L'Astre Tyran

StarWars Online Roleplay Cliquez ici pour voir l'intro...

Image

Arkania, dans le système Perave, est une planète au climat inhospitalier. Couverte de toundra et de glaciers, elle abrite cependant de nombreuses mines qui sont sa principale source de revenus. Arkania est également connue pour ses centres d'expérimentation génétique qui furent à l'origine de la création de nouvelles races.
Gouvernement : Neutre - Accointances avec l'Empire
Avatar de l’utilisateur
By Harlon Astellan
#29555
Demandeur : Bureau de l'Empereur Galactique Harlon Astellan

Projet : 10-933-REER-1 (Recherche Expérimentale sur les Energies Renouvelables)

Description : Autrefois était construit un dispositif capable d'anéantir une planète en partant d'une simple impulsion énergétique équivalente à la consommation d'une maisonnette en une seconde. Réutiliser la technologie fondamentale d'un tel dispositif permettrait de produire une quantité colossale d'énergie à partir d'une simple impulsion de départ. L'énergie dégagée par le dispositif pourrait alors être dérivée en partie pour alimenter en série le décupleur de puissance et créer la première source d'énergie propre auto-renouvelable.

Protocole théorique : Sont mis à disposition du Collège Scientifique de la Station Arkoh Adasca des recherches menées par le Département spécial de feu Orson Krennic, sur base des recherches de Galen Erso portant sur les résultats obtenus par des cristaux Kyber et cristaux organiques de synthèse.





Image


Difficile à imaginer pareil dispositif en interne. 8 lasers, ou 7 sur le dernier modèle, qui convergent vers un point central, capable d'anéantir une planète entière. Alderaan, témoin de privilège pour une démonstration de ce qui a été une des plus formidables armes galactique, devait sa destruction... à une pierre lisse.

Une pierre grosse comme un avant-bras Wookiee. Les cristaux Kyber avaient quelque chose d'unique par rapport à tout autre minéral. Il était vivant. Autant qu'une plante verte pouvait l'être. Un rayon énergétique percutait le cristal, qui amplifiait ce signal mille fois avant de le renvoyer dans une direction à variable aléatoire prévisible. On savait donc orienter ultimement ce rayon amplifié, où des anneaux de focalisation permettaient un acheminement vers un point de contact avec d'autres laser. Le point de croisement ordonnait une harmonisation énergétique, développant la quantité dagégée exponentiellement avant de créer un trait unique d'une force phénoménale.

2,4e32 Watts dégagés. 2.400.000.000.000.000.000.000.000.000.000.000 Watts, 2.400.000.000.000.000.000.000.000 GigaWatts. 24 milliards de milliards fois plus puissant qu'une centrale à fusion froide qu'on trouvait à alimenter des planètes entières. Un seul de ces cristaux aurait pu alimenter un Sur-Secteur Impérial.

Cette technologie pouvait servir pour le bien des populations. Mettre à mal le monopole des fournisseurs d'énergie aux prix prohibitifs. Et permettre une reconversion des usines de production d'énergie en usine de recyclage... de l'atmosphète par exemple. Rendre des planètes viciées respirables et praticables.

Un rêve d'écologiste. En fait, Harlon y pensait personnellement depuis un moment, mais l'arrivée du dossier sur la recherche sur les sensitifs l'avait précipité. Il fallait qu'un dossier Impérial soit posé par dossier Arkanien. Le temps que le nombre de dossiers impériaux soient plus nombreux. Cette station coutaît un bras. Autant qu'elle serve à plein régime...
Avatar de l’utilisateur
By Elysia Astellan
#29575
    Ah ! Les impériaux … l’éternelle compétition. Et c’était peut-être le meilleur moyen d’obtenir une entité rentable et productive : mettre en concurrence le génie impérial et le génie arkanien …

    Le dossier 10-933 était bien plus épais que le 10-932. L’Empire brillait par son audace. Si bien que le Directeur Arkanien ouvrit de grands yeux ronds, qui les faisaient paraitre encore plus vides, en lisant la description du projet proposé par son homologue impérial. Lentement, il réfléchissait. Il prenait méticuleusement son temps, quitte à faire attendre son très cher collègue. Bon, bien, on pouvait alimenter des planètes entières en énergie. Éclairer des milliards de foyers, mais tourner des millions d’usines. On devait alors aussi pouvoir faire voler un vaisseau, une flotte entière, une station telle que celle-ci. Vrai ?

    Il s’agissait donc d’adapter le concept d’une arme superpuissante à un usage purement énergétique, et certainement de concevoir un prototype de générateur à puissance adaptable. L’utilisation de cristaux de synthèse pouvait être un atout sans équivoque.

    Le Directeur, après lente lecture du dossier, ne put qu’approuver le projet.

Avatar de l’utilisateur
By Amertume
#29703
Un projet de longue haleine et aussi couillu que risqué, pas de doute, on avait bien à faire à l'Empire et Arkania. Adapter les cristaux Kyber et leur fonction de catalyseur d'énergie à un usage opposé à celui, militaire, pour lequel on les connaissait jusque là? Pourquoi pas, mais il fallait bien être conscient que ça n'allait être ni simple, ni rapide, ni gratuit.

Parce que ça avait déjà pris un bout de temps à Galen Erso et son équipe des meilleurs scientifiques impériaux pour adapter ces cristaux à l'absorption d'énergie pour en faire une arme, alors trouver comment l'adapter d'une manière radicalement différente, inutile de dire que ce ne serait pas de la tarte. Bien sûr, on pouvait arguer que les travaux d'Erso pouvaient donner une direction même vague à suivre au niveau des recherches.

Et en cela on n'aurait pas eu tort, ça pouvait effectivement donner une idée de comment s'y prendre. Mais ça n'allait pas être simple. Allez, place aux chiffres mes bons amis!

Coût de la recherche : 400 000 000 Cr'
Temps estimé de la recherche : 4 mois irl (A partir du 09/08/17, fin le 09/12/17)

A noter qu'il n'est ici question que de l'étape "recherche et adaptation de la technologie des cristaux", il faudrait s'attendre à l'avenir à devoir encore débourser de jolies sommes pour la construction des prototypes, des usines, de tout matériel requis, etc. Mais les perspectives seraient au final potentiellement alléchantes et pourraient mener à de possibles pistes de revenus... Croustillantes.

Futur is coming!
Avatar de l’utilisateur
By Harlon Astellan
#29769
        « Fâcheux. »

Le Muun - scientifique en chef représentant l'Empire sur la station - se gratta brièvement l'occiput, sous l'oeil intéressé de son chien de chasse, braqué comme un 'i' oublié au milieu d'un travail bâclé d'un journaliste aux semaines trop remplies. Le Muun répondit à la question silencieuse de son acolyte fébrile sans même le regarde ou faire attention à lui.

        « Oh, les finances de l'Empire pourraient tout couvrir... mais Arkania ? J'en doute. J'en doute, j'en doute... Hmmmmm... c'est l'incovénient de faire 50-50 avec des nations... »

Il se ratrappa in extremis.

        « ... moins étendues. »

Il ne fallait pas vexer son homologue. Le travail des arkaniens était remarquable. Mais les finances ne permettraient pas de tout régler rubis sur l'ongle. Il fallait néanmoins faire développer ce projet. Mais produire un seul projet en un mois risquait de faire passer à la trappe une tripotée d'autres projets tout aussi intéressants.

Mais une histoire de gros sous aurait de quoi laisser songeur le gouvernement arkanien. L'Empire n'était pas pénible de son côté : si le Muun avait des besoins, l'argent était débloqué dans l'heure, sans tergiverser. Et Arkania alors ? Avait-elle une si grosse réserve ? Personne, à part les arkaniens au gouvernement, n'aurait su le dire. Mais dans le doute, on considérait que non.

L'huissir affecté à la station, et représentant très officieux de l'Empire - il n'était là que pour vérifier la légalité de tout ce qui se faisait - fut mandé pour proposer une sorte d'idée aux Arkaniens. Le Muun fut présent bien sûr, pas question de se défiler. Mais un représentant légal pouvait être prit de façon plus "neutre".

        « Mon client, sous-entendu l'Empire Galactique, propose pour ce projet un financement à participation financière nulle au profit d'un échange participatif par couverture financière mono-brevet. »

Le Muun se racla la gorge, tendit la main, offrit un beau sourire digne de San Hill à celui qui pouvait accepter ou non cette proposition, et traduit par :

        « L'Empire paiera totalité de ce projet, vu son ampleur financière. Plutôt que de partager les frais équitablement comme c'était initialement pensé, Arkania pourrait prendre en charge les frais entiers d'un autre projet, comme par exemple le projet sur les sensitifs. »




En sus de cela, plutôt que d'allouer toute la station à ce projet, il fut proposé de n'en aller que 40% ( 40 millions de recherche par mois pour 10 mois de recherche ) pour se laisser une marge confortable de travail sur d'autres projets potentiels. Quel que fut le plan choisi.
Avatar de l’utilisateur
By Elysia Astellan
#30430
    L’ambition coûtait cher. Le Directeur arkanien s’en fit la réflexion quand on lui présenta le chiffrage du projet impérial. Si son regard ne pouvait le trahir, ses sourcils, en revanche, haussés jusqu’à en faire plisser le front, en disaient long sur le fil de ses pensées. Il avait pris ce temps pour lui, enfermé dans son bureau, pour réfléchir un instant à la question et se coller une expression indifférente sur le visage. Quand fut venue l'heure de la réunion, il était prêt, froid comme un Arkanien.

    Fâcheux.

    Voilà donc, la réflexion que se faisait le Muun. On ne pouvait qu’être d'accord. Les résultats devaient cependant valoir le coût. Si on pouvait, avec l'un de ces petits cristaux synthétiques, s'affranchir des centrales polluantes qu'on voyait pousser partout … C'était si … L’enthousiasme de l’Arkanien retomba. Traite-nous de petite planète démunie… tu n'auras pas tout à fait tort. Moins étendue, c'était légèrement mieux. Légèrement. Ce genre de remarque, dans un contexte moins contraignant, aurait valu pour cessation de la collaboration. Mais le Directeur doutait fort que ses supérieurs hiérarchiques apprécieraient de savoir qu'il avait boudé le Muun pour une histoire de mensurations. Il se renfrogna, les épaules légèrement tournées vers l’avant.

    La proposition n'était somme toute pas ridicule, pas équitable non plus, mais y avait-il quoi que ce soit d’équitable en ce bas monde. L’Arkanien s’accorda un instant d’hésitation, faisant face à son homologue et son huissier. Il avait dans l’idée que cela équivalait à laisser la main à l’Empire sur ce projet conséquent. Arkania récupérerait alors la main sur l’autre projet. Ce pouvait être profitable. Mais le Directeur avait plus d'estime pour les cristaux que pour les hélix. Lui vint alors à l’esprit cette feuille de compte, celle qu'on lui transmettait tous les mois et qui définissait sa marge de manœuvre.

    Le Directeur arkanien tendit la main à son tour pour serrer celle du Muun. Entendu.
Avatar de l’utilisateur
By Harlon Astellan
#30483
L'Arkanien, en effet, aurait eu un tort fou de s'en mettre une fin à la collaboration avec l'Empire. L'amalgame, facile à faire, aurait eu un départ totalement faussé sur les intentions. Moins étendues ? Moins riche, oui. Moins lucratives quoi. Dépenser un crédit pour Arkania n'avait pas la même ampleur que pour l'Empire. Et ? Ici se réunissaient d'éminents scientifiques, bercés de chiffres, de formules, de maths et de physique. Le laboratoire était partagé par quelque chose qui ne poussait pas avec de l'or en stock : les cerveaux. Qui avait le plus gros, du Muun ou de l'Arkanien ? Le muun physiquement, son crâne aidant. Mais prenons la chose à la rhétorique.

Mais pour aider ces cerveaux, il fallait financer les projets. Rubis sur l'ongle. Arkania pouvait-elle se le permettre ? Non. Cela enlevait-il à son mérite scientifique ? Certainement pas. Il n'y avait pas de honte à ne pas avoir de banque à crédits infinis. Il n'y avait qu'à espérer que l'Arkanien le comprenne. Il y avait bien d'autres points où laisser aller la compétition sans prendre en compte les domaines hors concours.

Le Muun serra la main. Pas d'inquiétude. L'Empire financerait juste tout. Peut-être aussi que cela encouragerait... à fermer les yeux sur les suites.




Projet commencé, paiement de 400 millions, fin le 21 Septembre 2018.
Problématiques divines

La chance. Un concept aussi puéril que la destiné[…]

Quinlan Vos reprit ses esprit et se demanda si le[…]

[Uyter] Scénario Pirate.

Aucunes nouvelles de la station ni de la flotte i[…]

Karlya Zyn

Re-Bonjour :) Je déclare ma présentation finie et[…]

[Dromund Kaas] La dernière ombre

Cité en ruine – Dromund Kaas « Reste […]

Armée et flotte de Secundus Ando, terre natale […]

L'intermédiaire savait y faire. Il posait les bon[…]

L'implacable réalité de l'entreprise s'affichait s[…]