L'Astre Tyran

StarWars Online Roleplay Cliquez ici pour voir l'intro...

Gérez l'évolution de votre personnage
Règles du forum : Cette zone est réservée aux fiches de présentation validées, qui y sont en libre lecture. Toute modification d'une fiche doit être limitée au minimum possible. Seules les mises à jour des histoires sont autorisées. Des posts supplémentaires liés aux développements de votre personnage ou à la tenue de vos rps sont également possibles, tant qu'ils ne modifient pas la fiche originelle.
Avatar de l’utilisateur
By Nash Frix
#35410
IDENTITE


Nom du Personnage : Nash Frix
Race : Humain
Âge : 18 ans
Planète d'origine : Devaron
PROFIL


Métier : Pilote de chasse
Faction : Nouvelle République
Description : Il fait à peu près la taille moyenne d'un humain avec un mètre soixante-dix-neuf pour soixante-dix kilogrammes, il n'est donc pas très impressionnant. Sa morphologie fait qu'il a des épaules larges, ce qui n'est pas suffisant pour lui donner une carrure imposante pour autant. Son teint de peau est noir, ses oreilles légèrement décollées. Ses sourcils sont naturellement noirs, bien tracés, et de face ses narines sont épatées. Ses lèvres sont légèrement plus volumineuses que la moyenne et ses yeux sont d'un noir profond sur un fond impeccablement blanc, preuve d'une bonne hygiène de vie. Il a systématiquement les cheveux courts avec de très fines et courtes pattes au-dessus des joues, qui suivent la partie haute de l'os que forme la mâchoire. Il a systématiquement un bouc bien taillé, bien dégagé sous la lèvre inférieure jusqu'au haut du menton. Aucun tatouage ni piercing, il n'a que faire de ce genre de décorations.


Histoire : Il vit le jour six ans Avant la Bataille de Yavin sur la planète Devaron, dans la région que l'on appel des Montagnes Bleus et plus précisément dans un camp d'immigrés non autochtones, rejetés par les locaux de la cité voisine la plus proche.

En effet les habitants de Monellian Serat le voyant comme un simple alien, le méprisèrent parfois voire assez souvent, compte tenu qu'il faisait partie d'une minorité sur Dévaron. Et d'un autre côté, les étrangers de passage s'imaginait qu'il était trop proche des locaux, de par le fait qu'il vivait avec eux. Situation bien compliquée et étrange, qui eut tôt fait de lui faire espérer quitter cette planète un jour.

Au milieu de ces tirs croisés, les immigrés n’avaient pas d'autres choix que de rester parquer ensemble et pour les plus chanceux, faire la basse besogne. Comprenez les métiers que personne ne voulait faire en ville. Ce qui ne poussait d'ailleurs pas les locaux à avoir une bonne image de ces gens, limite bannis de la société. De plus ce fût d'une manière non voulue que Nash fût conçu et sa mère refusa de faire le choix de l'avortement malgré les demandes insistantes de Grizz, son père, qui ne voulait surtout pas élever un enfant sur ce monde en sachant qu’il ne pouvait même pas s'assumer lui-même pour commencer. Cependant il reconnut son enfant bien que qu'il n'y avait alors pas de traces écrites affirmant cela, laissant à sa mère le soin de son éducation, ne voulant pas en entendre parler.

Méprisant son monde natal, son paternel n'était bien qu'aux commandes de son air-speeder en survolant les villes aux alentours, oubliant un temps la dure réalité de cette planète. Rêvant d'une société plus juste, basée sur la tolérance et le respect d'autrui, rien de tout cela ne risquait d'arriver, la planète étant alors tombé sous occupation impériale après qu'elle ait refusé de prendre parti pour un camp ou pour l'autre. Pour tout dire, l'avenir semblait bien flou sur cette foutue planète et Grizz réussi à se faire repérer quelques jours plus tôt par un recruteur Sullustéen opérant pour l'Alliance Rebelle. Dans ces conditions les autorités décidèrent bien vite de s'imposer et calmer les ardeurs de la population lorsqu'une cellule rebelle fut découverte, ce qui força les principaux intéressés à se soulever directement contre l'Empire. Suite à cette découverte les troupes impériales mais aussi l'armée régulière locale orchestrèrent alors un véritable massacre, regroupant tous les rebelles ou ceux qui étaient suspectés de l'être. Tous furent exécutés, sans exception.

Comme on peut s'en douter, la mère de Nash prit aussitôt soin de lui et refusa de le quitter ne serait-ce qu'une seconde, surtout si les impériaux venaient à apprendre le choix de son paternel. Heureusement cela ne fuita jamais et les Frix ne furent pas inquiétés, justement grâce à la trop grande distance qui régnait entre le père et sa famille. D'ailleurs bien qu'à l'époque il ne comprit pas ce choix, aujourd'hui il s'est mis en tête que tout était prévu. Ce qui lui fait dire cela ? Sa mère n'a jamais cherché à le descendre ou autre, lui ayant toujours dit qu'il avait choisir de défendre ses principes et ses idéaux, dans l’espérance que toute la galaxie puisse vivre dignement. Et cela impliquait de ne surtout pas mêler ses proches aux actions qu'il entreprenait au risque de représailles, surtout qu'il n'était âgé que de cinq ans au moment des faits. Il aurait été un véritable poids pour prendre la fuite et le La boucherie de Montellian Serat lui donna raison.

Quoi qu'il en soit, il put vivre sans être inquiété par les impériaux, qui en tant que pro-humains contresignèrent même les locaux à stopper la haine qu'ils pouvaient avoir envers les humains des camps de réfugiés. En ce sens, il eut une certaine sympathie envers l'ordre établi et ne ruminant pas dans son coin qu'il anéantirait les occupants de la planète jusqu'aux derniers, sans oublier les atrocités commises pour autant. Marqué à vie pour les horreurs qu'il vit, il gardera toujours une rancœur envers l'Empire Galactique et ses manières expéditives. Avec les conditions particulières régnant sur la planète, Nash eu difficilement accès à une éducation et même au travail, jonglant entre des petits boulots comme mécano ou agent d'entretien ainsi qu'en faisant les vendanges. Vie beaucoup plus compliquée que piloter l’Air Speeder que son père avait laisser sur place et que le gamin ne quitterait plus, une fois qu'il en prit les commandes malgré l'interdiction de sa mère. Derrière sa fierté apparente, Nash se doutait très bien qu'elle e demandait ce qu'il avait bien pu arriver au père de l'enfant, tous deux restant de nombreuses années sans avoir aucune nouvelle. Jusqu'à la libération pour la Nouvelle République en réalité.

Son père prouva une nouvelle fois qu'il avait tout prévu car il informa l'Alliance Rebelle à l'époque qu'il avait un fils, resté sur Devaron et avec qui il avait coupé tout lien pour éviter les représailles que l'Empire pourrait faire subir à sa famille à cause de son choix de rejoindre la rébellion. Grâce à la mort de Grizz, si l'on peut dire, Nash fût bénéficiaire d'une aide inestimable des Pupilles de la République plusieurs années après la proclamation de celle-ci, étant le fils d'un pilote rebelle dont le chasseur explosa durant la bataille de Endor. Les soins, le logement et d'autres nombreuses aident lui seraient alors accordés mais à lui seul et non à sa mère. Meurtri, il fut se résoudre à quitter cette dernière afin de s'envoler vers ce qu'il avait toujours rêvé. Ce qui lui permit de quitter la région des Colonies mais étant déjà âgé de 15 ans au moment des faits, il ne pût bénéficier d’une réelle éducation en rejoignant Coruscant, capitale de la Nouvelle République promulguée deux ans plus tôt. Cependant il s'orienta rapidement vers le pilotage, ayant la même passion et le même talent que son père aux commandes de l’Air speeder qu'il hérita de celui-ci. Il fût revendu peu de temps après avoir été contacté pour bénéficier de la bourse à laquelle il était éligible, afin de quitter Devaron avec quelques crédits en poche en direction de la planète ville. Très vite repéré comme ayant un talent peu commun au pilotage, il fût plusieurs années plus tard affectées à la Marine Républicaine, conformément à ce qu'il désirait faire à sa majorité. Non sans avoir fait préalablement plusieurs Périodes Militaires au sein de différents corps d'armées d’ailleurs, traçant ainsi rapidement et catégoriquement le chemin qu'il voulait emprunter. Ses idéaux étant l'égalité, le respect, la reconnaissance et la liberté, il fût également vite repéré pour les principes auxquels il adhérait. Cherchant à tout prix à être aussi vertueux que son défunt père et cherchant à lui ressembler également dans son parcours.

Mais déterminé et ambitieux comme il est, Nash a toujours rêvé d'être le plus jeune pilote à inscrire son nom dans le prestigieux escadron des Rogue. Il ne se contenterait pas d'être un simple pilote de X-wing comme son père. Il ne le sait pas, mais son paternel était bien parti pour réussir cela avant un terrible accident qui contraint l'Alliance Rebelle à l'écarter des combats, peu de temps avant la Bataille de Yavin. Rappelé en urgence pour participer à la Bataille de Endor, il y perdit la vie en paraphant ainsi les idéaux pour lesquelles il avait toujours rêver de se battre.

A l'heure actuelle il est encore à l'essai bien que très bien positionné dans le classement, trônant à la première place et devançant de loin ses équipiers pilotes tentant aux aussi d'être potentielles recrues volant aux côtés du héro rebelle Wedge Antilles. Ce dernier a d'ailleurs forcément connu son père, Grizz répondant au nom de Rouge 5 et faisant parti de l'escadron mixte regroupant divers appareils à ce moment-là, alors sous le commandement de l'un des rares survivant de la destruction de la première Étoile de la Mort.

Psychologie : Valeureux, ambitieux, volontaire et perfectionniste, il vie cependant au travers de l'image qu'il se fait son père et la fierté qu'il aimerait lui donner s'il était encore là pour le voir. Le problème vient finalement de sa sociabilité, préférant de loin être seul à bord de son cockpit, à s'imaginer tout un tas d batailles auxquels il pourrait participer, s'imaginent des stratégies et des manœuvres audacieuses dont lui seul aurait le secret. Les sujets qu'il aime aborder de lui-même ne sont pas ailleurs pas très varié, commençant par la création de l'Alliance Rebelle, les combats spatiaux auxquels ils ont participé et surtout encore et toujours son père. Ce héro mort en orbite de Endor. C'est un point très important dans sa mentalité, lui qui ne vie qu'en s’imaginent au travers d'un père qu'il n'a jamais véritablement connu hélas. Celui-ci ayant fait le choix de se battre pour une cause et ses idéaux, plutôt que de rester auprès d'un fils qu'il n'avait pas voulu.

Tout comme son père en son temps, il a très tôt eu le désir de vivre une société plus juste, respectueuse et méritocratique, ce qu'est la Nouvelle République a ses yeux contrairement aux Dévanoriens avec qui il a vécu une très grande partie de sa vie. Et pour ce gouvernement récemment formé, il n'hésitera pas une seule seconde à se jeter au cœur du combat en faisant un pas en avant tout le monde, quitte à ce que cela représente un sacrifice. Il ne veut pas mourir, mais il n'a pas peur de celle-ci tant qu'il y passe en protégeant ce qui lui est cher et en l’occurrence, il s'agit là uniquement de ses principes.

Car en effet, un tel acharnement pour intégrer les Rogue et devenir un pilote marquant l'histoire de son emprunte, implique qu'il faut passer beaucoup de son temps libre seul afin de se perfectionner, au détriment de sa vie sociale. Il ne profite pas de sa jeunesse et n'a aucune intention de le faire, pensant qu'il y aura bien assez de temps pour se laisser aller une fois dans l'autre monde. En réalité, il est bercé d’illusions, d'histoires héroïques et s’imaginent qu'il peut changer la galaxie par sa seule volonté. Comme de nombreux jeunes hommes ou femmes, ayant des convictions si puissantes qu'ils s’imaginent être ceux qui changerons la donne.

Un jour, il comprendra que la vie n'est pas toute rose ou noire, mais qu'il faut savoir faire des compromis et se montrer patient, ce qu'il n'est pas. Son désir de voler est de plus en plus tenace, il n'en démord pas et n'est pas près de le faire, se faisant c!#?r comme un rat mort sur la terre ferme. Le rase motte, le vol ou atmosphère ou au milieu du vide spatial a déglingué des TIE à bord de son X-wing, voilà ce qu'il veut. Là, maintenant, tout de suite. Ce qui lui donne un caractère bien entendu impatient mais aussi egoïste, pensant avant tout à ce qu'il veut faire au prestige personnel qu'il peut recevoir plutôt que le bien commun. Ce qui est en contradiction envers ce à quoi il aspire : l'égalité pour tous.
Après tout, il n'a que dix-huit ans et les changements d'humeurs sont fréquents...

Et en savoir plus sur comment son père est mort, bien qu'il soit depuis toujours persuadé qu'il soit tombé en héro.

INVENTAIRE


Crédits :2000
Arme :DL-44 de dotation
Equipement :Équipements standard de pilote républicain
Modifié en dernier par Nash Frix le ven. 26 avr. 2019 22:51, modifié 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
By Discipline
#35412
    Bonjour Nash,

    Je te souhaite à nouveau la bienvenue sur SWOR.

    Ta fiche se lit plutôt bien, même s’il arrive de devoir chercher les implications entre les différents événements cités. Il y a quelques fautes. Mais qui n’en fait pas ?

    Je fais un petit tour d’horizon des points qui ont attiré mon attention …

      « En effet les habitants de Monellian Serat et de ce peuple que sont les Dévaroniens, étant des racistes notables, refusèrent tout contact »

    Je ne savais pas les Devaroniens notablement racistes. Ils ont certes quelques défauts, mais pas celui-ci à ma connaissance. Pourras-tu préciser ta source ?

      « jugés trop proche d'une race très peu appréciée dans la galaxie pour ses traditions barbares »

    Peux-tu la citer ?

    Ces points sont importants étant donné qu’ils sont le décor de l’enfance de ton personnage.

    Puis on enchaîne avec l’Empire, et le père rebelle. Sur ce point, rien à dire, sinon que ce contexte suffit peut-être à justifier les débuts difficiles de Nash dans la vie.

      « il put vivre sans être inquiété par les impériaux, qui en tant que pro-humains contresignèrent même les locaux à stopper la haine qu'ils pouvaient avoir envers les humains des camps de réfugiés »

    Toujours cette histoire. Pour moi il est nécessaire de corriger ce point. Les Devaroniens ont bien des défauts, mais pas celui-ci en particulier. La situation avec l’Empire, et le conflit interne à la planète en temps de guerre est à mon sens un cadre suffisant pour justifier l’histoire de ton personnage. Devaron a connu quelques soulèvements contre le régime impérial, on imagine bien l’ambiance sur place ...

    Le point très positif que je trouve à ta fiche est que tu te donnes un objectif, tu ouvres des perspectives. Un père pilote disparu pour s’inspirer, une ambition sérieuse, des idéaux. Il y a beaucoup de choses à faire.

    Côté psychologie, tu nous décris un personnage qui a beaucoup de nobles qualités, mais qui pourrait bien passer pour quelqu’un d’hautain, peut-être imbu de sa personne. Un idéaliste un peu perché qui pourrait bien se prendre un retour de bâton compte tenu du jugement permanent de nos pairs au sein d’un groupe. Pour équilibrer la balance, il est impatient et égoïste. Tu le dis toi même, il y a de la contradiction, et pas loin, du conflit intérieur. Se voilerait-il la face ? Changements d’humeur fréquents, un brin de lunatisme. Alors oui peut-être, sa psychologie d’adulte n’est pas tout à fait aboutie. Pourquoi pas. Hâte de voir comment tu joueras ça.

    Pour moi, tu as concocté un basique efficace. Il y a quand même une petite chose à corriger au niveau du background devaronien.

    À très vite !

Avatar de l’utilisateur
By Nash Frix
#35413
    Bonjour !
    Merci d'avoir lu ma fiche et relever les points, aussi bien négatifs que positifs.
    J'ai occulté certains détails afin de pouvoir apporter des précisions en RP via des sujets en flashbacks et tout un tas d'autres choses, dont avec la participation de certains membres du forum si j'arrive à en trouver. Ce serait même encore mieux !

    De même pour sa personnalité et tu as justement très bien compris, que je joue sur sa jeunesse et le fait qu'il soit bercé par des idéaux, qui seront peut-être trop grand pour lui. Il va énormément évoluer en RP, c'est une volonté de ma part ne pas en faire un personnage figé et qui ne bouge pas émotionnellement, surtout qu'il n'a que 18 ans. Un gamin qui évoluera avec le contexte du forum, n'étant même pas encore véritablement un adulte. La sortie de l’adolescence, tout ça tout ça :D

    Pour ce qui est du climat sur Devaron, je me suis directement inspire de la fiche Legends de Grizz Frix, qu'il est possible de retrouver : ici

    Je cite donc le passage concerné : "Grizz Frix was born on mountainous Devaron, in the outskirts of a poor town inhabited by both foreigners and Devaronian natives. Due to the fact that he was an alien amongst the majority of the Devaron populace, he was looked down upon and scorned by fellow citizens. The Devaronians held him in low regard due to his alien nature, and offworlders disliked the fact that he lived amongst what they perceived to be aliens."

    Pour ce qui est des traditions barbares, je me suis basé sur la fiche Legends de la planète Devaron que l'on peut retrouver : ici
    Et je cite le passage concerné : "The planet was denied membership in the New Republic due to its violent capital punishment."

    Je me suis basé sur le Legends et le problème est peut-être là, du coup ?

    Au plaisir et à très vite !
Avatar de l’utilisateur
By Discipline
#35414
    Merci pour les précisions ! Je comprends désormais d'où ça vient.
    Tu as fait un petit raccourci sur ce point. Il n'est pas question d'un trait propre aux Devaroniens, ni même un rejet des Devaroniens par les autres peuples. Mais plutôt d'une généralité sur les populations.

    Pour :

      « En effet les habitants de Monellian Serat et de ce peuple que sont les Dévaroniens, étant des racistes notables, refusèrent tout contact avec ceux qu'ils considéraient comme des parias. Et ces derniers étaient également mal vu par les étrangers de passage car jugés trop proche d'une race très peu appréciée dans la galaxie pour ses traditions barbares. »

    Nuance ton propos :

      En effet, étant un étranger parmi la majorité devaronienne, il a été méprisé : d'une part, les habitants locaux le considéraient avec peu de respect à cause de sa nature alien et minoritaire, d'autre part les étrangers de passage voyaient d'un mauvais œil le fait de vivre au milieu d'un peuple qu'ils considéraient comme alien.

    Ca peut paraitre du détail, mais j'y tiens.
    Sinon, tout est bon !
Avatar de l’utilisateur
By Nash Frix
#35417
J'ai enfin édité conformément à ta demande, et j'ai remplacé la phrase par:

"En effet les habitants de Monellian Serat le voyant comme un simple alien, le méprisèrent parfois voire assez souvent, compte tenu qu'il faisait partie d'une minorité sur Dévaron. Et d'un autre côté, les étrangers de passage s'imaginait qu'il était trop proche des locaux, de par le fait qu'il vivait avec eux. Situation bien compliquée et étrange, qui eut tôt fait de lui faire espérer quitter cette planète un jour."

Ta phrase était super et retranscrivais bien la chose, pour éviter de faire un C/C tout bête j'ai dit plus ou moins la même chose. A ma sauce x)

En espérant que cela convienne autrement, aucun problème pour rééditer un ou plusieurs passages !
Alliés de Dugalles [0/5]

... Lecture de la fiche conseillé sur ordinate[…]

Suivre la voix

Le conflit régnait, partout le chaos, le sang, le[…]

[Uyter] Scénario Pirate.

La flotte pirate avait l’habitude de sévir sur […]

Navré de l'attente sur ce dossier. Après étude du[…]

Skylar (Terminée)

Tout cela me parait très bien. A noter que les su[…]