L'Astre Tyran

StarWars Online Roleplay Cliquez ici pour voir l'intro...

Gérez l'évolution de votre personnage
Règles du forum : Cette zone est réservée aux fiches de présentation validées, qui y sont en libre lecture. Toute modification d'une fiche doit être limitée au minimum possible. Seules les mises à jour des histoires sont autorisées. Des posts supplémentaires liés aux développements de votre personnage ou à la tenue de vos rps sont également possibles, tant qu'ils ne modifient pas la fiche originelle.
Avatar de l’utilisateur
By Haya Fuu
#14115
    Identité

  • Nom : Haya Fuu
  • Autre Comptes : Aucun

    Profil
  • Race : Anzat
  • Sexe : Femelle
  • Âge : 183 ans (Adulte)
  • Planète d'origine : Anzat
  • Apparence :

    Image
    Teint : gris
    Cheveux : blanc
    Taille : 1,62 m
    Poids : 65 kg


    Assez carrée pour une taille moyenne, Haya passe pour une humaine qui peut être naturellement séduisante, tant qu'elle prend soin de garder ses tentacules dans ses joues.
    Attentive à sa condition physique, elle a une musculature travaillée sans tomber dans le musculeux à outrance. On la dira adepte du fitness intensif.

    Pour ce qui est de sa tenue, elle dépend bien souvent du milieu qu'elle infiltre, même si sa préférence personnelle irait aux combinaisons colorées qui la mettent bien en valeur. Pour des raisons purement pratique, elle privilégie les vêtements qui lui laissent une large liberté de mouvements et qui lui permettent de dissimuler ses biens.

  • Métier : Opportuniste
  • Groupe : Neutre
  • Histoire :

    Née sur Anzat, Haya passa une enfance somme toute banale. De bonne composition, elle entama naturellement une formation d'assassin durant laquelle elle se montra motivée et fini dans la moyenne, ce qui, compte tenu de l'élitisme des professeurs sur Anzat, en disait déjà long sur ses compétences et son potentiel. Au cours de ses années d'études, elle travailla des sujets aussi variés que les techniques de combats, de subterfuge, d'interrogatoire, ou d’infiltration, ce qui incluait, entre autre, d'acquérir des connaissances de base dans de nombreux métiers afin de pouvoir donner le change à ses interlocuteurs. Elle suivi aussi des cursus en astrogation, en pilotage et en mécanique. Après cela, comme la quasi totalité des jeunes adultes de sa race, elle parti à la recherche de soupe à travers la galaxie, se finançant en tant que tueuse ou mercenaire, et ne restant que rarement plus de quelques semaines au même endroit.

    LA PASSION...


    Le loft que s'était trouvé Ai'shra se situait en bord de lac, au 23ème étage d'une tour résidentielle. Même si elle estimait avoir de la chance d'en être arrivée à gagner une certaine indépendance, contrairement à nombre de ses consœurs esclaves à travers la galaxie, la twi'lek espérait bien que ce soir serait celui où elle gagnerait définitivement son billet pour la liberté. Alors elle avait pris tout le temps nécessaire pour s'apprêter, usant d'huiles épicées et choisissant avec une infinie précaution tenue et bijoux. Rien ne devait être laissé au hasard, et rien ne le serait. Ainsi avait-elle choisie dans sa garde-robe un ensemble qui mettait naturellement en valeur ses formes féminines, mêlant subtilement élégance et érotisme.

    Le soleil de la journée avait maintenant cédé sa place à une pleine lune qui se reflétait dans le lac. L'interphone sonna, son chauffeur était à l'heure. Elle s'arrêta devant la miroir en pied fixé au dos de sa porte, afin d'ajuster une dernière fois sa tenue et de se lancer un clin d'œil à elle-même. "Ce soir, le monde est à toi." Quelques étages plus bas, un lanspeeder fermé, d'un blanc immaculé, l'attendait, piloté par un droïde aux allures de chauffeur de limousine. Le véhicule offrait un confort certain, avec assises en tissu de velour noir cousu de fil d'argent. La séductrice ne prêta pas attention au message de bienvenue de son chauffeur. Pour ce soir, elle éviterait le minibar, du moins pour le moment. L'appareil fila bon train à travers le trafic nocturne, longeant les quais de la marina puis quittant la ville pour s'arrêter quelques kilomètres plus loin, au point de départ de petits sentiers de randonnée.

    Image


    La Twi'lek connaissait un peu les lieux pour y être déjà venu avec quelques uns de ses clients. Il était possible de suivre un premier chemin qui descendait vers la rive du lac et permettait de rejoindre une petite plage aménagée. D'autre part, il était possible de prendre un peu de hauteur et de profiter, au prix de quelques efforts supplémentaires, d'un point de vue tout ce qu'il y aurait de romantique en cette soirée. Mais pour le moment, son attention se portait sur la silhouette qui l'attendait. A demi dissimulée dans une cape à capuchon d'un bleu moiré qui mettait en valeur son épaisse chevelure blanche, sa peau grise délicatement pailletée scintillait sous la lumière de la lune. La femme d'apparence humaine avait choisie un pantalon à lacets sur les côtés ainsi qu'un bustier orné de brillants, toujours dans des tons bleu nuit. Naturellement elle avait opté pour une paire de bottines avec des talons à aiguilles afin de discrètement reprendre quelques centimètres à la Twi'lek, qui gardait, malgré ce subterfuge, une bonne tête de plus.

    Avec une timidité travaillée, elle se rapprocha. Et une fois à portée, elle tenta de sondé les yeux de sa tendre amie. Il y eu une hésitation réciproque, décalée. Se firent la bise, mais la tension était là. Alors qu'elles empruntaient le petit chemin montant, elles échangèrent quelques paroles anodines sur la journée de l'une et de l'autre. La Twi'lek se félicitait intérieurement d'avoir choisi des habits près du corps, et surtout des sandales de cuir qui lui permettaient de progresser plus facilement que sa compagne, qui fut contrainte de se rattraper à son bras à quelques reprises. Mais finalement, arrivées au sommet d'un petit monticule arboré, le chute fut inévitable et les deux femmes se retrouvèrent à terre l'une à côté de l'autre, face au lac, riant. Ai'shra se décida à prendre la suite en main, elle était en confiance. Habilement elle fit glisser une de ses bretelles de cuir par dessus son épaule, révélant un peu plus de son physique avenant. A côté d'elle, sa compagne ne manqua pas de se montrer intimidée mais intéressée. Elle était à sa portée, et contre toute l'attention qu'elle était prête à lui offrir, elle n'attendait en retour que la sécurité d'une relation durable et rentable. Les yeux dans les yeux, elle appréciait un instant de bonheur et de plénitude qui lui paru durer une éternité, alors que son amante avait délicatement fait descendre un peu plus le cuir le long de son bras avant de remonter d'une caresse sa main derrière sa nuque.

    Ai'Shra était incapable de bouger, non qu'elle fut prise par l'émotion, le visage à la teinte grise illuminé par la lune à quelques centimètres du sien. Alors délicatement, les pommettes de l’Anzat se développèrent, et sur chacune de ses joues un sillon fit son apparition. L'effroi empli le cœur de la courtisane qui ne comprenait pas ce qui se passait, et rapidement cet effroi laissa place à une peur panique alors que les deux tentacules sorties des joues de sa compagne s'introduisaient en elle par ses fines narines. Finalement, la douleur submergea tout ses sens quand, après quelques errements, ils se frayèrent un passage jusqu'à la soupe. Lentement, la prédatrice aspira son repas semi-liquide, profitant de chaque gorgée comme aurait pu le faire le dégustateur d'un bon cru. Quelques minutes plus tard, le corps sans vie de la belle Twi'lek gisait aux pieds de son bourreau, un filet de sang lui coulant du nez entre ses lèvres. Malgré tout ses efforts de présentation et de séduction, la soupe avait été de qualité fort moyenne. Mais à quoi d'autre s'attendre d'une prostituée dont l'intellect se limitait à chercher crédits contre plaisir.

    Les quelques applaudissements qui se firent entendre alors un peu plus loin dans le sous-bois ne manquèrent pas de surprendre la jeune femme, alors qu'une silhouette émergeait au clair de lune.

    "Bravo ! Quelle scène digne d'une bonne série de nos holovids préférés !" L'ironie était parfaitement audible dans la voix masculine, peut-être même était-elle moqueuse.

    D'instinct, l'Anzat se saisi d'un de ses couteaux de jet qu'elle avait fixés à l'arrière de son bustier, mais celui-ci lui échappa mystérieusement des doigts alors qu'elle s'apprêtait à le lancer, pour aller se poser dans la main du nouvel arrivant.

    "Je ne vous en tiendrais pas rigueur pour cette seule et unique fois. Maintenant que vous voilà repus, peut-être pourrions nous profiter de ce merveilleux clair de lune pour poursuivre cette promenade si sympathiquement entamée."

    ...LE POUVOIR...


    Itradious, puisque tel était le nom par lequel il fallait le nommer, avait établi ses quartiers sur une planète relativement isolée et dotée d'une population majoritairement humaine. Il y passait pour un commerçant Zeltron à qui la chance avait sourit tôt, et qui avait su en profiter pour faire fortune. Par ailleurs sa réputation auprès de tous et de toutes pour organiser des soirées hautes en couleurs n'était plus à faire, au point que certaines dates étaient devenues des incontournables de la vie sociale locale. Jusqu'ici il avait profité de son enseignement Sith à loisir après avoir tué son mentor, mais il s'était abstenu de prendre à son tour un apprenti comme l'aurait voulu la règle de deux. Seulement le temps passant, il commençait à se lasser de ses jeux avec des humains trop dociles et le désir de mettre au défi son pouvoir se faisait grandissant.

    L'affaire fut conclue avec l'Anzat, bien plus facilement qu'il ne l'avait espéré. Evidemment il ne lui avait pas donné les raisons de son choix et s'était contenté de flatter l'égo de l'extra-terrestre tout en piquant sa curiosité. Encore jeune, elle n'avait pas rechignée à l'idée d'avoir une soupe assurée, et il lui proposait dans le même temps de découvrir le monde sous de nouveaux angles, de prendre le temps de s'interroger sur certains préceptes et de confronter sa vision du monde à l'expérience du Zeltron. Il lui avait présenté cela comme une occasion probablement unique malgré sa longévité, ou la possibilité de s'accomplir un peu plus... Si toutefois elle était prête à faire les efforts et sacrifices requis.

    Cela aurait été un tort que de croire que le tempérament du Zeltron aurait pu rendre les années qui suivirent douces. Loin d'évoluer comme nombre de ses semblables, Itradious était devenu égocentrique et doté d'un sadisme diamétralement opposé à l'image publique qu'il avait acquise. La formation n'avait pas été simplement laborieuse, difficile, exténuante, aussi bien physiquement que mentalement, elle en était parfois simplement mortelle. Le Sith poussait toujours son apprentie à la limite ultime de ses possibilités, ne la laissant jamais au repos et se délectant de ses échecs. Ainsi elle avait découvert la puissance du côté obscure et tout ce qu’il pouvait lui apporter : de l'Etreinte sur la simple paralysie, de l'Empathie qui lui permettait de mieux assoir son emprise mentale sur ses victimes, ou de la Vitesse qui rendait ses réflexes toujours plus vifs. Le côté obscure de la Force, idée rejetée par son peuple, prenait racine en elle. Par la passion qu'elle avait de la chasse, par le désir d'une soupe riche, par le défi permanent que représentait sa survie auprès de son maître, chaque jour son lien avec la Force se renforçait.

    Itradius fini par se montrer pressent, il en voulait toujours plus, naturellement, mais sa patience s'amenuisait au fil des semaines désormais. Et pourtant, il la renvoya sur Anzat, sa planète d'origine. Son maître avait à régler des affaires personnelles, et, là-bas, elle devrait finir d'y suivre les enseignements de son peuple, ceux qui devraient faire d'elle un des assassins les plus efficaces que la galaxie puisse avoir. Cela prendrait encore du temps, mais Haya avait toute l'éternité devant elle et son maître savait la pression grandir autour de ses activités annexes, mais il souhaitait aussi avoir un maximum d'atouts en sa possession le moment venu. Et son apprentie en était un de taille. Ainsi Haya se rendit auprès du professeur que lui avait choisi Itradious. Pendant six années elle compléta ses connaissances en subterfuge, en élimination, en infiltration. Alors elle prit conscience de l'importance qu'avait sa relation avec le Zeltron, relation faite de passion, de haine, de peur et de désir.

    ...BRISER SES CHAINES...


    Image


    Cela faisait maintenant plusieurs heures que l'Anzat attendait dans la chambre de l'hôtel où devait descendre sa proie, son aura soigneusement dissimulée selon les techniques ancestrales de son peuple. L'interphone sonna, indiquant que le Tiss'shar qu'elle attendait allait arriver. Il ne fallut que peu de temps avant que la porte ne s'ouvre sur la pièce sombre. Le padawan n'avait rien vu venir, une bonne décharge de taser avait suffit à le neutraliser. Dans le même temps, une explosion suivie d'une série de tirs se firent entendre au rez-de-chaussée, où était resté le Chevalier Jedi et son escorte de clones, qui devait maintenant être aux prises avec Itradious et la petite troupe qu'il avait réuni spécialement pour l'occasion. Les chasseurs s'étaient fait prendre de vitesse et étaient devenus les proies. Pour Haya, il ne restait plus qu'à attendre le prochain signal de son maître, tout en gardant le padawan sous sa coupe. Et pour cela elle avait prévu tout ce qui lui était nécessaire, à commencer par un poison de type inhibiteur de jonction musculaire qu'elle lui injecta à faible dose afin d'assurer la paralysie partielle de sa victime : éviter d'utiliser la Force lui permettrait de ne pas attirer l'attention du Chevalier, du moins l'espérait-elle.

    Installé dans la salle de bain, le padawan fut sorti de son inconscience par une violente douleur au côté : devant lui se tenait sa tortionnaire, armée de son propre sabre laser.
    "Bienvenue du côté obscur." Lui souria-t-elle, avant d'enfoncer à nouveau la lame de l'arme dans son flanc.
    Jamais l'Anzat n'avait encore profité de la soupe d'un manipulateur de la Force, et s'il était dit qu'un tel breuvage renforçait les liens qu'elle avait avec la Force, elle ne l'aurait pas contredit. Lentement elle avait profité de ce festin, gardant le reptilien en vie aussi longtemps que possible. Mais son travail n'était pas fini et il lui fallait maintenant rejoindre Itradious et s'assurer que le Chevalier ne viendrait plus les importuner.

    Son plan s'était déroulé sans accroc jusque là. Le Chevalier lui avait donné la chasse depuis l'hotel tandis que son apprentie s'était occupée du padawan. Soucieux de ne pas exposer inutilement la foule, le Jedi avait suivi Itradious jusque vers les docks où ils avaient pu engager un duel à l'abris des regards. Là les choses sérieuses allaient commencer. Malgré sa maîtrise de la Force, il avait été difficile au Sith de prendre l'avantage, et ce n'est que par la maladroite intervention télépathique du Tiss'shar soumis à toute l'attention de l'Anzat, que le Chevalier s'était trouvé suffisamment déconcentré pour que le Zeltron puisse enfin lui porter un coup décisif, lui tranchant son bras d'arme et une jambe dans un large mouvement. Après avoir repoussé le sabre tombé à terre, le Sith prit la seconde de trop pour se repositionner en vue de porter le coup fatal, certain d'avoir acquis la victoire. Mais c'était sans compter le dernier élan de son adversaire, qui, usant de ce qui lui restait d'énergie, fit revenir son sabre en tournoyant pour, à son tour, porter un coup mortel. Itradious resta immobile au-dessus du chevalier avant de libérer toute la puissance de sa fureur et de ses peurs pour absorber la vie de ce dernier, et tenter de se maintenir en vie. L'aspiration créée eu raison du Chevalier, mais pour autant Itradious était tombé à terre et ne devait d'être encore en vie que par le biais de la Force par laquelle il aspirait tel un siphon toute la vie qu'il trouvait à proximité.

    Enfin l'Anzat arriva. Malgré sa volonté et ses efforts, il était extrêmement difficile au Zeltron de maintenir toute la puissance de la Force qu'il avait engrangé par la douleur qu'il maîtrisait tant bien que mal, mais aussi par la peur de disparaitre dans ce hangar ou par le désir qu'il avait de continuer à profiter du petit empire qu'il s'était bâti. A demi-conscient, il senti la présence de son apprentie, elle était là, à côté de lui.
    "Maître..." Ce n'était pas une question. Haya se pencha délicatement sur le visage d'Itradious. "Maître..."
    Il senti alors les tentacules de l'Anzat glisser sur ses joues avant de s'introduire par ses narines, comme il l'avait vu faire maintes et maintes fois. Trop gourmande, il en aurait sourit s'il avait encore pu. Le moment était venu, même si les conditions étaient les pires qu'il pu imaginer, même s'il savait que sa technique était totalement imparfaite, même s'il savait que son apprentie lutterait de toute son âme. Usant de toute sa connaissance de la Force, de toute la puissance qu'il possédait, il tenta un impossible transfert mental.

    ...LA PASSION...


    L'ambiance battait son plein dans le night-club. Avec une dizaine de salles réparties sur trois étages et un espace VIP, c'était l'endroit où se retrouver après une semaine de dur labeur. Une foule hétéroclite se formait dès dix neuf heure à l'entrée de l'édifice surplombé de gigantesques projecteurs holographiques. Mais ces derniers jours, il s'agissait d'un lieu où l'on venait surtout fêter la victoire sur l'Empire : Coruscant était tombé depuis moins d'une semaine. Les pistes étaient bondées, les plateaux de boissons aux bras des droïdes assurant le service circulaient en un balai incessant. Pour Aiden, c'était une première. L'année universitaire venait de reprendre et il découvrait le lieu accompagné de quelques autres de ses amis d'études.

    Image


    Peu désireux d'aller se mêler à la bousculade générale, l'étudiant s'était installé à une banquette, face à une petite table basse où trônaient les verres de ses compagnons qui, eux, avaient préférer aller suer sur les rythmes endiablés.
    "Excusez-moi, je peux ?" Une femme venait de l'interpeler, visiblement intéressée par une des places laissées vides. Place qu'elle occupa sans attendre de réponse. Il ne leur fallu guère plus d'une petite demi-heure pour se retrouver à l'extérieur, à marcher dans les rues, loin du bruit assourdissant des platines. Aiden savait déjà qu'inévitablement il serait assailli de questions par ses camarades le lendemain, et que les commentaires iraient bon train.

    Soudain, sans prévenir, sa conquête de la nuit le prit par le poignet et l'entraîna dans une petite ruelle adjacente, pour le plaquer violemment contre un mur. D'abord surpris, il tenta de résister, mais la jeune femme le maintenait fermement et il préféra céder au désir.
    "Tu es trop impatient jeune homme." lui susurra-t-elle en réponse au baiser qu'elle venait de lui refuser.
    "Maintenant tu es à moi." Continua-t-elle.
    Si Aiden ne pouvait plus bouger, ce n'était plus tant parce que la femme le gardait plaqué contre elle que parce qu'une force puissante commençait lentement à lui broyer les os des bras et les côtes. Sûrement le lendemain il y aurait des commentaires sur sa soirée, mais probablement pas ceux auxquels il se serait attendu jusqu'à l'instant où, les os brisés, une paire de tentacules commençaient à lui aspirer le contenu de sa boîte crânienne.


    Chronologie :
    -179 BBY : naissance de Haya.
    -166 BBY : Début de formation en tant qu'assassin.
    - 81 BBY : Haya quitte Anzat après avoir fini sa formation.
    - 55 BBY : Rencontre avec Itradious.
    - 33 BBY : Haya retourne sur Anzat finir sa formation d'assassin.
    - 24 BBY : Itradious et Haya sont à nouveau réunis.
    - 21 BBY : Haya achève Itradious.

  • Inventaire :
    - 2000 crédits
    - 1 sabre laser
    - 1 tenue commune

  • Psychologie :
    Si comme tous les membres de sa race, Haya paraissait être une personne discrète et effacée à laquelle on ne prêtait guère d'attention, depuis sa formation auprès de son maître Zeltron, elle a perdu beaucoup de sa réserve et de ses inhibitions pour profiter des occasions qui lui sont données d'aller nourrir ses émotions, et pour aller du même coup s'imprégner du côté obscur. L'échec de la tentative de transfert du Sith lui a aussi laissé quelques séquelles, principalement des troubles de la mémoire où ses souvenirs se mélangent parfois avec ceux de son maître, qu'il s'agisse de personnes, de lieux, de discussions, mais aussi de sentiments. Elle a aussi développé un trait particulier qui lui fait quelques fois tenter de corrompre ses interlocuteurs en les poussant à céder à leurs émotions, même s'ils n'ont pas de lien avec la Force.

    Mais tout cela n'a guère altéré sa nature profonde, et comme tous les anzati, elle continue à considérer les êtres intelligents avant tout comme des repas potentiels, et est toujours à la recherche de sa prochaine soupe.

  • Affection :
    - La soupe.
    - Le désir, la passion, les émotions.

  • Aversion :
    - Ne rien avoir à faire, l'absence de projets.
    - Le vieillissement précoce provoqué par le manque de soupe.
    - Aucune et tout à la fois, car ses aversions nourrissent le pouvoir qu'elle tire du côté obscur.

  • Capacités/Techniques spéciales : (source : wookipedia)
    • Paralysie : les anzati sont capables de provoquer la paralysie chez leur victime. Plus la victime est physiquement proche de l'anzat et plus la paralysie est puissante.
    • Confiance : mélange d'empathie et de persuasion, cette capacité permet aux anzati de faire en sorte que leurs victimes se sentent en confiance et en sécurité avec le prédateur. Plus l'anzat est physiquement proche de sa victime et plus la confiance est forte.
    • Puissance : les anzati ont des capacités en force et en réflexes environ trois fois supérieures à celles de leur équivalent humain.
    • Detection de Présence : afin de se nourrir, les anzati ont développé un sens particulier leur permettant de repérer les présences et leurs variations dans leur environnement proche. Seules les créatures intelligentes sont perçues par ce sens.
    • Régénération : les anzati sont capables de se remettre rapidement de leurs blessures.
    • Masque : technique anzat permettant de disparaitre du spectre de la Force.
    • Viellissement précoce : après une semaine sans avoir absorbé de soupe, les anzati son sujet à un vieillissement précoce, uniquement esthétique. Les symptômes disparaissent après quelques soupes, en fonction de la durée d'abstinence et de la qualité de ses dernières.

    Disposition
  • Fuseau Horaire : Paris
  • Disponibilité : 7h00 par semaine
  • Indisponibilité : le week-end
Modifié en dernier par Haya Fuu le dim. 29 sept. 2019 10:23, modifié 36 fois.
#14138
Bien, bienvenue sur Swor ! Désolé pour le temps d'attente, nous sommes en période de basse activité.

Donc donc donc, c'est bon tout ça, et même pas mal du tout ! Pas trop de fautes, pas d'incohérence, simple et fluide : j'aime !

Pour les capacités spéciales, en soit c'est saga donc on saurait pas trop s'y opposer, mais ça fait carrément grosbill un tel enchaînement de super-capacités. Si c'était si puissant, les Anzati contrôleraient la galaxie, hors ce n'est pas le cas :D

Donc partons plutôt sur une "facilité" à atteindre ces objectifs pré-cités, mais pas une habilité à les provoquer.

Bref, avec la qualité de la fiche, je te validerais bien au grade de Chevalier ( Rang 2 donc ). Voici le lien vers les règles concernant la Force sur Swor, et c'est ici que tu posteras ta fiche force ! Bien sûr, si tout n'est pas clair : ===> [MP] !^^

On va pouvoir se passer d'une double validation pour un temps...

Image
Servez-vous, je vous en prie !
Avatar de l’utilisateur
By Haya Fuu
#36206
QUETES & RPs EN COURS


  1. SOLO [Loretto] Le sens de la mémoire (Mondes du noyau / Noyau Interne) : Haya se remémore ses entraînements au sabre grâce à la Force pour tenter de se perfectionner.
  2. La croisière s'amuse : Haya tente de prendre le contrôle du Princesse Galatée, tandis que Ciaphas Cain rencontre le chef des Défiants.
  3. [Loretto] Centre de Recherche Transdisciplinaire : Les recrutements de la Confrérie Galactique
  4. [Loretto] Un club pas comme les autres : la Confrérie Galactique va investir dans un club de striptease.
  5. Connivence (Les Colonies / Balmorra) : Haya va sur Balmorra exécuter un contrat, mais les choses ne se déroulent pas comme prévu.
  6. [UYTER] Scénario pirate (Quadrant Perlemien) : la Confrérie envoie Haya enquêter sur l'apparition de pirates à proximité d'Uyter.


QUETES & RPs CLOTS

  1. Présentation
  2. [Quête] Le vol du vol (Mondes du Noyau / Noyau profond / Impératrice têta) : Un individu louche a tué un des pontes de la Guilde des Explorateurs de l'Hyperespace et volé des plans de vol. Il doit être appréhendé.
  3. [Quête][Ploo II] Aliens vs Aliens (Empire de Zsinj) : Un groupe d'aliens ennemis a élu domicile dans un village bien au sud de la Capitale. Ils doivent comprendre qu'ils ne sont pas les bienvenus. Leur destruction est demandée.
  4. [Anzat] Bienvenue à la maison (Médiane Orientale / Greater Malrood) : Haya retourne voir un ancien de ses maîtres afin d'en apprendre d'avantage sur "Celui qui rêvait", Volfe Karkko.
  5. ABANDONNEE faute de MJ et de participants : [Socorro] Tour de Force (Bordure Extérieure) : Un avis de recherche a été lancé à l'encontre d'une certain Den "Madman" Kovald. Haya tente de le retrouver.
  6. ABANDONNEE faute de participants : [Dxun] Bestioles, Jedi et Sith [PV Cyniosis / Haya / Modon] (Colonies du Noyau / Colonies du Nord) : Haya accompagne Alemidna à la recherche d'un temple Sith sur Dxun.
  7. ABANDONNEE faute de participants : [Quête] Loup, y es-tu ? (Mondes du Noyau / Annexe Septentrionale / Anaxes) : Le fils d'une ancienne de ses connaissance demande à Haya de retrouver son père, disparu aux abords d'un ancien camp militaire impérial.
  8. SOLO [Loretto] Retour vers le passé (Mondes du noyau / Noyau Interne) : Haya part sur les traces de son passé, là où son maître Sith l'a formée, afin de tenter de rebâtir tout ou partie de son empire perdu.
  9. [Corellia] La rencontre inattendue : Un manipulteur de la Force obscure attire Haya et d'autres manipulateurs de la Force sur Corellia.
  10. [Muunilinst] Des pertes aux profits : Alors que Haya s'apprête à exécuter un contrat sur un petit banquier, elle se fait aborder par A'Sharad Hett.
  11. SOLO [Loretto]Refondation (Mondes du noyau / Noyau Interne) : Haya rencontre les principaux dirigeants de son organisation.
  12. [Lianna] La chasse au chasseur : Après avoir identifier le fournisseur du chasseur Sith, Haya tente d'en apprendre plus sur l'acheteur.
  13. ABANDONNEE : [Dédale de Rimma] La croisière du Ménestrel : Alors que Haya profite d'une croisière sur un paquebot de luxe, ce dernier est abordé par les forces d'un nouvel Empire auto-proclamé.
  14. [Loretto] D'art et de drogues : Un agent de la Confrérie du Rêve tente de pénétrer le milieu de la haute société de Loretto.
  15. [Loretto] Défiance : La Confrérie Galactique met en place un plan pour prendre la main sur son concurrent direct : les Défiants.
  16. [Loretto] La venue de la Princesse (Mondes du noyau / Noyau Interne) : Les défiants jouent leur va-tout contre la Confrérie en essayant de s'allier à d'autres groupes criminels.
  17. Annonce : recherche carnassiers (communications) : la Confrérie chercher à acquérir des animaux exotiques pour animer des arènes de combats.
  18. [UYTER] Recherche carnassier (suite) : la Confrérie finalise l'achat d'un Nexus
  19. [Loretto] Vers les crédits et au-delà : la Confrérie tente de faire la promotion de l'E.L.I. afin de lui faire gagner des parts de marché.
  20. [Susevfi] Visite à Nikkos Tyris (Bordure Extérieure) : Ayant appris que Nikkos Tyris avait eu en sa possession un holocron de Volfe Karkko, Haya part explorer les ruines du temple qu'il avait fondé.
Alliés de Dugalles [0/5]

... Lecture de la fiche conseillé sur ordinate[…]

Suivre la voix

Le conflit régnait, partout le chaos, le sang, le[…]

[Uyter] Scénario Pirate.

La flotte pirate avait l’habitude de sévir sur […]

Navré de l'attente sur ce dossier. Après étude du[…]

Skylar (Terminée)

Tout cela me parait très bien. A noter que les su[…]