L'Astre Tyran

StarWars Online Roleplay Cliquez ici pour voir l'intro...

Image

Planète abritant nombres de fermiers. Plusieurs centres d'entrainement de commandos et de soldats résident sur cette planète. Sans capitale, plusieurs petites villes et villages l'a compose, dont une colonie, vestiges d'un refuge rebelle.
Gouvernement : Neutre
Avatar de l’utilisateur
By Marak Koress
#38790
A l’heure prévue, une jeune femme fit son apparition sur la place forte. Ses cheveux roux avaient été relevés en un chignon tressé des plus élégants, et un maquillage léger faisait ressortir ses yeux verts, vêtu d'une élégante longue robe, dans les tons taupes.

À son tour Marak arriva sur le lieu de rassemblement, dans un look plutôt simpliste, le même kit vestimentaire de tous les jours, bottes tactique, pantalon tactique noir, un t-shirt tactique moulant. Aucun équipement et gadget, juste de quoi faire une courte partie de strip-poker avant d’entrer dans le vif du sujet !

La nuit était déjà tombée sur la lune de Concord Dawn. La place forte Kist était en effervescence, près de cinq cents Mandaloriens étaient présents au banquet. Vrad se tenait devant le brasier au centre de la place forte. Une fois que Misha et Marak avaient rejoint Vrad chacun de son côté, le Mandalorien prit la parole.

    « Vrad: Vodes, voici deux futurs Mandaloriens. Misha que vous connaissez déjà pour la plupart d’entre vous et qui est de retour afin de continuer son apprentissage de nos traditions. »

Des félicitations résonnèrent de l’assemblée ainsi que des hourras. Vrad fit signe à ses frères de se calmer.

    « Vrad: Voici Marak, un Zabrak qui a besoin de retrouver un but et un peu de paix. Je vais effectuer leur enseignement personnellement. Maintenant montrons leurs comment on fait la fête chez les Mandaloriens. »

De nouvelles acclamations résonnèrent dans la place forte Kist.

Vrad fit signe à Misha et à Marak de le suivre. Il fit signe à Misha de s’assoir à sa droite tandis que Marak s’installa à sa gauche. Le Mandalorien commença à tendre les plats de nourriture à ses convives et ils commencèrent à manger et à boire ensemble

Alors que Misha et Vrad discutaient «Projets», Marak remarqua plusieurs regards braqués sur Misha, pour sa beauté du moment on l'imagine bien, et sur lui, pour d'autres raisons. Normale !... Dans un contexte où on détonne naturellement de par sa grandeur face à la moyenne des gens sur place, mais il n’en faisait pas de cas à ce stade-ci. Il restait impassible aux commentaires qu’il entendait déjà dans l'esprit des gens, alors qu’il les sonda lorsque les regards se croisaient. Certains pensaient le classique, plus ils sont grands, plus il tombent de haut, plusieurs paris semblaient s’annoncer sur le temps de survie à un entraînement avec le chef du clan, Vrad, tel qu’annoncé, les plus sages se mêlaient de leur affaires et profitaient du moment présent. Il fut interpellé par la jolie humaine aux cheveux roux et aux yeux verts, ce qui le sortit de ses investigations parmi la foule devant eux.

    « Misha: Et vous donc ? Je n’ai pas bien compris ce qui vous amène à rejoindre le clan ? »

Son sourcil se leva face à cette interrogation, qui confirma qu’elle avait été bien entendue, pourtant il ne répondit pas tout de suite, il termina sa bouchée, puis se tournant tranquillement vers elle, il prit une gorgée du nectar dans son verre avant de s’apprêter à répondre. Il la regardait, soigneusement, dans sa «robe longue et élégante», prit une seconde gorgée, scannant de la tête au pied, puis de retour aux yeux, affichant un léger sourire du coin gauche… Il prenait son temps pour la sonder, tester le lien qui pourrait exister entre-eux, étirant le silence de sa réponse jusqu’à la limite du malaise et de l’inconfort, et Vrad qui se trouvait entre les deux

    « Marak: Choisis la thématique d'histoire qui te plaira le plus… la guerre, la chasse de prime, le mercenariat, les affaires, la famille, la rédemption, l’amour avec un grand «A», le destin, telle une force invisible qui m’a amené jusqu’ici… Toutes ces histoires que tu te feras dans ta tête ont du vrai et du faux sur les raisons de ma présence ici, raisons que je ne suis pas prêt à partager avec une inconnue, aussi belle puisse-t-elle paraître. C’est comme Vrad l’a résumé, me trouver un nouveau but et un peu de paix d’esprit ! »

Alors que la confiance de Marak ne lui était pas acquise par défaut, sa réponse bien qu’évasive et énigmatique, sembla être un pas dans la bonne direction, aussi il leva son verre tout en la fixant du regard dans ses yeux, saluant curiosité et intérêt à son égard, sans pour autant retourner la question. L’intérêt de Marak lui avait été transmis par son regard imposant tel un prédateur sur sa proie, le temps d'un verre... Puis son attention se tourna de nouveau vers la scène devant lui, il laissa sortir une petite pointe de sarcasme, avant de terminer son verre d’une dernière gorgée.

    « Marak: Hâte de voir comment tu te débrouilleras à l’entraînement prochainement ! »
Avatar de l’utilisateur
By Vrad Kist
#38850
Image


Vrad s’était assis à la longue table qui desservait bon nombre de Mandalorien. Tous les Lords de Concord Dawn étaient présents et la fête commençait à prendre de l’ampleur. Misha et Marak avaient rejoint le Mandalorien. La jeune femme portait une robe élégante et longue, elle lui allait à ravi. Vrad discutait avec Misha, elle le félicitait ainsi que son frère sur les avancements que la ville avait faits et elle lui demandait si les projets de Vrad avaient avancé.

« Pas aussi vite que je l’aurais souhaité mais cela suit son cours et toi alors ton retour prématuré c’est bien passé ? »

Vrad laissa Misha lui répondre puis il put observer les deux nouveaux compères discuter ensemble. Pendant ce temps-là le Mandalorien était en train de discuter avec Lark et Félinia quand soudain Nott arriva derrière lui.

« Vrad suis-moi j’ai quelque chose à te montrer. »

Le Mandalorien s’exécuta et Nott l’emmena un peu en retrait de la fête. Ils arrivèrent devant plusieurs barils qui se trouvaient à quelques mètres de la fête. Il y avait plusieurs membres du clan Nuros autour et Vrad reconnu Riks dans sa nouvelle armure de Kalyr du Mando’Evarr.

« C’est du Tihaar, mes hommes l’ont ramené de Manda'yaim lors de notre dernier voyage, goute-moi un peu ça. » Nott tandit un verre à Vrad et le Mandalorien trinqua avec son leader.
« Ah oui pas mal du tout, on peut en ramener à la fête. J’aimerais bien faire goûter cette boisson à Marak et Misha.

- Bien sûr, je demande à mes hommes de ramener ça.
»


Les Mandaloriens regagnèrent la fête. Marak et Misha n’avaient pas bougé de leurs places respectives et ils continuaient à discuter. Les deux derniers arrivants n’avaient pas de mal à s’intégrer à la communauté Mandalorienne. Vrad se rapprocha d’eux et posa une main sur l’épaule de chacun d’eux, puis il leur fit signe de le suivre. Nott avait ramené le baril et il tendit deux verres à Misha et Marak.

« Voici du Tihaar, une boisson alcoolisée à base de fruit. Cela ressemble beaucoup à l’eau-de- vie, mais contrairement aux autres breuvages que vous avez pu goûter cela est conçus par les Mandaloriens. »

Vrad interpella Lark afin qu’il puisse le rejoindre et boire un verre. Le jeune frère arriva au niveau du baril et Vrad lui tendit un verre. Puis il trinqua avec tout le monde. Soudain Nott leva son verre et commença à chantonner une musique familière aux oreilles de Vrad. Les membres de son clan commencèrent à suivre leur Lord et bientôt tout les Mandaloriens chantèrent la même chanson. Vrad ainsi que Lark chantèrent aussi cette même chanson. Misha avait plus de chance que Marak de comprendre puisque les Mandaloriens chantaient en Mando'a.

Vode An

Les Mandaloriens continuèrent une bonne partie de la nuit à faire la fête tout en échangeant avec Misha et Marak.
Avatar de l’utilisateur
By Misha Droan
#38986
Le Zabrak jouait avec le temps pour, semblait-il, tenter de la mettre mal à l’aise. C’était presque le cas. Presque. Parce qu’elle n’était pas vraiment de nature à se laisser faire. D’autant plus qu’il ne lui donnait pas de réponse, à peine une vague succession de phrases, même s’il l’enrobait de sucre doux pour tenter de l’amadouer. La jeune femme releva le menton, comme son éducation l’exigeait, dévoilant un peu plus sa gorge blanche et son cou délicat.

La dernière petite pique lui fit hausser un sourcil au dessus d’un sourire amusé, bien qu’elle ne tourna pas une seconde le regard vers lui. Elle saisit son verre et le porta à ses lèvres, en buvant une gorgée en observant le peuple mandalorien qui se nourrissait avec eux. Lorsque le liquide eut coulé dans sa gorge, elle ouvra à nouveau la bouche :


- Hâte de te voir ramper à mes pieds.

Elle n’avait aucune idée du niveau de son nouveau comparse, mais en réalité ce n’était même pas important. Le but à cet instant précis n’était pas de savoir qui avait le plus gros niveau en combat, mais qui plierait le premier. Et ce ne serait certainement pas elle. C’est à ce moment là qu’elle daigna lui accorder un regard, à la fois très doux et carnassier. Tout elle, résumée en un seul regard.

Par chance, avant que Marak n’ai pu renchérir, Vrad et posa une main sur son épaule, et ce contact la fit frissonner doucement, sans que personne ne s’en rende compte. Elle se leva à son invitation, et le suivit de sa démarche aérienne. Arrivée près du baril, elle se saisit du verre qui lui était offert, et trinqua avec ses amis. Elle y trempa les lèvres, et se retint de grimacer. L’alcool était fort, et si elle ne disait pas non à un whisky corellien de temps en temps, elle n’était pas non plus habituée à goûter à tant de degrés. Mais elle ne pouvait pas faire affront à ceux qui la recueillait, et de ce fait, elle finirait son verre, même si ça prendrait plus de temps que les autres.

Les voix se levèrent, et Misha ferma les yeux un instant, se laissant envahir par la musicalité du moment. Les voix étaient fortes, et les paroles encore plus. Bien sûr, elle ne saisissait pas encore toutes les subtilités des mots, mais sa connaissance basique du Mando’a lui permettait d’en saisir l’essence. Après deux ou trois gorgée, bercée par les chants, elle failli se laisser aller à poser sa tête sur l’épaule de Vrad, mais s’en retint au dernier moment, ne voulant pas le mettre à mal devant ses compagnons, préférant celle de Lark qu’elle considérait comme un frère.

La nuit s’enfonçait dans la noirceur, et le feu de camp éclairait la fête. Elle aimait voir la lumière orangée danser sur les silhouettes animées autour d’elle, et lorsqu’une danse se mit en marche, elle se laissa emporter par quelques uns pour aller participer et onduler son corps comme les autres, abandonnant quelques instants le Mandalorien et le Zabrak.

Elle souriait. Pour la première fois depuis un moment, elle était heureuse, vraiment, et rien ne pouvait gâcher son plaisir. Rien.
Avatar de l’utilisateur
By Marak Koress
#38988
    « Marak: Choisis l’histoire qui te plaira le plus… la guerre, la chasse de prime, le mercenariat, les affaires, la famille, la rédemption, l’amour avec un grand «A», le destin, telle une force invisible qui m’a amené jusqu’ici… Toutes ces histoires que tu te feras dans ta tête ont du vrai sur les raisons de ma présence ici, raisons que je ne suis pas prêt à partager avec une inconnue, aussi belle puisse-t-elle paraître. C’est comme Vrad l’a résumé, me trouver un nouveau but et un peu de paix d’esprit ! »

Sa confiance ne lui était pas acquise par défaut, aussi il leva son verre tout en la fixant du regard, saluant néanmoins sa curiosité et l’intérêt à son égard, sans pour autant retourner la question. Puis son attention se tourna de nouveau vers la scène devant lui, il laissa sortir une petite pointe de sarcasme, avant de terminer son verre d’une dernière gorgée.

    « Marak: Hâte de voir comment tu te débrouilleras à l’entraînement prochainement ! »

La dernière petite pique lui fit hausser un sourcil au-dessus d’un sourire amusé, bien qu’elle ne tourna pas une seconde le regard vers lui. Elle saisit son verre et le porta à ses lèvres, en buvant une gorgée en observant le peuple mandalorien qui se nourrissait avec eux. Lorsque le liquide eut coulé dans sa gorge, elle ouvra à nouveau la bouche

    « Misha: Hâte de te voir ramper à mes pieds. »

C’est à ce moment-là qu’elle daigna lui accorder un regard, à la fois très doux et carnassier. Le but à cet instant précis n’était pas de savoir qui avait le plus gros niveau en combat, mais qui plierait le premier. Sur cet entre-fait, Vrad se rapprocha d’eux et posa une main sur l’épaule de chacun d’eux, puis il leur fit signe de le suivre. Nott avait ramené un baril et il tendit deux verres pour Misha et Marak.

    « Vrad: Voici du Tihaar, une boisson alcoolisée à base de fruit. Cela ressemble beaucoup à l’eau-de-vie, mais contrairement aux autres breuvages que vous avez pu goûter cela est conçus par les Mandaloriens. »

Vrad trinqua et tout le monde le suivit. Marak huma le liquide, et jugea qu’il n’était pas prêt à laisser aller le contrôle de ses sens au profit d’une boisson alcoolisé aussi concentré que l’eau-de-vie, mais tira le liquide par-dessus son épaule par respect Soudain Nott leva son verre et commença à chantonner une musique familière aux oreilles de Vrad. Bientôt tous les Mandaloriens chantèrent la même chanson dans un criptique Mando’a que Marak n’avait pas encore commencé à apprendre.

L’épais manteau de la nuit couvrait le ciel de sa noirceur, et le feu de camp éclairait la fête. La lumière irradiaient homme et femmes, les flammes orangées dansaient avec les silhouettes endiablée autour d’elle, Une danse de groupe se mit en marche, Misha se laissa prendre au jeu par quelques-uns pour aller participer et onduler son corps comme les autres, abandonnant quelques instants le Mandalorien et le Zabrak. Elle souriait. Marak, quant à lui, observait la scène, puis en profita pour se soustraire au rassemblement. Bien que pour se battre, il faut avoir un certain sens du rythme, pourtant il ne bougeait pas, aux battements des instruments, ou ne hochait la tête, ou ne tapait du pied… Il absorbait toutes les vibrations comme un arbre centenaire, immuable, ne retournant que froideur et désintérêt.

Cette déformation involontaire venant de son ancienne fonction de Général de l’Ordre Gris, de ce chef d’entreprise du KIG en mode supervision qui veillait au bon fonctionnement de tous les départements, efficace et fluide comme de l’eau. Marak se trouvait tiraillé entre son désir de partir à la dérive de son ancienne vie, et le devoir de se reprendre en main et se préparer au long parcours, sinueux et «tortureux» qu’est le chemin d’une rédemption vers le côté Lumineux de la force.

Sans trop savoir par où commencer, le gros bon sens suggérait une sévère modération sur l’alcool, une discipline rigoureuse, à l’image de ses sœurs pour lui mener la vie dure… Trouver le moyen de se pardonner certaines erreurs, en lâchant prise sur les possibles regrets, ainsi faire la paix avec toutes ses émotions qui perturbent la stabilité de son contrôle de la force. Sans doute fallait-il commencer par le commencement ! Un bon 4 heures de sommeil bien mérité avant une longue première journée d’entraînement et d’éducation sur les cultures et traditions Mandalorienne.

Marak prit donc un léger assortiment d’un peu tout des restant de table pour grignoter et boire sobrement, s’en retournant vers ses quartiers, non pas sans faire un détour saluer Vrad et tous ceux qu’il croisera sur le chemin du retour. Il avait fait acte de présence comme on lui avait suggéré, mais il était temps pour lui d’exploiter le peu de sagesse en lui et laisser fêter ceux qui avait une raison de fêter et de sourire, car malheureusement de n’était pas le cas pour Marak, aucune raison de fêter, ni de sourire. Aucune… pour l’instant !
Avatar de l’utilisateur
By Vrad Kist
#39031
Image


La fête battait son plein à Concord Dawn. La nuit était en train de tomber et les braséros disposés aux quatre coins de la zone apportaient une lumière tamisée à la fête. Vrad avait regagné sa place au banquet et il put observer Misha aller danser sur la piste improviser que les Mandaloriens avaient créée pour l’occasion. Elle avait l’aire heureuse, elle souriait et Vrad était en admiration sur cette femme. Quant à Marak il n’avait pas l’air d’apprécier la soirée. Il avait répondu présent pour gouter le Tihaar mais il n’était pas resté longtemps puisqu’il salua Vrad quelques minutes plus tard et il retourna à ses quartiers.

https://www.youtube.com/watch?v=mvB06hqumQA

Soudain Vrad entendu un bruit familier à ses oreilles. Les Mandaloriens avaient commencé à faire du bruit en tapant des mains ou en tapant du poing sur leurs armures d’une façon rythmé. Il n’était pas rare d’entendre ce genre de chose lors de fêtes Mandalorienne. Cela signifiait que les Mandaloriens voulaient voir un combat, bien sûr Vrad était obligatoirement obliger de combattre. En tant que futur Mand’Alor il devait montrer à tout le monde que sa force était supérieure aux autres afin de pouvoir diriger ses frères. Maintenant Vrad attendait de voir quel Mandalorien viendrait le défier. Le bruit que faisaient les Mandaloriens aux alentours se faisait de plus en plus intense et il accélérait dans un rythme endiablé. Nott s’approcha en tenant son verre bien haut afin que tout le monde puisse le voir, il jeta alors sa coupe. Il remit son casque et se prépara à combattre dans la plus pure tradition Mandalorienne, c’est-à-dire sans arme.

Vrad se dirigea au centre de la piste et les Mandaloriens aux alentours continuèrent leur clapping en accélérant une nouvelle fois le rythme. Nott Nuros avait bien bu et Vrad savait qu’il faisait plus ça par amusement que derrière un quelconque objectif. Nott se jeta sur Vrad de tout son poids mais Vrad ne broncha pas, il glissa sur quelques centimètres à cause de l’impact. Nott n’avait pas mis toute sa force dans cette attaque et avec tout l’alcool qu’il avait bu il en aurait bien du mal. Vrad n’eut pas à forcer, il contourna son adversaire et avec une sublime balayette Nott s’écrasa de tout son poids sur le sol lourdement. Vrad leva les bras en signe de victoire et tous les Mandaloriens applaudirent ou éclatèrent de rire devant ce duel ridicule. Vrad tendit alors sa main à Nott afin de l’aider à se relever, il prit alors le bras du Lord Nuros et le leva avec le sien pour montrer à tout le monde que l’amitié entre Mandalorien est plus importante que les guerres incessantes entre eux.
Après ce petit combat, la musique reprit mais Vrad commençait à fatiguer. Il avait une grosse journée demain, il allait devoir finir l’entraînement de Misha et surtout apprendre à Marak ce qu’est un Mandalorien et vu la réaction du Zabrak à la fête Vrad avait du souci à se faire. Le Mandalorien se dirigea vers Misha et il lui proposa de la ramener à ses quartiers.


« Misha je vais aller me coucher, veux-tu rester à la fête où préfères-tu que je te raccompagne à tes quartiers ? »

Le Mandalorien attendait maintenant la réponse de son amie tout en réfléchissant aux épreuves que ses nouvelles recrues allaient effectuer.
Avatar de l’utilisateur
By Misha Droan
#39037
Ce serait mentir que de dire qu’elle ne lançait pas de temps en temps un regard vers Vrad, espérant peut être capter l’intensité de ses yeux bleus tournés vers elle. La jeune femme passait un moment des plus agréables, et bien que certains se pressaient pour obtenir d’elle une danse, elle minaudait légèrement, comme sa mère le lui avait appris lors des réceptions guindées de Corellia. Oui, la rousse savait parfaitement battre des cils et mouvoir ses lèvres pour faire tourner les têtes, et c’était un exercice qui lui avait toujours beaucoup plu.

Lorsqu’elle revint à sa place, encore essoufflée par sa dernière danse, elle constata que Marak n’était plus là. C’était dommage, mais d’un autre côté, elle n’était pas étonnée. Le Zabrak détonnait dans l’ambiance festive, bien trop austère et mystérieux pour que la joie et l’engouement du moment ne puissent le satisfaire. Tant pis, elle le reverrait à l’entraînement, et elle avait hâte de voir ce qu’il avait dans le ventre, surtout qu’elle n’avait aucune idée de ses expériences antérieures, et ne savait pas du tout à quoi s’attendre de sa part.

Elle s’installa à nouveau entre Vrad et Lark, souriante et les joues légèrement rosies par l’exercice physique que représentait la danse pratiquée à cette intensité. Elle reprit une gorgée dans son verre, mais releva la tête en entendant le battement régulier des mains tapées entre elles ou contre les armures, elle ne connaissait pas encore cette tradition, mais finit par la comprendre en voyant Vrad s’avancer, puis Nott le rejoindre sous les acclamations. Les deux hommes remirent leurs armures, et Misha posa sa tête dans ses mains, les coudes sur la table.

Le combat fut court, mais distrayant, et la rouquine participa aux acclamations et aux applaudissements. Son rire se mêlait aux autres, et sa coiffure un peu sophistiquée retombait légèrement, affaissée par son amusement et ses danses. La fatigue commençait à la gagner également, si bien que lorsque Vrad lui proposa de la raccompagner, elle accepta et salua ses amis, gratifiant Lark d’un sourire tendre.

Les deux jeunes gens se mirent donc en chemin ensemble, et Misha frissonna légèrement. Maintenant qu’ils s’étaient éloignés du feu, l’air était un peu plus frais. Elle n’avait pas vraiment froid pour autant, loin de là. Un léger sourire s’étira sur ses lèvres. Elle était silencieuse, et finit par prendre la parole.


- J’espère que les choses n’ont pas été trop compliquées de ton côté ? Où en est tu de tes projets ?

Du sien, la vie avait été plutôt mouvementée, mais elle ne souhaitait pas s’étendre là-dessus. Après la mort de sa mère, elle avait un peu perdu pied et elle le regrettait un peu. Mais bon, ça faisait partie de l’histoire maintenant. Pas à pas, ils arrivèrent devant la chambre de Misha, et elle s’arrêta devant sa porte avant de se tourner vers lui.

- Je… Tu veux bien enlever ton casque, pour que je te salue ?

Elle attendit sa réponse avec impatience, avant que finalement il ne le fasse. Enlevant son casque avec délicatesse, il lui dévoila à nouveau son visage, et Misha leva son regard vert dans le sien. Il n’y avait plus un bruit, et elle se perdait dans cet azur. Ses joues s’empourprèrent légèrement. Elle jeta un coup d’œil autour d’eux. Ils étaient seuls, personne pour les surprendre. Elle pouvait… Peut être…

Elle se hissa sur la pointe des pieds, et déposa ses lèvres au coin des siennes. Pas sur sa bouche, ce qui aurait été une approche un peu trop frontale, mais pas non plus complètement sur sa joue, pour ne pas lui laisser vraiment de doute sur ses intentions. Elle sourit doucement en redescendant à plat, et baissa les yeux une fraction de seconde avant de finalement les relever vers lui.


- Il faut… Se dire bonne nuit ?
Avatar de l’utilisateur
By Vrad Kist
#39054
Image


Vrad était en train de raccompagner Misha jusqu’à ses quartiers. La nuit était déjà bien entamée et les deux jeunes gens marchaient ensemble comme si cela avait toujours été le cas. Misha demanda à Vrad si tout se passait bien et si cela n’était pas trop compliqué. Le Mandalorien lui répondit qu’il n’y avait pas plus de problèmes qu’avant mais que son ascension au titre de Mand’Alor était beaucoup plus longue que prévue, mais Vrad était capable de prendre son mal en patience. Les deux tourtereaux continuèrent à discuter jusqu’à ce qu’ils arrivent devant les quartiers de Misha. A ce moment-là la jeune femme demanda à Vrad de retirer son casque et il le fit. Puis Misha se mit sur la pointe des pieds et elle embrassa le Mandalorien, pas directement sur les lèvres mais juste à côté.

Vrad ne savait pas trop comment réagir, c’était la première fois qu’une femme l’embrassait, du moins presque. Misha baissa les yeux quelques secondes avant de se replonger dans les yeux bleus du Mandalorien et elle lui dit.


« Il faut… Se dire bonne nuit ?

- Oui, mais nous nous reverrons demain matin.
»
A ces paroles Vrad posa sa main droite sur la joue de Misha. Puis il commença à la caresser avec son pouce sensuellement sur son joli visage avant de se rapprocher d’elle. Puis il décida de l’embrasser timidement.« Bonne nuit Misha, fais de beau rêve. »

Vrad remit son casque et il laissa Misha aller se coucher. Le Mandalorien était songeur sur le chemin qui le menait à ses quartiers. Il ne savait pas trop comment il aurait dû réagir et il espérait que son geste ne soit pas mal interprété. Le Mandalorien avait prévu une session d’entraînement au combat pour demain matin et il avait demandé à son frère d’être présent afin qu’il puisse l’aider et encadrer tout le monde.

Le lendemain matin le soleil avait fait son apparition et il régnait un certain calme dans la place forte Kist. Vrad accompagné de Lark et de quelques Mando’Evarr attendaient Misha et Marak sur le terrain d’entraînement, les Mandaloriens avaient emmené quelques Beskad afin que Marak s’habitue à cette arme Mandalorienne. Misha n’en avait pas besoin puisqu’elle avait forgé la sienne récemment, il ne manquait maintenant plus que les deux intéressés.
Avatar de l’utilisateur
By Marak Koress
#39064
« Notre peur la plus profonde n’est pas que nous sommes inadéquats, notre peur la plus profonde est que nous sommes puissants au-delà de toute mesure. »





03:30, Heure locale - Concord Dawn -




Entendant cette phrase, et cette voix familière qu’est celle de Shaeli, sa mère, Marak ouvrit soudainement les yeux, tiré de sa méditation matinale prématurément. Il se leva pour se rafraîchir le visage d’un peu d’eau. Tellement de temps avait passé, une douzaine d’années pratiquement sans entendre la moindre manifestation de sa part, ni de ses soeurs par la même occasion, son questionnement se poursuivît à l’intérieur de lui-même alors qu’il adoptait une tenue en vue d’un entraînement intensif, sans pour autant que cela ne fasse de changement à son apparence général. Le classique combo pantalon & T-shirt, son code vestimentaire était conçu et choisi en fonction d’être potentiellement toujours dans une situation qui demanderait un effort physique.

Il sorti dehors pour prendre l’air, il observa le ciel un court moment. Techniquement, sa présence ici est une des rares occasion de se trouver aussi près de son monde natal, après toutes ces années, sûrement que le contrôle de la force de sa mère s’est décuplé avec le temps, tout comme lui-même, ce qui pourrait expliquer ce contact imprévu, peut-être facilité par la force elle-même… Sans n’en faire un débat interminable, Marak parti sur un pas de course léger pour se dégourdir les jambes, mais aussi pour visiter/fouiner un peu les lieux qui allaient devenir son terrain d’apprentissage des prochains temps à venir. Cet exercice simple permît à Marak de se vider la tête, de mettre de côté son questionnement et ses inquiétudes face aux défis, lâcher prise sur ce qu’il n’avait pas le contrôle finalement ! Visitant différentes zones de la place forte durant son jogging, Marak retint quelques idées pour monter un complément d'entraînement personnalisé, soit pour maintenir des acquis ou pour rajouter à la routine d’entraînement par laquelle il devait passer.

Au matin, comme dans sa définition l’inclus si bien, le soleil avait fait son apparition, et il régnait un certain calme dans la place forte Kist, peut-être même anormalement calme, vu la veille. Finalement Vrad accompagné de Lark et de quelques Mando’Evarr, probablement les plus sobre du groupe, attendaient l’arrivé du géant sur le terrain d’entraînement, les Mandaloriens avaient emmené quelques Beskad afin que Marak s’habitue à cette arme Mandalorienne.

Misha quant à elle avait eu amplement le temps de faire son entrée, Marak l’imaginant déjà probablement pendue au lèvres de Vrad, buvant ces paroles comme une fan inconditionnelle de l’homme qu’était Vrad !! Il s’était même promis de perdre tout ses duel d’entraînement de la journée s’il n’avait pas raison.

À cette vue, Marak convergea vers le groupe. Vrad et son frère Lark se tenaient là avec quelques autres hommes et des Beskad plantées dans le sol devant eux. Marak opta pour un tempo de marche pour les 10 derniers mètres, lui permettant d’observer la scène et sût l’issue de sa journée d’entraînement.


    « Marak: Est-ce que c’est un test de classement ? Parce que Vrad, tu sais quel genre d’arme j’utilise normalement, alors techniquement, sans vouloir offenser personne ici présent, niveau combat de mêlée, j’utiliserai jamais ça de un, de deux… »

Marak arrêta l’élan de sa phrase… laissa s’échapper un léger soupir de frustration, puis empoigna une de ces épées, une beskad? Ok ! Beskad = épée… On progresse ! Il testa le poid et le balancement de l'amas de ferraille en y allant d’un «swing» ou deux volontairement d’une maîtrise maladroite.

    « Marak: Savez quoi ?... Oubliez ce que je viens de commencer à dire, on va faire comme vous l’entendez. Qui y va en premier ? »
Avatar de l’utilisateur
By Misha Droan
#39073
Lorsque Vrad l’avait quittée après avoir déposé ses lèvres sur les siennes, la Corellienne était restée interdite un moment. Il lui avait donné l’impression d’avoir hésité, et elle se demandait s’il l’avait embrassée par réelle envie ou bien par politesse. Cependant, ce qui lui causa le plus de tourment, ce fut qu’il la laisse devant sa porte et disparaisse au loin. Elle n’était pas vraiment habituée à être traitée avec tant de courtoisie, même si elle devait avouer qu’elle appréciait fortement. Cependant, elle comprenait que la situation fut délicate. Elle se rappelait de l’infirmière, lors de leur première rencontre, qui lui avait expliqué qu’un chef de son rang ne pourrait pas vivre une histoire avec une femme qui ne serait pas Mandalorienne, alors elle comprenait qu’il ne s’avance pas avec elle. A moins qu’elle ne se fourvoie complètement, auquel cas elle pourrait aussi l’entendre.

Cette nuit là fut agitée, et dans ses rêves se mêlaient les visages de Ciaphas, Sareth et Vrad, sans qu’elle ne puisse en comprendre le sens. Tout était toujours bien trop compliqué, et son caractère la poussait à vouloir donner une raison à tout. Sauf que là, elle n’en trouvait pas.

Le lendemain matin, elle prit son temps, se levant tôt pour prendre un petit déjeuner convenable avant les efforts qui s’annonçait. Vrad et Lark avaient été clairs sur l’emploi du temps de la journée. Il s’agissait d’entraînement, et de mises en situations pour jauger du niveau de Marak, et de visualiser la progression de Misha. Elle était plus avancée que lui au niveau de l’entraînement Mandalorien pur, même si elle ne doutait pas un seul instant qu’en duel singulier avec n’importe quelle arme, il ne ferait qu’une bouchée d’elle tant la différence de gabarit était importante. Attachant ses cheveux en une longue tresse, elle se vêtit d’un pantalon de toile beige, et d’un haut noir noué par une large ceinture de tissu blanc. Elle serait à l’aise de ses mouvements et ne craindrait pas de se retrouver gênée. Elle se sentait bien.

Arrivant sur le terrain d’entraînement, elle salua ses futurs frères d’armes. Elle récupéra sa Beskad et l’observa un instant. Elle la trouvait belle, mais elle n’était pas objective, c’était elle qui l’avait forgée, elle en était fière. Elle avait eu l’occasion de la tester en situation avec le Maître d’Armes, et elle avait plutôt apprécié sa légèreté et sa maniabilité. Misha salua Lark d’une accolade, et Vrad de la même manière, bien qu’il puisse ressentir lui seul qu’elle était légèrement plus proche.

Marak arriva à son tour, et, fidèle à lui-même semblait bien sûr de lui. Bien trop même. Presque condescendant, et Misha lui lança un regard sombre. Comment comptait-il s’intégrer au groupe Mandalorien s’il les prenait toujours de haut de la sorte ?


- J’y vais en premier.

Bien évidemment, elle n’était pas la meilleure combattante de la région, mais elle avait l’amour de cette culture, et l’envie de bien faire, et ça lui donnait bien plus de force qu’on ne pouvait l’imaginer. S’installant au centre du terrain d’entraînement, Beskad en main, elle attendit les instructions.

Rien ne se passa, dans un premier temps le Kage […]

Héléna Mikaelson

VAISSEAU https://i.imgur.[…]

La forêt était redevenue silencieuse pendant un m[…]

Sur une planète voilée aux yeux de la Galaxie Yal[…]

Système d'amélioration des armures

Systèmes support Nom : Cartouche de gaz l[…]

Problème discord

Je n’arrive pas a acceder au discord, Quelqu un pe[…]

Discord

Bonjour, Quelqu un peut il m inviter sur discord ?[…]

L e Dug acquiesça... En effet il était temps […]