L'Astre Tyran

StarWars Online Roleplay Cliquez ici pour voir l'intro...

Image

Avatar de l’utilisateur
By Amhon'vrirr'zuhlx
#38249


Ambiance (1)

Dans la candeur de l’espace, sur cette toile de maître épurée, une étoile filante traçait sa route céleste. La longue veillée d’un monde solitaire, uniquement égaillé par la lueur morose d’un soleil pourpre. Le système était perdu dans les bras d’une nébuleuse aux couleurs elles bien plus chatoyantes. Le corps astral filant lui semblait dévié graduellement de son axe… Bientôt le point lumineux s’intensifia, et depuis la surface de ce monde aigri on put appercevoir comme la pointe d'une flèche lumineuse tiré depuis le carcan cosmique.

La collision entre corps astrales n"étaient pas un événement banal dans les vastes étendues infinies du cosmos et pourtant un phénomène peu singulier survint ... Les rayonnements lumineux se stoppèrent après avoir pénétré l’atmosphère suffocante de ce bien étrange monde. La surface y était constamment balayée par des bourrasques violentes, la lueur de l’étoile naine rouge depuis laquelle gravitait ce monde solitaire dégagé un niveau de radiation insoutenable pour le commun des espèces vivantes.

La faune et la flore s’y étaient pourtant lentement adaptées, un monde envahi par le soufre, un microcosme plongé dans des teintes jaunâtres. Dans des forêts mourantes envahies par le sable, au travers des ramages expirés la vie sauvage et brutale se rythmait au son de pas foulant avec célérité un sol boueux. Un large mammifère quadrupède s’élançait, poursuivant un volatile de taille plus modeste doté de quatre paires d’ailes et d’une trompe en guise de bouche. La bouche du premier prédateur eut à peine le temps de se hérisser de ses crocs que tout s’assombrit… un ramage noir assombrit la silhouette du chasseur, une meute s’élançait à sa suite… L’Alpha, une bête ailée aux membres atrophiés aussi large qu’un Bantha, le plus fort du groupe était à la tête de cette battue, la tête couronnée au sommet de la faune, le plus large de ces superprédateurs happa ainsi de son bec féroce le cou de la créature velue arrachant d’un coup sec un filet de liquide biologique noircie. La chaîne alimentaire sacralisée sur un cadavre savoureux dépiauté avidement par une sinistre créature, l’Alpha s’imposait sur sa suite ses nervis rapaces entourés eux la carcasse depuis les hauteurs d’un dénivelé attendant impatiemment leur dû après que le maître du domaine ait fini de ripailler. La règle du règne animal s’appliquait également sur ces êtres atrocement mutés elle était même seule force de loi ici.




Ambiance (2)

La lumière se mit à percer la brume, une émanation d’autant plus forte à l’empyrée de ce monde, aveuglant brièvement tout ce qui rampait ou volait sur ce bourbier défraîchi, l’étincelle surnaturelle s’étiola bientôt noyée par un horizon brumeux. La créature alpha avait la tête relevée ses sens en alerte, un péril se profilait, les yeux ovipares de la bête se plissèrent, l’horizon semblait alors se déplacer… Une montagne traçait un sillon, un mugissement celui d’un sol scarifié par une masse informe… Après quelques instants de flottement la brume environnante s’envola balayer par des bourrasques passagères, au creux de la forêt moribonde, l’Alpha faisait face. La masse informe avait fini par se définir par des traits, se dévoilait une force de l’espace pervertie, un colosse de chaire pâle aussi haut qu’une montagne. L’Alpha essaya de marquer vainement son territoire chargeant face à l’intrus une ruée avec toute la bestialité primale qui animait un maître de domaine courroucé par un intrus …

Un appendice écrasa froidement la créature parasite. Résonna le fracas des os broyés et de la chaire déchirée le grand maître avait balayé le nuisible d’un simple revers. Son regard sinistre se braqua sur la nuée caquetante qui persévérerait à rôder au nez et à la barbe de sa Grandeur. Las de ces impotents sujets bestiaux, Sa Seigneurie dispersa les immenses volatiles par un rai d’énergie atomique expectorait depuis sa bouche béante. L’être élu de la fratrie qu’il était revendiqué le domaine pour lui seul.


Sssssse monde est mien.


Sa grandeur semblait s’adresser à elle-même d’un ton toujours mielleux tout en balayant de ses yeux draconique cette morne région, le grand maître jubilé de sa nouvelle possession. La suite de l’exploration méticuleuse de son fief s’étala sur des cycles solaires complets. Soumettant par la force ses serfs décérébrés, sa grandeur pouvait ainsi trôner en maître conquérant. Un édifice artificiel niché dans une gorge entre deux flancs de montagnes arides attira l’intérêt du Grand Maître.

Un amas de pierres formant des cahutes miniatures lézardées par les vices du temps, jaunis par les radiations d’un astre rougeoyant bougonnant. Le corps du Grand Seigneur flottait à quelques embardées du sol, trois de ses appendices ainsi que sa queue filait dans l’air tâtant méticuleusement les misérables masures de roches. Le naseau du Grand Maître s’émit à humer l’air putride, une force invisible semblait palpiter sur cette morne terre. Y aurait-il un autre être élu ? Le dragon continua à planer son échine s’agitant frappée par l’étrange sentiment d’être observé.

Image

Au détour d’une cavité profonde depuis laquelle semblaient émerger d’imposantes ossatures, une brise épousseta le corps translucides du grand maître. Une figure voilée postée sur une hauteur contemplait le dragon qui épiait ces vestiges.

Le crâne de Sa Seigneurie se détourna pesamment, contemplant en silence la venue d’un nouveau primate, celui-ci dégageait cette même aura caractéristiques des êtres élus, les êtres simiesques disposaient-ils donc tous de ce don ?



Qui es-tu inssssssignifiante créature que fais-tu sssssssur mon domaine ?


Quelques pas feutrés résonnèrent en écho, unique réponse du primate encapuchonné, une voix étrangement agréable tonna, le ton pourtant étant comme d’outre-tombe.

Qui… Que… Êtes-vous un envoyé du seigneur Darth Kraith ?


Le primate avait la peau rouge qui dépassait d’un capuchon, des excroissances marquées ses joues. L’étrange petit être avait la marque du pouvoir, un grand pouvoir, pourtant effacer sa Grandeur pouvait le sentir.

Les directives de l’être qui l’avait libéré et guider sur son Nouveau Monde étaient élémentaires elle sonnait encore dans son esprit il devait se tenir prêt jusqu’à ce qu’il soit invoqué, il devait être plus fort, il servait l’élu Ranath… Le simiesque locuteur semblait néanmoins surpris contemplant ébahis cette bête parlante du côté obscur dont la silhouette lui éclipsait son soleil.


Je ne ssssssers aucun Kraith, je ne ssssssers que l’élu Ranath. J’ai hérité de sssssse domaine de ssssssa main.


La minuscule créature cinglait du regard le dragon, l’empire sith avait fini par encore passé de main ? Un concurrent se disait-il... Ranath ce nom était étrangement familier pour l'humanoïde. La figure drapée songée au seigneur Kraith qui n’était plus revenue le voir depuis trop longtemps. Il se souvenait maintenant il lui avait parlé brièvement d’une Ranath, son apprentie … Les luttes intestines elles avaient décidément passé sans aucun mal les frontières du temps, sinistre héritage empoisonné des Siths.

Combien de temps… Combien de temps s’est-il encore écoulé depuis la fin du seigneur Krait, la République a-t-elle chuté ?


Le grand maître posait un regard profondément las sur l’insignifiante chose parlante, plus préoccupée par le fait que cet être si fragile hérite d’un si grand pouvoir, quelle ignominie…

Je n’ai que faire du temps qui a passé depuis la chute de ce Kraith. Je ne connais pas non plus de Ré-pu-bli-que.


Sa Seigneurie finit par détourner son sinistre crâne en direction de la caverne dans laquelle résidaient les ossements d’anciens êtres, signe qu’il souhaitait en terminer avec cette conversation. Les bornes de la discussion lui étaient trop difficiles à appréhender, tout était bien trop flou, l’insecte à ces pieds parlait en des termes qu’il ne comprenait pas, il semblait cela dit ne pas servir l’élu Ranath, sa sommité devait-il le considérer comme un ennemi ?


La vermine elle espérait que les cette damné République ne soit plus qu'un souvenir ancien, que sa vengeance avait été assouvie.


Notre Empire a-t-il fini par triompher, un nouveau darth Sidious se serait-il élevé est-ce donc Ranath ?


Ssssssessé de parler, je n’ai nul réponssssse à donner. Je sssssuis venu ici quérir mon monde, en demeurant en ssssses lieux vous êtes l’un de mes sssserfs alors ployez plutôt le genou ou bien ssssssubisssssez les consssssséquenssssses.


Il aurait été une époque la petite chose voilée aurait été frappée dans son orgueil par tant d'arrogance lui qui avait régi ces terres depuis le fond des âges il se voyait ravir la régence par cette immense abomination. Aujourd’hui tout était pourtant différent, son monde chéri n’était plus que rocailles irradiées et dépourvues de vie intelligente. Il ne servait plus que la seule chose qui lui restait vraiment la vengeance, il était cependant fidèle à Kraith ainsi s’il apprenait que ce dernier était en vie il aura tôt fait de l’appuyer pour se débarrasser des usurpateurs. Toujours est-il que lui, le seigneur Dakhan servira.

Sa grandeur elle particulièrement ennuyé n'aura pas la miséricordieuse patience à accorder un instant de plus à cette vermine bavarde.


Je me soumets à vous noble seigneur… J’ai réclamé à suivre le souverain légitime de l’Empire Sith, si c’est celui que vous servez alors je servirai à nouveau par votre intermédiaire.



Le grand maître fit crisser ses crocs avidement, goûtant avec passion le son de la soumission. Se retournant pour finalement pénétrer dans la grotte osseuse déblayant mentalement les quelques larges débris gênants afin d'y bâtir son nid. Sa Seigneurie en oublia son laquais parlant, ignorant tout de sa nature éthérée il devrait pourtant se méfier des misérables vers... Leçon sera peut être rendu à l'avenir.

https://cdn.discordapp.com/attachm[…]

https://cdn.discordapp.com/attachm[…]

Dashel Nelievar Bonjour tout le monde,[…]

Les épreuves [Dashel - Kit Fisto]

https://i.imgur.com/YH1H1.jpg […]

Des atouts dont seule elle avait le secret, c'[…]

Projet Bellator

Une silhouette escortée s’introduisit dans le c[…]

Les Sorcières de Dathomir https:[…]

L es choses sérieuses commençaient. Le grand p[…]