L'Astre Tyran

StarWars Online Roleplay Cliquez ici pour voir l'intro...

Image

Le Consortium a récemment repris pied sur Félucia et a rénové la base souterraine qu'il possédait par le passé. La localisation de cette dernière est tenue secrète. De ce lieu, le Cerbère peut prévoir tous ses plans plus ou moins machiavéliques pour reconstituer l'empire criminel de Zann qu'il pense lui revenir de droit.
Contrôle : Empire
Avatar de l’utilisateur
By Jaden Rendar
#8109
Une petite flottille sortie de l'hyperespace, les vaisseaux se mirent rapidement en position. Jaden avait donné des ordres clairs et nets. Il voulait reprendre chacun des anciens fiefs du Consortium de Zann, après Kattada, c'était l'heure de passer à Félucia. Un important territoire de l'empire du crime qui permettait à l'époque de produire de nombreux vaisseaux, de former pleins de recrues,etc... Bref un élément indispensable s'il voulait pouvoir lutter contre les Hutts et contre ses autres adversaires. Le seigneur du crime se trouvait sur le siège de contrôle de la Frégate Munificient " Le Rédempteur" qui était le vaisseau amiral temporaire de sa flotte, jusqu'à ce qu'il puisse construire son propre croiseur.

Des opérateurs étaient présents sur le pont et pianoter sur leurs panneaux pour activer les boucliers, ainsi que pour recevoir des informations de l'ensemble du vaisseau. Il était raide dans son siège et attendait de connaître les rapports de situation de ses hommes. Voyant que rien n'arrivait, il donna des ordres et les questionna:


[Jaden Rendar] Lancez des scans sur l'ensemble de la planète, je veux savoir s'il y a des vaisseaux en orbite, quels sont les grands pôles de population sur la planète. Faites aussi un scan détaillé de nos anciennes installations. Voyez si l'ancienne caserne impériale ( qui appartenait au consortium) est encore là. Envoyez des hommes à la surface pour voir si tout est bien en état et s'ils trouvent du matériel qu'on aurait laissé sur place.

Faites aussi un scan pour voir si la Base Rancor est encore là et envoyez-y des hommes pour voir dans quel état elle se trouve.





HJ: Liens pour aider le MJ:
http://www.swor-jdr.com/t11043-consortium-de-zann ( pour ce qu'il y avait sur la planète)
http://www.swor-jdr.com/t11021p20-feluc ... cia#144984
Avatar de l’utilisateur
By Tarkin
#8197
Modération flash : (tiré des liens données par Jaden).


Installations : - 1 Caserne Impériale : état des locaux moyens, frais de rénovation à prévoir : 125.000 crédits
- 1 Centre de détention et d'apprivoisement pour animaux dangereux : bâtiment en ruines, le coût de la rénovation s'élève à 650.500 crédits
- 50 batteries quad-laser fixes : en inactivité
- 50 batteries ioniques : inactif
- 25 batteries lance-missiles : inactif
- 1 Dock : etat normal, prévoir 10.000 crédits pour remettre le bâtiment aux normes
1 Laboratoire : bâtiment délabré, rongé par la végétation et peuplé par la faune locale, prévoir une équipe de nettoyage et 800.000 crédits pour rénover l'infrastructure
- 1 Poste de Secours : état normal, prévoir 5.000 crédits pour remettre le bâtiment aux normes
- Hangars, Caserne : état normal, prévoir 2.500 crédits pour remettre aux normes
- La Cage : inactif et bâtiment a rénover a hauteur de 25.000 crédits

Flotte : 2 Frégate Interceptor IV : nécessitent deux mois de maintenance chacune
Chasse : 50 Chasseurs Vautours : nécessitent un mois de maintenance chacun
Véhicules : 10 Soeurs de la Nuit sur Rancor, 20 Soeurs de la Nuit sur Acklays. demandent deux mois de salaires chacune
Infanterie : 10 Corrupteurs, 300 Soldats, 30 Morgukais. demandent deux mois de salaire chacun.


Dépenses importantes à prévoir, mais troupes/bâtiments et défenses toujours présents sur les lieux.

Concernant les principaux foyers de population, ils sont éloignés de nombreux kilomètres de tes bâtiments, aucun flâneur qui végète dans le coin.
Avatar de l’utilisateur
By Jaden Rendar
#8206

Jaden avait reçu le rapport de ses opérateurs qui étaient aux commandes de leur panneau de contrôle et ceux des hommes qui avaient été envoyés au sol. Des rapports qui ne pouvaient que le rendre joyeux, il ne s'attendait pas que les installations soient en aussi bon état, mais il n'allait pas se plaindre. De plus, la majeure partie, voir la totalité, des effectifs était resté sur la planète, il n'attendait qu'une chose pour rallier son organisation, qu'on paye leur solde. C'était compréhensible, du coup, il ordonna qu'on leurs verse immédiatement la somme qu'ils demandaient. De nouveaux effectifs, une nouvelle base: C'était un grand jour pour le Consortium, il ne restait plus qu'à récupérer le crime de la planète.

Pour cela, le Seigneur du Crime s'était rendu sur la planète, il était important de voir comment avancer les travaux et briefer les hommes pour leurs futures missions. Il avait pris un cargo avec une escorte pour se rendre à la surface de la planète et faire son inspection. Il commença d'abord sa visite par la base impériale, celle-ci était bien resté en état pendant son absence et ne demandait que quelques travaux. Des hommes s'y afféraient déjà. Il poursuivit par la Base Rancor, celle-ci était en plus mauvais état, mais là encore des hommes s'afféraient déjà à remettre tout en état. Le lieu le plus endommagé de la base était le laboratoire, la faune et la flore avaient repris leurs droits. Jaden avait demandé à une équipe de se munir d'outils d'entretien pour défricher toute la végétation, pendant que certains captureraient les animaux pour les transférer dans le centre de détention et d'apprivoisement d'animaux dangereux.

Il était content du travail de ses hommes à rénover l'ensemble des installations. Il vint à la rencontre de l'un des officiers qui s'occupait des travaux de rénovation.


[Jaden Rendar] Félicitations commandant, je suis très satisfait !

[ Corrupteur] Merci patron, mais il y a encore beaucoup à faire !

[Jaden Rendar] C'est ce que j'ai pu remarquer. Et j'ai une autre mission à vous donner, j'ai besoin d'augmenter la productivité du dock à 10 millions ( soit 35 millions de production), je suis prêt à injecter plus de 40 millions de crédits dans les travaux, faites le nécessaire.


Le corrupteur s'en alla donner ses ordres, Jaden espérait seulement que c'était possible, mais bon, il avait appris quelque chose depuis qu'il était dans le Consortium. Tout état possible avec un peu d'argent. Tout pouvait s'acheter, même la loyauté du plus honorable politicien si on savait y mettre le prix. Il convoqua donc plusieurs de ses officiers, il était temps de reprendre le crime sur la planète. Une fois que tout le monde était là, il donna ses ordres:

[Jaden Rendar] Messieurs, il est temps de reprendre nos activités criminelles et bien plus encore. J'ai l'intention que les activités de la planète nous rapportent plus que dans le passé. Nous reprendrons les secteurs de la prostitution, de la drogue, du marché Noir,etc... Envoyez les hommes qui s'occupent du centre d'apprivoisement d'animaux en capturer pour ensuite les revendre au plus offrant.

Reprenez contact avec les personnes avec lesquelles le Consortium traitait, il est temps qu'ils retravaillent pour nous. Faites en sorte que les locaux, qui nous versaient des taxes, nous payent. Dans le passé, les locaux préféraient payer le Consortium pour éviter que celui-ci ne les oppresse, en échange je garantie de ne pas mener d'activités liées à l'esclavage sur la planète. Envoyez des hommes rendre visite aux commerçants et fermiers de la planète, proposez-leurs nos services de protection.

Bref, à part l'esclavage, je veux que reprenions le monopole de toutes les activités criminelles de la planète ( ventre d'armes, prostitution, vente d'épice Nysillin,etc...), que les producteurs travaillent pour nous ou nous nous contenterons de prendre leurs fermes et de mettre des producteurs qui nous sont loyaux à leur tête. Messieurs, vous avez du boulot, alors au travail!

Il interpella un des corrupteurs, il avait une mission spéciale à lui confier:

[Jaden Rendar] Rapportez moi l'identité du gouverneur de Félucia et faites en sorte de m'avoir un rendez-vous avec lui dans un endroit neutre.
Avatar de l’utilisateur
By Tarkin
#8742
Une fois les ordres donnés, les mans du Consortium se mirent au boulot, chacun faisant sa part du travail pour faire plaisir au big boss. Parce que le big boss, il est bien gentil mais si c'est pas fait correctement, le man incompétent allait se prendre une bastos entre les deux yeux, c'est que ça plaisante pas avec le Patron, soit ça passe soit ça casse...

Quatre des mecs allèrent chercher des animaux et lancèrent des offres de ventes, ce qui intéressa un drôle de type qui passait par là, au moment même où l'un des mans gueulaient à qui voulait bien écouter :


<< Y sont beaux, y sont exotiques, y viennent de loin, vinez achitez nos animaux, pas cher pas cher les animaux. Vinez vinez achitez nos beaux animaux, vinez vinez ! >>
Avec son accent de vendeur de canne à byss (oui oui CANNE A BYSS) tout droit sorti de la péninsule de Tun I Scie, sur la planète Mag Reb, le Corrupteur avait autant de chances de vendre ces animaux qu'une prostituée d'échapper à son proxénète mais, comme dit plus haut, le type louche s'approcha et proposa :

<< Da ! Moi être intéréssé par animaux de toi ! Patron de moi aime beaucoup animaux, lui payer beaucoup pour avoir animaux exotiques. Moi payer toi 1.500.000 crédits. Et moi vouloir passer commande tous les mois. Toi d'accord? >>

Oh oh oh, il sort de où ce mec, avec son air de mafieux tout droit sorti d'un monde parallèle et son accent à couper au couteau, si ce mec la, il est pas d'un univers parallèle, d'une autre galaxie et d'un pays que tous connaissent mais dont je tairais le nom (pas le goulag sivouplé) alors c'est qu'il y a une invasion russe dans la Galaxie et ça, c'est pas bon, pas bon du tout. Imaginez une seule seconde la Mafia Russe opposé au Crime Galactique, ça ressemblerait à...

<< TA bouche NARRATEUR >>

Je m'égare donc revenons à nos affaires, le vendeur d'animaux réfléchit quelques secondes et accepta l'offre. Et paf, ça fait 1.5M de plus dans les caisses du Consortium, après le Patron devra se sortir les doigts du cul pour obtenir un contrat mensuel de ventes d'animaux. Tout ne tombe pas tout cuit dans le bec.

Concernant les activités criminelles de la planète, elles sont aux mains d'une mafia bien organisée, qui a repris toutes les activités du Consortium sur place, y compris tout ce qui touche à la protection des fermiers, des petits commerces et des rares entreprises locales. Et quand les mecs de Jaden se pointèrent, la bouche en cœur et une fleur dans le cul, ils furent accueillis par une bande de gros bras au crâne rasé qui tirent d'abord et parlent ensuite. En infériorité numérique, les mans se retirèrent et rejoignirent le Patron.


<< Monsieur, il semblerait qu'un groupe de criminels locaux aient repris nos activités, toutes nos activités. Et ils ont pas l'air commode. Du genre, je tire d'abord et je parle ensuite >>

Quand au Gouverneur, il a été facile de le localiser, d'entrer en contact avec lui et de lui proposer un rendez vous. Rendez vous qui doit avoir lieu dans une heure, 3 kilomètres au nord, près d'un entrepôt désaffecté.
#10477
Une personne semblait être intéressée par la vente d'animaux dangereux, aucune idée de ce qu'il voulait en faire, il voulait peut-être les utiliser dans une arène de combat, les foutre dans un zoo ou même avoir des relations avec eux, il s'en foutait complètement. Il pouvait très bien leurs faire tout ce qu'il voulait, il en avait rien à faire, il ne faisait pas parti de la ligue de défense des animaux, tout ce qui comptait pour lui, c'était de se faire un maximum de pognon. Les gars, qui s'occupait du Centre de détention et d'apprivoisement pour animaux dangereux, allaient chercher régulièrement des animaux dans les moindres recoins de la planète, tout cela était déjà compris dans le frais d'entretien du centre, il n'y avait plus qu'à trouver un acheteur régulier pour rentabiliser le tout. Et celui qui venait de lui acheter des animaux semblaient être intéressé par un contrat mensuel, donc rien de plus simple, il n'y avait plus qu'à lui proposer le contrat et c'était gagné, vu que c'est lui qui avait proposé, il n'y avait pas de raison qu'il refuse maintenant.

Jaden s'adressa donc au membre du Consortium qui s'était occupé de la vente :


« Dites lui que j'accepte le contrat, il aura une livraison mensuelle d'animaux pour 1,5 millions de crédits par mois.»

Et voilà 1,5 million de crédits en caisse dans les revenues mensuels du Consortium, rien de plus simple. C'était encore une bonne nouvelle que voilà, il était ravi que tout se passe pour le mieux dans le pire des mondes. Passons à la suite, grâce à ses ordres, la productivité du dock avait pu être augmentée, cela la faisait passer d'une productivité de 25 millions à 35 millions par mois. Vu qu'il ne possédait, pour l'instant, qu'un dock en sa possession, il ne pouvait produire que des nouveaux vaisseaux ici. Il fallait donc au plus vite lancer une production pour agrandir la flotte du consortium:


« Vu que les travaux sont finis, lancer une production de vaisseaux, que voici :



Lancez également un recrutement d'hommes dans nos casernes, je veux que celles-ci tournent à plein régime :»



Voilà une bonne chose de faite, une partie des vaisseaux et des effectifs recrutés viendront compléter sa propre flotte personnelle, une flotte qui avait bien besoin d'un vaisseau amiral personnel. La frégate actuelle était plutôt convenable, mais elle ne tiendrait jamais tête à un Destroyer-Imperial de l'empire, il ne fallait pas se voiler la face. Il avait besoin d'un vrai vaisseau et le Croiseur Keldabe était ce vaisseau. Par la suite les hommes ,qu'il avait envoyé en éclaireur, étaient revenus, et pas avec de bonnes nouvelles, il semble qu'il serait dur de reprendre les anciennes activités du Consortium. Il allait devoir la jouer fine pour pas l'avoir dans l'os, peut-être que le souvenir du Consortium en ferait changer d'avis certains. Bref il devait tenter, si cela ne fonctionnait pas, il allait devoir se montrer beaucoup plus agressif:


«
Je vois...Rappelez-leurs leur allégeance au Consortium et dites-leurs que c'est moi qui ait repris les commandes. Appâtez-les. Dites leurs que le Consortium va bientôt récupérer sa puissance d'autrefois et qu'il est encore le temps de rentrer dans le rang. Ils ne le regretteront pas, ils connaîtront la richesse et la puissance s'ils se mettent de notre côté. Allez les voir et tenez moi informé de leur réponse. S'ils veulent me rencontrer, j'organiserai une rencontre, mais certainement pas ici. Allez-y !
»

Ils s'en allèrent donc et Jaden partit aussi de son côté, il avait un rendez-vous à ne pas louper.


_________________________________________________________________________________________________

Jaden avait envoyé des hommes sécurisés les lieux du rendez-vous dès qu'il avait eu la confirmation de celui-ci, il ne voulait pas s'attendre à de mauvaises surprises comme embuscade. Il était très prudent avec sa sécurité et n'était pas à sa première affaire. Il était plutôt satisfait que le gouverneur est répondu positivement à sa requête d'entretien. Peut-être se souvenait-il du Consortium, nous le verrons. Le seigneur du crime était accompagné d'une escorte d'une dizaine d'hommes, il y en avait quelques autres dans les alentours qui viendraient en renfort en cas de pépin, en espérant qu'il y en aurait pas.

Le gouverneur et ce qui semblait être sa suite, arrivèrent à l'heure convenue. Il était temps d'aborder les affaires:

«
Bonjour Gouverneur, c'est un plaisir de vous revoir. Et surtout un plaisir de voir que vous avez pu garder votre poste. Mon messager a du vous dire qui je suis, sinon vous ne seriez certainement pas venu jusqu'ici. Puis-je compter sur votre soutien comme vous l'avez fait dans le passé ?
»


#10641

Les éclaireurs contactaient les mafias locales qu'ils avaient déjà rencontrés pour leur passer le message de Jaden. La réponse arrivait du plus gros mafieux qui donnait par la même occasion sa fréquence de comlink cryptée à jaden pour qu'il lui parle directement. Il n'était pas contre le dialogue si çà pouvait éviter trop de morts chez ses hommes. Il savait que les troupes terrestres du Consortium étaient extrêmement puissantes. Ils avaient des sœurs de la nuit et toutes sortes de monstruosités qui ne sentaient pas les tirs de blasters.


"Vous dites très cher que c'est vous qui avez repris les commandes. Qui êtes vous au juste? Vous me proposez la richesse et la puissance mais j'ai déjà tout çà. Je ne vois pas comment je pourrais en avoir plus en la partageant avec vous."
________________________________________________


Au rendez vous avec le gouverneur, celui ci avait une escorte d'une dizaine d'anciens poings du consortium. Fellucia était devenue une sorte de Tatooine, une ancien bastion d'empire criminel ayant gagné son indépendance mais vivant dans une relative pauvreté la rendant peux intéressante. Chose étrange, ils transportaient avec eux une sorte de grosse caisse recouverte de duracier sur répulseurs. On ne savait pas ce qu'il y avait dedans mais il faudrait être méfiant. Le gouverneur ne prendrait peut être pas le risque de se rendre en ce lieu sans se couvrir avec quelques choses. Après tout il allait là rencontrer ceux qui venaient leur dire qu'ils ne dirigeaient plus Félucia.

"Bien sur que vous pouvez compter sur mon soutien...moral. Mais financier çà...les temps changent, tout le monde s'adapter à l'hostilité de cette planète au fur et a mesure des années. Vos hommes étaient arrivés ici grâce à Zann, et on leur avait demandé de survivre sur cette planète hostile. Ils se sont pas mal endurcis, et je pense qu'on est désormais assez forts pour gérer les menaces de cette planète comme celles qui viennent s'y poser."


Autrement dit, "je veux bien vous épargner et vous laisser ce que vous avez récupéré jusqu’à là mais ne comptez pas sur moi pour vous verser un centime où vous fournir des hommes."


Hj:
#11547

Jaden vit arriver la délégation, une dizaine de mercenaires qui étaient peut-être des anciens hommes du Consortium, qui sait. Ils avaient avec eux une sorte de grosse caisse recouverte de duracier montée sur des répulseurs. Qu'est ce ce que vous pouvez-bien contenir cette boîte. Il avait déjà peut-être une petite idée, sûrement une créature monstrueuse ou quelque chose de cette catégorie. Une chose qui devait être extrêmement puissante vu qu'elle devait contenue dans du duracier, ça ne devait pas être rien. Puis il vit le gouverneur s'avançait pour le saluer et prit la parole suite à la question de Jaden.

L'officiel ne semblait plus vouloir s'investir davantage comme il avait pu le faire dans le passé, en finançant et donnant des hommes au Consortium, mais le seigneur du Crime ne comptait pas recevoir d'argent de sa part, il se faisait des films. Il voulait juste qu'il n'aille pas fouiller dans ses affaires et qu'il puisse compter sur lui si quelqu'un se mettait à sa recherche. Par contre, il n'apprécia pas la remarque finale du gouverneur, qui semblait être une menace à son encontre.Croyait-il que le Consortium était si faible que ça ? Comment osait-il le prendre de haut comme ça ? Il essaya cependant de se contrôler pour répondre:


« Je ne comptais pas sur votre argent, gouverneur. Je veux juste que vous n'allez pas fouiller dans mes affaires et que vous n'aiderez pas une personne extérieure à la planète qui se mettrait à la recherche, de mon organisation ou de moi...»


Il marqua une courte pause pour reprendre avec un ton encore plus froid:

« Je peux accepter votre refus de me fournir un soutien financier, comme il était le cas autrefois. Par contre, je n'accepterai pas votre condescendance à mon égard, gardez vos menaces pour vous à l'avenir. Je ne souhaite pas être votre ennemi, mais si vous le voulez vraiment, vous le regretteriez...»


Il répondait à une menace par une menace, bien que c'était un gouverneur, il ne comptait pas se laisser faire. Son communicateur émit une alarme sonore, quelqu'un essayait d'entrer en communication avec lui. Il ne pouvait pas laisser filer cet appel.


« Veuillez m'excuser gouverneur, je suis à vous dans quelques minutes.»

Puis il s'éloigna suffisamment loin pour le dirigeant de Félucia n'entende rien de sa conversation, laissant tout le plaisir à ses hommes de surveiller le gouverneur et sa délégation. C'était le plus gros baron du crime qui le contactait, celui-ci semblait prêt à parlementer. C'était une chance à saisir. Il voulait savoir ce qu'il avait à gagner:


« Je suis le lieutenant de Tyber Zann, le dirigeant du Consortium pendant son absence. Je ne doute absolument pas de votre puissance et de votre richesse, mais n'avez-vous pas penser que vous pourriez avoir bien plus ? Mon organisation est entrain de récupérer tous ses anciens fiefs, il est temps pour vous de faire le bon choix. Vous pourriez gagner gros en vous rangeant de mon côté. Ce que je vous propose, c'est un poste de lieutenant dans mon organisation. Si vous acceptiez, vous et vos hommes, rejoignaient mon organisation et géreraient les activités du Consortium pendant mon absence. Avec votre aide, nous mettrions la main sur l'ensemble du crime de la planète. Plus le Consortium s'étendra, plus vous gagneriez en puissance, qu'en dites-vous ? »


Puis en attendant sa réponse, il revint vers le gouverneur avec un ton un peu plus chaleureux cette fois-ci. Il pointa brièvement du doigt la caisse en demandant ironiquement:

« Un présent pour moi je suppose ?»
Avatar de l’utilisateur
By Démence
#20820
Le gouverneur allait répliquer de façon claquante quand le comlink de Jaden retentit, le laissant sur place comme un vieil étron séché. S'il était si peu important pour que le repreneur du Consortium se permette de le laisser attendre pour une communication - qui ne semblait pas le concerner qui plus est - alors à quoi bon traiter avec lui ? Quel était le jeu de cet étrange bonhomme qui jouait à un jeu de grands ?




Le comlink laissa planer un instant court à l'issue duquel le criminel répondit laconiquement :

[table cellspacing=30]- Un discours entendu maintes fois, dit-il, Mais moi je veux des garanties, des garanties qui me feront me sentir comme un membre à qui l'on partage les richesses, et non qui est le tenant d'un fief.

Je veux un meilleur salaire, une meilleure garnison et le droit de partir d'ici comme je l'entends avec un second pour gérer les affaires... je veux de quoi me payer une villa sur Pallaxides, le droit d'y aller un mois entier par an et de savoir que le fief sera encore debout et pareil - si pas mieux qu'avant - à mon retour !
[/table]




L'affaire entendue, le gouverneur répondit à la phrase de Jaden tout sourire.

[table cellspacing=30]- Exactement. Un présent pour vous. [/table]

Il tapa des mains et deux Poings ouvrirent de lourds loquets bien enchâssés dans les parois, invisibles jusqu'à maintenant, laissant un battant s'ouvrir seul dans un bruit d'amalgame atmosphérique, comme dans les sas de décompression. L'intérieur était sans lumière... le battant s'ouvrit lentement... laissant voir... une silhouette.

[table cellspacing=30]- Viens mon enfant, tu peux venir, ne crains rien. [/table]

La silhouette s'approcha de l'ouverture lentement. Il s'agissait d'une femme gracile, voluptueuse qui devait avoir dans la vingtaine, avec de longs cheveux, vêtue de haillons qui avaient du être de luxueux vêtements un jour, les cheveux ébouriffés et une peau d'une extrême pâleur la rendant fantomatique. Et plus étrange encore, elle portait un bandeau noir opaque sur les yeux, même si elle semblait ne pas être entravée par cette cécité apparente.

[table cellspacing=30]- Un trésor tout particulier. Voulez-vous voir ce dont elle est capable ? [/table]

Le gouverneur frappa dans ses mains... et ses hommes ainsi que lui mirent des casques légers sur leurs oreilles. Puis il défit le bandeau, dévoilant une paire d'yeux sans paupière, et aux globes totalement noirs, sans pupille. La femme prit un air horrifié et hurla.

Un hurlement totalement inhumain, sortit d'outre-tombe, envahissant les tympans de chacun... faisait vibrer leur cerveau dans une douleur atroce. Les soldats prirent leur crâne et se couvrirent maladroitement les oreilles, mais la douleur était telle que chacun ne put que se rouler à terre, y compris Jaden. Cela dit il lui restait quelques secondes de volonté pour décider d'agir rapidement sous le regard moqueur du gouverneur.

Quelques secondes de volonté pour agir contre une banshee.
#20826
La réponse du mafieux donnait plutôt de bonnes perspectives à Jaden, ce dernier était prêt à rejoindre le Consortium à certaines conditions. Il voulait un meilleur salaire, une meilleure garnison et quelque chose qui fit sourire le Criminel qu'il était. Un mois de vacances payé aux frais du Consortium sur Pallaxides. Lui n'avait jamais le temps d'en prendre, il avait tout un empire à reconstruire. Il allait devoir se montrer conciliant s'il voulait que le crime de Félucia lui revienne. Il allait réfléchir quelques instants, il ne voulait pas trop se précipiter, histoire de peser le pour et le contre. Puis couper encore une fois la conversation avec la gouverneur pourrait être très mal vu par celui-ci. Le Corellien se concentra alors vers son interlocuteur qui lui répondit par l'affirmative, tout sourire. Son expression n'envisagea rien de bon, il était sur ses gardes. La main droite du criminel se porta doucement vers son holster, prêt à agir si ça tournait au vinaigre.

Il fit un signal et deux de ses hommes ouvrirent d’impressionnants loquets jusque-là alors cachés. Un des battants s'ouvrit tout doucement dans un bruit qui lui faisait penser à la décompression d'un vaisseau dans l'espace, lorsque l'air quitte tout à coup la cabine et que vous n'avez que quelques secondes pour réagir. Une silhouette semblant humaine était visible dans pénombre, ça n'annonçait rien de bon, vraiment rien de bon ! Le gouverneur appela cette dernière à approcher, elle avança donc dans l'ouverture. Le Cerbère put voir de qui il s'agissait, c'était une jeune femme à l'apparence lugubre. Il ne la connaissait pas, mais pour qu'elle soit enfermer dans une caisse en duracier, c'est qu'elle devait être dangereuse. Il mit lentement ses mains dans le dos et fit biper deux fois son comlink, signal pour les troupes à proximité de se tenir prêtes à intervenir ( cf. deux posts plus haut). Puis il reporta sa main vers son holster.

La jeune femme avait un bandeau devant ses yeux, le gouverneur lui proposa de lui montrer de quoi elle était capable. Il frappa à nouveau dans ses mains et lui, ainsi que ses hommes, s'équipèrent de casques pour se protéger les oreilles. Quelle était cette mascarade ? Ses doigts touchèrent la crosse de son blaster, puis quand l'un des mercenaires du gouverneur enlevât le bandeau à la jeune femme, il était trop tard. La jeune femme sans paupière et au regard noir se mit à hurler dans un air horrifié. Le premier réflexe de Jaden fut de sortir son blaster , mais il n'eut le temps de rien faire d'autre.

Son hurlement... Il était tellement horrible, il résonnait à l'intérieur de sa tête , résonnant comme un écho à l'intérieur d'une caverne et il semblait s'amplifier au fur et à mesure que le temps passait. Les hommes du Consortium tombèrent à genoux, ainsi que Jaden par la même occasion. Il se tenait le casque comme ci cela pouvait changer quelque chose, mais ça n'atténuait pas la souffrance qui parcourait tout son être. Le Cerbère avait toujours son arme dans sa main, il ne savait toujours pas combien de temps il allait pouvoir tenir. Toujours à genoux et l'air abattu, il pointa le canon de son blaster vers la jeune femme, il tira au jugé trois fois. Le premier tir loupa complètement sa cible et alla se figer à l'intérieur de la caisse en duracier. Le deuxième parvint à atteindre la jeune femme au flanc droit, la faisant reculer vers la cage, puis le troisième atteignit le milieu de sa poitrine, la propulsant en arrière dans la caisse.

Le hurlement cessa, Jaden se sentit affaiblit, mais la douleur s'atténua légèrement et alla en décroissant. L'obscurité, c'était le seul moyen de la faire taire apparemment, du le fait qu'ils lui avaient mis un bandeau. Ses hommes se remirent doucement sur pied, certains avaient plus de mal à récupérer que d'autres. Ils semblaient déboussolés par ce qui venait de se passer. Jaden leur claqua un ordre pour les remettre d'applomb:


« - Messieurs, mettez-les en joue !»

Son escorte obéit et pointèrent leurs armes vers le gouverneur et ses hommes. Ces derniers n'avaient pas eu le temps de faire de même apparemment. Quelques hommes qu'il avait posté dans les alentours vinrent en renfort en mettant en joue leurs ennemis. Du doigt, le Cerbère pointa la caisse en duracier , deux de ses hommes allèrent refermer la caisse en verrouillant les loquets. Il ne savait pas trop ce qu'elle était, mais c'était une vraie saloperie diaboliquement efficace:

« - Vous avez dépassé les putains de bornes, gouverneur ! Je ne vous demandais presque rien, bien moins que Zann en tout cas. Vous aviez juste à la boucler et on en restait là . Et vous ! Que faites-vous ? Vous mettez ma patience à rude épreuve ! Vous allez dès maintenant vous plier à mes conditions ! Vous et les forces de l'ordre nieraient toute présence du Consortium sur Félucia si la question venait à vous être posé. Vos forces ne devront pas rentrer en conflit avec les miennes, si certains de mes hommes devraient se retrouver en prison, vous ferez tout pour les en sortir. Un de mes lieutenants vous secondera dans votre poste de gouverneur et quelques soldats assureront votre sécurité. Et oui, je prends aussi la caisse et ce qu'elle contient, c'était quoi ce bordel en fait ?! En échange de vos services, vous et les forces de l'ordre toucheraient un pot de vin non négligeable, ainsi que l'assurance que votre sécurité soit assuré. C'est votre dernière chance, refusez et peut-être que votre successeur se montra plus intéressé par ce que je lui propose. »
Avatar de l’utilisateur
By Démence
#20956
Les hommes accompagnant le gouverneur prirent leurs armes, mais quand les hommes de Jaden les mirent en joue, le gouverneur signifia d'un geste qu'il ne fallait pas pousser le bouchon. Il acquiesça à ce que dit Jaden gravement et apprit que la jeune femme était sa fille unique née de sa défunte femme morte en couches, affublée d'un mal incurable dont chacun avait été témoin. Horrifié par cette chose qu'il ne considérait pas comme son enfant - en plus de la voir comme la meurtrière de sa femme - il s'en était servit comme outil pour des meurtres, possiblement de masse, avec une douleur jamais mesurée jusque lors.

Le mafieux sur l'autre ligne aussi accepta le partenariat avec Jaden, et la ré-insertion dans le crime local du Consortium se fit en douceur. L'affaire sur place était entièrement réglée. Deux mois après, on fit part d'un suicide selon un acte rituel du gouverneur, apparemment qui ne s'était pardonné la perte de sa fille, qu'il aimait peut-être finalement plus qu'il ne le pensait lui-même. Un remplaçant fidèle au Consortium lui fut désigné et les affaires reprirent.

Depuis le départ de l'organisation, de nombreuses installations furent abandonnées, mais une partie fut retrouvée sans grande difficulté.

Gains totaux sur Félucia :

Garnison :
  • 12 Chasseurs Affreux : 60.000 crédits d'entretien
  • 12 Bombardiers Affreux : 96.000 crédits d'entretien

  • 200 Soldats : 120.000 crédits d'entretien
  • 54 Soldats d'élite : 54.000 crédits d'entretien

Chasse : 12 Chasseurs Affreux, 12 Bombardiers Affreux
Infanterie : 200 Soldats, 54 Soldats d'élite.

Gains :
  • Extorsion : 3.000.000 de crédits
  • Trafic de drogues : 1.000.000 de crédits
  • Marché Noir : 1.500.000 de crédits
  • Réseaux de Prostitution : 1.500.000 de crédits

Dépenses

2 0.5 2 1

  • Trafic de Drogues : 200.000 de crédits
  • Marché Noir : 400.000 de crédits
  • Prostituion : 300.000 de crédits
  • Garnison : 330.000 de crédits

Bilan Félucia :

+ 7.000.000
- 1.230.000
____________________
+ 5.770.000 crédits / mois

Ceci est écrit en tout petit pour que seuls les plus malins ou les plus curieux sachent pourquoi une modération favorable fut donnée si vite. Je suis agacé par ces modérations ( celle-ci traîne depuis le 14 Février 2014 merde, 1 an et demi [ même si Jaden a reroll entre-temps, certains modés elles durent tout autant de temps et le joueur ne reroll pas derrière ] ) qui traînent. Il existe une règle qui autorise l'auto-modé après une attente trop longue ( dès lors qu'elle ne vous charge pas de présents, restons logique, et sahcez bien définir le "trop longue" ) aussi je boucle et favorablement. Si vous souffrez de cette situation, n'oubliez pas cette règle donc.
[Scénario Jedi et NR] Sauver Corellia !

Et ici la partie concernant le soutient médical : […]

https://lumiere-a.akamaihd.net/v1/i[…]

https://i.pinimg.com/564x/d7/4d/6e/[…]

Posséder [Espace]

Ainsi donc sa grandeur au souffle ardent, Amhon […]

https://i.pinimg.com/originals/7e/6[…]

[Polmanar] Retour aux sources

Le tombeau de son maître sur Naboo, une structure […]

Au bon endroit, au bon moment

Lark était visiblement aussi content qu’elle de l[…]

https://media3.giphy.com/media/3orn[…]