L'Astre Tyran

StarWars Online Roleplay Cliquez ici pour voir l'intro...

Image

Ilum, planète glacée située dans les régions inconnues . Ses cavernes millénaires abritent de précieux cristaux nécessaires à la construction du sabre laser, l'arme du Jedi. Ces cristaux ont la particularité de colorer la lame d'un bleu ou d'un vert très pur.
Contrôle : Ordre Jedi
#40018
Image


Assis en tailleur, j’observais attentivement une série d’objet variés posés devant moi. Il y avait une flute en bois de Kashyyyk, Une plaque de duracier qui ressemblait à une protection d’avant bras, un jeu de dès à 13 faces, un blaster rouillé, et un coussin brodé de fine dorure. J’avais demandé à un apprentie du temple de me fournir six objets aléatoires qu’il pourrait trouver dans le temple. Il avait trouvé ma demande étrange, mais il s’était plié au jeu, acceptant de m’aider sans poser de question. Le temps qu’il trouve ces items, l’entrainement avait pu commencer. Ella et moi même avions réquisitionné une salle d’entrainement du temple.

J’avais d’abord participé à sa formation. Sabre à la main, je lui avais fait la démonstration de ce que j’attendais d’elle. Une pose après l’autre, nous avions travaillé le maniement du sabre. Puis nous avions échangé quelque passes. Le but était simple. Elle devait passer du Soresu au Shii Cho l’un après l’autre. Bloquant mes attaques puis contre-attaquant. Un exercice simple mais qui demandait une certaine gymnastique. Quand l’enfant était revenu avec les objets, j’avais demandé à ma Padawan de poursuivre l’entrainement sans moi, me mettant à l’écart pour pouvoir me concentrer.

La salle vibrait au son de la lame de lumière tandis que je plongeais dans la Force, cherchant à développer le don que m’avait transmis Maître Quinlan. C’était d’ailleurs lui qui m’avait conseillé cet entrainement. Je devais utiliser la psychométrie pour deviner à qui avait appartenu ces objets que je ne connaissais pas. Un exercice à moindre risque, mais qui s’avérait toute fois éprouvant. Je laissais donc la Force me parcourir. Un exercice qui devenait un peu plus naturel à chaque fois. Je sentais son courant apaisant m’envahir. C’était comme une présence familière qui me guidait et m’épaulait. La rivière à la fois calme et puissante me montrait le chemin. L’obscurité se faisait autour de moi alors qu’elle imprégnait mon esprit. Et dans le noir, cinq petits points lumineux brillaient. 5 étoiles pour 5 artefacts.

Mon esprit vagabonda vers le premier. Des mains invisibles se posèrent sur la lumière. A son contact, un frisson me parcourut au rythme des images se bousculaient vers moi. Elles étaient floues, incompréhensibles, et fugaces. Je tentais de contrôler le flux de souvenir qui se bousculait. Lire le passé d’un objet était plus complexe que je ne l’avais imaginé. Ce n’était pas comme être plongé dans un esprit changeant et complexe. Mais les souvenirs, s’ils n’étaient pas maitrisés, se bousculaient en désordre et sans construction. C’était un puzzle que je devais démêler et reconstruire. Je voyais de bref passage de la vie de l’objet, mais sans savoir lequel était le plus vieux et le plus récent.

    - Tu progresses ?

La voix me tira de ma concentration. Comme une bulle qui éclate, l’obscurité disparue et la salle se redessine sous mes yeux. Je tournais la tête sur le côté, observant le nouvel arrivant qui était venu se poser à côté de moi. Je n’avais pas senti sa présence alors qu’il était entré dans la pièce. Je devais m’améliorer. Être concentré sur sa tache était une chose, oublier le monde autour de moi en revanche…

    - Maître Vos… Je ne vous avez pas entendu.

    - Je vois que tu suis mes conseils. Des progrès ?

    - Petit à petit oui. Ce n’est pas évident de démêler le flux de souvenir et d’arriver à les visualiser. J’ai plus l’impression qu’ils me contrôlent que l’inverse.

    - Avec la pratique tu trouveras la solution. Même à moi il m’a fallu du temps pour maitriser ce don. Et je suis né avec. Mais ce n’est pas pour ça que je suis là. J’ai un mission pour toi.

    - Une mission ?

    - Oui. Ma Padawan va se rendre sur Ilum pour y chercher un cristal. Je ne peux l’accompagner. Je dois me rendre sur Tatooine. Il me semble que ta Padawan n’a pas non plus son propre cristal. Il sera bon pour nos Padawans de relever ce défi. Et le conseil juge que c’est une épreuve que tu dois passer également. J’imagine que tu te souviens de ton expédition sur Ilum.

    - Oui. Maître Ki-Adi-Mundi nous avait emmené sur Ilum à l’époque. Mais je croyais qu’iIum était en territoire impérial.

    - C’est le cas, mais elle reste sous notre juridiction. Heureusement pour nous l’Empire n’y a pas prêté plus attention que ça. Et ton nouveau vaisseau devrait te permettre d’entrer et sortir sans problème.

    - Très bien Maître. Ce sera un honneur d’emmener votre Padawan.

    - Parfait. Retrouve nous au hangar et prépare toi pour le voyage.

Le Maître s’en alla. Je mis fin à l’entrainement de Ella et lui demanda de préparer ses affaires et de me rejoindre rapidement avec Feran. Il ne nous fallut pas bien longtemps pour être prêt. Aslan allait nous accompagner lui aussi. Il prépara le vaisseau pendant que j’emportais des tenus plus chaudes pour le désert de glace et les cavernes. Un peu plus tard, nous étions prêt au départ et il ne manquait plus que Quinlan et sa Padawan. Les moteurs du vaisseaux ronronnaient doucement quand ils arrivèrent. Je m’approchais d’eux et les saluait respectueusement.

    - Je suis Dashel Nelievar, et voici ma Padawan, Ella Tulan.

L’apprentie de Quinlan était une jeune Miraluka. Elle devait avoir a peu prêt le même âge que Ella. Ca allait être la première fois que j’avais deux personnes à ma charge. Il allait falloir que je jongle entre leurs caractères. Les conseils ne seraient surement pas les mêmes pour les deux. Ma Padawan avait tendance à en faire trop et je devais la canaliser. Elle serait sans doute différente. J’avais hâte de commencer. Une fois les présentations terminées, je l’invitais donc à y aller.

    - Le vaisseau est prête. Si tu l’es aussi, nous pouvons y aller. Ella, je te laisse emmener Serelia dans le vaisseau. Je vais dans le cockpit avec Aslan.

Nous quittions donc Quinlan, montant à bord du Meridian pour nous mettre en chemin. Ella accompagna l’apprentie dans l’espace de vie du vaisseau tandis que je prenais les commandes pour nous faire quitter le temple Jedi, puis l’atmosphère de Coruscant et enfin son secteur, passant en hyper vitesse. Quand je revenais, les deux apprenties discutaient. Ella était toujours aussi curieuse qu’à son habitude.

    - Toi, comment as tu rejoins l’ordre Jedi ?


Utilisation de la Force - Dashel

Pouvoirs :
  • Psychométrie [ Développé ]

Formes :
  • Zez'Kai [ Développé ]
  • Soresu [ Eveillé ]


Ella - Utilisation de la Force :

Formes :
  • Shii Cho [ Développé ]
  • Soresu [ Développé ]
#40026
- Tu as trouvé ce que tu cherchais ?

Je sursautai en entendant la voix de Maître Vos et relevai la tête de l’écran, un peu gênée de n’avoir pas senti sa présence alors même qu’il me demandait constamment d’être vigilante et de toujours surveiller mn environnement. Il n’ajouta rien et s’assit à côté de moi tandis que je reposais le bloc de donnée et m’asseyais également en tailleur. J’avais commencé à m’informer sur les cristaux dès que j’avais appris que Maître Vos voulait que j’aille chercher le mien sur Ilum comme je l’espérais. J’avais la théorie en tête, tout comme celle de la fabrication du sabre, mais même avec ça, j’avais l’impression qu’il me manquait quelque chose.

- Je crois bien que oui, maître. Je peux vous aider ?

Ma question le fit hausser un sourcil et je m’empourprai. J’avais parlé sans réfléchir et il se moquait gentiment de moi ; ça devenait presque une habitude. Il reprit néanmoins rapidement son sérieux et n’insista pas davantage, pour mon plus grand soulagement.

- J’ai trouvé quelqu’un pour t’escorter sur Ilum. Dashel Nelievar, un de nos chevaliers dont la padawan doit également se rendre là-bas. Dans d’autres circonstances, je t‘y aurais emmené, mais je t’ai déjà expliqué le problème sur Tatooine et cela peut se révéler bénéfique pour toi, d’expérimenter différentes façons de voir les choses. Dashel n’est pas un maître, mais c’est un Jedi plus que compétent qui le deviendra sans nul doute un jour et il a toute ma confiance, aussi, je veux que tu suives ses instructions comme si elles venaient de moi, c’est compris ?

- Bien sûr, maître ! Quand partons-nous ?

- Dans une quinzaine de minutes.

- Quoi ?! Mais...

Je surpris son sourire narquois et me hâtai de préparer mes affaires en maugréant alors qu’il sortait de la pièce, annonçant qu’il m’attendait dans le couloir. Parfois je me demandais si cela faisait partie de la formation ou bien s’il aimait juste jouer avec mes nerfs. Je pris mes maigres possessions et sortis en trombe de ma chambre, suivant Maître Vos qui ne lâcha pas tout de suite son sourire moqueur, ne reprenant son sérieux que lorsque nous croisâmes d’autres personnes dans les couloirs menant au hangar.

Arrivé dans celui-ci, Maître Vos alla directement vers un vaisseau plus imposant que ce à quoi je m’attendais, devant lequel attendaient plusieurs personnes. Un humain au visage encadré par de longs cheveux et une fine barbe était accompagné d’une jeune femme don je ne parvenais pas à me rappeler le visage. L’humain était le chevalier Jedi dont m’avait parlé Maître Vos et donc la jeune femme était son apprentie, mais je ne me souvenais pas l’avoir jamais vue au temple quand j’étais plus jeune. Je m’inclinais lorsque le duo se présenta, répondant avec la même politesse.

- Je suis Serelia O’Minara, merci de me laisser vous accompagner.

Les présentations terminées, Dashel nous invita à monter à bord de son vaisseau. Je hochai la tête et la tournai vers Maître Vos qui m’incita à le suivre. Je ne m’attendais pas forcément à des adieux déchirants, mais un simple au revoir aurait été bienvenue. Je m’inclinai en gardant mes réflexions pour moi et allais pour monter dans le vaisseau lorsqu’il m’appela. Je me retournai et saisit au vol la petite boite qu’il m’avait lancé. Je l’examinai rapidement avant de fixer mon maître qui ne me donna aucun indice.

- Que la Force soit avec toi, Serelia.

- Vous aussi, Maître. Je vous rejoindrai vite.

Cela lui tira un rictus et il me fit signe de me dépêcher. Je grimpai à bord du vaisseau, suivant Ella dans l’espace de vie alors que Dashel alla s’installer aux commandes. Je remarquai qu’il n’était pas seul, d’autres avaient pris place à bord du vaisseau et, malgré ma curiosité, je me gardai bd e demander la raison de leurs présences. Rien n’interdisait au membre de l’ordre d’avoir des collaborateurs, mais puisque Maître Vos travaillait surtout seul, je m’étais imaginé que c’était la norme. Cela faisait longtemps que je n’avais pas pris un vaisseau, et je n’avais pas quitté Coruscant depuis mon arrivée douze ans plus tôt. Les vibrations et le bruit ne m’avaient pas vraiment manqué, mais sentir la ville s’éloigner avait quelque chose de grisant.

Installée en tailleur face à Ella, je posai mon sac à mes pieds. Le voyage n’allait pas se faire en deux heures, Ilum étant relativement éloignée du centre de la galaxie, dans un espace en majorité contrôlé par l’Empire. Il ne restait plus qu’à espérer que rien ne viendrait entraver notre route jusque-là. N’ayant pas grand-chose à faire, je discutais avec Ella, qui m’appris venir de Dathomir, une planète reculée dont j’avais entendu quelques rumeurs, mais rien de très spécifique. Je me promis de me pencher dessus une fois de retour au temple. Sa question raviva aussitôt les souvenirs liés à ce passage plutôt étrange de ma vie et je répondis volontiers tandis que son maître nous rejoignait.

- Un homme est venu chez moi quand j’avais sept ans, disant que j’allais devenir son apprentie. Je pensais que c’était un Jedi, mais quand on a croisé la route de deux vrais Jedi, ils se sont battus et il s’est enfui. On m’a emmené ensuite au temple pour que je suive l’enseignement de l’Ordre et voilà.

C’était très brièvement résumé, mais ce n’était pas nécessaire de m’épancher là-dessus pendant des heures. C’était un concours de circonstances qui avait heureusement bien tourné et j’évitai de me demander ce qui aurait pu advenir si Valcey et son maître n’étaient pas tombés sur nous aussi rapidement, les possibilités ne m’enchantant guère. J’inclinai la tête vers Dashel, qui avait permis que je puisse me rendre sur Ilum, mon voyage aurait été retardé bien plus que cela ‘il n’avait pas accepté de me prendre à bord.

- Encore merci de me permettre de me joindre à vous, je vous en serai toujours reconnaissante.

Et l’idée de ne pas y aller seule était plus que réconfortante. Je reportai mon attention sur Ella. Je ne connaissais pas tout le monde, loin de là, mais je ne me rappelais même pas l’avoir croisé et cela me semblait étrange. Peut-être qu’elle n’avait pas suivi l’enseignement à Coruscant après tout, il y avait bien d’autres temples que celui-ci, mais autant poser la question directement.

- Et toi, comment as-tu rejoins l’Ordre ? Je ne me souviens pas t’avoir vu dans les classes de Maître Ikrit.
#40028
Image


Je m’approchais des deux apprenties, ne disant pas mot pour l’instant. C’était une expérience nouvelle pour Ella. J’avais grandis au temple de Coruscant, à une époque où les apprentis du temple étaient nombreux. Mais elle n’avait pas connu le même sort. Elle était restée seule sur Dathomir. Voyager avec une autre apprenti et suivre les mêmes enseignements la changeait de nos aventures. Les missions avec Rena ne comptaient pas vraiment. Si elle était encore Padawan, la chevalière ne tarderait pas à me rejoindre au rang de chevalière, je n’en doutais pas. Cette pensée me laissa d’ailleurs échapper un sourire tandis que j’écoutais les deux jeunes femmes. Je me demandais où pouvait bien être mon amie en ce moment et quel tour Jem pouvait elle bien lui jouer.

Le souvenir de notre dernier voyage ensemble me fit cependant revenir à la réalité. Légèrement honteux, je me tournais vers les Padawans, balayant d’un revers de main mental ce que j’avais ressenti pour la jeune femme. Je n’avais toujours pas digéré et analysé cet instant coupé du temps. Et ce n’était ni le lieu ni le temps. Je me concentrais donc sur Ella, expliquant qu’elle était née sur Dathomir puis sur Serelia qui expliquait comment elle était arrivé au temple. Je ne connaissais rien de l’apprentie. Maître Vos ne m’en avait pas dit beaucoup. Et j’avais été absent du temple trop longtemps pour connaitre les nouvelles têtes. Finalement le parcours de ma Padawan n’était pas très différent, mais je me demandais comment elle allait l’expliquer. Son arrivée dans l’ordre était pour le moins tourmentée.

    - Je n’ai pas été formée au temple… Je suis arrivée à Coruscant il y a peu à dire vrai. Je… vivais… sur Dathomir il y a encore quelques mois. C’est Dashel qui m’y a trouvé. Ma mère était une soeur de la nuit, avant de quitter ma planète. Elle connaissait Dashel et il lui a promis de me retrouver avant qu’elle ne meure. Il m’a sauvé sur Dathomir. Et il m’a emmené au temple Jedi. Je n’ai connu Maître Ikrit que quelques semaines avant de devenir l’élève de Dashel.

C’était une version édulcorée, mais juste cependant. Elle avait volontairement évité de dire que sa mère avait en faite été une ancienne Jedi devenue inquisitrice et que c’était moi qui avait mis fin à ses jours. Elle avait aussi omis de raconter son emprisonnement durant des années dans les prisons de Dathomir avant que je l’en libère. Des épisodes douloureux, mais qu’il faudrait qu’elle finisse par affronter et accepter. Ce voyage sur Ilum n’était pas une mauvaise idée. Il allait falloir qu’elle affronte ses démons pour passer les épreuves du temple et trouver son cristal. Des épreuves que moi même j’avais du repasser en trouvant mon cristal sur Ruusan.

    - Cela sera interessant d’aller sur Ilum. J’intervenais cette fois dans leur conversation. Il ne s’agit pas seulement de trouver un cristal. Le temple est aussi une sorte de rite d’initiation. C’est une étape nécessaire dans votre apprentissage. Je me souviens de quand j’y suis allé moi aussi. Il faut que vous gardiez à l’esprit que ce n’est pas vous qui choisissez votre cristal, mais bien le cristal qui vous choisi.

    - Comment savoir quel cristal nous a choisi ?

    - Je ne vais pas vous gâcher la surprise. Vous le saurez en tant voulu.

Je souriais à ma Padawan, laissant leurs questions en suspens. Aslan, le Nooran à la peau d’or entra dans la pièce et s’assit sur l’un des fauteuils. Il avait terminé les réglages du vaisseau pour notre voyage.

    - Bon, tout semble marcher. L’Hybridum est activé. On ne peut plus communiquer et nos radars sont HS. Mais au moins on est invisible.

    - Merci. Serelia, je te présente Aslan. C’est le slicer du Merdian. Et là bas, le Zabrak qui aiguise sa hache, c’est Feran, le protecteur de Ella. Il vivait avec elle sur Dathomir. Ils nous accompagne sur nos missions. Moi aussi j’ai rejoint l’ordre il n’y a pas longtemps. Disons que je suis revenu dans l’ordre. Ils ont été mes compagnons de voyage avant mon retour. C’est pourquoi je ne t’ai jamais rencontré au temple non plus. Mais tu as connus mes maîtres, Kit Fisto et Hayley Curwee.

Respectivement Maître du conseil et Grand Maître du Nouvel Ordre Jedi, Serelia avait forcement rencontré ces deux figures emblématique du Nouvel Ordre Jedi. Cela lui permettait de savoir un peu mieux le genre de formation que j’avais reçu et mes liens au sein du temple. Ca n’en disait certes pas beaucoup plus, mais les maîtres avait tendance à déteindre sur leurs apprentis. D’une certaine façon, le calme et la diplomatie de Maître Fisto faisait opposition à la fougue et l’appétence de Hayley pour l’argumentation par le sabre laser. Deux facettes de ma personnalité que j’avais parfois du mal à concilier.
#40041
C’était la première fois que je quittais Coruscant depuis mon arrivée et j’étais autant excitée que nerveuse, malgré un calme que je tentai de maintenir. Je ne m’étais jamais imaginé me rendre sur Ilum sans mon maitre, mais il en avait été décidé autrement et je devais faire au mieux pour ensuite le rejoindre au plus vite. Au moment présent, cependant, j’appréciais le changement de décor et la découverte des nouvelles personnalités avec lesquelles je voyageais. Ella evoqua les événements qui l’avaient amené à rencontre son maître et à rejoindre l’ordre. Je sentis de l’hésitation et bien plus que cela, enfoui quelque part, plus profondément, et je n’insistai pas davantage. Quel qu’eût pu être son passé, elle était désormais une Padawan, tout comme moi.

Son maître, d’ailleurs, évoqua sa propre jeunesse, parlant d’Ilum et affirmant sans mal que trouver le cristal n’était qu’une partie de notre formation. Je hochai simplement la tête. Jamais un Jedi possédant un sabre ne s’était vraiment étendu sur la façon dont il avait trouvé ce fameux cristal. Valcey avait l’habitude de raconter chaque fois une autre histoire dès que qu’un Padawan lui posait la question et j’avais depuis longtemps abandonné l’idée d’avoir le fin mot de l’histoire. Dashel ne fit pas exception et laissa planer le mystère sur la façon dont le cristal nous choisirait, malgré la demande de sa Padawan. Ces deux-là semblaient se connaître depuis bien plus longtemps que Maître Vos et moi et j’enviais un peu la complicité qu’ils avaient, là où je nageais encore en eaux troubles concernant la façon d’être une Padawan digne de mon maître. Je souris à Ella.

- Je suis certaine qu’on saura s’y prendre le moment venu.

C’était montrer plus de confiance que je n’en avais réellement, mais si Maître Vos estimait que j’en étais capable, je devais simplement le faire. Je levai la tête à l’arrivée d’un membre de l’équipage que Dashel présenta et j’inclinai la tête pour saluer le fameux Aslan, ainsi que Ferlan qui me laissa une drôle d’impression à affûter sa hache de cette façon. Je me demandais brièvement pourquoi Ella avait besoin d’un protecteur si elle était accompagnée d’un maître Jedi, mais gardais mes réflexions pour moi. Le type ne semblait pas spécialement commode.

- J’ai croisé Maître Curwee à quelques occasions, plus rarement que Maître Fisto.

J’appréciais beaucoup le calme de ce dernier, qui prenait toujours le temps de répondre à mes questions parfois incessantes quand j’étais encore nouvellement arrivée au temple. Le fait qu’il ait été l’apprenti des deux me surpris et je me demandai brièvement quel âge il avait réellement avant de chasser la question de mon esprit. Je grimaçai en me souvenait de maître Curwee dont j’évitai autant que possible les leçons.

- Je n’étais pas vraiment encline à suivre les leçons de maître Curwee lorsqu’elle décidait de les dispenser. Je ne suis pas très douée avec un sabre…

Les choses s’amélioraient grâce à Valcey puis à Maître Vos. Je découvrais la forme II et maîtrisais la forme I lors des entrainements, mais à l’époque, chaque leçon était presque une torture pour moi et j’étais soulagée quand Maître Curwee était trop occupée pour former les apprentis. Moi qui préférais le calme de la bibliothèque ou des salles d’étude, la salle d’entraînement bondée ressemblait parfois plus à une punition qu’autre chose.

- Je m’attendais davantage à être la Padawan de maitre Fisto ou maître Offee, à vrai dire… ne répétez pas cela à Maître Vos ! Je ne me plaignais pas !

Je me morigénai intérieurement. Ce n’était pas mon genre de remettre en question les décisions du Conseil, mais même en connaissant leurs raisons, j’avais été et suis encore surprise d’être devenue l’apprentie de Maître Vos. Je me hâtai de sujet en toussotant, un peu mal à l'aise et ne souhaitant pas spécialement faire croire que j’étais insatisfaite de la situation.

- Vos compagnons vont nous accompagner lorsque nous serons sur Ilum ?

Je posais autant la question à Dashel qu’aux compagnons en question. Je ne savais pas vraiment comment allait se dérouler la suite et j’aimais de toute façon m’informer avant de commencer quoi que ce soit.
#40047
Image


Pour être honnête, je n’avais pas vraiment suivi les entrainements de Maître Curwee. Un peut être. Mais cela avait plus pris la forme d’une correction que d’un réel entrainement. Un combat au sabre contre l’une des combattantes les plus dangereuse de l’ordre Jedi. Je ne l’avais pas mis en difficulté même une seule fois. Toutes mes attaques avaient été inutiles. Pourtant, elle m’avait enseigné une leçon que je n’étais pas près d’oublier. C’était en partie elle qui m’avait remis sur le voie et m’avait permis de rejoindre l’ordre Jedi une fois prêt. C’était grâce à elle que j’avais pu faire le deuil de mon premier Maître. Je lui en été infiniment reconnaissant. Et même si je ne l’avais pas connu bien longtemps, sa présence au temple Jedi me manquait.

J’aurais bien eu besoin de ses conseils. Aujourd’hui par exemple, savoir comment m’y prendre avec les deux apprentis était nouveau pour moi. C’était à la fois un rite de passage pour eux et pour moi. Et son aide aurait été précieuse. Mais j’allais devoir trouver mon chemin seul et faire ce voyage en comptant sur mes propres forces. Je pouvais sentir la pression sur les deux apprenties. Et j’espérais qu’elle ne ressentait pas la mienne. Mon rôle était de les guider. Aux vus des questionnements de Serelia, je ne pouvais pas laisser le doute s’installer.

    - Tu n’as rien à craindre avec Maître Vos. Il peut être dur, mais c’est un excellent Jedi. Je l’ai vu à l’oeuvre plus d’une fois et j’ai connu ses padawans. Certains se sont élevés à de hauts rang dans l’ancien ordre. Je suis sur que tu es entre de bonne main. Le conseil a toujours su trouver les bons Maîtres pour les bon padawans. Notre rôle n’est pas de ressembler à nos apprentis, plus de nous compléter. Autant pour vous que pour nous et nous aider à nous émanciper, trouver nos points forts et renforcer nos faiblesses. Même si je dois bien reconnaitre que tu seras plus mis à l’épreuve avec Quinlan Vos qu’avec Kit Fisto. Bien que le passage des épreuves n’ait pas été une partie de plaisir. Il est sacrément doué un sabre à la main…

Si Hayley était une dure à cuire, Fisto n’avait pas grand chose à lui envier… Bon sang. Je ne l’avais pas effleurer ne serait ce qu’une seule fois. Mais il m’avait jugé digne et je ne le laisserai pas tomber. Les deux apprenties allaient trouver leurs cristaux et revenir de cette épreuve grandies. Et moi aussi. Heureusement, il nous restait encore deux jours et quelques avant d’arriver à destination. Suffisamment pour se reposer et que je sois prêt à les aider.

    - Feran et Aslan resteront à bord du vaisseau. C’est une épreuve que vous devrez passer seules. Je vous accompagnerai, bien sur.

    - Ca me va très bien ! Je préfère la chaleur du vaisseau aux plaines gelées d’Ilum…

    - Quoi qu’il en soit, vous devriez vous reposer pour l’instant. Nous avons deux jours de voyage. Je vous conseil de méditer et de vous entrainer. Serelia, je vais te montrer ta chambre.

J’emmenais la jeune Padawan dans ses cartiers et la laissait s’installer. Il allait falloir être un peu patient. Le lendemain, je lui faisais découvrir le reste du vaisseau comme la cale qui servait de terrain d’entrainement quand elle était inutilisée, ce qui était le cas pour notre voyage. J’y passais le plus clair de mon temps avec Ella et Serelia pour méditer ou pratiquer les enseignements de l’ordre Jedi. Ce n’était pas parce qu’elle était sans son maitre que nous devions nous relâcher. L’entrainement du sabre devait continuer ainsi que le maniement de la Force. Je me devais aussi de continuer à développer les enseignements de Quinlan et de Matarmenno. J’apprenais d’ailleurs que Serelia était également douée de psychométrie, ce qui facilitait nos entrainements. C’était un voyage assez calme et classique pour des Jedi. Jusque’à ce que finalement nous arrivions.

Le vaisseau se posa en douceur dans la toundra blanche, non loin de l’entrée du temple. C’était comme dans mes souvenirs. Calme, froid et étrangement palpitant. Je ressentais l’appelle du temple comme si j’y venais pour la première fois. Je descendais du vaisseaux, emmitouflé dans un large Pancho doublé de fourrure et posé un pied sur le sol enneigé.

    - Bienvenue sur Ilum. Aslan, Feran, nous ne serons pas long. Normalement… On reste en contact au cas où. Ella et Serelia, suivez moi. Le temple n’est pas loin.

Nous nous dirigions donc vers l’entrée, luttant contre le vent glaciale qui faisait battre nos vêtements.
#40053
Image



Dashel était très différent de maître Vos et je comprenais ce que ce dernier avait voulu dire en affirmant que l’expérience m’offrirait d’autres perspectives. D’autres points de vue, d’autres vécus et histoires qui se croisaient dans ce vaisseau. Je me contentai de l’écouter alors qu’il cherchait visiblement à me rassurer, me s’il se trompait à moitié. Je ne doutais pas une seule seconde de Maître Vos ou de ses enseignements, je doutais surtout de moi à cause de mes lacunes dans des domaines essentiels. Maître Vos s’était fait un devoir de les combler avec un zèle parfois épuisant, mais ça n’allait pas se régler en deux semaines. Si cela se réglait même un jour. Peut-être qu’une fois que j’aurai un peu d’expérience en dehors des murs protecteurs du temple je me sentirai moins à la traîne. L’avenir le dirait.

Dans l’instant, j’appréciais ce moment au cœur du vaisseau, remerciant Dashel de ses paroles bienveillantes, souriant à la remarque d’Aslan en masquant mon enthousiasme là où il préférait le confort du vaisseau. J’étais très curieuse de découvrir Ilum, la neige et les glaces qui formaient la planète et ce froid contre lequel Maître Vos m’avait prévenu et qui semblait refroidir le slicer alors que nous n’étions même pas encore arrivés à destination. Je me levai et, empoignant mon sac, suivis Dashel en faisant signe aux autres. Mes quartiers, comme il disait, consistait en une petite pièce avec le strict nécessaire. Le voyage ne durait que deux jours de toute façon, cela me convenait parfaitement. Il me laissa m’installer et je terminai par m’asseoir sur la couchette, en tailleur, examinant la boîte que Maître Vos m’avait jetée avant le départ en finissant par murmurer.

- Encore un test, maître ?

J’examinai la boîte, mais elle n’avait rien de particulier, sauf qu’elle ne s’ouvrait pas. Il n’y avait ni serrure, ni mécanisme apparent et je la tournai en l’examinant sans rien trouver, finissant par soupirer avec un certain fatalisme. Oui, un test, évidemment. S’attendait-il à ce que je résolve son casse-tête pendant le voyage ? Sans doute. Aussi pris-je un moment pour réfléchir à ce qu’il pouvait avoir concocté cette fois. La réponse vint assez facilement. Après tout, il avait dit qu’il voulait que je m’exerce seule à la psychométrie et non pas sous son œil et ses conseils. Je posai la boîte sur la couche et me détendis progressivement en relâchant les épaules et tous les muscles qui pouvaient se tendre ou se crisper. Je fis léviter la boîte et la posai dans mes paumes ouvertes et inspirai lentement. La première fois, les images avaient été de violents flashs et je n’avais rien tirer d’autre de l’expérience qu’une migraine. Cette fois, j’étais détendue, je savais peu ou prou à quoi m’attendre.

Je pris le temps de bien tenir l’objet avant de chercher à percevoir le passé lié à l’objet. Un flot d’image m’envahit soudainement. C’était flou, incohérent et difficile à percevoir correctement. La seule chose que je parvins à distinguer là-dedans, c’est maître Vos, reconnaissable avec sa crinière touffue, mais rien de plus. L’exercice me laissa essoufflée et un peu fourbue malgré le temps passé à me détendre. Je reposai la boîte dans mes affaires et m’allongeai. Je n’étais pas déçue, j’avais réussi à percevoir plus que de simples images indéchiffrables, mais je sentais que je n’allais pas réussir à ouvrir cette boîte tout de suite.
Plus tard, je suivis Dashel qui me fis faire un tour du vaisseau, histoire que je me familiarise avec les lieux. Je saluai les membres de l’équipage en les croisant et passai finalement plus de temps dans la cale qu’autre chose, à bavarder ou m’entraîner avec Ella et son maître. Même si je ne rechignai pas à m’entraîner au sabre, j’avais un peu honte de mes capacités toute relative face à Ella et j’étais plus intéressée par ce que Dashel pouvait me dire sur la psychométrie, lui aussi ayant visiblement une affinité avec ce don. Ses conseils furent précieux et je me promis de tenter de les prendre en compte en essayant de résoudre à nouveau le petit test de maître Vos.

Les deux jours filèrent si vite que je fus presque surprise lorsqu’on arriva en orbite d’Ilum. Je me retins de me précipiter dans le poste de pilotage pour observer la planète et allais plutôt m’habiller pour ce qui nous attendait. Habituée à la bure confortable, je me sentais un peu étouffée dans les habits prévus pour résister au froid. J’avais même rabattu une capuche doublée sur la tête qui me couvrait en plus le visage jusqu’au nez, le reste recouvert d’une épaisse écharpe. En voyant Dashel je me suis demandé si je n’avais un peu exagéré, mais mieux valait prévenir que guérir. Aussi, lorsque nous pûmes sortir et que Dashel, après avoir signalé que nous ne devrions pas être longs à ses compagnons, descendit la rampe, je le suivis avec une certaine excitation.

Le paysage blanc qui s’étendait devant nous suffit à me faire oublier le froid qui cinglait malgré la protection de mes vêtements. Le vaisseau s’était posé non loin de l’immense falaise de roche et de glace où était supposé se trouver le temple. Je n’eus pas beaucoup de mal à le trouver, le devant taillé à même la roche était repérable de lin et je suivis Dashel et Ella, excitée comme une enfant en découvrant l’endroit, la neige et ce temple creusé dans la roche. Marcher dans la neige qui crissait sous nos pas et face au vent glacial ne suffisait pas à assombrir mon humeur et en atteignant les abords du temple, je pris un instant pour observer l’immense stèle qui en marquai l’entrée, traçant du doigts les gravures anciennes qui la décorait. Le temps n’était hélas pas très clément et nous n’avions pas que cela à faire, sinon j’aurais volontiers étudié les inscriptions et gravures qui devaient renfermer histoires et informations inscrites lors de la création du temple. Je m’en écartai avec regret pour pénétrer à l’intérieur du temple et ne pus retenir mon étonnement.

De chaque bord de la pièce ronde taillée dans la roche, deux grandes statues de Jedi armés de sabre laser nous surplombaient. Des obélisques gravés se concentraient au milieu de la pièce, en deux formations distinctes et leur utilité ne me sauta pas aux yeux, m'intriguant d'autant plus. Le froid n’était plus aussi glaçant à l’intérieur, mais mon souffle restait un nuage de vapeur et je n'étais pas prête de quitter les vêtements que j'avais enfilé par dessus ma bure. L’endroit était silencieux et je n’osais pas tout de suite briser ce silence, marchant doucement en observant le plafond d’où la glace s’était formée via de l’eau coulant doucement le long des parois, formant comme un mur gelé au fond de la pièce. L’envie d’explorer les lieux était intense, mais nous n’étions pas là pour ça, pas vraiment. Restait à savoir ce qu'il convenait de faire, maintenant que nous étions finalement sur place.

- Et maintenant ?

Je me tournai vers Dashel et Ella après avoir baissé l’écharpe qui couvrait le bas de mon visage.

- On doit faire quelque chose de particulier ? Ou il suffit simplement de marcher dans le temple ?

L’idée ne me déplaisait pas, mais il valait mieux ne pas rester ici pendant des jours, je ne savais pas si nous étions préparés pour une attente de ce genre. Et ceux dans le vaisseau non plus. J’avais hâte, malgré tout, de voir ce que le temple pouvait renfermer.

Modifié en dernier par Serelia O'Minara le mer. 8 déc. 2021 12:33, modifié 1 fois.
#40056
Image


Nous avions fait la traversé de la plaine blanche en silence. Le froid et le sifflement du vent nous décourageant d’engager la conversation. Ainsi nous avancions sans un mot vers le temple d’Ilum. Nous pouvions voir sa façade au loin, encastrée dans la montagne de glace. Ses parois rocheuses se détachaient facilement du décor monochrome de la planète. Même si la neige et les plaques de glaces avaient tendance à le recouvrir, il pointait vers le ciel comme un phare pour les bateaux de Mon Cal. Heureusement pour nous, son entrée n’était pas obstruée par l’environnement. Lors de ma première venue sur la planète, nous avions dû dégager le passage pour entrer dans le temple. Mais aujourd’hui, l’ouverture laissait le passage ouvert à de nouveaux visiteurs.

Nous entrions donc pour nous réfugier du vent glaciale et découvrir le spectacle que proposait un tel lieu. Je retirai ma capuche, laissant les flocons à moitié fondues tomber le long de mon pancho. Ella m’avait imité tandis que Serelia s’avançait dans le temple dont la chaleur toujours basse était néanmoins plus soutenable. J’essayais de me souvenir de ma première visite. Le temple ne semblait pas avoir beaucoup changé. Il ressemblait à ce que j’avais pu voir en voyageant dans d’autre temple des Jedi. De hauts murs recouverts de fresque narrant notre histoire, des statuts de nos ancêtres et des formes étranges rappelant nos holocrons. Je voyais l’excitation et l’intimidation dans les yeux des padawans. Je les comprenais. J’adorais particulièrement explorer ce genre d’endroit.

    - Maintenant ? Il faut entrer dans le temple et se rendre dans les cavernes. C’est là que vous trouverez vos cristaux.

    - Les caves ? Mais il n’y a pas de chemin…

    - Les temples des Jedi sont souvent inaccessibles à ceux qui ne maitrisent pas la Force. N’oubliez pas que vous n’êtes jamais seules. A partir de maintenant, votre cristal va vous mettre à l’épreuve. Restez concentrées, suivez votre instinct et ne faites qu’un avec la Force.

J’essayais de me souvenir des paroles des maîtres quand j’étais venu sur Ilum pour y trouver mon premier cristal. Quels conseils m’avaient ils donnés ? Comment nous avaient ils guidé ? Je devais reprendre le flambeau et aider une nouvelle génération. Un génération qui devrait être meilleur que ce que nous avions été. Je me dirigeais vers l’entrée cachée du temple en parcourant mes souvenirs lointain. Je posai ma main sur la glace recouvrant le passage et fermai les yeux, plongeant mon esprit dans la Force et faisant appelle aux enseignements de Maître Vos. Le temple rayonnait de puissance tout autour de moi. Contrairement à mes entrainements, le monde qui m’entourait était fait de lumière, bien loin de l’obscurité dans laquelle j’avais l’habitude de rechercher un point d’ancrage. Et pourtant, je pouvais voir ce que je recherchais. Les souvenirs du temple, l’histoire que cette salle avait à me confier. Dans un flux de souvenirs irréguliers et mélangés, je pouvais presque apercevoir Maître Yoda, assis sur un rocher, invitant les jeunes apprentis à découvrir les secrets du temple. Sa sagesse infinie continuait de me guider aujourd’hui encore. Je rouvrais les yeux, me tournant vers les Padawans.

    - Être un Jedi vient avec de grandes responsabilités. Les Jedi doivent protéger la vie, la civilisation… La Force nous aide dans notre mission. C’est une alliée puissante. Et le sabre laser est un outil. Vous devrez apprendre à construire le votre. Et pour le construire, il vous faudra un cristal. C’est le coeur du sabre laser. Il vous aidera à concentrer votre pouvoir.

Cette fois, je levais la tête vers le cristal suspendue à plusieurs mètre au dessus de nous. Un court instant, le doute me traversa. Etais je prêt ? La responsabilité qui m’incombait était grande. Mais je ne pouvais pas renoncer à mes engagements. Moi aussi j’avais des devoirs envers ces apprenties. Je chassais toute hésitation de mes pensées, levant une main vers le cristal. A travers la Force, je pouvais sentir ses tentacules invisibles se hisser en enlacer la structure métallique. Au rythme de ma main, suivant son mouvement, le cristal pivota lentement. Je pouvais presque sentir le givre se briser sous les mécaniques qui s’activaient après tant d’année laissée à l’abandon. Répondant au système des rouages en actions, une trappe se révéla au point le plus élevé de la salle. Les rayons du soleil filtrèrent à l’intérieur, se répercutant sur le cristal d’un bleu puissant. Comme une loupe, il dirigea les rayons sur le mur de glace qui nous faisait obstacle, amplifiant sa puissance. Le soleil fit fondre la glace lentement, jusqu’à ce que finalement le chemin soit dévoilé.

    - C’est à l’intérieur que vous trouverez votre cristal. Et c’est un voyage que vous devrez faire sans moi. Ayez confiance en vous. Je sais que vous y parviendrez.

    - Comment trouverons nous notre cristal.

    - Je n’ai pas cette réponse. C’est votre cristal qui vous choisira si vous en êtes digne. Ce que je peux vous dire, c’est que vous le saurez quand vous le verrez. Je vous attendrai ici.

Je laissais donc les deux Padawan accomplir leur épreuve seule. Je ne pouvais pas les accompagner plus loin. Je reculais, m’assaillant sur un rocher, les laissant disparaître dans le noir des cavernes du temple.
#40070
Image


Imaginer cet endroit était une chose que j’avais souvent fait à force de lecture, mais le voir finalement, admirer les gravures narrant les récits anciens de l’Ordre, sentir le froid, mais aussi la connexion profonde de ce lieu avec la Force et ce sentiment de calme mélangée à l’excitation. Tout cela n’avait rien à voir avec ce que j’imaginais. C’était tout autre chose d’y être finalement arrivée. Au centre de l’immense pièce, j’observai avec attention chaque détail pour les graver dans ma mémoire. Je fus finalement tiré de mon état d’hébétement en entendant la voix et les conseils de Dashel.

Encore une épreuve. Une épreuve pour se lier à un cristal qui nous aura choisi pour forger notre propre sabre. J’étais à la fois appréhensive et excitée, me demandant ce que serait cette épreuve et ce que serait ce cristal pour lequel nous avions fait tout ce chemin jusqu’ici. Je suivis Dashel qui approchait du mur de glace et l’observai, attentive à chacun de ses gestes, chacune de ses paroles. Le devoir, la responsabilité, tout cela semblait encore plus réel en étant dans un tel endroit, aussi ancien et lié à la Force. J’inspirai doucement, profondément avant d’acquiescer. Outil ou non, un sabre était indispensable pour un Jedi et le cristal était la chose la plus importante pour en construire un.

je levai la tête en même temps qu’Ella et lui et observai les rouages du temple se mettre en branle sous l’impulsion de Dashel. Malgré les décennies, le temple œuvrait toujours pour permettre aux nouveaux membres de l’Ordre de trouver leur cristal. L’immense cristal suspendu au plafond bougea et le soleil, pénétrant par une trappe au sommet du temple, se focalisa sur le mur de glace qui, lentement, se mit à fondre, dévoilant peu à peu un chemin protégé par le mur de glace. Le moment était venu et la même question qu’Ella traversa mon esprit. Bien sûr, la réponse de son maître ne m’étonna pas vraiment et me fit sourire. C’était à nous de trouver notre cristal, le moyen viendrait naturellement si nous en étions jugées dignes.

Dashel ne nous suivant pas, Ella et moi avançâmes vers l’entrée nouvellement crée. J’étais étonnamment sereine alors que beaucoup de choses se jouaient ici. Peut-être que la connexion du temple avec la Force avait cet effet, mais je pénétrai dans le couloir avec calme et presque détachement. J’observai encore les gravures qui parsemaient les murs avant que nous n’arrivions à un grand escalier en colimaçon. Il montait et descendait, mais un passage, juste en face, nous parut bien plus naturel. Suivant les conseils de Dashel, nous prîmes ce passage-ci, suivant le long couloir qui s’ensuivit avant qu’il ne s’ouvre sur ce que le temple cachait de plus précieux : les cavernes.

Il y avait plusieurs chemins possibles, plongeant dans l’inconnu et l’obscurité. Spontanément, je pris tout droit, observant les formations des glaces et de cristaux tout en avançant, effleurant du bout de mes doigts emmitouflés les pierres qui se trouvaient ici. Le froid était un peu plus vif qu’à l’intérieur de la grande pièce, mais ça n’avait plus vraiment d’importance. Il faisait extrêmement sombre et j’hésitai finalement à m’enfoncer à ce point dans le noir complet. Je me tournai pour me rendre compte qu’Ella n’était pas derrière moi. Paniquée, je me ruai en arrière, me demandant s’il lui était arrivé quelque chose. J’eus beau l’appeler, je ne la trouvais pas. Je ne parvenais même pas à retrouver l’embranchement qui nous avait permis d’accéder aux caves de cristal.

Je tentai de l’appeler, mais seule ma voix résonnant contre les parois des grottes me répondit en retour. Je me sentis soudainement oppressée par le silence et l’obscurité et déglutis en cherchant à avancer au hasard dans les couloirs qui, quelques instants plus tôt, me semblait bien moins angoissants. Un écho lointain me fit dresser l’oreille et regarder autour de moi sans rien apercevoir. Je m’arrêtai un instant et inspirai lentement. Je ne devais pas paniquer, tout ça faisait partie e l’épreuve. J’espérai… Je secouai la tête pour m’ôter les doutes de ma tête. On n’enverrait pas des padawans dans un endroit dont ils ne revenaient pas.

- La Force est ton alliée… fies-toi à la Force…

J’inspirai lentement, expirai et repris mon chemin au cœur des grottes obscures. Je n’étais pas beaucoup plus sereine, mais je contrôlai mon anxiété et avançai sans me laisser submerger. Je devais faire confiance à Ella, elle s’en sortirait, son maître ne l’aurait pas envoyé ici si elle n’était pas prête. Maître Vos avait la même confiance en moi que Dashel avait en Ella, je n’avais rien à craindre. Je continuai d’inspirer lentement tout en avançant, cherchant à faire el vide, me détacher de l’anxiété qui pouvait me nouer le ventre et du doute qui me ferait hésiter. Une fois de plus, un écho lointain me parvint et je me retrouvai face à une intersection. Je pris à gauche sans prendre le temps de vraiment y réfléchir, certaine que le son venait de là.

Après quelques mètres, le couloir s’élargit, devenant une cavité bien plus haute et large, le plafond recouvert de stalactites culminant à vue de nez à une dizaine de mètres alors que le sol inégale et parsemé de stalagmite couvrait la vaste cavité. L’endroit était vaste et vide, mais un éclat attira mon attention. Quelque chose brillait dans l’obscurité. Je m’approchai, levant la tête pour observer. Là, au bout d’une stalactite, quelque chose m’attirait irrémédiablement. Le cristal ? Je n’en étais pas certaine, je devais approcher, mais le sol grimpait soudainement en une succession de hautes marches de glace instables où des stalagmites pontaient fièrement vers le plafond.

- Tu peux le faire…. Cesse de douter…

J’inspirai de nouveau, fis le vide et bondis, poussée par la Force, pour atterrir sur une des marches en hauteur et immédiatement sauter à nouveau en sentant la glace se craqueler sous moi. J’atterrissais sur la deuxième en glissant, reprenant mon équilibre de justesse pour sauter à nouveau sur un sol plus stable. Je levai la tête et vis, à portée de main, le cristal qui émettait cet éclat. Scellé dans la glace, il semblait luire. Je me hissai sur la pointe des pieds, ma main cherchant à atteindre le cristal. Etonnée, je le vis se détacher de son support et tomber dans ma paume ouverte. Je refermai aussitôt la main autour, le gardant précieusement. Je soupirai et, ramenant la main contre ma poitrine, l’ouvrit, examinant le cristal en souriant sans m’en empêcher. J’avais réussi.

Mon soulagement fut de courte durée lorsque le sol sous moi se mit à craquer. Je me hâtai de bouger, descendant la surélévation en veillant à ne pas tomber. Ce ne fut qu’une fois au sol que j’ouvris de nouveau la min. La couleur du cristal me surpris réellement à cet instant et je ne savais trop quoi en penser, mais j’étais bien trop heureuse d’avoir réussi à l’obtenir que ça ne me perturba que le temps d’une seconde. Je me hâtais donc de sortir de la salle, retournant vers la salle où Dashel attendait. Retrouver mon chemin, contrairement à l’aller où j’errais au hasard, ne me sembla même pas difficile. Est-ce qu’errer dans l’obscurité faisait partie e l’épreuve ? Sans doute. Difficile de savoir ce qui faisait partie ou non de l’épreuve. Peut-être qu’une fois au chaud et avec un peu de temps je saurai démêler tout cela. Pour l’heure, je remontai des grottes pour finalement retrouver le couloir menant à l’escalier.

Je vis alors le mur de glace qui avait commencé à reboucher l’entrée. Je me hâtai davantage et entrai dans la pièce en me retournant, voyant qu’un certain temps avait dû passer vu la façon dont le mur avait repris en partie. Je soufflai et me tournai vers le centre de la pièce. Dashel était toujours là et Ella était avec lui, déjà revenue. Je me demandais si j’avais vraiment traîné, puis décidais que cela n’avait aucune importance. Je trottinais vers eux en souriant.

- Ella, tu as réussi ? Je t’avais perdu de vue, je m’inquiétais !

Une fois à leur hauteur, je soufflai. L’épreuve était finie et j’avais mon cristal. Je ne m’attendais pas à cela, mais j’en étais fière malgré tout. Sans réussir à me départir de mon sourire, je montrais le cristal à Ella et Dashel, sa couleur orange dénotant entre mes doigts recouverts d’un tissu blanc.

- Je ne m’attendais pas à ça, ça m’a surpris…

Je relevai la tête vers Dashel et l’inclinai finalement.

- Merci encore de m’avoir laissée venir. Vos conseils ont été très utiles.
[Pzob] Cochon qui s'en dédit

On s’attendait à ce que la situation soit diffic[…]

opération Tisiphone

Si Hitler avait envahi l'enfer, je me […]

HK-50 assit sur un trône de métal dans une des sa[…]

Haya Fuu " Donnant donnant " Dans un […]

L'Histoire se Répète.

Le vaisseau continua sa route, tandis que la lune […]

Toujours dans le passé. Quelques heures plus […]

Dans la gueule du loup (Varok-HK)

" Une invitation pour le moins étrange... &[…]

Garder les mains propres [PV Jessa]

3/3 Le point de vue d'une zeltronne Ménoï […]