L'Astre Tyran

StarWars Online Roleplay Cliquez ici pour voir l'intro...

Avatar de l’utilisateur
By Darth Lazharr
#36225
Nom et prénom : Oriel Dagon II dit " Taral ".Image
Race : Cyborg Arkanien

Sexe : Masculin

Age : 46 ans

Histoire : Crée, comme tous les clones d'Oryel Dagon, dans le seul but de servir de futur corps à Darth Lazhar, "Taral" fut considéré dès les premiers jours, comme un échec flagrant. Bien qu'il soit en tout point, l'égal de son géniteur, un défaut dans son taux de midi-chloriens le rend totalement inapte à la maîtrise de la Force. Cela n'empêcha pas Oryel d’entraîner ce clone comme son futur réceptacle et d'en faire un parfait disciple du côté obscur. A l'époque en effet, il ignorait tout du rapport entre les sensitifs et les midi-chloriens et ce n'est qu'en découvrant l'incapacité totale de son clone à développer ses pouvoirs latents, qu'il comprit que quelque chose "n'allait pas".

En saisissant toute l'ampleur de son erreur, la colère du Sith fut telle qu'il s'en fallut de peu pour que sa création ne réchappe de la mort. Toutefois, l'instinct de survie de Taral était aussi fort que celui de son géniteur. A défaut d'utiliser le côté obscur pour convaincre son maître de l'épargner, il lui fit prendre consciences des intérêts à garder en vie un double pour le servir. Séduit par cette perspective, Oryel "rafistola" le corps de sa création et l'utilisa comme un vulgaire outil dans sa quête d'immortalité. Dès lors, Taral remplaça le Sith auprès du grand public et lui permit de se consacrer entièrement à ses expériences. Son corps de machine, habilement recouvert de plusieurs couches de peaux et de chairs synthétiques préserva les apparences pendant un long moment. Puis, lorsque vint l'heure de simuler la mort d'Oryel pour échapper à la justice Arkanienne, c'est Taral lui-même qui suggéra à son maître de laisser derrière lui le cadavre d'un clone non-sensitif. N'ayant plus que la sécurité de Darth Lazharr a assuré maintenant que son double-jeu n'était plus nécessaire, il abandonna son corps synthétique et se concentra sur le perfectionnement d'une armure cyborg qui lui permettrait de protéger au mieux son créateur. Jusqu'à la fin, il demeura un atout précieux dans les plans d'Oryel Dagon et devint plus tard, l’acolyte de son successeur, le nouveau Darth Lazharr. Ce changement d'allégeance et cette loyauté indéfectible plut particulièrement à Dagon III qui le baptisa "Taral" en remerciement. En langue Sith, ce nom signifie "celui qui protège".

Description physique et mentale : Longtemps considéré comme un lamentable échec, le cyborg a cultivé au fil du temps, un caractère bien trempé qui le pousse perpétuellement à prouver sa valeur. Si au départ, Taral tenait plus du toutou servile que de la machine à tuer d'aujourd'hui, ce changement a eu lieu grâce au perfectionnement de la technologie qui remplace 90% de son corps. A l'instar du général Grievous ou de Darth Vador, ses implants cybernétique ne servent pas seulement à remplacer ses organes disparus mais aussi et surtout, à supprimer tout les entraves psychologiques qui pourraient nuires à ses objectifs. Exit le serviteur docile d'Oryel Dagon I, bonjour le poing de fer d'Oryel Dagon III. Taral se considère désormais comme le bras droit de son successeur et s'est forgé une personnalité borderline qui lui offre une assurance inouï, même face au côté obscur. Ainsi, malgré le fait qu'il n'ait que très peu d'expérience sur le champ de bataille, ses multiples duels face au sabre laser de Darth Lazharr et des milliers de simulations ont développé chez lui un sens inné du combat. Allié à cela son appétence singulière pour le pilotage et vous obtenez un prototype de soldat cyborg particulièrement efficace.

Seul bémol, Taral a parfaitement conscience d'être " au-dessus du lot " aussi bien sur le plan physique qu'intellectuel. Son complexe de supériorité est le revers de la médaille pour être devenu l'un des aboutissements du transhumanisme. A l'instar d'autres hommes-robots, le clone considère avec mépris la plupart des espèces intelligentes et ne manque jamais une occasion de rappeler, ô combien le commun des mortels lui est inférieur. Les seuls exceptions sont bien évidemment les sensitifs, qu'il exècre du plus profond de son âme autant qu'il les craint. Stigmate d'une vie passée à servir un Sith, ou crainte de voir sa soit-disant suprématie être balayée d'un revers de la main, Taral est désormais incapable de rester insensible face aux élus de la Force. Nul doute que si on lui laissait le choix, il se lancerait dans le plus grand génocide que la galaxie ait jamais connu.

Aime : Le transhumanisme, prouver sa supériorité, piloter

N'aime pas : Les sensitifs, les droïdes, les espèces non-intelligentes

Métier : Serviteur de Darth Lazharr

Ordre ou Groupe : Ordre Sith

Inventaire & Armes : Fusil StA-1 Echo, Exosquelette cybernétique.

Sensible à la Force : [Non]
Modifié en dernier par Darth Lazharr le ven. 22 nov. 2019 22:31, modifié 2 fois.
Avatar de l’utilisateur
By Darth Lazharr
#36373
Nom et prénom : Jenasha Dagon.Image
Race : Cyborg Arkanien

Sexe : Féminin

Age : 30 ans

Histoire : Lassé de ses multiples échecs en matière de clonage, Darth Lazharr fit une dernière tentative en minimisant l'influence de la science dans le processus de création d'un individu. Il se servit de la Magie Sith pour créer un être nouveau et fut confronté à un caprice du Côté Obscur. Deux enfants naquirent de l'expérience, réplique exacte de Darth Lazharr l'un d'entre eux différait toutefois sur un point. Son sexe. Perplexe fasse à ce phénomène qu'il ne pouvait expliquer, le Sith choisi d'élever les jumeaux comme des égaux, même si un seul d'entre eux était nécessaire pour ses plans à long termes. Jenasha grandit avec son frère Oryel et fut, pendant les premières années de leurs vies, une enfant modèle qui dépassait de loin toutes les attentes de son géniteur. Une seule et unique chose lui faisait défaut : la sensibilité à la Force.

Si elle excellait dans tous les domaines, son taux de midichlorien demeurait trop faible pour qu'elle ne soit considéré comme un sensitif. Folle de rage, elle tenta à plusieurs reprises d'assassiner son propre frère par jalousie ou dans l'espoir vain qu'elle trouverait ainsi grâce auprès de leur créateur. Mais au lieu de voler au secours de son protégé, Darth Lazharr choisi de manipuler ses deux clones afin qu'ils s'entraînent l'un et l'autre vers le Côté Obscur. Jouant sur le ressentiment des jumeaux, son plan macabre finit en apothéose lorsqu'Oryel laissa Jenasha pour morte après un sanglant duel au sabre laser. Bien loin d'en rester là, le Sith rafistola sa fille prodige et lui effaça les souvenirs de son éducation Sith. Il la laissa ensuite vivre sa vie à l'écart de son laboratoire et attendit patiemment son heure pour passer à la phase deux de son plan machiavélique. Malheureusement pour lui, l'échec manifeste de son transfert d'essence permit à Oryel Dagon III de prendre sa place en tant que Darth Lazharr ce qui offrit à Jenasha de poursuivre son existence, libérée d'une menace qu'elle avait totalement oubliée.

Description physique et mentale : Jenasha est l'une de ces personnes perfectionnistes à qui l'on peut difficilement faire entendre raison. Pour elle, l'existence même de tares génétiques ou de maladies est une aberration qui prouve que la nature n'est pas aussi " bien faite " qu'on le prétend. Par conséquent, elle considère que la science doit intervenir, là où le vivant a échoué. Avec cette philosophie clairement scientiste, Jenasha s'est plongée à corps perdue dans les études et a obtenu, grâce à un travail acharné, la reconnaissance de ses pairs dans le milieu du génie biologique. Malgré ça, elle traîne une réputation d'accro aux sensations fortes que son fameux "accident de podracer" n'a en rien entamé. Au contraire, cet événement à éveillé en elle un intérêt nouveau pour la technologie et notamment la cybernétique. Avec son leadership naturel et ses compétences innées pour la génétique, elle a rapidement obtenu un poste en or au sein d'Arkanian Cybernetics. Depuis, elle incarne à la perfection l'archétype d'une femme de pouvoir que rien ne semble arrêter... à l'image d'une certaine Reine dont elle partage, sinon les idéaux fantaisistes, un goût prononcé pour les ambitieux projets.

Aime : L'adrénaline, les courses de podracer, la technologie.

N'aime pas : Les utopistes, les sensitifs, les "failles" de Mère Nature.

Métier : Directrice du département "Recherche et Développement" d'Arkanian Cybernetics.

Ordre ou Groupe : Ordre Sith

Inventaire & Armes : Greffes cybernétiques (bras droit, mâchoire, implant cérébral), un podracer et un Pistolet à impulsion d'ondes ATA.
Sensible à la Force : [Non]

• Mon’Calamari http://www.swor-jdr.com/viewtopi[…]

Les discussions allaient bon train entre la Confré[…]

[Delchon] Anéanti

Ambiance Félonie ? Que nenni, elle était la […]

Lex est quod notamus

:r2d2bd: Moderation Rendili avait la main lo[…]

Appelons ça une divergence d'opinion !

A la remarque sur les Jedi, Helera esquissa un so[…]

https://luxurystylecentral.com/wp-conten[…]

https://www.fanactu.com/medias/star-[…]

Linkin Park - Rebellion Alayna resta quelqu[…]