    La suite concernait uniquement Keijin Alek et la jeune femme ressentit à nouveau son cœur fendre. L'assassinat de son mentor n'était pas une chose à laquelle elle aimait songer. Sans pour autant se perdre dans se souvenirs, elle tenta de narrer la fin avec calme.

      « J'ai malgré pu rencontrer l'ancien Maître Jedi. Il m'a avoué avoir missionné un Sith pour mettre fin aux jours du Chevalier Nalran, se justifiant de vouloir protéger un être cher... Je pense avoir tout dit...»
    La pensée de Mya devenait floue, peu à peu elle s'éloignait de la réalité du Conseil pour se concentrer sur sa confrontation avec la réalité. Keijin lui avait jeté ses erreurs au visage, elle n'était pas digne de devenir un jour Chevalier.
Avatar de l’utilisateur
By Illusion
#18676
Les trois Maîtres sentaient la confusion, le trouble et le doute mâtinés de culpabilité de la jeune Mirialan. Celle-ci, pour sa part, aurait sans nul doute pu percevoir que l'ambiance, au sein de la salle du Haut Conseil, n'était pas non plus à l'appréciation sereine de son rapport. Fisto, Vos et Quall étaient en pleine agitation intérieure, quoique leur maîtrise émotionnelle leur permit de n'en rien laisser paraître. Alors que la padawan s'absentait par l'esprit de la discussion qui se tenait, ils se permirent de murmurer entre eux un temps. Quelques secondes à peine de conversation suffirent pour qu'ils reportent leur attention sur Mya Tellis. Le Maître Vos prit la parole à nouveau, et d'une voix douce, dit d'un ton bas :

-Mya...nous comprenons ton inquiétude. Détends-toi, je te prie. Tu ne crains rien ici, et nous ne sommes pas ici pour juger, mais pour comprendre.


Perplexe, le front ridé, le Maître Quall se caressait la mâchoire d'un air pensif. Les propos de la jeune padawan s'étaient d'emblée révélé pour le moins surprenants de la part d'une apprentie Jedi. Comment avait-elle pu imaginer un instant qu'un Maître Jedi aurait fait assassiner un Chevalier, ou s'en serait même chargé lui-même, simplement pour récupérer une apprentie prometteuse ? Cette chose incroyable, impossible, inimaginable, ne connaissait aucun précédent dans la longue histoire de l'Ordre, et il était douteux qu'une telle pensée, fut-elle réduite à l'état d'infime soupçon, ait pu poindre dans l'esprit d'une novice...à moins que les tragiques évènements qu'elle narrait, et dont les Maîtres se souvenaient tous parfaitement, l'ait chamboulé dans une période fragile et gouvernée par l'incertitude.

-Tu parles d'une certaine Helera Kor'Rial, dont le nom nous est vaguement connu.

-Une Inquisitrice impériale, rappela le Nautolan Kit Fisto.
-Oui, ça me revient, en effet. Tu dis que c'est elle qui t'a permis de rallier Korriban. Mais comment l'as-tu connue ?
-Et quels liens entretiens-tu avec cette personne ?

L'inquiétude du Maître Vos était légitime. Qu'un agent impérial de haut vol soit en contact régulier avec une padawan était suffisant pour susciter une grande angoisse. Etait-il possible que Mya Tellis ait révélé certaines informations concernant le Nouvel Ordre qui, anodines en soi, pourraient servir une adversaire aussi retorse ? Etait-il possible que, malgré elle ou de plein gré, elle ait trahi, et revienne servir d'agent double ? L'hypothèse ne pouvait être écartée d'un simple revers de main. Le silence se fit, lourd, pesant, chargé de tension. Puis, se passant la main sur le visage d'un air las, Quinlan Vos éleva la voix d'un air solennel.

-Padawan Tellis, ce que tu nous as raconté est suffisamment grave pour que nous soyons obligé de te faire passer des examens approfondis dès demain, ainsi qu'un interrogatoire qui sera mené par un Maître Jedi, ainsi que des Rangers Antariens. Nous comprenons ton trouble, et sommes de tout coeur avec toi, mais il nous est nécessaire de t'assigner à résidence dans tes quartiers du Temple pour une durée indéterminée, le temps que la lumière se fasse sur cette étrange affaire.
-Nous apprécions ton intégrité, et que tu aies eu le courage de tout nous dire concernant ton périple. Mais nous ne pouvons pas statuer ici de ton cas, jeune Mya.
-Tu seras bientôt convoquée pour un second entretien qui inclura, en plus de nous trois, le Grand Maître Skywalker. La date t'en sera bientôt communiquée. En attendant, nous allons te faire escorter jusqu'à tes appartements. Repose-toi bien, padawan. Et fies-toi à la Force pour te guider dans cette rude épreuve.

Sitôt cette phrase achevée, deux Gardiens du Temple se montrèrent, et, encadrant la Mirialan, prirent le chemin des loges attribuées aux padawan.
Avatar de l’utilisateur
By Luke Skywalker
#18753
Le lendemain, ce ne fut pas dans la salle du conseil mais dans l'une des annexes que Luke accueil Mya accompagnée de Rangers Antariens. Luke était très peu présent depuis plusieurs mois, et ce pour des raisons qu'il n'était pas encore décidé a crier sur tous les toits de Coruscant.

Sa rencontre avec Mara Jade l'avait profondément changé, a celle ci il avait pu confier tous ses doutes, ses tentations, mais aussi ce poids sur ces épaules, la mort de ce million d'impériaux qu'il avait causé. Une partie de lui même s'était échappé avec elle, et il s'était parfois absenté plusieurs semaines non pas en mission secrète mais pour passer du temps avec.

D'une certaine manière il avait pris un peu de temps pour lui, pilote de chasse depuis ses 17 ans n'ayant jamais connu que la guerre. Mieux valait cela que sombrer dans la folie, car tout jedi qu'il était, tout Skywalker qu'il fut, il restait un être humain.

Quels que furent ses absences qui avaient de toute manière toujours été fréquentes, Luke parcourant en permanence la galaxie, il n'en avait pas moins pris connaissance de la réunion de la veille auprès des Maîtres.
Il portait son aube noire, dont il avait abaissé sa capuche pour dévoiler un visage serein. Quiconque avait connu Luke depuis l'Officialisation de la nouvelle république pourrait en témoigner. Ses traits étaient souvent fatigués, il était préoccupé, et bien que disponible et attentif lorsqu'il discutait avec ses pairs ou amis, il était aussi étrangement calme. Pourtant ce jour là, il dévoilait un visage resplendissant.

On laissa Mya entrer dans la petite salle circulaire où seul un fauteuil avait été placé, puis les ranger restèrent à l'extérieur. La porte se refermait tandis que Luke marchait dans la pièce.


"Bonjour Padawan Tellis, pardonne moi si je ne t'ai pas apporté davantage de temps par le passé. J'aurais aimé que notre première rencontre se fasse dans d'autres circonstances. Je t'en prie assied toi."

Il regardait la circulation par la verrière de transparacier, pensif.

"J'ai besoin que tu m'en dise d'avantage de choses sur les relations que tu as eu avec une inquisitrice Mya. Votre rencontre, vos relations, ce que vous avez fait."

Il se retournait vers elle, le visage attentif. Comprendre était le début d'approuver disait on. Il voulait bien tout appréhender afin d'y apporter la réponse appropriée.
Avatar de l’utilisateur
By Ranath
#18754



    L'évocation d'Helera suscita des questions. Qu'était-elle désormais pour Mya ? Difficile à dire. La Mirialan peinait à décrire son comportement lors de leur dernière entrevue. L'amertume nouait sa gorge, l'Inquisitrice avait perdu la confiance de Mya par excès de confiance en elle-même. Ces détails-là, la padawan ne souhaita pas les évoquer.

      « J'ai rencontré Helera Kor'rial sur Lotho Minor, alors que j'étais à la recherche d'un vaisseau en détresse. Nous partagions la même vision de la galaxie et de la Force. Des liens d'amitié se tissèrent mais je ne souhaitais pas suivre la même voie qu'elle : fonder un nouvel ordre au cœur de l'équilibre, et... »
    Mya se tut alors, perdue dans ses pensées. Elle se rendait compte que tout ceci ne faisait pas sens pour elle. Elle avait écouté Helera, ses belles paroles et ses envies de renouveau, sans jamais les remettre en cause. La padawan comprit soudain que l'Ordre Gris n'était qu'une rupture de plus dans la Force. Plutôt que de s'unir au Nouvel Ordre Jedi, elle en créait une déclinaison, puis osait réclamer qu'on la reçoive au Temple. L'Inquisitrice, malgré ses promesses de paix, divisait les sensitifs. Le front de la jeune femme se plissa et elle reprit la parole, à voix basse.

      « Je me suis fourvoyée. Je n'entretiens plus rien avec l'Inquisitrice. »
    Elle s'était égarée une fois encore. Mya se sentit soudain épuisée mais déjà Maître Vos sollicitait-il à nouveau son attention. L'annonce des événements à venir et des épreuves qu'elle endurerait par la suite heurtèrent la padawan. Elle s'était comportée comme une enfant et en subirait les conséquences. Un frisson la parcourut, le doute reprenait le dessus. La Mirialan se contenta de ponctuer d'un signe de tête la décision du Conseil. La nuit serait longue, certainement sans sommeil. Cela lui laissait plusieurs heures pour se préparer.

    Mya fut raccompagnée jusqu'à sa chambre, dans laquelle elle prit grand plaisir à se cloîtrer. Les derniers jours avaient été éprouvants, mais l'heure n'était pas au repos. La padawan s'assit contre un mur et entreprit de vider son esprit des questions et pensées qui l'encombraient. Puis elle sonda sa mémoire, lentement, examinant ses souvenirs un à un. Le processus lui prendrait toute la nuit.




    Le matin vint vite, un Ranger indiqua à la padawan qu'elle était attendue. Elle suivit sa petite escorte avec beaucoup de calme. Depuis son retour au Temple, elle n'avait aperçu le Maître Skywalker qu'une seule fois, cet entretien privé était une première. En silence, elle salua poliment le Maître, mais ignora le siège qu'il lui proposa. Mya se tenait donc debout, attentive aux mots de Luke. Tout était en ordre dans l'esprit de la padawan, elle était prête à répondre avec clarté.

      « Maître, il y a quelques mois, je me suis aventurée sur Lotho Minor à la recherche d'un vaisseau délabré qui appartenait à ma famille. Alors que j'étais en quête de réponses, j'ai rencontré l'Inquisitrice Helera Kor'rial. Je lui confiait partiellement mon histoire et la raison de ma présence sur la planète. Elle m'informa de son projet de fondation d'un nouvel ordre de sensitifs. L'Ordre Gris. J'avais l'impression que nous avions de nombreux points communs, et une vision commune du monde. Je trouvais son projet prometteur, mais quelque chose me retint de suivre sa voie.

      Je n'eus plus aucun contact avec l'Inquisitrice, jusqu'à ce que la Force m'oriente vers Korriban. Son intuition la guidait également vers la nécropole, vers son ancien maître. Nous nous sommes rendues à la Vallée des Seigneurs Noirs, à la recherche d'un ancien Maître Jedi et d'une Dame Sith. C'était de la pure folie, les Siths nous attendaient, sabre à la main. Je ne dois ma survie qu'à cet ancien Maître qui nous permit de fuir.

      Helera tenta d'apaiser ma haine, mais la rage et la magie Sith embrumaient mon esprit. Ma colère a grandement détérioré les liens qui me tenaient proche de l'Inquisitrice. Et j'ai réalisé hier qu'elle m'était néfaste.
      »
    Mya n'osa pas exprimer son point de vue quant au danger que pouvait représenter l'Ordre Gris. Elle en était arrivée à douter de la moindre de ses pensées, et la courte nuit ne lui avait pas permis d'approfondir la question. Il y avait cependant une chose que Maître Skywalker devait entendre.

      « Helera Kor'rial souhaiterait s'entretenir avec vous, Maître. »
Avatar de l’utilisateur
By Luke Skywalker
#18755
Alors qu'il écoutait l'histoire de Mya Luke fronçait les sourcils. Quand la padawan finis de conter son histoire il eu même un bref sourire. Pourquoi donc passait elle un message pour cette Helera Kor'rial si elle n'avait plus aucun contact avec elle? D'autant que les inquisiteurs ont pour métier de trouver et essayer de tuer des jedi, Mara en avait faite les frais la dernière fois qu'une inquisitrice était venue à sa rencontre.

"Vous savez padawan Tellis, il y a beaucoup de sith ou d'inquisiteurs qui souhaiteraient "s'entretenir" avec moi. J'irais même plus loin, à la guerre en général les soldats de chaque camp aiment " s'entretenir" en tout bien tout honneur. Je vous laisse deviner ce que fait l'agressif Anooba quand il s'entretiens avec le pacifique eopie. "

Luke marchait à nouveau dans la pièce.

"En soit cet Ordre Gris n'aurait rien de condamnable s'il était mené par des êtres sains d'esprit."

Luke sortait un datapad de son aube, puis après quelques manipulations montrait à Mya ce qu'il était écrit sur son écran.
Loi Constitutionnelle de réglementation du statut religieux de la Nouvelle République, et du statut tenue par les personnes sensibles à la force attachées aux principes du code Jedi.

Deuxième partie Statut des traditions et Ordres de la Force

Article 4
La Nouvelle République reconnait tout ordre ou traditions de la Force existants dans la Galaxie. Tout citoyens de la Nouvelle République à le droit librement d'adhérer aux principes spirituelles de son choix.

Article 5
Le port du sabre laser est réservé aux membres de l'Ordre jedi. Tout ordre de la Force utilisant ce type d'arme préalablement à la promulgation de cette loi, peut se manifester au Sénat afin de faire reconnaître son droit de porter le sabre laser sur le territoire de la Nouvelle République.

Tout ordre de la Force désireux de porter ce type d'arme peut effectuer une demande au sénat pour se voir reconnaître le droit de porter le sabre laser sur le territoire de la Nouvelle République.


Quand elle eu fini de lire il rangeait celui-ci avant d'ajouter:

"Vous voyez padawan Tellis, bien que moins au fait de la politique que ma sœur je tâche de respecter scrupuleusement les lois du Sénat. Si vous avez pensée fonder avec cette inquisitrice un ordre de la Force quelques part, je ne vous en empêcherais pas. Seulement pour cela, il vous faudra me donner votre sabre. Soyez sur que sitôt le sénat vous reconnaîtrait comme un Ordre légitime aux yeux de la république, il vous serait rendu."


Il souriait alors à la jedi en croisant les bras.

"Vous avez eu une période de doutes padawan, et cette sith vous à embrumée l'esprit comme vous dites. Mais cet esprit, c'est le votre. Laissez moi vous soigner de ce mal qui vous fait perdre vos repères. Quand j'aurais fini, vous me direz si vous voulez rester une jedi, vivre et mourir pour cet idéal, cette aspiration au meilleur et à la paix, ou nous quitter et fonder votre ordre."

C'était à elle d'accepter ou non la main tendue par Skywalker.
Avatar de l’utilisateur
By Leia Organa
#18785
Précédemment...

Image


Le speeder personnelle de Leia venait d'atterrir sur une des plateformes du temple restauré, à son bord elle était suivie difficilement par C3PO, qui avait du mal à suivre le rythme derrière la princesse.
A l'entrée de l'immense édifice elle demanda l'autorisation aux Rangers chargés de la sécurité de rejoindre Luke, car il y avait "une urgence", ces derniers l'escortèrent alors jusque dans la salle annexe où Luke "était en audience" comme on l'avait dit à Leia. Elle remercia les rangers, et pénétra seule dans la salle, presque essoufflée, désolée d’interrompre le Maître du nouvel Ordre, mais elle savait qu'il comprendrait, sans doute avait-il ressentis comme elle, la perturbation...


- Luke, je suis désolé d'arrivé comme ça, sans prévenir, mais il se passe quelque chose de grave.

Elle se tourna, vers la personne qui était en audience,que Leia n'avait jamais vue mais qu'elle reconnu comme une jeune mirialan, sans doute une nouvelle recrue de l'Ordre...

- Je vous prie d'excuser mon intrusion...

Puis sans plus s'attarder elle se tourna vers son frère l'air inquiet...

- Tu as suivis ce qu'il se passe sur Kuat, j'ai fait préparé des flottes qui en ce moment même quitte Coruscant et le Noyau pour aller intervenir, mais voilà, il y a cette histoire à propos d'un complot Sith que les impériaux aurait découvert, un complot ourdi par une Sith qui serait la nièce du Moff qui nous a appelé à l'aide, en vue d'accroître la guerre et son intensité. Et après que nous ayons reçu l'avertissement des impériaux, j'ai ressentis cette perturbation, il se prépare quelque chose de mauvais...de très mauvais, tu l'a ressentis aussi n'est-ce pas ?
Est-ce que du côté Jedi vous avez des informations concernant cette Helera Kor’Rial ? J'ai peur de me précipiter dans un piège et d'entraîner la République avec moi, si c'était vrai...
Connivence

Presque un an s'était écroulé depuis que la soit-d[…]

• Mon’Calamari http://www.swor-jdr.com/viewtopi[…]

Les discussions allaient bon train entre la Confré[…]

[Delchon] Anéanti

Ambiance Félonie ? Que nenni, elle était la […]

Lex est quod notamus

:r2d2bd: Moderation Rendili avait la main lo[…]

Appelons ça une divergence d'opinion !

A la remarque sur les Jedi, Helera esquissa un so[…]

https://luxurystylecentral.com/wp-conten[…]

https://www.fanactu.com/medias/star-[…]