L'Astre Tyran

StarWars Online Roleplay Cliquez ici pour voir l'intro...

Avatar de l’utilisateur
By Aiden Drake
#36404
Image

Nom et prénom : Freyja Drake

Race : Sephi métissée

Sexe : Femme

Age : Age réel : 8/9 ans d'apparence d'une jeune fille de 17 ans

Histoire :

Sauvez là, je vous en supplie, sauvez là.
Le seigneur noir se dressait devant le regard bouleversant de l’Homme qui suppliait.
Je pourrais uniquement sauver l’enfant.

Étonnement, tristesse puis incompréhension. La surprise d’une femme se soldait par un choix terrible. Freyja dû se survit – alors même qu’elle n’était qu’embryon - à l'acte presque égoïste de son père. La confier à l’être obscure, le plus vil que qu'il n'avait rencontré jusqu’alors, il savait que ce choix était dangereux, ses connaissances, ses amis le lui avaient toujours dit de ne jamais se fiait à être comme celui auquel il faisait face. Mais le choix était impossible pour un simple homme, jamais il n’aurait pu sacrifier son enfant...

Alors, pendant des mois, il laissa ce maître des arcanes obscurs sauver, selon ses propres termes, son enfant. Puis quand il le put, il découvrit sa fille. Une fille magnifique, au teint de peau qui passait par des valeurs de rouges au vert, traces de la manipulation génétique opérée par le sith, selon lui essentiels.

Freyja fut rapidement contrainte à rester auprès du Sith, déclarant que cela était essentiel pour sa survie, seul lui pouvait la garder en vie. Par ce billet, le Maître tenait Drake. Il tenta de faire du père son apprenti pendant que Freyja grandissait. Drake ne sut alors pas que le maître conditionnait l’enfant pour que celui-ci accepte le moment venue son esprit dans son corps. Des années durant il voulut gagner sa confiance, lui demandant de lui obéir sans rien dire, de lui vouer un culte à l’image d’un dieu et d’être à l’image d’un fidèle, prêt à tout sacrifice pour sa divinité. Parfois quand il était bon, il lui permit d’affiner ses liens avec la force.

Il avait toujours su que Freyja serait un être capable de manipuler la force, c’était pour cela qu’il avait choisi de la sauver, il l’avait fait un la modifiant le plus possible pour que son esprit soit accepté dans son corps, tout en l’imprégnant de sa magie, qui donna sa peau unique changeante.
Freyja respectait le Maître autant qu'elle le craignait, elle appréciait quand il l'instruisait, ne vivant pas de façon terrible la situation, elle ne la vivait pourtant pas épanouis, c'est moment des joies étaient ponctuer par la visite de son père, qui subtilement tentait de la dégager de la voie du grand Maître. Et déjà plus jeune elle était plus sensible au message de son père qu'à l'ora négative du grand Maître, ce que Drake désigna toujours à sa fille comme la manifestation de la présence de sa mère à ses côtés.

Des années où l’enfant de Drake grandit anormalement, à sept ans, elle en avait l’apparence de la jeune fille de seize ans. Là encore, le code génétique du Sith rentrait en action, bien que sa programmation de croissance touchât à sa fin car c’était à ce stade que le sith avait choisi par nécessité d’entamer le rituel de transfert d’esprit. Il avait voulu écarter Drake loin, protestant une mission mais une fois à la lisière du secteur, sa rage aveugle fit place à une sensation. Il retourna vers sa famille. Mais ce n’était pas ses deux ainés qui étaient en danger, il le comprit quand il vit les nuages difformes déchirer le ciel autour de la montagne qui servait de repère au maître Obscur.

Il découvrit sa fille au milieu d’un cercle orné de symboles sith avec le Maître à quelque mètre de lui. Un lien d’une lueur d’améthyste les reliait tous deux. Drake s’y interposa, bien que le Maître voulu le bloquer, le pirate réussit à se placer entre les deux et abattre le sith alors trop affaibli par le rituel pour faire quoi que ce soit.

Après cette libération du joug du Maître. Drake l’amena à labrit, sur la planète Kro Var, là, il la confia à une famille de confiance, rencontré lors d’un de ses voyages, attristé, mais heureux de l’avoir sauvée, il lui expliqua qu’il devait partir, pour la protéger. Freyja ne comprenait pas pourquoi mais avant qu’elle n’eût le temps de demander plus d’explication, son père disparu.

Elle vécut cinq ans sur cette planète, dans une famille au sein d'un très petit village reculé, une famille à qui il n’avait pas été facile de convaincre d’accueillir la jeune fille, Freyja comprit que son père avait un passé lourd avec cette famille, mais grâce à la femme nommée Ewdine, le mari, Katsumoto, se résigna à ce qu'elle reste, mais l’homme ne semblait pas vouloir que ce petit monstre se montre trop aux autres habitants proches dans un premier temps, bien que l’homme fasse lieu d’autorité au sein du village.

Les débuts ne furent pas simples pour la jeune fille, en colère contre son père et Katsumoto, le mari d'Ewdine, qui n’arrivait pas à la regarder et la méfiance des autres villageois, ne faisait que rendre l’atmosphère pesante.

Passant la plupart de son temps à faire les corvées, elle put malgré tout observer Katsumoto enseigner à ses enfants ainsi qu’à d'autres membres du village de drôle de technique de combat, Freyja comprit qu’ils utilisaient eux aussi la force, mais d’une manière bien étrange. Alors, pendant ses rares périodes de temps libre, elle essaya de les imiter, jusqu’à quelle sa face prendre.

Étonné par le fait qu’elle puisse utiliser leur technique, Katsumoto fut presque obligé de l’inclure dans les leçons qu’il prodiguait à certain membre du village, cela était une question d’honneur, si ce monstre pouvait faire honneur aux éléments, alors cela était de son devoir de le lui apprendre.

Katsumoto était un Maudeleur de l'air. Il voulut lui faire oublier tout ce qu’elle avait déjà appris de la force, car pour eux, leur puissance venait des esprits élémentaires qui acceptaient de les honorer de leur pouvoir. L’entraînement fut intense et douloureux autant par le maniement de... que par celle des armes.

Mais grâce à cela, Freyja put s’ouvrir à nouveau, elle se fit une place au sein du village grâce à sa gaieté naturelle qu’elle découvrit, sa bienveillance, autant que sa véhémence. Elle prit à cœur ouvert la culture des modeleurs et en fit un modèle de vie. Ici sur Kro Var, c’était le paradis pour Freyja, la meilleure partie de sa vie. Mais elle fut bientôt rattrapée par les actes du destin. Elle apprit la mort de son père par un Cathar venue la rencontré... Bien que plusieurs semaines auparavant elle l’ait ressenti, un choc qui l’avait accablé de longues nuits. Le Cathar avait un message enregistré de la part de son père. Quand elle le visionna, elle sut ce qu’elle devait faire, cela allait de son honneur à elle.

Edwin et Katsumoto ne la retinrent pas, elle était comme leur fille maintenant, et jamais ils iraient contre le devoir de leurs enfants. Voyageant bien au-delà qu’elle ne l’aurait pas imaginée, elle s'était dotée d’une mission contre le mal, celui-là même qui l’avait sauvé, celui-là même qui avait condamné son père, celui-là même qui en ce moment, souillait la vie aux quatre coins de la galaxie.

Description physique et mentale :

Aime :

N'aime pas :

Métier :

Ordre ou Groupe :

Inventaire & Armes :

Sensible à la Force : Oui

• Mon’Calamari http://www.swor-jdr.com/viewtopi[…]

Les discussions allaient bon train entre la Confré[…]

[Delchon] Anéanti

Ambiance Félonie ? Que nenni, elle était la […]

Lex est quod notamus

:r2d2bd: Moderation Rendili avait la main lo[…]

Appelons ça une divergence d'opinion !

A la remarque sur les Jedi, Helera esquissa un so[…]

https://luxurystylecentral.com/wp-conten[…]

https://www.fanactu.com/medias/star-[…]

Linkin Park - Rebellion Alayna resta quelqu[…]