L'Astre Tyran

StarWars Online Roleplay Cliquez ici pour voir l'intro...

Image

Dans les limites du Nord galactique, par delà les espaces sauvages, se trouve un monde mystérieux. Carsitar, autrement connu pour abriter d'anciennes ruines de la civilisation Sith. L'on y a découvert récemment des blocs de carbonite vides dont le contenu pourrait être des soldats de l'ancien temps. Qui ? Pourquoi ? Nul ne le sait...
Contrôle : Côté Obscur
By Narrateur
#22469
Carsitar
Une planète loin de tout...


Image
Musique d'ambiance


La flotte républicaine arriva sur les lieux dans une grande sérénité. Escortée par les célèbres X-Wings, la Corvette Corellienne se mit rapidement en position de blocs. Montrant son flanc à la surface du monde inconnu. Ils avaient eut de grandes difficultés à trouver une voie à travers les étoiles pour rejoindre la planète Carsitar. Il n'existait pas de carte précise de cette partie de la galaxie, et seuls les relevés solaires de l'ExplorCorp pouvait rendre le chemin précis. Mais il était tout de même toujours périlleux de s'aventurer dans un tel endroit. Une étoile pouvait disparaître. Un trou noir pouvait se former. Et, dans tout cela, la flotte pouvait s'évaporer.

Mais le plus dur était fait, du moins, c'est ce que chacun pensait. L'équipage était soulagé d'avoir atteint l'objectif. A sa tête, Quinlan Vos, le Général de la République, également Jedi de l'Ordre. L'homme aux deux facettes avait à sa charge une lourde responsabilité. Il avait été décidé, sans son accord, de déployer automatiquement un système de défense à l'arrivée. Simple protocole de sécurité rudimentaire que chacun se devait de respecter. On découvrit enfin les premières images de cette terre éloignée. Les 10 chasseurs X-Wings de la flotte se déployèrent rapidement à la surface du monde pour y trouver d'éventuels bâtiments militaires. Sans succès. Les lieux paraissaient calmes. Il ne semblait pas y avoir trace de vie.

L'expédition des Jedi fut rapidement localisée. Cela se trouvait au milieu d'une immense plaine de laquelle s'échappaient des blocs de roches pointant vers le ciel. Les dénivelés n'étaient que peu creusés, et la surface du monde ne subissait que peu d'érosion. C'était un désert particulier, puisque le sol était fait... de sel. Un immense vent soufflait de part et d'autres, et l'on pouvait voir qu'une tempête venait d'être passée sur le camp des survivants. Cependant, pas le moindre signe de vie. Peut-être s'étaient-ils enfermés sous terre le temps que l'orage ne passe ? Nul ne pouvait le dire et il fallait explorer plus en détail pour le savoir.

A bord de la flotte se trouvaient des dignitaires républicains, au même titre que des Jedi en mission. C'était pour qui avait bien voulu venir. On pouvait rapidement imaginer que tout le groupe qui était précédemment dans le Concile Extraordinaire et avait bien voulu venir était présent à bord d'un des deux bâtiments de la flotte demandée par Luke Skywalker. Malheureusement, personne n'avait pris le temps d'écouter les précautions de Maya Tega concernant la mise en quarantaine de l'établissement en attendant d'en savoir plus. Le Concile servait également de base d'opération d'où se prenaient les décisions. Il était donc possible qu'un individu y soit resté, avec d'autres chevaliers Jedi, afin de spéculer, voire trouver des renseignements à l'équipe. Le choix avait été laissé à tout le monde concernant la suite, et bien entendu l'équipe ainsi formée pouvait agir sur deux plans.

Le premier groupe était dans la flotte de sauvetage déployée sur Carsitar, et le second était resté à Coruscant.

Quant à la planète à explorer, elle n'abritait que des zones sauvages, et demeurait sans vie ou à peine. On pouvait déceler ci et là quelques zones où une étrange mousse rougeâtre poussait et diffusait une mince quantité d'oxygène dans l'atmosphère. Il fallait en certains lieux porter des masques pour éviter de respirer des vapeurs toxiques venues des entrailles de la terre. A certains endroit, on pouvait repérer quelques cristaux jaunes... du soufre, aux premières analyses. Il y avait également quelques traces de vie primitive comme des crustacés terrestres ou encore des vers géants de 10 mètres qui arpentaient lentement la surface du monde en évitant soigneusement les étendues salées. De nombreuses pistes étaient à explorer. peut-être mieux valait-il demander des conseils à Coruscant ?

Le choix était entièrement dans les mains des personnages présents.


Avatar de l’utilisateur
By Quinlan Vos
#22474
Nous voici à Carsitar. C'était une planète loin de tout. Je me trouvais sur le pont. Voilà pas longtempau ns que j'étais devenu le chef de la flotte république. Je n'avais pas trop de al à prendre mes repères, mais certaines choses m'échappait encore. Et ce fut le cas, de ce qui suivit la mise en place de la flotte autour de la planète, les chasseurs X-Wings se lancèrent a l'assaut de la planète pour vérifier qu'une base militaire ne soit pas à la surface de la planète. Quand j'eus connaissance de cette mission de routine, mais qui n'avait pas eu mon aval. Je ne pus cacher la pointe de colère. Un mal puissant était présent sur la planète, nous agissons pas contre de simple arme physique. Je déboulais sur le pont et m'installa dans le fauteuil sans dire un mot. Je regardais mon second et me redressant, je dis :

Qu'on donne le chef de l'escouade des X-wings sur l'écran du pont.

Le second s'excutait et le visage d'une jeune femme apparurent sur l'écran. Je la connaissais c'était une bonne pilote. Elle s'appelait Alexia Stars. C'était une humaine classique qui a été pilote dans la Rébellion et elle est monté progressivement dans la hiéarchie pour devenir chef d'escouade. J'avais lu son dossier pendant notre voyage vers Carsitar. J'aime connaître les gens sous mes ordres. Elle obéissait sans trop poser au ordre et suivait les protocoles... Mais là, je n'avais pas besoin de perdre des chasseurs et des hommes sur la planète pour une raison inconnu. Nous manquions de données. D'ailleurs à ce propos, il était urgent de créer une ligne cryptée vers Coruscant pour avoir le maximum d'information et coordonner nos actions ! Mais avant ça.. :

Chef d'Escouade Stars. Ici, l'Amiral Vos. Je vous demande de finir au plus vite votre mission de reconnaissance et de revenir immédiatement sur le The Triton ( le Croiseur Porte chasse Quasar Fire ) avec votre escouade. Et j'aimerai vous voir sur le pont du Berserk ( la Corvette Corellienne ).

J'attendais d'avoir sa réponse avant de couper la communication. Je me tournais vers mon second :

Je veux une ligne sécurisé avec Coruscant. Je veux aussi que quelqu'un reste toujours à l'écoute sur cette ligne. A la moindre nouvelle information qu'elle vous paraissent négligable ou pas, je veux en être informer. Qu'on fasse un scan de l'espace autour de la planète. Au plus loin que nos scanners peuvent. Je veux être au courant du moindre débris qu'il y a autour ou du plus petit caillou dans cette parcelle de la Galaxie. Notre mission est d'empêcher la moindre sortie de la planète, mais je ne veux qu'aucun vaisseau traverse le blocus sans mon accord. Est-ce que c'est clair ! Si le moindre vaisseau traverse la ligne de blocus, j'autorise à chaque vaisseau de le neutraliser sans détruire la cible : ennemi ou allié. Je désire aussi un scan de la planète, qu'on me fasse un rapport complet sur la planète : vie animal, vie intelligente ou pas, climat, phénomène étrange, minerai, et information qu'on a sur le passé de la planète ou ce que le Jedi Jarek Nuldann a pu déjà nous transmettre au niveau du groupe d'expédition et de ce qu'ils ont trouvé. Je veux savoir combien ils étaient sur la planète et un maximum d'information sur les nôtres qui sont sur la planète. La planète est en quarantaine maximale. Mais ce n'est pas dans mon habitude d'abandonner un de mes hommes sur place. Si nous avons moyen de les secourir, je le ferais.

Je pris une pause, mon second donnait déjà les ordres au différents membres sur le pont. Alexia était rentré. Elle était encore en combinaison de vol avec le casque sous le bras. Elle avait été rapide... . Je repris mes ordres :

Qu'on me mettent tous sur un datapad et qu'on me l'apporte dans mes quartiers. Jaxyr ( mon second ) je compte sur toi pour me prévenir à la moindre information que tu trouves. Je serais en méditation dans mes quartiers pour sonder la planète. Je veux être informer immédiatement. J'insiste. Et si un vaisseau sort de l'espace tenait le en joug. Qu'il s'identifie.. si ce n'est pas le cas, je veux que vous lui neutraliser les moteurs immédiatements. Que tous nos vaisseaux garde leur bouclier allumé. Nous savons pas ce qui peut venir de la planète où si une installation sous-terraine porte un canon planétaire.

Je me tournais vers Alexia avant de quitter la petite plateforme de commande pour aller dans un couloir menant à mes quartiers.

Stars, suivez moi. Je dois m'entretenir avec vous.

Alors qu'on marchait, je continuais de discuter en la félicitant de son parcours sans tâche. Elle m'arrêta :

Permission de parler sans détour, Monsieur ?
Bien sûr..
Je doute, que vous m'avez appelé pour me féliciter. Quels sont vos ordres ?
Bien, j'aime votre côté direct. Je ne suis pas content de la mission de reconnaissance fait sur la planète. Je veux être informer du moindre mouvement des unités. Le danger sur la planète est grand. Je n'ai pas besoin de perdre des effectifs dès le début de la bataille. Désormais vous devrez avoir mon aval pour des missions extérieurs. Cependant.. vous êtes un élément très qualifier. J'aimerais vous mettre à la tête de toute les escouades de cette flotte. Vous optiendrez les ordres directement de moi.

Je lui tendais un comlink personnel. Puis je la laissais pour rentrer dans mes quartiers avant de me mettre sur le cercle de méditation. Et en quelque seconde, mon esprit se dirigeait vers la planète. Un sombre voile semblait englobé la planète. J'essayais de sonder la planète a la recherche d'information. Je n'essayais pas de défier l'obscurité. Mais j'utilisais l'enseignement que Dooku m'avait donné pour lire à l'intérieur. J'espérais que la distance réduite, je pourrais trouver des informations. ( Vision : connu )

Action :

- Créer une ligne sécurisé avec Coruscant
- Blocus total de la planète
- Un scan de l'espace actuel : recherche d'astéroïde, débris, ...
- Un scan complet de la planète
- Un rapport complet sur la planète : vie animal, intelligente, climat, phénomène étrange, minerai, ...
- Sonder la planète avec la Force
Avatar de l’utilisateur
By Ranath
#22480
    Suivant les ordres du Grand Maître Skywalker, j'avais embarqué avec l'équipe de sauvetage à bord d'un des cargos missionnés pour le rapatriement des survivants de l’expédition. Carsitar se tenait désormais sous nos yeux, immobile et silencieuse. Les instructions vinrent rapidement du poste de commandement. De toute évidence, l'Amiral Vos distribuait ses ordres. On vit revenir les X-wings, puis ce fut le calme plat. Il nous fallait attendre, bien que la base de l'expédition ait été repérée, les dangers potentiels devaient être évités avant une quelconque intervention. Je n'avais aucune idée de ce que nous pourrions trouver en bas et guettais avec impatience le rapport des scanners et les prochaines instructions.

    Je portais un regard curieux vers Carsitar, ce monde plein de mystères qui nous soumettait sa première énigme. Je projetai alors mon esprit hors du cargo, à la surface de la planète. Le réveil des Siths de sang pur, si tant est que cela ce soit bien produit, avait dû laisser son empreinte quelque part. Je cherchai dans la Force la trace de l'armée libérée de la carbonite. Investissant toute ma concentration dans la tâche, je m'isolai pour que l'agitation du cargo ne vint pas perturber l'exercice.

Avatar de l’utilisateur
By Luke Skywalker
#22510
Parmi les X-wing déployés, deux d'entre eux étaient des x-wing jedi. Plus effilés et munis d'équipements dernier cris, les chasseurs gris pilotés par Luke et Kyp avaient pris une autre direction que ceux de la flotte. Vos avait toute autorité sur la flotte républicaine sous ses ordres, et faisait le travail nécessaire pour avoir des résultats. Les deux jedi quand a eux, partaient explorer une autre zone tout en gardant contact avec la passerelle du Berserk de Vos, et Coruscant. Ils avaient à bord de leurs chasseurs chacun un uniformes de Ranger Antariens. Ces armures légères avaient un casque intégrant un masque gaz qui serait bien utile pour des sorties en surface.

Aux commandes de son X wing volant non loin de celui de son padawan Luke songeait qu'il allait avoir besoin d'entrer en communication avec le chevalier Nuldaan resté sur Coruscant. Skywalker n'appréciait pas beaucoup que le chevalier refuse de se rendre sur Rhinnal pour une quarantaine, mais le Conseil avait préféré le voir rester parmi eux. Se fiant a la sagesse des anciens jedi, Luke n'avait pas contesté cette décision. Il s'adressait à son astromécano embarqué derrière lui.

"R2 Utilise le réseau du Quasar Fire pour nous mettre en communication avec Coruscant."

Après un bip d’approbation l'astromécano faisait sortir une petite parabole par une trappe située derrière sa lentille de vision. La communication se fit, peu claire étant donné la distance les éloignant du premier satellite holonet du monde civilisé.


"Coruscant ici Rouge V. Chevalier Nuldaan vous me recevez? Survolons Caristar, aucune trace en visuel ou en scanner du vaisseau d'exploration. Si vous n'avez pas de coordonnée atterrissage de vaisseau n'auriez vous pas dans vos souvenirs une description à me faire d'une chaîne de montagne, de vastes étendues de végétation ou de lacs proches?"

S'il fournissait ce type d'éléments, une cartographie planétaire faite par la flotte permettrait de saisir dans une base de donnée les éléments correspondants à la description , puis de faire des recoupements permettant des recherches plus ciblées et moins hasardeuses. Mais même dans cette situation, celles ci pourraient être longues.
By Narrateur
#22542
Lorsque le général Vos donnait ses ordres, on remarquait un drôle de comportement dans l'équipage. L'armée républicaine était principalement composés de militaires formés dans les académies, et nombre d'entre eux avaient fait l'école impériale. Ils avaient simplement refusés de servir sous les ordres des Moffs et étaient intéressés par les idéologies de la République. Des vétérans de la guerre civile galactique, on n'en trouvait très peu. Cependant, leurs manières d'agir se ressentait toujours dans les agissements des hommes.

Si la rébellion inspirait, la marine républicaine n'en était pas moins composée de professionnels. Mais, mine de rien, les têtes brûlées étaient plus présentes. On les acceptait même à un certain niveau. Il faut dire que pour le coup, ils avaient tous décidés de suivre un protocole rudimentaire plutôt que d'attendre les ordres d'un général. Aussi, lorsque Vos se mettait à vociférer à tue-tête, certains rechignaient à obéir. Ils le faisaient, certes, mais avec une lenteur et une nonchalance prononcée que Quinlan Vos pouvait facilement déceler avec son expérience. Ce n'étaient ni des clones de l'ancienne république, ni des militaires impériaux. C'était des hommes qui avaient vécu une drôle de guerre. Pour eux, le pardon ou le bâton.

La ligne sécurisée avec Coruscant avait été établie, bien qu'elle fut déjà installée. On déploya l'ensemble de la flotte de telle sorte à ce que le blocus soit le plus optimal possible. Pendant que la Corvette Corellienne occupait l'espace, le porte-chasse sillonnait les parages, rempli de ses redoutables intercepteurs A-Wing. Le scan de l'espace ne révéla rien de particulier. Carsitar était la seule planète dans ce système, et malgré quelques comètes inoffensives, rien ne traduisait le moindre danger. Le scan de la planète ne révéla rien de plus que repéré précédemment, et les relevés de l'équipe d'exploration déployée avec les X-Wings venaient préciser quelques informations, notamment les taux de minéraux, les zones où la respiration n'était pas mortelle, les lieux archéologiques potentiels, et les informations inutiles défilaient, défilaient. Défilaient...

Pendant que les ordres étaient donnés, les chasseurs de Skywalker et Durron poursuivaient, silencieusement, leur mission. Ayant l'avantage d'être Jedi, ils n'obéissaient pas totalement aux ordres de la république. Avant même que Nuldaan ne puisse répondre, ils aperçurent rapidement qu'autour du site archéologique de l'expédition, des traces de déplacements logistiques (véhicules motorisés et unités terrestres) menaient à d'immenses excroissances rocheuses et disparaissaient dans des tunnels et autres grottes creusées à même les structures surplombant les plaines. L'expédition ? Quelqu'un d'autre ? Ils reçurent rapidement un message de Nuldaan, dont la voix était saccadée de bruit :

« Si vous survolez le camp de l'Explorcorp, vous devriez trouver le Temple avec les blocs de carbo...shhh... vides en direc...shhh... du pôle nord. La planète étant petite, cela ne ...shhh... pas vous prendre trop de temps avant d'y arriver. Nous ...shhh...vons pas ex...shhh... l'ensemble de la planète, mais nous ...shhh...tions ...shhh...ment sur les ter...shhh... sa...shhh... Je vous décons...shhh... de mettre le pied dans les li...shhh... de vie des ...shhh... qui si...shhh... ce monde. Est ce ...shhh... vous m'entendez ? Ne posez pas le ...shhh... dans les ...shhh... non ...shhh...lés ! »

Pendant ce temps là, en se concentrant sur la planète, Quinlan Vos et Mya Tellis essayaient de comprendre ce qu'il s'y déroulait ou était déroulé. Quinlan, avec son pouvoir de Mémoire, parvint à entendre quelque chose de particulièrement terrible. Des voix, des cris, et des bruits de combats. Une lutte avait eut lieu sur ce monde, et il lui était impossible de savoir quelle en était l'issue. A contrario, Mya Tellis n'eut aucune sensation de présence du Côté Obscur sur ce monde. Pire encore, elle en était persuadé. Elle était certaine qu'il n'y avait eut aucun Sith sur ce monde. Aucune trace de l'obscurité ou de quelconque forme de mauvaise Force. Elle en était persuadé et sentait que la Force elle même lui donnait un avertissement.

Pour Mya Tellis, ce n'étaient pas les Sith qui étaient à l'oeuvre. Mais autre chose.
Avatar de l’utilisateur
By Ranshan Dab
#22548
Après des jours de voyage, la coque du Baleineau avait vibré toute entière lorsque le cargo était entré dans l'atmosphère de la petite planète. Ranshan, debout dans le cockpit, regardait par les hublots tandis que Wojuukk effectuait les paramétrage nécessaires à un vol atmosphérique confortable. En bas, la surface n'avait rien d'hospitalier. Carsitar était un monde désert au sol rocailleux. La lumière crue du ciel bleu et sans nuage se réverbérait sur chaque angle des immenses formations rocheuses qui se dressaient vers le ciel comme autant de crocs cherchant à déchiqueter les voyageurs imprudents.
Un sentiment de lassitude s'empara du Jedi. L'espace connu recelait déjà de tellement d'endroits inhospitaliers, et il fallait que ce nouveau monde soit de ceux-là. Combien de survivants fallait-il s'attendre à trouver ? Difficile à dire.

Soudain, le communicateur du vaisseau se mit à crachoter. La communication vers Coruscant avait été établie par la flotte de Maître Vos, et les premières informations commençaient à parvenir au corps expéditionnaire. La voix de Nuldann, brouillée par les années lumières et le manque d'infrastructure ne délivra qu'une série d'informations incomplètes. "Explocorp", "Temple", quelques mots se distinguaient de la bouillie d'onde qui parvenait jusqu'au petit cargo. Les techniciens du vaisseau amiral devaient sans doute encore travailler à l'amélioration du signal à l'heure qu'il était. Mais alors que le Baleineau se rapprochait de la surface, un détail attira l'attention du Calamari. Des traces de véhicules (dont la taille restait à déterminer) semblaient relier certaines ruines aux gigantesques pitons rocheux. Le Jedi ordonna à son pilote de refaire un passage au dessus de l'endroit pour tenter d'y déceler un détail, mais il ne remarqua rien de plus.
    -Voulez vous que je me pose, Jedi ?
    -Je propose que tu nous ramène dare-dare sur Coruscant ! Répondit Reia, avant que Ranshan eut le temps de répondre. Vous ne m'avez pas écouté la dernière fois et vous savez très bien ce qu'il est arrivé. Ajouta t-elle à l'intention de ce dernier, lui lançant au passage un regard réprobateur.
Ranshan soupira. Il devait l'admettre, l'instinct de Reia était de ceux que l'on pouvait suivre. Toutefois, il devait savoir ce qui se passait à la surface de Carsitar. L'avenir de la République était peut être en jeu, après tout.
    -Vous savez sans doute raison Reia. Finit par répondre Ranshan. Mais nous allons quand même nous poser à proximité de l'un de ces tunnels. Tenez vous prête à sortir.
Sur ces mots, il quitta le cockpit et rejoignit ses quartiers. Il se saisit de son sabre laser et de son sac restés sur sa couche tout au long du voyage et attendit que le Baleineau s'immobilisât au sol.
Lorsque le cargo toucha terre, il retourna vers le cockpit, et demanda à son Wookiee de pilote de lui fournir un relevé de composition de l'atmosphère environnante. Si des organiques avaient établi un camp à proximité elle devait sans doute être respirable mais on était jamais trop prudent...

Résumé : Ranshan se pose à proximité de l'un des tunnels. Si l'atmosphère locale est respirable, il sort de son vaisseau en compagnie de Reia, et commence à explorer les environs
Avatar de l’utilisateur
By Quinlan Vos
#22605
J'avais fini ma méditation Jedi. Ce que j'avais retiré de tout ça... était troublant. Il y avait eu une grande bataille ici. Et je n'arrivais pas à décerner le vainqueur. Peut être qu'un morceau du puzzle se trouvait dans la résolution de ce mystère. Il est vrai qu'actuellement nous étions dans une mauvaise situation d'un point de vue stratégique. Nous avions pas une connaissance exact de notre ennemi. Et c'est un gros moins. Connaitre son ennemi est un élément très important dans les campagnes militaires. Quand j'arrivais sur le pont du vaisseau, une flotte sortait de l'espace. Le code républicain ne tardait pas. C'était la seconde flotte que Leia m'avait promis quand j'étais parti de Coruscant. Une flotte de Type II. Ce n'était pas une petite trouble. La chef des Républicain prenait très au sérieux la menace. C'était une chose avec laquelle j'étais tous à fait en accord. Les nouveaux arrivant rejoignirent le blocus et prirent position à leurs différentes places respectives. Je m'assis sur le siège de commandement avant d'appuyer sur un bouton.

Luke ? Ici, Quinlan. Vous avez reçu le message venant de Coruscant ? Nous sommes en train de nettoyer les parasites.

Je faisais un signe de main à un homme du pont pour qu'il y travaille. Tout en continuant à parler à Luke :

Nous pouvons établir un camp sur la planète dans les zones respirables... Et.. Luke, il y a eu une bataille sur cette planète, il y a eu longtemps. Je n'en sais pas beaucoup plus.

Quand on eut fini de discuter. Je m frottais le front. Les hommes de cette flotte devait sans doute attendre que je fasse mes preuves. Ça sera peut être mieux plus tard. Actuellement, je ne pouvais pas tellement faire quelque chose. Mais peut être qu'un discours aiderait. J'appuyais sur un autre bouton et ma voix se diffusèrent dans chaque vaisseaux de la flotte :

Ici, Vos. Je suis le nouveau Commandant Suprême. Certaines personnes me connaissent. Je suis un vétéran de la Guerre des Clones. Cependant, je ne veux pas que vous me considérais comme tel. Je suis avant tous un citoyen de la Nouvelle République et un Défenseur de cette dernière. Comme chacun de vous. Nous sommes en état de crise. La planète que nous surveillons abritent peut être un grand danger qui pourrait réduire en néant notre tentative de donner un avenir à tout les habitants de cette galaxie. J'ai besoin de chacun de vous. D'autant plus que sur cette planète, il y a certain des nôtres. Nous devons les sauver, car je n'abandonne personne. Mais nous devons faire attention à chaque pas que nous faisons !

Quand j'eus fini, je me levais et envoya un message au Baleineau :

Ici Berserk à Baleineau. Gardez contact avec la flotte. Si vous avez besoin de soutien, nous préparons une unité prêt à intervenir si nécessaire.
Avatar de l’utilisateur
By Ranath
#22607
    Je m'attendais à déceler une présence obscure sur cette planète mais rien de cela ne se montra à moi. Je m'interrogeais alors sur la nature du mal qui avait éveillé l'armée et poursuivit Nuldaan jusque sur Coruscant. J'avais ressenti la douleur et la détresse du Chevalier Jedi, qui avait décrit sa malédiction comme une attaque du Côté Obscur. Était-il possible que mon esprit ait été touché par ce mal ? Les yeux clos, je regardai en moi ; la douleur avait dû laisser des traces sur son passage.

    Une communication attira mon attention. La ligne avec Coruscant était établie, quelques réglages restaient à faire, et le Baleineau approchait de la surface de Carsitar. Je rejoignis l'équipage et jetai un œil vers la planète.

      « Nous descendons avec le Baleineau. »

    Le pilote s'exécutait tandis que je demandai l'ouverture d'une communication avec ledit cargo.

      « Chevalier Ranshan Dab, ici Mya Tellis, je viens avec vous. »

    Je m'empressai ensuite d'ajuster ma ceinture multipoches à la taille, attachai mon sabre, enfilai un large manteau prévu pour lutter contre bien des intempéries et attrapai un appareil respiratoire de faible autonomie. Après m'avoir déposée, le cargo n'avait pas besoin de demeurer sur Carsitar, il pouvait toutefois rester à l'affût d'une éventuelle nécessité de soutien, sans pour autant s'exposer aux caprices de la planète.

    J'attendais que Ranshan Dab et ses coéquipiers aient quitté leur vaisseau pour rallier leur groupe.
Avatar de l’utilisateur
By Luke Skywalker
#22614
Luke avait tenté de déchiffrer la communication de Nuldaan comme il l'avait pu. Ensuite, le Maître Vos avait communiqué au pilote de rouge V son ressenti a travers la Force. Ce monde aurait autrefois été le théâtre d'une bataille.

" Bien reçu Maître"

Il fouillait du regard les étendues et identifiait des traces de déplacements d'appareils au sol. C'était sans doute là que l'expédition s'était posée à son arrivée. Mais en lieu et place des vaisseaux de l'expédition, c'était les vaisseaux des chevaliers Dab et Tellis qui se posaient dans la zone désertée. Il lui avait semblé comprendre que Nuldaan avait dis de ne pas aller quelques part, sans savoir exactement où, la communication étant parasitée.

La menace était connue. Une armée de sith de sang pur extraits de leur carbonite. Qu'adviendrait il des chevaliers si ceux ci les attaquaient? Luke ne fut pas long à prendre une décision. Il irait avec eux , tandis que la flotte s'occuperait de surveiller que leurs appareils ne soient pas dérobés.


"Maître Vos ici Rouge V, voici notre position ..../..../..../.... , nous aurions besoin de chasseurs pour assurer la couverture aérienne de la zone pendant nos exploration au sol terminé"

Puis il tournait la tête pour regarder le X wing volant à coté du sien.

"Nous descendons Kyp, prépare ton masque et reste bien sur tes gardes"

Une fois posés aux cotés des vaisseaux des jedi, il descendit de son appareil en demandant à R2 de lui signaler par un message toute approche et s'adressa aux chevaliers.

"Si il y a en ces montagnes des sith nous ne serons pas de trop pour explorer ces tunnels"

Ils se rapprochaient des chevaliers qui avaient déjà pris une petite avance sur le trajet.
Les deux Apprenties

Luna avait attaqué rapidement en large frappes l[…]

P fiouuuuu... C'est couché au sol face au […]

[Dxun] L'appel de l'Ombre

Vrad avait parcouru pendant de longues minutes l[…]

L e chasseur de primes se craqua la nuque et r[…]

U n bâton électrique ? Sareth avait déjà sa pi[…]

Les Cadets Militariens

Mon seul intérêt? de toute évidence vous n'a[…]

https://68.media.tumblr.com/13b2[…]

Des Sith chez les Hutts

https://zupimages.net/up/20/14/6rfu.[…]