L'Astre Tyran

StarWars Online Roleplay Cliquez ici pour voir l'intro...

Image

Voici le quartier général de la Corporation Incom, fabricants des célèbres modèles de X-Wing. Après le vol des plans X-Wings par les rebelles, la planète resta sous le joug impérial jusqu'à l'avènement de la Nouvelle République.
Gouvernement : Nouvelle République
Avatar de l’utilisateur
By Darth Krayt
#28474
Le Cargo Corellien sortit d’hyperespace et prit la direction de l’orbite planétaire de Fresia, amorçant la descente vers l’archipel de Coromon, là où se trouvait les installations de l’Incom ainsi que les complexes résidentiels, il y avait de nombreux archipels sur la planète mais celui de Coromon était le plus importante.

Il manoeuvra tranquillement vers Coromon Besh où se trouvait le statioport et il se posa en douceur avant de quitter le Vengeur avec deux gros sacs remplis d’équipements en tout genre, l’un des deux contenait ses armes tandis que le second sac contenait de l’équipement nécessaire à la mission que l’Homme au Masque s’était fixé. Il marcha pendant un moment, restant à proximité du siège social de la Corporation Incom, qui se trouvait sur Coromon Prime, avec le pôle recherche et conception, il cherchait désormais un hôtel où s’installer pour quelques jours le temps d’aviser de la marche à suivre.

Il en trouva un bon marché sur Coromon Besh et paya une semaine complète avant de monter et de s’installer dans sa chambre, qui offrait une vue imprenable sur Coromon Prime d’ailleurs. Il verrouilla la porte, tira les rideaux et plongea la pièce dans une semi obscurité puis il sortit un datapad relié à sa paire de macrojumelle, et le tout fut positionné au niveau de la fenêtre donnant sur le siège social de l’Incom tandis qu’il préparait son scanner courrier de transmission afin de capter toute communication intéressante dans les environs. Il installa également son Sorosuub Hologramm Projection Pod et activa son VargeCorp Brouilleur de poche PX-xqt9s afin de pouvoir envoyer des messages cryptés à destination de Darth Krayt au besoin. Il attendait également que les hommes demandés pour cette opération soit arrivé. Pour le moment, il observait de loin et attendrait d’avoir plus de renseignements pour mettre un plan en place.
#28490
Depuis quelques heures, Bane maintenait sa surveillance sur les locaux de l’Incom de Coromon Prime quand il apprit que les premiers renforts étaient arrivés et le rejoignait à l’hôtel où il se trouvait. Et ils devaient le rejoindre par petits groupes avec plusieurs minutes d’intervalle entre chaque arrivée afin de n’éveiller aucun soupçon.

Une fois que les vingt individus étaient arrivés, chacun reçu son ordre de mission et les dix espions quittèrent rapidement la chambre pendant que les slicers installaient leurs matériels afin de se mettre rapidement au travail.

Ils créèrent d’abord une couche de pare feux et de proxys derrière lesquels s’abriter pour leurs manoeuvres informatiques puis ils créèrent une société écran, Benk Investissement, et Bane en fut naturellement nommé P.D.G, les slicers travaillant à créer de toute pièce un site de façade ainsi qu’un profil plus adapté pour le nouveau rôle du mercenaire. La société était spécialisé dans l’investissement en bourse par achat d’actions et Bane devrait être un diplômé d’économie sortie des plus grandes écoles de la Galaxie. Une bonne couverture de prévu en théorie.

Pendant ce temps là, les espions, fonctionnant en deux trinôme et une équipe de quatre, partirent se renseigner, le quadrinome se chargea de trouver des renseignements sur la figure dirigeante de l’entreprise, un dénommé Amaury Korsh, diplômé de grandes universités, père de famille, patron compétent et tout le baratin habituel, rien de bien exploitable en l’état, il faudrait penser à creuser davantage.

Les deux trinômes se renseignèrent quand à eux sur les potentiels offres d’emplois disponibles dans la Corporation, autant aller voir de l’intérieur ce qu’il passe et glaner un maximum d’informations sur la sécurité interne.
Avatar de l’utilisateur
By Entropie
#28539
Pour l'instant, la société écran n'embêtait personne. Elle pu donc être créée sans vraiment de problème. Tous les profils également, et le PDG de Benk Investisment se retrouvait être cet homme au masque. Ainsi, il fallait notamment préciser les choses suivantes afin d'être le plus cohérent :
    Lieu du siège social :
    Nombre d'employé :
    Cible de la bourse (ou pas) :
    Lieu d'activité :
    etc.

Ceci étant fait, les espions purent se mettre en quête d'emploi. Deux trinômes, six personnes. Assez pour récupérer tout ce qu'il y avait à prendre. Des offres, il y en avait à la pelle. Ingénieurs, techniciens, RH ou autre. Pour une société écran, créer des profils n'étaient pas compliqués, mentir non plus. Mais le Hic, c'était qu'Incom demandait des références. Autrement dit, des lieux de travail précédent, afin qu'ils jugent de la compétences dudit employé. Cela en revanche, le groupe de Krayt ne pouvait pas l'avoir, sans avoir vraiment travailler. Rien ne lui empêchait de tester sans, cependant. A lui de voir.

Dans tous les cas, rien qu'à voir le hall d'entrée avec ce bâtiment design aux baies vitrées énormes, et surtout le nombre de soldat présents, les espions purent se douter que cela n'allait pas être de la tarte. Ces soldats ne se cachait pas, en plus. Ils étaient armées, avec de la barbe, et seraient prêt à affronter n'importe quelle menace. A voir si cela était une illusion ou non. Mais rien ne semblait indiquer que dans les différents étages de la tour, cela ne soit pas pareil, voir pire. De plus, inutile de se prétendre meilleur qu'une de ces grandes boites en matière de piratage informatique. Income avait son service interne, sûrement très performant. Rien ne leur empêchait de tester, encore une fois. Mais le Sith devait rester prudent.
#28790
Les données manquantes pour la société écran furent vite remplis afin que l’entreprise soit rapidement sur les rails, les plans du Seigneur Noir devaient être éxécutés et il avait bien insisté sur la rapidité et l’efficacité de Bane, qui mettait son avenir en jeu car en cas d’échec, sa tête roulerait sur le sol rocailleux de la Nécropole Sith.

Lieu du Siège Social : Bonadan (Secteur Corporatif)
Nombres d’employés : Une centaine
Cible de la bourse : Secteur agroalimentaire, industrie spatiale, industrie pharmaceutique & médicale de pointe.
Lieu d’activités : Noyau et Colonies


D’autres détails furent complétés afin de faire plus vrai et les slicers du Nouvel Ordre Sith commencèrent leur office, cherchant à acheter de manière officielle des actions auprès d’Incom Corporation, avec une offre à 5 million de crédits qui tomba sur les tabloïdes de la compagnie, c’était petit pour commencer mais c’était suffisant selon Bane pour s’introduire en douceur.

Pendant ce temps là, les espions remontèrent les informations liées à la recherche d’emplois et les slicers continuèrent leur travail avec efficacité, créant pour l’un des trinômes de faux CV afin qu’ils postulent à des postes clés tels qu’ingénieur ou Directeur des R.H ou encore Responsable de la Production. On ciblait six postes d’importance, trois d’entre eux prirent le risque d’y aller avec de faux documents, les trois autres se feraient passer pour de jeunes diplômés en recherche d’un premier emploi.

Le quadrinome, chargé de surveiller Monsieur Korsh, le P.D.G, cherchait à repérer ses déplacements au quotidien, les services de sécurité qui veillaient sur sa personne, une surveillance de loin fut mise en place afin de glaner toute information exploitable ou de repérer un moment propice pour un enlèvement.

Un message crypté fut également envoyé à destination de Korriban, spécifiant que l’un des Deux était demandé sur Frésia afin de soutenir la mission et ce fut le Chagrien qui fut envoyé en renfort, afin de faire ses preuves et de parfaire ses connaissances.
Avatar de l’utilisateur
By Entropie
#28843
« Secteur Corporatif ? Qu'est ce que c'est que cette blague ? »

L'analyste Khol décrocha son intercom en direction de son patron, pourtant seulement à quelques mètres de son bureau.

« Patron, on a des gars du secteur corpo qui cherchent à investir. On fait quoi ? »

« Secteur Corpo ? Mais bordel ce ramassis d'opportunistes comptent aussi s'introduire en territoire républicain ? Bloquez le transfert. Qui s'est annoncé ? »

Khol, son appareil de communication en bordure de l'épaule pianota sur son pad de bureautique. L'information s'afficha quelques instants après.

« Benk Investissement. Connais pas. »

« Moi non plus, et impossible de savoir si ce ne sont pas des impériaux. On va la faire simple. Contactez le responsable et prenez un rendez vous avec le PDG. Dans SON usine. J'veux pas que ces gars foulent du pied Income tant que l'on est pas sûr que le Nord ne soit pas impliqué. »

Khol opina du chef et raccrocha, jetant un coup d'oeil vers son patron qui jurait à tour de bras dans le bureau d'à côté. Il chercha le moyen de contacter ce PDG et de lui proposer un rendez-vous pour visiter ses locaux. En tant de guerre, pas la peine de jouer le risque. Et puis ils n'allaient sûrement pas se mouiller pour cinq petits millions.




Au niveau des postes à pourvoir par les deux trinômes, la chose fut simple. On demanda pour les trois messieurs postulant à des postes élevés, des références. D'autres entreprises dans lesquelles ils avaient déjà travaillés, des organisations ou ce genre de chose. Ensuite, le directeur des RH, après avoir sourit quant un postulant prétendent voler sa place, contacta directement les entreprises précitées. Et c'était bien là le problème, ces entreprises devaient exister, devaient avoir un chiffre d'affaires et surtout, ne devaient pas se trouver dans un secteur non-républicain. Discrimination à l'embauche ? Pour une entreprise fabricant des engins de guerre pour le compte des républicains, totalement. Et ils ne s'en privaient pas.

Les événements se déroulèrent mieux pour les jeunes diplômés. Puis qu’après avoir montré leur diplôme, fusse t-il faux ou pas, ils furent tous les trois embauchés. On les invita à commencer au bas de l'échelle et de croître doucement avant de prétendre à des postes élevés.
  • Le premier fut embauché à la chaîne, dans la conception des cockpits des X-wings.
  • Le deuxième au service ressource humaine, en tant qu'assistant.
  • Le troisième était dans les services généraux du site et affilié à l'équipe de maintenance.

On demandait évidemment aux trois gars de la compétence. A eux de prouver qu'ils avaient l'étoffe de leur diplôme.

Enfin, pour monsieur Korsh, il n'y avait pas vraiment d'information à glaner. Ce monsieur travaillait beaucoup, dans les 80 heures par semaines. Premier arrivé, dernier parti. Il passait près de 12 heures par jours dans les locaux d'income, et ce, 6 jours dans la semaine. Ils venaient et repartaient le soir via un chauffeur personnel, affilié à une boîte de transport de luxe. Quelques mercenaires le suivaient en voiture, sans vouloir paraître discret, jusqu'à sa résidence personnelle où ils montèrent la garde. En tous, il y avait une dizaine de soldat, sans parler de la sécurité. Seul et sans enfant, il était ce genre de personne poussiéreuse qui dédiait sa vie à son travail.
#28937
Ainsi donc Incom jouait la prudence et demandait à rencontrer Bane sur Bonadan, ce qui posait quelques petits problèmes à régler, comme déplacer une centaine de personnes jusqu’à la planète où était sensé se trouver le siège social. Et l’autre problème était de trouver un local suffisamment grand en très peu de temps et de faire croire que Benk Investissement était une entreprise installé là depuis un moment. Si bien que l’ordre tomba rapidement et l’offre d’achat fut annulé et aucune réponse ne fut envoyé concernant la demande d’entretien.

L’arrivée de Wyyrlok mit un peu plus de pression sur les épaules de Bane, qui fut envoyé sur Bonadan afin d’obtenir un local, l’échec avec Incom ne devait pas se répéter et le mercenaire quitta rapidement la planète néo-républicaine pour le Secteur Corporatif, laissant la Main de l’ombre aux commandes des opérations.

Sur les six espions chargés d’infiltrer les locaux de l’entreprise, seul trois avaient réussis et ils firent de leur mieux pour conserver leur place. Celui qui était sur les lignes de production travaillait comme un dingue et ne comptait pas ses heures, l’assistant aux Ressources Humaines exécutait sans rechigner toute les tâches qu’on lui confiait et le dernier, en charge de la maintenance du bâtiment, donnait le meilleur de lui-même. Les trois agents du Nouvel Ordre Sith qui s’étaient fait recalés furent quant à eux redirigés sur la surveillance de Korsh.

Les slicers fournirent rapidement aux trois jeunes embauchés des datacartes contenant des virus tels que des trojans qu’ils devraient placer dans le poste de sécurité principal, que seul l’agent de maintenance pouvait atteindre. L’assistant aux R.H fut chargé de se renseigner sur les employés afin de repérer ceux qui pouvaient être corrompus et celui qui était à la production devait trouver un moyen d’obtenir les plans des vaisseaux d’Incom ainsi que les plans d’accès aux locaux en vue d’un hypothétique assaut.

Les espions chargés de surveiller Korsh devait désormais retracer son itinéraire et trouver un lieu propice pour un enlèvement, sa résidence était surveillée de loin et des holophotos et vidéos étaient prises afin de monter un dossier. Le Sith patientait, attendant d’avoir un dossier solide pour agir.
Avatar de l’utilisateur
By Darth Krayt
#29577
La surveillance était toujours maintenue par Wyyrlok et ses sbires et les trois agents ayant réussis à infiltrer Incom s’étaient plutôt bien intégrés. Avec un peu de temps et un dossier solide, la Main de l’Ombre parviendrait certainement à accomplir la volonté de son Maître.

Mais parfois, les ordres étaient les ordres et quand l’ordre en question émanait du Seigneur Noir qui réclamait sa présence sur Nar Shaddaa avec l’ensemble des effectifs déployés sans exception, il n’avait d’autre choix que d’annuler tout ce qui avait été entrepris jusqu’à maintenant et de plier bagage avec toute l’équipe. Aucune raison ne spécifiait l’arrêt de la surveillance de l’entreprise mais il ne valait mieux pas contredire Darth Krayt.

Les slicers supprimèrent les traces de leur passage pendant que les espions quittaient la planète en premier, ceux qui travaillaient au sein d’Incom attendrait la fin de leur journée de travail. Wyyrlok, quant à lui, fulminait en silence, la mission qu’il devait mener à bien était annulé, comme si son Maître ne le jugeait pas capable de réussir. Il était passablement énervé et les hackers préféraient l’éviter, mieux valait ne pas s’attirer ses foudres dans ce genre de situation.

Finalement, une fois la soirée bien entamée et la colère du Chagrien quelque peu calmé, ils prirent la route de l’astroport afin de rallier l’Espace Hutt. Personne ne connaissait la raison de ce soudain rappel, tous ignoraient que le Sith’Ari avait un projet bien plus grand à lancer via son Apprenti.


HRP : Arrêt du RP pour ma part et retrait des PNJs et des moyens engagés sur place. (Darth Wyyrlok, 10 slicers et 10 espions .)
Pnj de Aiden

https://i.imgur.com/xNqsKcH.jpg?[…]

Bordure Extérieure - Secteur Yavin - Yavin IV […]

[Nirauan] Algues Mortes

Le fer ça rouille. Ce genre de projet se me[…]

Naissance impie

Du haut des marches, elle épiait les mouvements d[…]

Protéger la Liberté

PNJ incarné : Cal'Omas président de la Nou[…]

[Dromund Kaas] La dernière ombre

Dans le laboratoire de Lazharr | Arkania […]

Problématiques divines

Les candidats étaient reçus un par un, chacun un[…]

Mandalore [2/2]

https://media.discordapp.net/attach[…]