L'Astre Tyran

StarWars Online Roleplay Cliquez ici pour voir l'intro...

Discutez avec le reste de la galaxie
Image

Avatar de l’utilisateur
By Kurt Werner
#34866
Un jour Enrico fut envoyé, avec Roger le spécialiste de la Mécanique par Kurt pour rechercher au prix le plus bas, aux meilleurs fournisseur de vieux modèles de vaisseau des Cargo Stellaire AA-9 encore disponibles chez certains revendeur dans le but d'avoir au meilleurs prix pour un entretien descent et en bon état la plus grande capacité de transport de troupes et de Stockage possible.

Si nécessaire Kurt avait même précisé qu'il pourrait payer des aménagements bien précis : des sortes de bancs rétractables avec ceintures de sécurité, ce qui permettrait d'emporter si besoin beaucoup de soldat ou de civils mais qui pouvait être rétractable et rangés de côté dans des râteliers prévus à cet effet afin de pouvoir stocker un maximum de choses... un transporteur modulable soit pour des cargaisons ou pour le maximum de passagers, même si le confort devait être un peu sacrifié.

Les voyages nécessaires seraient possibles mais désagréables à cause de ces bancs peu confortables.

Après avoir fait plusieurs revendeur il avait finalement une touche :


Acheter
  • G.R.F. :
  • Utilisation d'un slicer : (non)
  • Type d'achat : (vaisseau)
  • Nombre : (3)

Avatar de l’utilisateur
By Destin
#34887
Alayna Tega

Demander une série de Droïdes à la rareté exemplaire, c'était devoir passer par les flux de tradition pour s'approvisionner : en somme, connaître un gars qui connaissait un gars qui connaissait un gars. Chercher, au petit bonheur la chance, une perle rare sur l'Holonet, même sur le DarkHolNet, relevait de l'exploit quand on dépassait les couches d'arnaques qui promettaient moults droïdes à pas cher. Ils étaient peu, ceux qui avaient des plans de droïdes confédérés à proposer. Et ils semblaient vouloir les garder jalousement... qui, Elrood, qui, Bandomeer, qui, le Consortium de feu Zann... Mais dans un monde parfait, il restait toujours la réponse qui était toujours la bonne.

Une réponse qui vint sur le terminal du vaisseau Munificient :

A : La Promesse

IG-88, je suis disponible. Qui dois-je désintégrer ?




Kurt Werner

Un vaisseau de grande série, sans capacité offensive, bien vendu, et à des entreprises en quasi exclusivité. L'entreprise fournissait les trois modèles à 3,15 millions de crédits, ou il pouvait en trouver des d'occasion à 2,5 millions le lot, mais avec un entretien de 50.000 crédits par mois au lieu de 35.000, en raison de la maintenance qui serait plus lourde sur des modèles déjà utilisés. A Kurt de voir à niveau de son investissement.
Avatar de l’utilisateur
By Amaury Korsh
#34930
Le nouveau Commandeur venait de prendre ses fonctions et avait revêtu son uniforme noir avec ses plaques accrochés dessus, il n'arborait plus tout son arsenal mais simplement une arme de poing rangé dans un holster à la cuisse et un couteau qu'il avait glissé dans sa botte droite, il n'était plus question de se montrer comme une armurerie ambulante, plus en permanence en tout cas.

Depuis le centre des opérations des F.A.R, Josh regardait le détails des forces dont il avait le commandement et cibla ses priorités en fonction de ce qu'il considérait comme l'ossature d'une Flotte Spatiale et d'une armée digne de ce nom. A lui désormais de réussir la tâche qui lui avait été confié.


Acheter
  • Entreprise ou Nom Officiel : Josh Lovik, Commandeur des Forces Armées Rendiliennes
  • Utilisation d'un slicer : Non
  • Type d'achat : Frégate CC-7700
  • Nombre : 1

  • Entreprise ou Nom Officiel : Josh Lovik, Commandeur des Forces Armées Rendiliennes
  • Utilisation d'un slicer : Non
  • Type d'achat : Canonnière Braha'Tok
  • Nombre : 1

  • Entreprise ou Nom Officiel : Josh Lovik, Commandeur des Forces Armées Rendiliennes
  • Utilisation d'un slicer : Non
  • Type d'achat : Char T3-B
  • Nombre : 50

  • Entreprise ou Nom Officiel : Josh Lovik, Commandeur des Forces Armées Rendiliennes
  • Utilisation d'un slicer : Non
  • Type d'achat : Char T4-B
  • Nombre : 50

  • Entreprise ou Nom Officiel : Josh Lovik, Commandeur des Forces Armées Rendiliennes
  • Utilisation d'un slicer : Non
  • Type d'achat : Freerunner
  • Nombre : 100
Avatar de l’utilisateur
By Destin
#34932
Amaury Korsh

Par achat, l'Etat se dépassait des considérations comme les files d'attente. Solvable d'origine, une administration n'avait pas pour option de demander à passer après tout le monde, ou de demander une faisabilité. Il achetait, il fallait juste payer ensuite. Mais l'Acte Patriote, couvrant les besoins martiaux d'un Etat Fédéral qu'était la Nouvelle-République, ne bénéficiait pas aux nations qui achetaient en leur nom propre. Sécurité supplémentaire, pour argent supplémentaire.

Frégate CC-7700 x 1 = 4.000.000 x 1 = 4.000.000 à coefficient 3 = 12.000.000
Canonnière Braha'Tok x 1 = 3.000.000 x 1 = 3.000.000 à coefficient 3 = 9.000.000
Char T3-B x 50 = 120.000 x 50 = 6.000.000 à coefficient 3 = 18.000.000
Char T4-B x 50 = 90.000 x 50 = 4.5000.000 à coefficient 3 = 13.500.000
FreeRunner x 100 = 65.000 x 100 = 6.500.000 à coefficient 3 = 19.500.000

Soit, un total à verser de 72 millions. Pas mal pour des forces d'appoint. Ca entretenait le commerce !
Avatar de l’utilisateur
By Vrad Kist
#36284
Le jeune Lark avait valider la demande de Monsieur Dintch afin de pouvoir lancer un appel d'offre pour la construction de la futur centrale géothermique de Concord Dawn. Maintenant il allait falloir voir qui répondrait à cette demande.


Construire

  • Entreprise ou Nom Officiel : Monsieur Dintch
  • Utilisation d'un slicer : oui
  • Type de construction : Une Centrale Géothermique
  • Lieu : Concord Dawn
Problématiques divines

La chance. Un concept aussi puéril que la destiné[…]

Quinlan Vos reprit ses esprit et se demanda si le[…]

[Uyter] Scénario Pirate.

Aucunes nouvelles de la station ni de la flotte i[…]

Karlya Zyn

Re-Bonjour :) Je déclare ma présentation finie et[…]

[Dromund Kaas] La dernière ombre

Cité en ruine – Dromund Kaas « Reste […]

Armée et flotte de Secundus Ando, terre natale […]

L'intermédiaire savait y faire. Il posait les bon[…]

L'implacable réalité de l'entreprise s'affichait s[…]