L'Astre Tyran

StarWars Online Roleplay Cliquez ici pour voir l'intro...

Image

Laissé en ruine par l'Empire, restauré par la Nouvelle République, le Temple Jedi de Coruscant abrite désormais le Nouvel Ordre Jedi, ainsi que les archives de l'Alliance Rebelle. Haut lieu spirituel, cet édifice est le sanctuaire des Jedi.
Avatar de l’utilisateur
By Ranath
#21430
    J’avais passé les épreuves marquant la fin de l’apprentissage des padawans et le Conseil me gratifiait du titre de Chevalier Jedi. J’avais toujours considéré cette étape comme un important tournant dans ma vie de doutes et d’hésitations. Grâce aux enseignements des Maîtres Skywalker et Morelion, j’avais trouvé la voie qu’il me fallait suivre. Mon combat contre l’Obscur sur Ilum m’avait permis d’accéder à une toute nouvelle forme de sérénité, un état d’esprit dépourvu d’incertitudes et qui me confortait dans l’idée que ma place était auprès des Jedis.

    Fortes de ces derniers événements, j’avais exprimé mes craintes concernant l’Ordre Gris, et même si le Conseil ne me missionnait pas pour mener cette enquête, il me faudrait m’assurer par moi-même qu’Helera ne représentait pas un danger pour les jeunes qu’elle formait, ou pour elle-même. Malgré nos divergences d’opinion, l’Inquisitrice m’était chère. À notre première rencontre, elle avait évoqué la possibilité de me prendre sous son aile, cette idée me faisait désormais doucement sourire : Helera me paraissait bien instable et inapte à encadrer un tel ordre. Cependant, je me préservais de ces préjugés nés de quelques rapides impressions, l’enquête était nécessaire.




    En entrant dans la salle d’entrainement, je me munis de deux sabres de novices et tentai une fois de plus de coordonner mes mouvements. J’usais de la Force pour mieux visualiser et contrôler les deux lames. Je maintenais mes positions plusieurs secondes durant avant de me mouvoir lentement, accompagnée par le doux vrombissement des sabres. Parfois, je frappais devant moi une cible imaginaire, accélérant de peu l’une des deux lames, puis parais la riposte de mon adversaire invisible.

    Les minutes passaient et mes mouvements se faisaient plus sûrs, plus précis. Je pus augmenter mon rythme de travail, suivre des courbes plus amples en donnant davantage de vitesse à mes armes. Je mis ensuite en marche l’une des sphères d’entrainement et débutai ce petit combat dans lequel la concentration était ma meilleure alliée. L’esquive fut ma première réaction aux attaques de la sphère. Les deux sabres m’encombraient et l’habitude me poussait à parer de la main droite, délaissant la gauche. Je me forçais alors à répliquer avec mon second sabre.

    Sans cesse en mouvement à vitesse réduite, j’accélérais soudainement dès que la sphère tirait en ma direction. Le sabre droit ne manquait jamais de me protéger, le gauche en revanche laissa passer un tir qui frappa ma cuisse et m’arracha une grimace tant la sensation était désagréable. Je n’appréciais pas travailler avec les sphères, elles étaient cependant de bons outils et je dois bien avouer qu’elles m’avaient permis de faire des progrès satisfaisants.

    L’entrainement fut interrompu par mon pad qui émit ce petit son caractéristique d’une nouvelle communication, j’éteignis la sphère et rangeai les sabres. J’attrapai le pad et ouvris la communication en provenance de Dargul : Isabo. Je parcourus rapidement ses quelques mots des yeux, découvrant avec surprise la mauvaise nouvelle.

    Mya,

    Iss s’est éteint la nuit dernière. Ses funérailles sont déjà planifiées pour le mois prochain. Je souhaiterais cependant t’avoir à mes côtés pour surmonter cette épreuve, Xien fait la sourde oreille dès qu’il s’agit de pathos.

    Il faudra également que nous discutions de l’héritage. Iss souhaitait qu’une partie de sa collection soit remise au museum de Coruscant, et je voudrais que ce soit toi qui accompagne ces œuvres jusqu’à la capitales. Penses-tu pouvoir faire ceci pour moi ?

    À très vite.

    Isabo


    Je n’avais pas eu de contact avec la rouquine depuis des mois. Suite à notre différend avec Helera, la jeune femme s’en était retournée sur Dargul et n’avait plus donné de signes de vie jusqu’à aujourd’hui. Le décès d’Iss m’affectait et je pouvais déjà ressentir la peine d’Isabo.

    Je reposai le pad dans le but de reprendre mon entrainement.
Modifié en dernier par Ranath le ven. 1 janv. 2016 09:03, modifié 2 fois.
Avatar de l’utilisateur
By Rahm Kota
#21432
Kota était seul dans la salle du conseil, assis sur son siège, il regardait à travers la fenêtre les gratte-ciels à perte de vue. Il pouvait distinguer les speeders qui dans le ciel ressemblaient à des insectes les uns après les autres empruntant les routes aériennes.
Kota réfléchissait, ces dernières années, il avait loupé de nombreuses choses, il tentait du mieux qu'il pouvait à y remédier.
Il n'était pas très à l'aise au conseil pour la simple et bonne raison qu'il se trouvait à la place de son ancien maitre et ami Mace Windu. Il lui arrivait encore de se poser la question de la mot de celui-ci, il se souvenait du maître jedi comme d'un combattant hors pair qu'il était très difficile de vaincre mais aussi comme un homme sage et réfléchie. Le connaissant Kota avait encore un espoir de le savoir en vie.
Il fut interrompu dans ces réflexions par un jeune apprenti qui entra dans la salle et vint le voir.

-Maître Kota, la chevalière Mya Tellis est dans la salle d'entrainement.
-Je te remercie mon grand.

Il mit sa main sur sa tête en signe de reconnaissance puis sorti de la pièce à sa suite. Il avait demandé à cet enfant de le prévenir quand le chevalier jedi serait de retour, il voulait s'entretenir avec elle. De son pas calme et assuré il se rendit à la salle d'entrainement.
Il entra discrètement dans la salle sans attirer son attention. Quand elle tourna enfin la tête vers lui il la salua.

-Bonjour Mya, puis-je me joindre à toi?
Avatar de l’utilisateur
By Ranath
#21436
    Le message d'Isabo me laissait perplexe, et perdue dans mes pensées, j'attrapai machinalement un sabre d'entrainement. Plantée devant la baie vitrée, je laissais mon regard errer à la surface de la planète capitale. Une présence en approche attira mon attention et je tournai la tête vers l'arrivant quand celui-ci s'avança vers le centre de la pièce. Un mince sourire étira mes lèvres. Je le saluai avec respect.

      « Maître Kota, je vous en prie. »
    Je me souvenais parfaitement de ma première rencontre avec le Général Kota, sur Manaan. Une vision m'avait guidée jusqu'à lui, et après bien des heures de méditation, je n'expliquais toujours pas pourquoi la Force m'avait poussée vers lui. Kota avait rejoint l'Ordre, nos chemins étaient à nouveau mêlés.

    Je constatai alors que je n'avais pris qu'un seul sabre laser. Après quelques secondes de réflexion, je choisis de m’entraîner avec mon arme personnelle, moins légère que les sabres du Temple.

      « Je souhaiterais m'initier au Jar'kai,
      mais je manque un peu d'habileté pour manier deux sabres en même temps.
      »
    Un nouveau sourire éclairait mon visage. Les entraînements solitaires étaient les moins palpitants.
Avatar de l’utilisateur
By Rahm Kota
#21446
Mya était une jedi travailleuse, il l'avait connu alors qu'elle n'était pas encore dans l'ordre, la force l'avait poussé à le rencontrer, pourquoi? Il n'en savait rien, peut-être allait-il en apprendre un peu plus la dessus en passant un peu de temps avec elle.

-Le Jar'kai? Je n'ai jamais tenté d'apprendre cette technique qui est très difficile à apprendre. Néanmoins je connais quelques bases. Pour commencer, il faut un parfait équilibre et une parfaite coordination. Il est impératif pour un utilisateur du jar'kai de rester sur ces gardes. Quand tu portes un coup avec un de tes sabres, l'autre doit rester en retrait prêt à recevoir la lame adverse.
C'est un art très difficile qui demande de la patience et énormément de sang froid pour pouvoir parfaitement la maîtriser.


Il fit un tour de la pièce avec son regard et trouva deux lames en bois, il alla les chercher et les donna à Mya.

-Je préfère que tu prennes ceci c'est moins dangereux. L'une des caractéristique du Jar'kai est sa vitesse d'exécution mais je pense qu'il faut d'abord s'entrainer au ralentit.


Il ramena une troisième lame en bois dans sa main par la force et ce mis en garde. Signe qu'ils pouvaient commencer.

-Juste une question, pourquoi le Jar'kai?
Avatar de l’utilisateur
By Ranath
#21506
    Avec un sourire, je rangeai le sabre laser pour attraper les lames de bois tendues par Maître Kota. Pour un entrainement solitaire, les sabres faisaient l'affaire et me permettaient d'améliorer ma maîtrise. En revanche, pour le cours particulier auquel j'allais avoir droit, je préférais en effet des armes factices. Face au Maître, je me mis en position de garde : lame droite en avant pour une réaction rapide, lame gauche en retrait pour les contre-offensives.

      « Le Jar'kai me semble être, physiquement, la forme la plus équilibrée.

      Je pratique le Teras Kasi depuis longtemps, j'utilise donc mes pieds et mes poings, droits et gauches, de manière égale. De même, je souhaiterais parvenir à une symétrie parfaite dans la maîtrise de mon arme. Et si un sabre unique confère de la puissance en combat, je préférerais privilégier la vitesse.
      »
    Je n'avais jamais pratiqué d'entrainement avec Maître Kota et n'avais donc aucune idée de la manière dont la séance se déroulait. J'attendais patiemment que mon professeur initie la leçon.

    Je tentais de me concentrer sur l'entrainement, malgré les récents événements et l'annonce d'Isabo. La présence de Rahm Kota me rappela ma communication holographique avec le Conseil, un peu plus tôt cette semaine. La décision des Maîtres me contrariait mais je la respectait cependant. Helera pouvait se montrer dangereuse. Plus que d'un entrainement, j'avais besoin de m'entretenir avec Maître Kota.
Avatar de l’utilisateur
By Rahm Kota
#21542
Un jedi qui allait au bout des choses sans sauter les étapes, cela faisait plaisir à voir. D'ailleurs elle n'était pas la seule, San était comme qui dirait un peu pareil. Son apprentissage du Teras Kasi était une bonne chose, elle avait du mûrement réfléchir et c'état tant mieux.

-Je vois que tu a préparé ton apprentissage du Jar'kai et c'est très bien, tu as de nombreuses bases pour l'apprendre. Mais pour réussir à user de deux sabres lasers, il faut être très rapide et la rapidité s'acquière par la pratique et le temps, parfois elle est innée chez les gens comme par exemple pour certains sportifs. Si je devais te proposer des exercices pour t'améliorer de ce point de vue là, je te proposerais de taper dans un punchingball 30 minutes par jour le plus vite possible et à faire de la course rapide. C'est tout bête et simple et ça fait travailler tout ton corps. Après si tu veux plus compliqué, tu prends 3 droides d'entrainement et tu mets leur vitesse de tir au maximum et tu tentes d'esquiver.
Je pense que tu en es capable.
Moi même je ne suis pas très rapide, de 1 parce que je ne suis plus tous jeune et de 2 parce que je n'y apporte pas une importance primordiale.
Mais passons, pour l'instant nous allons travailler sur ta façon d'utiliser tes deux armes. N'oublies pas, lorsque une de tes lames attaque, l'autre doit être prête à une quelconque parade. Tu es prête?


Il l'attaqua doucement lui laissant le temps de prendre ces marques, sans force ni tentative de coup bas. C'était pour plus tard. Il sentait que quelque chose perturbait la jeune chevalière et décida de lui en parler.

-Qu'est ce qu'y te préoccupe Mya?
Avatar de l’utilisateur
By Ranath
#21565
    Je pris note de tous les conseils prodigués par Maître Kota, rangeant ces nouvelles informations dans un coin de ma tête. Cela ne manquerait pas de me servir lors de mon prochain entrainement : faire travailler rapidement le corps. Je hochai la tête pour signifier que j'avais bien compris les indications du Maître.

    Kota attaqua en douceur. Ma lame droite alla à la rencontre de la sienne pour dévier son coup, tandis que la gauche se plaçait en avant, prête pour l'échange suivant. Le tout à une vitesse raisonnable, mais avec concentration et toute la précision que je pus y investir. Je travaillerais jusqu'à être capable de mener un combat à vitesse réelle.

    La question du Maître attira mon attention. Je relevai rapidement les yeux vers lui, sans pour autant baisser ma garde. Une de mes pensées s'égarait auprès d'Helera.

      « L'Inquisitrice, Maître, son état me préoccupe.
      Nous avons été confrontée au Côté Obscur sur Ilum,
      et je ne sais quelles en seront les conséquences pour Helera.
      »
    Je ne craignais pas pour la vie de celle qui fut mon amie, mais pour les novices qui seraient tentés de se laisser entraîner par l'Ordre Gris. J'étais incapable de voir au-délà de l'Inquisitrice ; ses projets, ses desseins, m'étaient cachés.

      « Je ressens le besoin de trouver des réponses à mes questions.
      Mais la raison commande de ne pas trop se mêler des affaires de Kor'rial.
      Je crains que l'Ordre Gris ne soit une menace pour l'équilibre.
      »
    Maître Skywalker et moi avions déjà eu l'occasion de débattre à ce sujet. Je n'avais cependant pas trouvé de réponses à mes interrogations et j'appréciais que Maître Kota s’intéressât à la chose.

      « Lors de notre dernier échange, Helera prétendait se battre pour la justice et la liberté,
      je ne sais qu'en penser ...
      »
Avatar de l’utilisateur
By Rahm Kota
#21582
Kota écouta attentivement Mya parler, il n'avait jamais rencontré cette Héléra mais elle semblait assez dangereuse pour l'ordre et ces principes. Il sentait que les dires que celle là avait dit à Mya l'avait un peu déboussolée. Il fallait ^mettre ça au clair.

-Sache Mya que nous nous battons tous pour la liberté et la justice, que ce soit les Jedis, les siths ou cet ordre Gris. Nous la voulons tous, la seule chose qui diffère c'est la façon de l'obtenir. Certes Héléra Kor'ial semble être un danger pour l'Ordre mais n'oublie pas Mya qu'un jedi est un gardien de la paix, tant qu'elle n'aura rien fait contre nous ou contre la République je ne vois pas la nécessité de nous en prendre à elle. Ou plutôt notre crédo nous pousse à ne rien faire dans ce cas.
Nous avons déjà perdu un jedi peut avant que j'arrive ici, nous ne pouvons nous passer d'un autre, ta mission aurait été trop risquée si tu y étais allé seule. Je pense que tu me comprends. Tu as encore beaucoup de choses à apprendre Mya, tu es jeune profites-en.


Il avait dis ça tout en attaquant, toujours de plus en plus vite et avec plus de force ce qui dut surprendre la jeune femme car Kota possédait une force assez hors du commun.
Il espérait qu'elle prenne ces paroles en comptes. Il était toutefois prêt à aller rencontrer cette Héléra avec Mya si il le fallait.
Avatar de l’utilisateur
By Ranath
#21693
      « Je comprends, Maître. »
    Voilà où nos opinions divergeaient. Mon désaccord m'arracha une fine grimace mais je n'en montrai pas davantage.

    Les attaques de Maître Kota se faisaient plus rapides et plus puissantes. Je tentai tout d'abord de m'y opposer, de le repousser, au détriment de ma vitesse. Je fus rapidement dépassée et esquivai de justesse un coup dans les jambes. Un bond en arrière me permit de prendre à nouveau de la distance et de mieux préparer ma prochaine phase de combat. De nouveau au corps à corps, j'abandonnai tout espoir d'égaler le Maître en terme de puissance et me concentrai sur ma vitesse. Je gagnais en fluidité et utilisais la force de mon adversaire pour dévier ses coups. Je tentais parfois une riposte si j'en avais le temps, visant les jambes ou les côtes.

      « Je crois avoir compris le principe ... »
    Je fatiguais cependant : le niveau du Maître était bien supérieur au mien.

    Toute la concentration investie dans le combat me permettait d'oublier un peu Helera et son Ordre Gris. J'ai longuement médité sur la question et me rendais à présent compte qu'il me fallait prendre davantage de recul quant à cette affaire. Je suivrai les conseils de Maître Kota.


    Le combat, toujours plus rapide, durait depuis plus de quinze minutes. J'étais parvenue à effleurer une fois le flanc du Maître, et je m'apprêtais à fendre sur sa jambe quand son arme de bois envoya valser celle que je tenais en main droite. Je parai alors de justesse son prochain coup et perdis l'équilibre. Transformant ma chute en roulade, j'esquivai une nouvelle attaque et m'éloignai de mon adversaire, déçue. J'atteignais mes limites.
Avatar de l’utilisateur
By Rahm Kota
#21812
Kota allait être dur avec elle, bien que pour une première fois elle s'en sortait bien, il avait toujours pensé qu'être dur avec ces élèves leur permettait de trouver de la motivation ou alors carrément le contraire ils finissaient par abandonner. C'était dans ces cas la que l'on retrouvait les bons et les mauvais élèves. Il semblait que Mya n'était pas de ce genre, et tant mieux car il n'allait pas être tendre.

-Trop maladroite, trop prévisible. Le Jar'kai est censé te permettre de me déborder grâce à tes deux lame et rien qu'avec une seule j'arrive à faire l'inverse. Tu as beaucoup de travail Mya, si tu ne persévères pas tu n'y arriveras pas. certes c'est la première fois que tu emplois cette technique de combat, mais c'est toi qui pèche, sois mieux sur tes appuis, il faut que tu apprennes à contrôler ta vitesse et ton équilibre sinon nous n'y arriverons pas. Je n'ai qu'un seul mot à te dire: travaille.


Kota attaqua de plus belle bien décidé à mettre en difficulté la jeune jedi. Un coup par-ci un coup par là, l'expérience avait clairement pris le pas sur la jeunesse. Sa maîtrise des arts jedis et son passé de guerrier lui permettait de cerner ces adversaires et de les calculer, ainsi il pouvait anticiper leurs attaques et c'était un atout indéniable.
Les deux Apprenties

Luna avait attaqué rapidement en large frappes l[…]

P fiouuuuu... C'est couché au sol face au […]

[Dxun] L'appel de l'Ombre

Vrad avait parcouru pendant de longues minutes l[…]

L e chasseur de primes se craqua la nuque et r[…]

U n bâton électrique ? Sareth avait déjà sa pi[…]

Les Cadets Militariens

Mon seul intérêt? de toute évidence vous n'a[…]

https://68.media.tumblr.com/13b2[…]

Des Sith chez les Hutts

https://zupimages.net/up/20/14/6rfu.[…]