L'Astre Tyran

StarWars Online Roleplay Cliquez ici pour voir l'intro...

Image

Arkania, dans le système Perave, est une planète au climat inhospitalier. Couverte de toundra et de glaciers, elle abrite cependant de nombreuses mines qui sont sa principale source de revenus. Arkania est également connue pour ses centres d'expérimentation génétique qui furent à l'origine de la création de nouvelles races.
Gouvernement : Neutre - Accointances avec l'Empire
Avatar de l’utilisateur
By Stahl Civicius
#32562
Observant les diverses données s'affichant sur son datapad, Stahl ne pouvait voir là que des pubs sans aucun intérêt. Aussi il était grand temps pour lui de changer d'activité, mais alors qu'il éteignait son datapad. Une nouvelle pub s’affichait à la seconde près. Une pub qui avait attiré l'attention du garçon en tout point. Il rallumait rapidement son datapad dans l'espoir de pouvoir en savoir un peu plus.

La chance était avec lui, la pub passait encore. Visiblement il s'agissait d'une société visant à sécuriser diverses données. Le tout dans un stockage mobile, si bien qu'il devenait difficile de voler les données.

Aussi il choisit de contacter rapidement le groupe Hicox. L'objectif était de sécuriser une partie des recherches en cours chez Stahl Industry ainsi que les copies des brevets en cours.
Aussi via l'holonet il adressait son message :


Bonjour, moi, Stahl Civicius souhaite inviter l'un de vos représentants afin de parler d'un éventuel contrat à passer au nom de Stahl Industry. Aussi nous vous invitons sur Arkania, la rencontre se déroulera dans la palais des Civicius.

Au cours de cet entretien il vous sera évidemment fourni une chambre ainsi qu'un repas. Ce service étant d'une gratuité totale. Aussi pour vous menez jusqu'au palais, un membre de la sécurité vous servira de guide. Il sera reconnaissable par sa tenue pour le moins singulière. Et vous attendra après le poste de douane.

Nous vous remercions de l'importance que vous accordez à notre demande.



Après ce court message, Stahl remarquait qu'il était possible d'embaucher un service de sécurité. Par ailleurs, sachant qu'il allait bientôt perdre sa garde suite à la nationalisation de son entreprise. Il choisit d'opter pour une équipe performante. Son choix se portait donc sur d'engagement d'une équipe de mandaloriens se composant de treize personnes. Cela avait un certains coût, mais au moins l'équipe pouvait réaliser diverses missions.
Par ailleurs la nouvelle équipe de sécurité était invité un jour avant que le groupe Hicox n'envoie son représentant.

Plusieurs jours après venait enfin le moment de la rencontre. Aussi se présentait seulement dans son bureau trois des individus. D'après la forme des armures, il y avait deux femmes et un homme. Lorsque les trois mandaloriens retiraient leur casque. Cela fut une grande surprise pour Stahl. En effet parmi eux se trouvait un arkanien, le directeur de Stahl Industry s'attendait à une présence uniquement humaine. Puis l'une des femmes semblait être membre de la triste race des miraluka. Peuple jadis traquait comme les Jedi, d'après certains rapports des études qui avaient pu être faites. Les miraluka avaient des cavités oculaires vides.

La dernière femme d'une beauté sans nom et à la chevelure orange, semblait humaine. Sauf à un détail près, en effet elle possédait des yeux arkaniens. Aussi Stahl eut la présence d'esprit de poser une certaine question avant de commencer :

-Bonjour et bienvenue. Je remarque là un air de ressemblance entre vous deux. Peut-être un lien de parenté ?

-En effet, voici ma femme et là notre fille. Le reste du groupe attends à l'extérieur.

-Je vois, bon si nous parlions affaire. Aussi avant de commencer à parler budget. Je voudrais savoir s'il est possible d'en apprendre un peu plus ?

-Que voulez-vous savoir ?


Dans la pièce il n'y avait que les deux qui parlaient. Les femmes semblaient ne pas vouloir participer au dialogue. Stahl lui parvenait pas à savoir s'il s'agissait d'une preuve de confiance ou bien d'un aspect de la culture mandalorienne dont il ne connaissait absolument rien. Stahl ui avait toujours ce sourire presque angoissant :

-Et par exemple peut-être m'en apprendre plus sur votre expérience ou votre formation.

-Pour ma part, avant de ne devenir un mercenaire j'étais membre de la garde impériale. J'étais même l'un des membres affecté à la protection de l'Empereur Palpatine. Ma femme ici est une mandalorienne de pur souche qui m'a formé, afin que je devienne à mon tour un mandalorien. Et là notre fille qui a subit un entraînement aussi dur que celui des mandalors et de la garde impériale en même temps. Vous remarquerez qu'elle possède des yeux malgré le fait qu'elle soit fille d'une Miraluka.

-Je vois et pour le reste du groupe ?

-Le reste du groupe se compose aussi de mandaloriens tous capables de mener à bien des missions périlleuses. On a des expert dans la démolition, dans la communication et j'en passe. On a aussi trois pilotes dans l'équipe dont ma fille.

-Des pilotes ? Vous ne savez pas tous piloter un vaisseau ?

-Quand je dis pilote, c'est plus rapport aux véhicules terrestres. Sinon chacun de nous est capable de piloter la majorité des vaisseaux spatiaux.

-Je vois est combien vous demandez pour assurer ma protection de manière constante et remplir différentes missions qu'il vous sera demandé ?

-Nous demandons un payement d'avance de quatre cents cinquante cinq mille crédits, puis un versement mensuel de vingt-deux mille sept cents cinquante crédits. Non négociable.


-Et bien très, je vous engage ! De plus dès demain votre mission commencera, un membre du groupe Hicox viendra pour parler affaire. Un de vos hommes devra l'escorter depuis le poste de douane jusqu'au palais.


Sur ces paroles, Stahl retournait à ses dossiers militaires après une brève pause. Il n'avait plus qu'à attendre le lendemain pour recevoir le représentant.
Avatar de l’utilisateur
By Stahl Civicius
#32575
Le grand jour était arrivé, Stahl allait enfin pouvoir débuter une série d'action qui le mènerait à une fortune. Se revêtant de son uniforme militaire il avait quelques heures avant de ne rencontrer l'un des représentants du groupe Hicox. Aussi il en profitait pour se rendre pour l'une de ses dernières fois au laboratoire.

Une fois sur place avec son service de sécurité. Il en profitait pour se vendre à lui-même les brevets et projets en cours d’études dans le laboratoire. Si certaines idées semblaient folles, le projet Omnivore pourrait être une future source de revenus.

Chacun des projets se trouvaient sur des clefs sécurisées différentes. Aussi l'arkanien prenait le temps d’effacer toute traces de ses projets dans les archives. Si bien qu'en dehors de deux ou trois scientifiques il était impossible d'en connaître l’existence.
Et bien que beaucoup de gens auraient tués les scientifiques. Stahl lui n'y voyait aucune utilité sachant que l'essentiel du travail lui revenait. Et que donc les autres n'en connaissait pas suffisamment pour en comprendre le tenant et l'aboutissant.

Emportant avec lui quelques tenues et fusils, afin de fournir officiellement sa nouvelle sécurité. Il avait pris de manière discrète plus de caisses qu'il n'en faudrait pour treize personnes. Au total il y avait de quoi fournir vingt quatre hommes, les caisses supplémentaires étaient répertoriées dans la catégorie des matériels défectueux ou bien dans la catégorie marchandise abîmée pendant le transport. Si bien qu'il était impossible de constater l'absence des onze caisses.

Et fort heureusement pour lui la sécurité du site avait encore quelques failles. Bien que ces dernières seraient comblées. Alors qu'il quittait son entreprise, l'un des chercheurs vint à lui. Il s'agissait du plus brillant d'entre eux dans le domaine de la conception astronautique et dans la conception d'arme. Rapidement il lui faisait comprendre qu'au vu des récents événements il était prêt à suivre Stahl plutôt qu'à être au service du Dominion.
Chose normale, car en plus d'être celui avait fondé cette entreprise. Le Dominion était le méchant auprès de chacun des employés de la société.

Alors Stahl l'invitait dans son vaisseau, lui offrant une chambre dans son palais.

A bord de son croiseur Consulaire au nom le plus étrange qu'il soit. Il regagnait le palais, rangeant soigneusement dans ses appartements les plans cryptés.

Il convoquait l'une des servantes, sur un ton calme et avec un grand sourire. Il demandait à la servante Yaka de bien vouloir préparer la salle de réception. Cette pièce était prévue pour accueillir en toute discrétion une réunion. Aussi la pièce était équipée de brouilleur et se voyait également totalement insonorisée.

Si bien que de l'extérieur il était impossible de voir à l'intérieur ou d'écouter sans posséder de rares technologies. Pendant que la servante préparait la pièce, le maître des lieux demandait à un servant de lui apporter une infusion. L'infusion était faîte à partir d'une plante que l'on ne peut trouver que sur Arkania. En outre le végétal avait la particularité d'apporter divers éléments, grâce à sa capacité de régénération hors normes. Sans doute la plante était le résultat d'une très vieille expérience arkanienne.

Savourant son breuvage, il en profiter pour étudier différentes structures génétiques. Grâce à une projection holographique, il pouvait matérialiser le code génétique d'un dragon d'Arkania. Redoutable espèce possédant une fourrure très chère à l'achat. Mais ce qui intéressait Stahl était le sang de la bête, qui pouvait se multiplier à un rythme effarant.

Mais l'échantillon commençait à dater, aussi il allait mieux partir en chercher un autre. Bien que cela ne soit pas pour tout de suite.

L'heure était venue d'envoyer l'un de ses gardes pour accueillir ses invités. C'était à Ugo de jouer au guide.
Le mandalorien était le meilleur pilote du groupe, son allure robuste lui permettait d’intimider d'éventuels opposants sans aucun mal.

Utilisant un véhicule à répulsion haut de gamme. Il s'en allait en direction du poste de douane. Sur le chemin il n'y avait presque aucun autre véhicule au point que cela en devenait troublant. Du moins cela devait l'être pour les nouveaux venus sur la planète. Le climat polaire n'incitait pas la masse à sortir de chez elle.

Rapidement il se présentait au spatioport en arrivant à la seconde près. Dans ce genre de rencontre il était important de ne jamais arriver en retard. Sinon l'autre parti pourrait voir cela comme un manque de sérieux. Ou pire comme une insulte.
A n'en point douter que chez les Hutts il y avait dû y avoir des conflits pour ce genre de choses.

Dans son armure de mandalorien, Ugo sortait tranquillement de sa voiture quand un groupe de douaniers venait à lui. Les policiers lui demandaient un contrôle de ses papiers par rapport au fait de posséder des armes et une armure de catégorie A. Par ailleurs ils voulaient qu'Ugo bouge son véhicule de là. Mais simplement en regardant le visage des policiers, on pouvait voir qu'ils n'étaient pas vraiment rassurés à l'idée de contrôler un mandalorien. Outre le fait que le personnage soit totalement en règle, il n'avait eu qu'à montrer l'autorisation du Lieutenant Général. Pour que la patrouille le laisse tranquille, au point même d'en oublier de lui demander de déplacer le véhicule.

Rapidement se présentait les membres du groupe Hicox. Sans dire un mot le soldat d'élite demandait aux représentants de s'installer à bord du véhicule. S'installant à son tour à l'avant, Ugo agrippait fermement le volant. Une fois que chacun était à sa place, il se lançait dans une accélération. Passant par les plus lieux de la capitale, non pas pour montrer la beauté de la planète. Mais juste du simple qu'il s'agissait là du chemin le plus rapide.

Là, le véhicule arrivait face à une énorme porte. Aussi lorsqu'elle s'ouvrait, à l'intérieur on pouvait y voir une petite armée. Dans le palais se trouvait des membres de l'armée en charge du Lieutenant Général. Ces soldats étaient membres des Dragons Blancs d'Arkania. Et chacun d'eux couvrait un axe pour ne avoir un seul angle mort.
A l'entrée l'un des soldats demandait à Ugo de s'arrêter. Pendant que trois gardes scrutaient le duo à l'arrière. Après une brève discussion, le véhicule pouvait partir de se garer près de l'entrée. Là il y avait d'autres hommes. Il s'agissait des membres de la sécurité de Stahl Industry en charge de la protection du directeur et principal actionnaire de l'entreprise.
Ces derniers semblaient être la seconde ligne de défense. Leur équipement étant les produits de l'entreprise il était difficile d'imaginer un autre arsenal. Après avoir grimpé un longue série de marches, deux autres mandaloriens ouvraient les portes. A l'intérieur un groupe de six mandaloriens accompagnait le groupe Hicox.

Finalement, les représentants arrivaient dans la salle. A l'intérieur se trouve une longue table pouvant accueillir presque une trentaine de personnes. Stahl au bout de la table une madalorienne à sa gauche et une servante à sa droite.

Le militaire se levait alors de son fauteuil, pendant que les six mandaloriens se plaçaient dans la salle. Avec un ton amical, il inventait le deux membres à s'installer :

-Et bien je vous souhaite la bienvenue sur Arkania. Prenez place je vous en prie. Une boisson peut-être avant de commencer ?
Avatar de l’utilisateur
By Stahl Civicius
#32592
Face à lui se présentait les deux hommes. Rapidement à l'aise malgré la présence des mandaloriens. Était-ce une bonne chose ou non, le Lieutenant Général voyait cela comme quelque chose de positif. En effet le militaire voyait de par leur attitude une preuve de responsabilité.
Par ailleurs les deux avaient refusé toute boisson alcoolisé, ce qui n'était pas pour déplaire à maître des lieux. Sur le petit chariot en argent, le duo avait choisi de se munir d'un nectar. Pas forcément rare, mais particulièrement cher. Le nectar Varanta connu pour son goût exquis. Rapidement la servante se mettait en œuvre pour répondre à la demande des invités.

Alors que la mandalorienne plus proche que les autres de Stahl sur tous les plans ne manquait pas dévisager monsieur Hicox. Ce qui ne manquait pas de l'énerver. Il demandait au groupe de sécurité de bien vouloir quitter la pièce. Rapidement tous sortaient ne laissant que la servante dans la salle avec Stahl.

Puis le directeur Hicox présentait la personne qui l'accompagnait et enfin sa personne. Ainsi c'était deux chefs d'entreprise qui se faisaient face. L'un était dans l'information et l'autre dans l'armement. Deux choses qui pouvaient s'accorder totalement. Inclinant légèrement la deux fois, et cela face à chacun des deux hommes. Il voulait les saluer sans couper la parole à Hicox.

Puis il était temps de rentrer dans le vif du sujet. Stahl n'avait cessé de montrer un grand sourire à ses interlocuteurs. Mais Hicox commençait à lui demander le pourquoi de sa présence.
Bien que direct, le duo aurait pu profiter un peu plus longtemps d'un éventuel repas ou autre. Ce qui aurait rendu l'ambiance bien plus décontracté.

Stahl se levait pour récupérer quelques dossiers se trouvant dans l'armoire derrière lui. Si sortir des documents n'étaient pas étrange avec l'idée qu'il avait en tête par rapport à Hicox. Le plus étrange était le support des documents. En effet le Lieutenant Général tenait dans ses mains une petite pile de documents. L'ensemble des pages étaient dans une pochette en carton. Sur la pochette on pouvait lire les choses suivantes : Nocte Falls.

Le frère du la Reine d'Arkania posait la pochette délicatement sur la table. Puis toujours avec sourire, il s'adressait aux deux hommes avec un ton calme et reposant :

-Très bien, parlons donc du pourquoi de votre venue. Il y a de cela quelques jours, le Dominion a décidé de nationaliser mon entreprise. Et comme vous le savez, dans cette affaire je risque d'y perdre beaucoup. Aussi j'ai choisi de faire appel pour sécuriser divers documents de Stahl Lab.


En vérité ne se trouvait sur ses documents que le code génétique d'un dragon d'Arkania. Code génétique qui avait été mis dans le désordre. Ce qui fait qu'il serait très difficile d'en comprendre le contenu. Toutefois le détail du code n'était pas très poussé, afin de laisser une chance au duo.

-Et bien avant de ne vous dire pourquoi je vous ai contacté, il va vous falloir comprendre ce document. Si vous parvenez à décrypter, comprendre ou même obtenir une information utile de ces papiers. Alors nous parlerons affaire. Je vous laisse donc lire.


La pochette solidement fermée, l'arkanien la faisait glisser sur la table. Cette dernière s'arrêtait à une dizaine de centimètres de Chaz Hicox.
Avatar de l’utilisateur
By Stahl Civicius
#32603
L'exercice qu'avait donné Stahl au deux hommes n'était d'une grande complexité. Le but de cet exercice était d’évaluer le niveau d'analyse de Hicox. Mais sans même pouvoir évaluer cela, les connaissances de l'homme faisaient qu'il n'y eut aucune analyse. L'étude de Stahl pour jauger les capacités par rapport à la mission qu'il comptait donner venait d'échouer.

Aussi l'homme précisait qu'il aurait suffit de demander pour en apprendre plus leurs compétences. Il était vrai que cela aurait été plus simple. Mais beaucoup moins amusant, c'était avec des petits actes comme ça qu'il s'amusait de la vie.
De plus il continuait son petit monologue en parlant du passé de Stahl. Il n'avait pas vraiment eu faux durant tout son exposé. Malgré tout n'importe qui pouvait avoir accès à ce genre d'information. Pour les militaires sur Arkania, il suffisait de consulter le dossier militaire. Pour le civil, de se rendre à l'un des nombreux centres administratifs du Dominion. A partir de là, la grande majorité des informations étaient comme le disait monsieur Hicox. Cela n'était pas une chose intéressante.

Durant le déballage de toute sa vie, Stahl n'avait cessé de laisser son visage impassible. Son large sourire ne se réduisant point ne s’agrandissait point aussi. Ses yeux eux ne s'affolait en aucun ne cherchant qu'à analyser les deux représentants.

Si l'homme avait su parler longuement et intelligemment. Cela ne voulait pas pour autant dire qu'il était tout à fait apte à réaliser le projet de Stahl. Mais il avait sorti un détail intéressant. En effet l'homme était allé jusqu'à fouiller le dossier médical de l'arkanien soit à l'hopital soit à son ancienne école. Et cela peu importe la méthode employé, qu'il s'agisse d'un vole de données ou d'une enquête de commérage. Ils avaient su pour les brutes et son coma. Dès lors son sourire devenait plus grand, si certains pouvaient voir un signe de colère ou de méprise.
Chez l'arkanien il y avait derrière cette façade un autre sentiment. Il pouvait s’apercevoir de la méticulosité de ce groupe. Malgré tout pour en être arrivé à de telles informations. Il avait certainement fallu passer outre les sécurités de quelques établissements d'Arkania. Aussi il fallait ainsi soit du talent soit des contacts. Dans tous les cas, il y avait une chance bien que faible que ces hommes soient à la hauteur.

Son sourire plus large et plus haut, ses sentiments semblaient bien meilleures vis à vis de Chaz. Mais ils n'avaient pas vraiment pu les évaluer. Autre point positif auprès de l'homme d'affaire, il était direct. Que cela soit dans sa manière d'agir ou dans ses propos. Il y avait une certaine assurance, faussée ou non cela laissait une forte impression. Il était temps de parler du pourquoi de la visite du groupe Hicox.

Rapidement il reprenait le dossier, puis dans sa poche se trouvait deux clefs. Il en saisit une et la posa sur la table. Puis il se levait pour s'en aller se servir un cognac bleu d'Abrax. Un alcool rare et cher que très peu de gens ont la chance d'en avoir dans leur cave. Tout en restant debout le sourire de l'homme laissant s'engouffrer le liquide. Il commençait à parle rune fois le verre vide :

-Et bien je vois que vous n'avez pas perdu votre temps durant ces derniers jours. Aussi je me dois de répondre à vos attentes. Le travail que je compte vous proposer se divise en deux tâches.

Il se servait un autre verre, tout en ravalant un peu sa salive. Puis il continuait :

-Tout d'abord je tenais à m'excuser d'avoir voulu vous tester à votre insu. Malgré tout la réponse que vous avez apporté à ce test n'est pas satisfaisante. Enfin bon il n'y avait qu'une seule bonne réponse. Donc votre travail bien qu'il soit simple en soit, consiste à garder en sécurité ce disque qui contient diverses transactions financières. Rien qui ne soit illégal ou punissable par la loi . Le stockage sera pour une durée limité, toutefois je présume que vous bénéficiez d'un réseau privé. Ce même réseau privé est bien évidemment coupé de toute connexion avec l'extérieur ? Alors vous me direz pourquoi demander une telle sécurité pour quelque chose comme ça. Et bien la réponse est simple.

Stahl prenait une petite gorgée de son cognac avant de ne se lécher les lèvres. Une fois toute trace du liquide sur ses lèvres disparues, il reprenait encore :

-Il s'agit simplement de faire circuler l'argent de l'entreprise pour en augmenter les actions. Si dépenser vous fait plus penser à une perte qu'à un gain. C'est que la bourse n'est pas faite pour vous. Mais si vous avez lancé une entreprise vous devez comprendre ce genre de chose. Je ne vais donc m'étaler sur le sujet. Et donc la deuxième tâche. Si vous le permettez ma servante ici présente vas passer un scanner sur vous et activer le système de brouillage. Enfin si vous le permettez ?

D'un simple interrupteur, le système de brouillage venait à s'enclencher. La pièce devenait aussi plus sombre ne laissant plus les regards extérieurs regarder à l'intérieur. Les fenêtres assombries, la lumière ambiante laissait suffisamment d'éclairage sur un ton rougeâtre. Aussi la servante s'approchait d'eux pour se préparer à passer le détecteur.

-D'habitude on utilise un détecteur pour trouver des armes ou autre. Mais j'ai préféré innover, de ce fait j'ai pris un appareil que l'on utilise pour les interventions.
Avatar de l’utilisateur
By Stahl Civicius
#32608
Aussi Stahl s'installait à nouveau dans son fauteuil, le verre sur la table. Il lançait un signe à sa servante.

-Et bien pour la seconde tâche dont je vous ai parlé. Il s'agit d'accéder à la requête de ma servante. Je vous laisserai en discuter avec brièvement. Pour ma part je me dois de quitter la pièce. Nous nous reverrons certainement lorsque vous reviendrez, enfin je présume. Pour ce qui est du prix, pour le stockage vous pouvez donner le prix à ma servante elle s'occupera du transfert. Sinon pour le reste vous voyez avec elle.

Saluant rapidement les deux hommes, Stahl s'en allait dans le couloir. Les portes s'ouvrant on pouvait voir de l'autre côté un grand nombre de mandaloriens. Derrière l'officier militaire les portes se refermaient dans un grand vacarme. Alors que la servante servait une dernière tasse de nectar, on pouvait entendre beaucoup de personnes s'éloigner dans le couloir.

Si Stahl avait tout de même décidé de partir plus tôt, il l'avait fait dans l'unique de ne pas se mouiller. Une servante était sacrifiable, de plus il n'avait était cher payé de lui faire faire cela. En revanche lui devenait irremplaçable, la confiance qu'il avait dans le groupe Hicox était plus que limitée. C'est pourquoi au grand jamais il ne s’amuserait ps à donner les plans et recherches de Stahl Lab.

La servante déposait sur la table un autre dossier, qu'elle avait récupéré depuis l'étage intérieur du chariot de boisson. A l'intérieur se trouvait la fameuse demande, bien évidemment la serveuse n'avait aucune idée la nature de la demande. Outre les informations superflues et ou les détails inintéressants, monsieur Hicox pouvait lire sur la fiche plusieurs noms et deux demandes.

Les noms étaient en réalité des groupes d'entreprises. Tout d'abord figurait le grand est imposant Cnk ou autrement dit Chantiers Navals de Kuat. Venait ensuite la tristement célèbre Confédération des Systèmes Indépendants. Si tous les droits sur le brevet furent répudiés, il était devenu totalement illégale de posséder le genre de technologie que produisait le groupe. En parallèle de ce groupe venait Baktoid Armor Workshop, qui s'occupait du développement des droids.

Les demandent qui figuraient en-dessous étaient deux. Si pour chacun de deux derniers groupes il fallait récupérer une copie des brevets. Sur CNK il fallait simplement récupérer la liste des actionnaire de l'entreprise. Avec sur chacun un minimum d'informations.


-Pour ceci mon maître vous payera comme il se doit. Mais seulement une fois le travaille effectuer. Si vous avez des questions n'hésitez pas. Je suis à votre entière disposition. Sans quoi vous pouvez toujours contacter mon maître via mon datapad. En voici les cordonnées. Sinon nous vous remercions pour votre visite en espérant que vous avez pu passer un moment agréable.


Bien évidemment le datapad en question n'était pas le sien, mais simplement il fallait au maximum brouiller les pistes en cas d'éventuelles fuites. Et une fois leurs verres vides, le duo serait invité à commencer l'opération. Bien évidemment cela ne serait pas une partie de plaisir, mais les millions de crédits devraient suffire à les convaincre. Toutefois le groupe Hicox devrait faire preuve d'une grande discrétion ou bien il risquerait de finir dans des situations peut enviables.
Problématiques divines

La chance. Un concept aussi puéril que la destiné[…]

Quinlan Vos reprit ses esprit et se demanda si le[…]

[Uyter] Scénario Pirate.

Aucunes nouvelles de la station ni de la flotte i[…]

Karlya Zyn

Re-Bonjour :) Je déclare ma présentation finie et[…]

[Dromund Kaas] La dernière ombre

Cité en ruine – Dromund Kaas « Reste […]

Armée et flotte de Secundus Ando, terre natale […]

L'intermédiaire savait y faire. Il posait les bon[…]

L'implacable réalité de l'entreprise s'affichait s[…]