L'Astre Tyran

StarWars Online Roleplay Cliquez ici pour voir l'intro...

Image

Le Consortium a récemment repris pied sur Félucia et a rénové la base souterraine qu'il possédait par le passé. La localisation de cette dernière est tenue secrète. De ce lieu, le Cerbère peut prévoir tous ses plans plus ou moins machiavéliques pour reconstituer l'empire criminel de Zann qu'il pense lui revenir de droit.
Contrôle : Empire
#37725
Le plaisir dura longtemps... Sareth avait presque du mal à se rappeler de tout ce qui s'était passé, et lorsque cette danse insensée prit fin, le jeune homme se laissa tomber, gardant dans ses bras Misha en sentant le sommeil l'envahir... Les murmures salaces de la rouquine, les multiples positions toutes aussi dantesques les unes que les autres, les pics de plaisir rarement atteints... C'était une des soirées les plus riches en sensation forte que le Mandalorien avait eu depuis un bail, ça, c'était une évidence.

Lorsque le jeune homme se réveilla, la rouquine était blottie contre lui... En temps normal c'était le moment où il quittait discrètement le vaisseau, mais le simple fait de voir le doux visage de sa partenaire l'en dissuada. Il voulait discuter avec elle, la voir sourire, passer du temps avec elle encore un peu, garder contact... Et peut être que pour une fois ça se passerait mieux qu'avec les précédentes demoiselles qu'il avait... Hum... Oublié. Le jeune homme n'était pas fier d'avoir disparu comme ça, laissant plusieurs dames sans nouvelles, mais il avait une raison. Il y avait toujours cette peur qui restait, cette peur de lui attirer des ennuis... Cette peur qu'elle ne meure par sa faute.

Le Mandalorien avait cette sensation d'être immortel parfois... C'est vrai, là où des dizaines seraient morts, il était toujours là pour en parler, évitant la faucheuse et dansant avec elle, mais ceux qui se trouvaient autour de lui payaient bien souvent les pots cassés. Était-ce une malédiction ? Peut être. Mais le mercenaire en avait marre de jeter de belles opportunités par la fenêtre, cette fois il essayerait de s'attacher à nouveau... Et peut être que ça marcherait, peut être pas, mais au moins il aurait essayé !

Alors qu'il réfléchissait à ça, ses pensées furent interrompues par un beau sourire surmonté de deux yeux émeraudes... La charmante Misha venait de se réveiller et se frottait les yeux. Elle sourit en voyant le chasseur de primes, elle était adorable. Pour lui dire bonjour, le jeune homme déposa un doux baiser sur son front.

- Salut toi, chuchota-t-il avec un joli sourire.
#37727
Elle avait lutté un peu contre le sommeil, au début, elle l'avait regardé plonger, et sombrer en premier. Parce qu'au final, elle avait peur des rêves qui pouvaient se présenter dans son esprit. Finalement, à bout de force elle s'était endormie, pour aller rejoindre d'autres horizons, serrée contre le Mandalorien. Mais son sommeil n'avait pas été de tout repos non plus. Un peu agité, elle y avait retrouvé des figures du passé, quelque chose qu'elle ne voulait pas oublié, mais dont elle devait s'éloigner pour finalement continuer à vivre. Elle n'avait pas le choix, il n'y avait pas d'autres solutions pour avancer encore.

Le matin arrivé, elle ouvrit les yeux, pour découvrir que Sareth était déjà eveillé. Elle se frotta les yeux et lui sourit. Il était encore là, et honnêtement, elle en était étonnée, même si elle camouflait bien ce sentiment. Il lui avait dit, à plusieurs reprise, qu'il ne restait jamais plus d'une journée au même endroit, et du coup, elle n'avait pas vraiment osé penser qu'il resterait avec elle au matin. Mais c'était une bonne surprise, elle en était heureuse, et c'est même pour ça qu'elle souriait. Elle ferma les yeux alors qu'il l'embrassait sur le front, et leva ensuite la tête pour venir trouver ses lèvres.


- Bonjour... Tu as bien dormi ?

Elle espérait que oui. Elle le câlina un petit moment, contre lui, ses doigts se baladant sur son torse, puis sur son ventre. Elle ne cherchait pas spécialement à réveiller chez lui une quelconque envie. Pas qu'elle même ne veuille pas, mais il fallait garder les bonnes choses pour plus tard. Son index rencontra la cicatrice sur son foie, et passa dessus. Ca l'intriguait, et il fallait qu'elle fasse la curieuse.

- Qu'est ce qui s'est passé ? Pourquoi tu as autant de cicatrices ? Excuse moi, je suis... Irrécupérable.

Elle sourit pour faire passer la chose. Il lui répondrai s'il en avait envie, elle ne le forcerai à rien, après tout, c'était sa vie, et s'il ne voulait pas révéler les origines, il en avait tout à fait le droit. Une fois qu'il eut parlé, ou pas, elle se sépara de lui, pour s'asseoir sur le bord du lit, et s'étirer. Les rayons du soleil inondaient déjà Félucia, et se glissaient par les hublots de sa cabine pour venir taper sur ses cheveux flamboyants. Misha se leva, et enfila ses habits.

- Prends ton temps, et rejoins moi, je vais te préparer un petit déjeuner.

Elle quitta la pièce, et se mit au fourneaux. Ce n'était pas grand chose, mais ça remplirait l'estomac et ça aiderait à tenir jusqu'au prochain repas. Elle avait passé une robe légère lui arrivant à mi-cuisses, sous laquelle on devinait ses formes. Elle installa deux assiettes sur la petite table, et prépara au mieux ce petit repas. Elle s'assit et attendit qu'il n'arrive. Pendant ce temps de flottement, elle avait réfléchi. Elle avait enfin décidé de croire en autre chose, et ce n'était pas... Elle ne s'était pas donnée au premier venu, enfin si, mais pas dans l'optique d'une seule nuit. Peut être que lui si ? Il fallait qu'elle en ai le cœur net.

- Est ce que d'après toi... Ce qui s'est passé, entre nous... Ca pourrait avoir une suite ? Je veux dire... Je n'ai pas envie que tu repartes... Je sais que tu va le faire. Mais j'en ai pas envie.
#37728
Un baiser sur les lèvres pour démarrer la journée... Quoi de mieux ? Le jeune homme sourit puis serra un instant Misha contre lui, un peu de tendresse au réveil ça met de bonne humeur pour le reste de la journée. Pour ce qui était du sommeil, le mercenaire avait plutôt bien dormi, il lui arrivait de faire des cauchemars peu agréables, mais cette nuit rien du tout ! Il était sans doute trop épuisé pour ça... Ou bien il ne s'en souvenait jamais, comme d'habitude !

- Pas trop mal, je me réveille en bonne compagnie bien au chaud, et toi ? Répondit-il en caressant ses cheveux.


La jeune femme s'amusait à balader ses doigts sur le corps du chasseur de primes, il n'y avait pas de mal, sans s'en rendre compte il faisait déjà de même... Puis vint le moment où elle croisait la cicatrice la plus douloureuse du jeune homme, il frissonna un peu lorsqu'elle y toucha. Comme il le devinait, elle lui demanda comment elle avait eu toutes ces cicatrices, en particulier celle ci.

- C'est le métier qui veut ça... Il faut dire que je suis un vrai casse cou, en plus j'ai beaucoup chassé quand j'étais jeune, j'ai eu mon lot de blessures diverses et variées. La majorité est due à des animaux, il y a aussi quelques coups de couteau et de vibrolame par ci par là... Dans le dos c'est principalement dû à des coups de fouet, j'ai eu la malchance de me faire capturer par des esclavagistes, je leur ai fait payer ça au centuple. Au torse c'est des griffures de... Hum... Nexu. Il avait trop honte de dire que c'était cette folle du BSI qui lui avait griffé le torse. Et pour ce qui est de la plus importante... Hum... Il hésita un instant. Un mercenaire cyborg me l'a infligée... C'est un adversaire que je connais depuis très longtemps. Lors d'une de nos nombreuses escarmouches, il a gagné. Il m'a empalé avec sa vibrolame et m'a jeté d'un immeuble... Mais je suis atterri sur un vaisseau médical, comme si le destin se riait de moi. On m'a plongé dans le Kolto avant que j'y passe. Par chance il avait touché le foie, le seul organe qui peut se régénérer... Voilà voilà...


Il y eut un léger instant de flottement, ces cicatrices faisaient partie de lui, elles lui rappelaient de bons souvenirs de chasse, et de moins bon souvenirs... Mais le moins que l'on puisse dire c'est que le jeune homme en avait pris pour son grade. Il pourrait tenter d'aimer quelqu'un d'autre, ironiquement, la dame avec laquelle le jeune homme avait le plus flirté, c'était bel et bien la faucheuse, il serait très difficile de la surclasser vu le nombre de danses que les deux ont entamé. A force, la mort devait avoir fini par s'éprendre de Sareth, c'est peut être pour ça qu'il était encore en vie... Misha se leva soudain et enfila une robe légère pour préparer à manger, le jeune homme ne fut pas long, il enfila son pantalon, son débardeur, et vint la rejoindre. Comme il s'y attendait, la jeune femme ne comptait pas le laisser disparaitre comme ça, il mangea de bon cœur puis fit une pause dans sa dégustation et prit le temps de répondre.

- J'y pensais quand je me suis réveillé... C'est assez nouveau pour moi je ne te le cache pas. Mais... J'ai pas envie de te voir triste ou de te décevoir... Bon, on se connait depuis littéralement un jour, mais 'faudrait être aveugle pour dire qu'il n'y a aucun atome crochu, évidemment que j'aimerais qu'il y ait une suite, termina-t-il avec un sourire. J'ai toujours un peu peur que mon travail ne t'attire des ennuis mais bon... T'es une grande fille, et puis moi aussi j'aimerais qu'on reste en contact.
#37731
Pendant qu'elle l'attendait, tout en cuisinant, elle repensait à ce qu'il lui avait appris à propos de ses cicatrices, et notamment à propos de la dernière d'entre elle. Empalé par une vibrolame, quelle horreur. Par chance, il s'en était sorti, sinon elle ne l'aurait jamais connu. Ceci dit, elle ne s'en serait même pas rendue compte, dans la mesure où elle n'aurait jamais eu vent de son existence. Enfin ça aurait été triste pour lui quand même, elle ne pouvait pas le nier. Ceci dit, on ne pouvait pas se mentir, c'était un aventurier, encore un, à croire qu'elle ne savait que s'enticher de ceux qui risquaient leur vie plus vite que leur ombre...

Lorsqu'il fut arrivé, il répondit à sa question. La rouquine eut un sourire amusé. Effectivement, il avait raison, ils ne se connaissaient que depuis quelque chose comme une journée, mais elle avait l'impression que ça faisait bien plus longtemps que ça, de le connaître depuis... Effectivement on ne pouvait pas nier qu'il existait une complicité entre eux depuis le départ. Et que leur rencontre était sans doute un signe du destin. Ca, elle en était presque persuadée.

Mais quand il évoqua le fait de potentiellement lui attirer des ennuis, Misha se referma. Venue s'asseoir à côté de lui, elle piqua du regard dans son assiette, et ne répondit mot. En fait, cette phrase lui en rappelait une autre, prononcée des années auparavant. Et cette première fois, elle avait écouté la personne qui l'avait dite, elle avait pris ses distances, pour que cette vie « ne lui attire pas d'ennui ». Le résultat ? Elle n'avait pas été là quand il avait été attaqué, elle n'avait pas été là quand il avait été tué, et elle n'avait pas pu ni le défendre, ni l'accompagner. Alors cette fois, danger ou pas, elle ne lâcherait pas.


- Tu as raison Sareth. Ton travail pourrait bien m'attirer des ennuis, le mien aussi d'ailleurs me met en danger assez souvent. Mais tu as bien vu ce qui s'est passé hier, je suis bien assez grande comme tu dis pour pouvoir me débrouiller et me défendre. Alors oui, si tu es d'accord nous resterons en contact... En attendant... Tu n'es pas obligé de partir tout de suite, n'est ce pas ? Reste quelques jours ici avec moi... Apprenons à nous connaître... Et quand il le faudra, tu partira, et nous nous retrouverons, d'accord ?

Elle termina sa phrase par un nouveau baiser délicat, et rattaqua son petit déjeuner.

*****


Quatre jours étaient passé depuis cette fameuse première nuit. Et elle ne voulait plus qu'il parte, plus du tout. Mais il l'avait prévenue, la veille, qu'il devait reprendre sa route. Cependant, ils avaient bien convenu que d'ici peu, lorsque le temps et l'endroit le permettrait, il la joindrai, et elle le rejoindrai. En attendant, elle même allait mettre le cap sur une autre planète pour l'explorer, comme à son habitude.

Les au revoirs se firent au pied du vaisseau du Mandalorien. Les bras autour de son cou, elle avait du mal à quitter ses lèvres, sans certitude du moment où elle pourrait les retrouver... Pourtant, elle fit demi-tour avant que celui ci ne s'envole, pour ne pas faire durer trop longtemps ce moment douloureux.

C'était un nouveau départ. Mais aussi un nouveau début.
#37737
La jeune femme semblait animée d'une volonté de fer, tout comme le Mandalorien... Il ne pourrait pas la faire changer d'avis, elle allait le suivre en dépit du danger qui pouvait l'attendre au tournant. Le jeune homme ignorait ce que Misha avait vécu, mais soit elle était inconsciente, ce qui ferait un nouveau point commun entre eux, soit elle était très attachée...

Voire les deux, qui sait ? Cela provoqua un rictus niais sur le visage du mercenaire qui avait rarement eu droit à autant d'amour de bon matin, il s'essuya la bouche avec sa serviette avant d'embrasser sa partenaire pour la remercier. Elle voulait qu'il reste un peu plus longtemps, elle n'allait pas lui refuser ce cadeau, d'autant qu'il était riche, il venait de gagner des mois d'entretien pour son vaisseau, il pouvait se permettre de faire une petite pause détente.

- Si c'est si gentiment proposé, je ne peux refuser... Et puis je crois que j'ai besoin d'une pause, ça me fera du bien d'arrêter de penser au boulot pendant quelques jours, sourit-il. D'autre part... Quand une rousse au minois magnifique vous supplie de passer de longues journées en sa compagnie, vous vous devez d'accepter à moins d'être un vil individu ou bien un triste sire !


*****


Ce fut probablement les journées les plus paisibles et les plus appréciables que le chasseur de primes ait pu passer... Il avait fait en sorte que ce court séjour soit le plus mémorable possible, ne laissant pas à sa partenaire le temps de s'ennuyer. C'était donc ça le plaisir de passer du bon temps avec une femme et d'oublier tous ses soucis ? Si le frisson du combat et de l'action ne plaisait pas autant au Mandalorien, il serait sans doute resté sur Felucia pour le restant de ses jours.

Les au revoir ne furent pas simple... Ni l'un ni l'autre ne souhaitaient vraiment se séparer, mais ils se reverraient bientôt, ça Sareth n'y manquerait pas. Il avait pour tout dire hâte de la revoir sur une nouvelle planète dans un contexte personnel et non professionnel. Mais pour l'heure il avait beaucoup à faire, et lui souhaita donc au revoir d'un doux et long baiser sur les lèvres, finalement il quitta la planète l'air un peu morose, le regard perdu dans le vide sur la banquette du fauteuil du salon.

- Ça va Sareth ? T'as l'air tout chose... Demanda Rooker.
- Bibibiboup ! Bip boup boup ! Précisa Rippley.
- Je suis d'accord, vous avez l'air troublé, rajouta Seven.
- Mais non je vais bien... Je vais très bien au contraire.
- C'est donc à ça que ça ressemble un Sareth amoureux ? Ricana Rooker.
- Redis ce mot et je te promet que tes prothèses serviront à récurer les chiottes du vaisseau !
- Amoureux ? Que signifie ce terme ?
- C'est quand t'as l'air d'un con parce que ta tête est occupée par une seule personne au lieu d'être occupée par ta petite personne.
- Oh cette fois c'en est trop !


Et c'est durant une bagarre entre le pilote et le chef du groupe que les aventures de Sareth sur Félucia se terminèrent... Mais ses aventures aux côtés de la belle Misha ne faisaient que commencer, et ni elle ni lui ne savaient à quoi s'attendre !
[Scénario Jedi et NR] Sauver Corellia !

Et ici la partie concernant le soutient médical : […]

https://lumiere-a.akamaihd.net/v1/i[…]

https://i.pinimg.com/564x/d7/4d/6e/[…]

Posséder [Espace]

Ainsi donc sa grandeur au souffle ardent, Amhon […]

https://i.pinimg.com/originals/7e/6[…]

[Polmanar] Retour aux sources

Le tombeau de son maître sur Naboo, une structure […]

Au bon endroit, au bon moment

Lark était visiblement aussi content qu’elle de l[…]

https://media3.giphy.com/media/3orn[…]