L'Astre Tyran

StarWars Online Roleplay Cliquez ici pour voir l'intro...

Image

Bastion est la capitale-forteresse des Vestiges de l’Empire. Planète difficile d’accès et à la localisation secrète, elle abrite les sièges du pouvoir impérial et sa bureaucratie considérable. Ce lieu hautement surveillé et doté de lourdes défenses concentre les meilleurs éléments de l’Ordre Nouveau.
Gouvernement : Empire
Avatar de l’utilisateur
By Arthas Menias
#18154
<< Pour prendre des décisions, une assemblée doit avoir un nombre impair, et trois, c'est déjà de trop. >>


Une séance au Conseil venait de se terminer, et c'était, pour ainsi dire... à peu près comme j'aurais pu le prévoir. De l'ancien Empire, je n'avais jamais assisté qu'à un Conseil portes closes, faisant les cent pas devant deux gardes royaux tandis que mon défunt oncle, Arkhaus Thraka, parlait de redressement économique dans son secteur aujourd'hui éparpillé entre trois gouvernements. Les restes du Sur-Secteur Hydien étaient allés à Thoryn, Thrawn et Kiez, et les planètes au Terminus de ce Sur-Secteur qui couvrait également une grande partie de la Voie Hydienne étaient passées aux rebelles.

Et de savoir que maintenant j'y siégeais... Non, quelque chose ne tournait pas rond. Comme un piston invisible et sans nom à mettre dessus...

Mais s'il y avait des êtres qui eux en semblaient ravis, c'étaient ma petite famille et Madhi. Un logement de fonction - et plutôt luxueux - sur une planète secrète et lourdement fortifiée, une voiture - avec chauffeur, s'il vous plaît ! - et elle semblait s'en satisfaire pleinement. C'est vrai que payer un très petit loyer pour un appartement de 400m² - et encore, avec le salaire qui va avec, ce n'est pas quelque chose que j'aurais eu du mal à supporter - c'était un plan plutôt intéressant. Les marmots pouvaient faire des courses dans les couloirs sans même qu'on les entende, et le salon pouvait servir de salle de réception pour plusieurs dizaines de convives.

Maintenant cela faisait quelques temps que j'alternais entre travail et sommeil, mais quelque chose allait bientôt changer...

[table align="left" border="0"]Image[font=Lucida Fax]Tu as reçu du courrier chéri, il est arrivé il y a peu.[/font]Image [/table]

Un air dubitatif plus tard, j'ouvrais le message frappé du sceau du Triumvirat. Un message sobre mais bien explicite. Une invitation de la Consule Isard dans un hôtel apparemment huppé en plein centre-ville. Sûrement un genre de réception spéciale en honneur au Nouveau Conseil.

Comme il est de coutume, je jetais le message dans un endroit où il serait détruit sans laisser de trace - la cheminée présentement - et posait mes coudes sur la rambarde surplombant le salon.

[table align="left" border="0"]Image[font=Lucida Fax]La politique... on pense que c'est des élections, des campagnes d'affichage, des campagnes militaires, des accords commerciaux et des mesures prises pour la population... alors qu'en réalité, c'est cela... des invitations, des sourires aussi faux que fades, des coups cachés sans qu'on puisse en deviner la vraie nature... c'est un jeu pervers et sadique que seuls les meilleurs initiés peuvent pratiquer. Dommage que je n'en sois pas un... mais refuser une invitation de quelqu'un dont c'est le métier d'être sadique et faux, c'est signer son arrêt de mort.

Que devrais-je faire ? Refuser ? Non, si j'accepte au moins, je peux y trouver une occasion d'aborder ce monde avec justesse, et au pire... juste m'amuser. Carnage, et alors seront lâchés les chiens de guerre.
[/font]Image [/table]

Mais maintenant s'imposait une nécessité existentielle... comment s'habiller ?




De ce que j'en avais compris, les compagnons proches étaient également conviés, dès lors que les personnes étaient de confiance, et respectant les standards d'habillement. Heureusement, maintenant j'avais les moyens : c'était un ensemble complet, veste et pantalon de smoking, chemise unie et pas de noeud pap ou de cravate. Et sous cet attirail, deux chaussures en cuir de rancor lustrées. Je me sens tarte avec ça... Quand j'avais voulu enfiler un bête gilet en ultrachrome, des coudières et genouillères en duracier ou à la rigueur un gilet pare-balle, Sarah avait suffisamment insisté - en me tordant les parties jusqu'à ce que je cède - pour que j'y aille en simple tenue mondaine. Rasé de près et coiffé comme un as de pique, je tenais à mes bras de chaque côté une ravissante femme, l'une étant ma compagne depuis 10 ans, et l'autre ma coéquipière depuis presque autant. Je me demandais quel effet ferait une Devaronienne à ce genre de soirée... mais un porte-flingue discret en qui j'avais une totale confiance ne serait pas de trop.

Sarah avait opté pour une robe échancrée noire avec des bords pailletés et une ligne de stylisme laissant voir son nombril, Madhi une simple robe blanche fort moulante, plus pratique pour bouger rapidement. Ses cheveux blonds attachés en queue de cheval, ma femme tendit elle-même l'invitation jointe au message - que j'avais faillit brûler comme un imbécile - et nous pûmes entrer... la sécurité était à son comble, et de ce que je voyais de mes yeux avertis, rien n'était dans des zones hors-champ de caméra, les vitres étaient bien placées et les couloirs parfaitement sécurisés.

[table align="left" border="0"]Image[font=Lucida Fax]Il y a un avantage à être l'ancienne chef d'un service des renseignements d'état... ayant été agente dans sa jeunesse, Isard sait comment contourner des sécurités, il lui suffit d'inventer un système qui l'empêche elle-même de s'infiltrer, et le tour est joué. Ce qui crée le plombier, ce n'est pas l'outil, c'est la fuite d'eau.[/font]Image [/table]

Il semblerait que nous soyons les premiers invités sur place... tant mieux, j'aurais sans doute l'occasion de discuter en privé avec certains d'entre eux. En pénétrant dans le salon, une drôle de sensation m'envahit, comme une bouffée d'air frais après un voyage dans le désert... Et je ne suis apparemment pas le seul, les deux créatures... euh, femmes qui me secondent semblent aussi atteintes de cette curieuse sensation.

[table align="left" border="0"]Image[font=Lucida Fax]Je ne sais pas vous, mais...[/font]
[font=Lucida Fax]Oui, moi aussi je...[/font]
[font=Lucida Fax]Je me sens...[/font]
[font=Lucida Fax]... bieeeeeeeen...[/font]
[font=Lucida Fax]... oh ouiii...[/font]Image [/table]

Et d'un coup, j'ai eu envie de retirer ma veste et de l'accrocher au premier porte-manteau qui passait par là, avant de contenir les deux gourmandes qui ne demandaient qu'à s'enfiler de bons gâteaux et de crème chantilly. Au moins attendre d'être un peu plus avant de commencer les festivités. En tout cas, Madhi n'aurait rien à craindre concernant l'alcool : un Devaronien, ça possède deux foies.
Avatar de l’utilisateur
By Thoryn
#18163
Lorsque la Grande Moff reçut son invitation , elle fut relativement surprise . Le Triumvirat venait d'être reformé , et les négociations avec la Nouvelle République étaient toujours en cours . Deçà delà l'Empire avait toujours des petits problèmes à régler , et cela peu importe la situation . Le fait était que tout le monde avait largement de quoi s'occuper ces derniers temps , organiser une réception destinée au gratin de l'Empire , surtout sur Bastion , c'était quelque peu saugrenu . Une fois une trêve officiellement signée avec la Nouvelle République , cela aurait été plus logique ...
De plus , l'invitation elle même était quelque peu étrange . Il n'y avait pas vraiment d'expéditeur , tout au plus la suggestion que la dite invitation était issue d'une personne de haut-rang . Et de haut-rang , on entendait par là " de suffisamment haut-rang que pour avoir accès à sa boîte privée . Il s'agissait donc au minimum d'un Conseiller , et pas d'un des nouveaux venus , au " pire " de l'un de ses nouveaux collègues . L'un d'entre eux était il devenu extatique au point de célébrer son accession au Triumvirat en grandes pompes ?

Thoryn contacta quelques connaissances au sein de l'Empire , et très vite il en ressortit que seul " l'élite " avait été conviée à cette soirée . Les Consuls , tout le Conseil , quelques influents personnages au sein de la Diète ainsi qu'une paire de hauts gradés de la Marine et de l'Armée . Une bonne partie des gens qui avaient reçu cette invitation étaient également intrigués , mais quasi tous avaient consentis à y aller .

L'Amirale soupira longuement et envoyé une réponse positive à son tour . De toute manière elle était déjà sur Bastion , ce n'est pas comme si elle avait la moitié de la Galaxie à traverser . Et fort heureusement , elle venait de se racheter quelques tenues de soirée , sa dernière robe n'avait en effet pas survécu à un attentat orchestré contre sa personne dans les rues mêmes de la Capitale de Centares .

Un taxi-speeder fut spécialement apprêté sur sa demande , lui laissant le temps de clore ses activités et de se préparer , à elle et au Maréchal . Il était tout naturel qu'ils y aillent ensemble . Et puis , cela n'intriguait plus grand monde à présent .

Les deux Impériaux arrivèrent au lieu de rendez-vous quelques dix minutes après leur départ du Palais Triumviral . Au pied de l'hôtel et à la réception on pouvait déjà apercevoir quantité d'invités discuter par petits groupes , chacun un verre à la main , ou une courtisane . Au moins ceux qui avaient organisé cette soirée n'avaient pas lésiné sur la sécurité , des gardes veillaient au grain tout autour du bâtiment , et probablement à l'intérieur aussi . A leur arrivée , un réceptionniste se précipita devant eux , tout sourire , afin de les inviter à prendre un ascenseur qui menait aux étages supérieurs , là ou se déroulait réellement la fête .

Lorsque les portes vitrées du turbolift s'ouvrirent , deux grands salons se profilèrent devant eux , baignés dans de chaleureuses lumières rosées et violettes , parsemés de quelques décorations holographiques , ou des serveurs en costards blancs s'afféraient à servir et resservir divers cocktails aux invités qui semblaient particulièrement heureux d'être là . Veers fit un pas en avant , droit dans son uniforme d'apparat , tendant son bras à Thoryn qui avait revêtu une longue et suave robe blanche qui ne manquait pas de mettre en valeur toutes les courbes bleutées de son corps . Elle en avait également profité pour porter un nouveau parfum , lequel dégageait une puissante aura aux notes ambrées , à la fois mystérieuse , féminine et sensuelle .

Le couple effectue un petit tour à travers la salle , ne manquant pas de prendre un verre d'un agréable et subtil mélange d'alcool et d'attirer quelques regards sur eux , avant de s'installer non loin d'une petite fontaine ajoutait une touche de fraîcheur à la scène tout en produisant un bruit relaxant . Ils n'avaient pas remarqué d'invités de marque durant leur tour , si ce n'était Isard dans un coin du salon . Avait-elle également été invitée , ou était-elle à l'origine de la soirée ? Thoryn avait quelque peu du mal à s'imaginer que la Directrice des Renseignements Impériaux appréciait ce genre de réception d'ordinaire . En tout cas , elle en avait également profité pour se mettre en valeur .

Pour le moment , le Maréchal et l'Amirale semblaient tout deux très bien là ou ils se trouvaient , assis dans fauteuil conçu pour accueillir à peine deux personnes , les jambes entrelacées , chacun leur verre à la main , observant tranquillement le reste des invités .
Avatar de l’utilisateur
By Thoryn
#18192
D'avantage d'invités semblaient arriver au fur et à mesure que le temps passait . Temps qui semblait d'ailleurs s'écouler à un drôle de rythme . Une majorité de ce qui semblait être une belle collection de politiciens et aristocrates pompeux , parés de leurs plus belles et de leurs plus coûteuses tenues . L'Amirale soupira brièvement , avec un léger sourire en coin . Ces derniers temps elle avait eut la chance de pouvoir s'épargner ce genre de soirées en étant constamment en mouvement à bord du Harbinger . Elle en avait presque oublié à quel point la grande majorité de parvenus Impériaux pouvait être grotesque , surtout lorsqu'il s'agissait de se montrer en publique . C'est pourquoi Thoryn préférait encore faire une descente dans un club fréquenté par des militaires en perm' . La vue était différente , l'ambiance également , et au moins cela galvanisait les troupes de pouvoir trinquer avec leurs supérieurs sans devoir respecter cent cinquante règles de protocole .

Une petite demie heure plus tard , voilà qu'un autre Conseiller fait son apparition , le Capitaine Arthas . L'un des quelques nouveaux membres du Conseil nommés à la volée lors de la refonte du gouvernement . Au moins la Grande Moff avait-elle eut l'occasion de le rencontrer avant sa nomination , lorsque ce dernier s'était présenté au Palais de Centares afin d'y être engagé pour gérer la sécurité . C'était d'autant plus surprenant de le voir là , accompagné de sa femme , et également d'une jeune dévaronienne , laquelle était une collègue de longue date , si l'Amirale se rappelait bien le dossier du commando quinquagénaire . Les deux Impériaux relevèrent légèrement la tête afin de l'observer quelques instants , puis détournèrent le regard .

Thoryn remarqua au même moment que les pupilles du Maréchal étaient fort dilatées . L'ambiance générale était plutôt sombre , bien que baignée de nombreuses lumières , mais pas assez pour que ses iris ne soient plus que deux fins anneaux d'un vert émeraude profond , encerclant ses pupilles d'un noir de jais . Il y avait vraiment quelque chose d'étrange dans l'atmosphère , ou alors était-ce dans les boissons ? Le pire étant que l'Amirale ne semblait pas ressentir un quelconque malaise vis-à-vis de ces phénomènes étranges .

Peu de temps après , voilà qu'Isard s'approche des deux Impériaux , toujours assis confortablement dans l'un des petits sièges du salon , les jambes sensuellement entrelacées . Lorsque la Présidente des Renseignements Impériaux arrive à leur hauteur , ils sont néanmoins obligés de se lever . La Chiss se lève la première , subitement prise d'une sensation de légèreté qui ne s'était pas manifestée jusque là , tandis que Veers lui emboîte le pas , se redressant lentement jusqu'à dépasser Isard d'une bonne tête et demie . Elle les salue tout deux rapidement , mais avant que l'un ou l'autre ait eut le temps d'objecter , voilà que Cœur de Glace agrippe l'un des bras du Maréchal et s'éloigne de l'Amirale en l’entraînant à sa suite , laquelle ne manque pas de sourciller à la vue de la scène qui se déroule sous ses yeux , et à la manière dont Isard pose ses yeux vairons vicieux sur son compagnon .


[font=comic sans ms]Présidente Isard , au vues du cerclé étendu de vos connaissances et de vos relations , cela m'étonne que vous n'ayez jamais croisé personne qui puisse vous raconter comment la bataille s'est réellement déroulée , et non comment l'Imperial HoloVision glorifié notre victoire ... Quelle partie de la bataille attise le plus votre curiosité ?[/font]

Quoi qu'était la chose qui flottait dans l'air ou dans les verres , le Maréchal était déjà " atteint " , plus que sa compagne Chiss . Cette dernière ayant un système immunitaire plus performant que celui des humains , cela retardait légèrement les effets des épices . Aussi Veers était-il conscient que quelque chose ne tournait pas rond , mais pour une raison qu'il ignorait , il était incapable de sortir de cet état " d'ébriété " ou de rester concentré plus de trente secondes . En revanche , cela ne l'empêchait pas encore de se méfier d'Ysanne . Après tout sa réputation la précédait dans bien des domaines , et elle n'avait pas pour habitude d'aborder les gens sans arrière pensée ...

De son côté , Thoryn observait toujours d'un oeil mauvais la nouvelle Consule qui restait pendue au bras du Maréchal et ne semblait pas vouloir en décrocher . Cela donnait un bel aperçu de ce que serait le Triumvirat d'ici quelques mois ... Mais très vite l'attention de la jeune femme fut reportée ailleurs , lorsque quelqu'un dans l'assemblée l'appela par son nom . Une voix qu'elle aurait eut dur à oublier .


[font=comic sans ms]Hakis ... Isard n'a vraiment laissé personne sur le côté ...[/font]

Ce qui frappa également l'Amirale fut " l'aisance " avec laquelle le jeune Amiral parlait . Lui qui était tant à cheval sur le règlement et la conduite militaire ... Depuis leur dernière rencontre , la Grande Moff n'avait peut être pas monté en grade , mais elle était devenue Consule , et avait pendant plusieurs mois dirigé l'Empire seule . Mais Thoryn ne se souciait que moyennement des grades et du protocole , contrairement à d'autres .

[font=comic sans ms]Je vois que tu as enfin mis le pieds sur Bastion également ...Qu'est ce qui t'y amènes ?[/font]
Avatar de l’utilisateur
By Arthas Menias
#18218
Quelque chose ne tournait pas rond du tout... D'abord le regard froid des deux Consuls venus après nous, et, il fallait s'en douter, qui ne daignèrent pas venir nous saluer. Au moins pensais-je qu'ils sauveraient la face en venant nous saluer, au moins d'un hochement de tête, et peut-être faire le traditionnel "Je ne crois pas connaître cette dame"...

Quand Isard vient, quelque chose au cerveau fit *tilt*, sentiment renforcé par l'arrivée impromptue de deux courtisanes, juste après un monologue lancé par la nouvelle Consule qui ne me laissa aucun loisir de répondre. Un jeu malsain auquel je ne pouvais que me faire pigeonner se tissait sous mes pieds, aussi la seule issue qui me permettrait de garder la tête sur les épaules c'était... la fuite.

[table align="left" border="0"]Image[font=Lucida Fax]Sarah, Madhi, on s'en va. Nous n'avons rien à faire ici.[/font]Image [/table]

Il semblait évident que nous n'étions que des indésirables ici... à quoi s'embêter à perdre du temps là où, de toute façon, on n'avait été invités que pour servir de faire-valoir. Nous rentrâmes chez nous et nous passâmes le reste de la nuit à la maison.

Fin du RP pour moi
Avatar de l’utilisateur
By Thoryn
#18418
L'honneur sur le champ de bataille était à vrai dire quelque peu secondaire . L'essentiel était la victoire , et la défaite de l'ennemi . Une fois cet objectif accompli , alors on pouvait se permettre respecter les codes de la Guerre et d'épargner un ennemi qui jetait les armes et se rendait . Certains Commandants Impériaux étaient réputés n'avoir aucun honneur , ce qui n'avait pas aidé l'Empire à se forger une bonne réputation . La Maréchal ne faisait pas partie de ceux là , mais cela ne l'empêchait pas d'être impitoyable sur le champ de bataille , et d'user de tout ce qui était mit à sa disposition pour l'emporter , quitte à exterminer l'ennemi jusqu'au dernier si ils refusaient de se rendre , comme avaient pu en témoigner les Rebelles de Ghorman qui avaient prit les armes contre l'Empire après que feu le Gouverneur Tarkin eut posé son Destroyer sur une foule de manifestants .

Vraiment ?
J'aurai cru qu'avec votre position , aux Renseignements d'autant plus , vous aviez accès à tout ou presque . Surtout aux rapports de batailles .

Disons que , malgré la créativité des Rebelles quant à l'utilisation de leurs snowspeeder , la résistance qu'ils ont opposé à été vite balayée , et une fois leur bouclier détruit , c'est le Seigneur Vader qui à " prit la relève " et lancé l'assaut final sur la base Echo avec ses hommes .
Je craint fort ne pas pouvoir vous donnez d'avantage de détails sur cette partie de la bataille malheureusement , car après avoir détruit leur générateur de bouclier , l'un de ces kamikazes de Rebelle s'est écrasé droit dans le cockpit de mon quadripode .


Les invités commençaient en effet à devenir très " décontractés " . Aussi bien les courtisanes que les autres aristocrates de la soirée , qui entraient de plus en plus dans leur jeu avec un grand sourire . Il ne manquait plus que le filet de bave au coin des lèvres ... Mais Ysanne proposa à Veers de s'éloigner un peu du gros de la foule pour continuer leur discussion au calme , qui , dogué à son insu , accepta son offre .




En d'autres temps , Thoryn aurait peut être accueillit l'Amiral Hakis de manière un peu moins froide , mais ils ne s'étaient pas exactement quittés en de bon termes sur Yaga Minor . Le bref épisode sur Centares s'était étonnamment bien déroulé compte tenu des circonstances ... et si l'on oubliait le fait que son bureau s'était momentanément transformé en ring de boxe .

La Chiss n'était pas particulièrement tendue , et n’éprouvait pas de grandes difficultés à garder son calme , surtout avec les épices qui flottaient dans l'air .

Je ne vais pas prétendre la connaître , nous ne sommes collègues que depuis peu . Et puis je doute fort que quiconque puisse prétendre connaître Isard ...

Et qui le pouvait ? Après tout , si l'on en croyait les rumeurs , même son paternel le défunt Armand Isard ne devait pas la connaître si bien que ça . Sa fidélité à l'Empire passait avant tout par ce qu'elle pouvait en retirer ... Pouvoir , domination , contrôle ...

Agent de liaison , rien que ça ? Eh bien , je suppose que je n'ai pas besoin de te dire de te méfier de cette femme , sa réputation parle pour elle .

Thoryn remarqua vite que les quelques regards qu'elle jetait en direction du Maréchal et d'Isard semblaient crisper l'Amiral plus que d'habitude . Rien de bien étonnant jusque là , il n'avait jamais apprécié le fait que la Grande Moff ait plus d'yeux pour Veers que pour lui . Quel drôle d'humano-centriste ... Aussi elle se retourna entièrement vers Hakis et cessa de regarder par dessus son épaule . Après tout cela faisait partie de l'étiquette de base de regarder son interlocuteur . Elle leva également les deux mains , montrant le dos de ses mains à l'Amiral , celles-ci étant exemptes d'anneaux de toute sorte .

Nous sommes " ensembles " en effet , mais nous ne formons pas un couple , si c'est ça qui te fait peur . Et puis , par les temps qui courent , quelqu'un qui occupe une position comme la mienne à besoin de gens sur qui compter , le genre qui n'essayera pas de me poignarder dans le dos pendant mon sommeil .

Ça , c'était plutôt le genre d'Isard .
Avatar de l’utilisateur
By Thoryn
#18701
Honnêtement , je ne pense pas qu'il existe un " service " au sein de l'Empire qui ne rivalise pas avec un autre . Si ce n'est pas les Renseignements contre le Bureau de Sécurité , c'est l'Armée et la Marine , et la plupart du temps , leurs dirigeants sont incapables de ravaler leur fierté personnelle pour se consacrer au bien commun . N'y voyez pas une insulte , je ne peux que deviner que cela ne se passe pas si différemment entre les organisme de renseignement ...

La Maréchal se sentait toujours quelque peu tiraillé , après tout , c'était Isard qui était à ses côtés . Si l'on en croyait les rumeurs , elle avait fait abattre son propre père pour prendre sa place . Mais ce n'était pas les seules rumeurs qui couraient au sein de l'Empire . Certains allaient jusqu’à prétendre qu'elle avait descendu Armand Isard personnellement . Bien entendu , il n'y avait pas de preuve , et personne n'était jamais allé lui demandé si c'était vrai ...

Mais ses craintes disparaissaient aussi vite qu'elles arrivaient , balayées par cette sensation de légèreté qui se faisait toujours plus présente , mêlée à un drôle de sentiment d'euphorie . Les bords de son champ de vision commençaient également à se distordre , mais rien qui n'affectait encore sa perception de l’environnement .

Une fois arrivés dans l'une des suite qu'Ysanne avait probablement réservées , la voilà qui sort deux bouteilles d'alcool du mini-bar , et pas n'importe quoi ! De l'absinthe de Dantooine , et du whisky de Serenno . Il y en avait pour quelques milliers de crédits la bouteille . Somme toute , la même qualité que l'on trouvait au Palais de Centares . Veers n'eut pas le temps de répondre qu'Isard était presque déjà en train de verser un verre .

Je dois avouer n'avoir jamais eut l'occasion de goûter d'absinthe Dantooinienne auparavant . Mais je voue en pries , servez-vous un verre également .

Après tout , ce n'était pas amusant de boire seul . Le temps qu'Isard le rejoigne , le Maréchal avait déjà attaqué son verre . Force lui était d'admettre que c'était un alcool plutôt corsé . Un verre de cette absinthe avait de quoi envoyer au tapis les plus délicats . Mais l'Officier n'avait pas non plus l'endurance d'un pilier de bar . Il appréciait un verre de temps en temps , mais rien de plus , et avec les épices qui flottaient dans l'air en plus des deux verres de cocktail qu'il avait bu à la réception , il commençait à s'approcher dangereusement de ses limites .

Je n'ai rien à cacher ...

Dit-il avec un fin sourire sur les lèvres , prenant une pose décontractée dans l'un des sièges de la suite . Ysanne avait adopté une voix plus basse , et des gestuelle plus ... sensuelle et langoureuse . Ou alors était-ce l'alcool ?

Disons que , nous partageons des sentiments , oui ... Et le même lit ...

Et la voilà qui passe derrière lui , et effleurant légèrement son épaule . Aussi ses yeux émeraudes suivent les déplacement d'Isard .

La Guerre est une curieuse chose . Pour faire court , disons que quand elle ne tue pas , elle à tendance à rapprocher . Quelqu'un vous sauve la vie un jour , il se trouve que vous sauvez la vie de cette même personne lors d'une autre bataille , répétez ça une fois ou deux , et le tour est pour ainsi dire joué .




J'aimerai pouvoir dire que je suis heureuse qu'Isard se soit personnellement intéressée à toi , mais je ne sait pas si le terme le plus correct à employer ... Après tout , c'est d'Isard que nous parlons .

Avoir un Isard derrière soit , c'était avoir une épée de Damoclès au dessus de la tête . Ça avait ses avantages tant que ça durait , mais un jour ou l'autre , cette épée finissait par tomber . Et elle tombait probablement plus vite avec Ysanne qu'elle ne ne tombait avec Armand .

Thoryn afficha un léger sourire en coin à la remarque d'Hakis qui suivit . Il n'avait en effet pas pour habitude de se contenter de " simples " femmes , c'en était presque à croire qu'il aimait le danger .

Ce n'est pas moi qui te contre-dirais là dessus ...

Oh mais comment aurait-elle pu oublier cette soirée sur Yaga Minor ? Elle avait été mémorable dans plus d'un sens . La jeune femme fut quelque peu surprise que l'Amirale l'évoquait avec tant de légèreté . Après tout , ils ne s'étaient pas exactement quittés en de bons termes ce jour là , et cette soirée avait quelque peu marqué un tournant dans sa vie . Mais ses souvenirs de la soirée - avant qu'elle ne prenne un malheureux virage - demeuraient vifs , et non moins exquis .

La suite en revanche fit sourciller la Chiss . Hakis lui répondit à la hâte au sujet de sa relation avec le Maréchal mais ne prit pas la peine de terminer sa phrase dont elle n'avait pas saisit la fin . Était-ce de la jalousie ? Après tout ce temps et malgré leur violente dispute , l'Officier modèle de l'Ordre Nouveau éprouvait toujours tant de jalousie envers le Vétéran de Hoth ? En d'autres temps , la réaction de la Grande Moff aurait été bien différente , mais avec les épices qui faisaient déjà leur effet , elle ne put s'empêcher de trouver la situation des plus amusantes .

Tu as bien raison , j'ai besoin de pouvoir compter sur d'autres . Une poignée d'individus seulement , mais j'en ai besoin . Le poids de l'Empire est de trop pour une seule paire d'épaules , et je ne suis pas ton amie Ysanne , je n'use pas de ces gens pour les jeter après . Oh l’engueulade de ce soir là n'avait rien de sexuel non , mais ce qui s'est passé sur Yaga Minor était " spécial " . Très spécial ...


Mais à ce moment là , voilà qu'Hakis adopte un comportement des plus étranges . Il se rapproche d'elle d'un pas décidé , sans détourner un instant le regard , et lorsqu'il parvient à sa hauteur , le voilà qui avance brusquement la tête pour poser ses lèvres sur celles bleutées de l'Amirale , et voilà les deux Officiers partis pour un long et langoureux baiser . Thoryn manque d'en lâcher son verre , sans manquer d'en reverser une partie du contenu pour le coup . Chiss ou non , lorsqu'ils se séparent , la surprise est clairement lisible sur son visage .

Elle ne peut s'empêcher de jeter un bref regard autour d'eux , est ce que quelqu'un avait vu ... bien sur que quelqu'un avait vu , ils étaient au beau milieu d'une salle de réception ! Et pourtant , tout autour , personne ne semblait leur prêter attention , certains et déjà assis ou couchés , et d'autres à une étape plus avancée que le baiser , vu le nombre de courtisanes qu'Isard s'était donné la peine d'inviter ... Aussi elle ne remarqua pas que cette dernière et Veers avaient disparus de l'assemblée .

Enfin. Enfin, je respire à nouveau. Mes idées s[…]

https://cdn.lowgif.com/full/6b2d0909[…]

Lark attendait le vaisseau de cette Alison Malor[…]

Bothawui [Solo]

L'instant d'après, j'étais à nouveau au sol. Mon m[…]

Secteur Bothan & Bothan Spynet

Effectifs totaux Vaisseaux : 9 Crois[…]

B ossk se comportant amicalement ? A croire qu[…]