L'Astre Tyran

StarWars Online Roleplay Cliquez ici pour voir l'intro...

Image

Ce monde est une véritable industrie ambulante sur laquelle ont été bâties des villes orbitales incroyablement laides et hideuses. Metellos est également appelée la "Coruscant morte-née". Attention aux Steeps, d'immenses grenouilles rôdant dans les égouts, et redoutables prédateurs connus pour manger les enfants.
Gouvernement : Nouvelle République
#35968


Image


Une heure après l'entrevue avec Vassily, Kurt eut une nouvelle réunion d'urgence à propos de Sullust.

Il était important pour lui d'apporter son aide à une planète au bord de la la destruction.

En plus du gouvernement central de la République il avait plusieurs moyens pour aider Sullust.

Dans sa petite réunion discrète se trouvait le ministre de l'Intérieur, le ministre de la Défense, le chef de la flotte de Métellos, son conseiller jawa Wincky mais aussi deux de ses conseillers de l'ombre Juan Paquito est Enrico Vespucci.


Kurt commença à parler de son franc parler habituel :


« Amiral pour un temps, pourrait-on enlever une partie de notre flotte de défense qui stationne autour de Métellos ce qui n'est actuellement pas vraiment menacée et qui est protégée de plus par la flotte de secteur importante, et envoyer une partie de cette flotte à Sullust qui aurait éventuellement des capacités de stockage pour transporter des passagers afin de sauver des vies Sullustéenes et en tout cas pour aller les secourir.
»


« Si l'on fait bien le compte, de tout ce qui pourrait servir pour transporter des personnes en réalité notre Flotte n'est pas du tout adaptée.

Les choix que nous avons faits sont des choix d'optimisation pour le combat et la défense de Métellos à part dans le croiseur mon calamari nous ne pourrions rentrer pas grand monde dans nos vaisseaux.
»

«
Peut-être pourrions-nous acheter des cargos pour transporté exceptionnellement ces personnes ?
»
Demanda Juan Paquito.
« La GRF a déjà trois grands cargo qui peuvent en tout contenir 90000 passagers ce serait déjà un bon début. »

Le ministre de l'intérieur David Corpa dit :
« Comprenez bien la mesure de la chose Métellos ne peut pas tout faire toute seule et sera aidée par beaucoup d'autres planètes républicaines je l'espère, mais 90000 passagers c'est ce que peut faire seule grande entreprise, mais beaucoup d'autres devraient aider, si nous voulons sauver les 50 millions... »

Kurt pris la parole :


« En tant qu'État et en tant que Républicaine je suis sûr qu'une partie de Métellos serait d'accord pour aider ce monde frappé par cette catastrophe à condition que ça ne coûte pas trop cher.

Il faudrait donc mobiliser plus encore que cela.
Les grandes entreprises pourrait faire cela mais préféreront certainement continuer à gagner de l'argent avec leurs Transports et leur cargaison habituelles.

Le côtés humanitaire pourrait leur faire un peu de pub positive, mais il faudrait que ça ne leur revienne pas cher...
»


Le ministre de l'intérieur David Corpa prudemment :

« Je pense qu'une partie de leurs vaisseaux n'est peut-être pas actuellement utilisée mais surtout pour les motiver ce qu'il faudrait c'est leur payer le coût de revient bien entendu mais également une petite somme.
Cela plus la Pub positive pourrait les intéresser...

Après les inconvénients que nous avons c'est que les Sullustéens sont peut-être atteints d'un mal incurable, ils sont peut-être contaminés par quelque chose et nous ne pouvons pas prendre de risques.
De plus notre planète en surpopulation extrême, nous ne pouvons pas accueillir des gens en plus même si ils ne sont pas grand-chose en termes de chiffres, ils sont néanmoins un certain nombre.
»


Kurt repris la parole :


« Oui nous allons payer un certain nombre d'entreprises pour qu'elle fasse des allers-retours et permettent de transporter les réfugiés.

Nous allons demander aux personnes qui habitent chez nous et qui sont d'origine Sullusteenes et aux autres volontaires qui le souhaiteraient, de faire une contribution volontaire s'il le souhaitent pour amoindrir le coût pour l'État Métellien de cette opération de sauvetage.

Nous allons les aider mais si eux-mêmes peuvent participer à faire des dons pour réduire la facture pour l'ensemble de l'État mais cela sera mieux vu par la population générale.
»


« Y a qu'à faire payer la Sorosub ils regorgent d'argent partout ! » intervint le Jawa..


La Minstre de la guerre dit :


« Les Sullustéen d'origine ne représentent que 0,15 % de la population. »


Enrico intervint alors :
« Ça fait tout de même 1,5 milliards de gens ici...si chacun donne 100 crédits tout de suite nous avons un budget très important pour mener des opérations de sauvetage.

La flotte de défense qui va être envoyée par la République doit être suffisante car il y a beaucoup de chance que certains pirates ou pillards décident de venir voler ce qui peut l'être sur la planéte Sullust dit le Jawa.


Ne serait-il pas légitime si nous investissons du temps, de l'argent et des moyens pour sauver la population de Sullust que cela ne nous coûte pas d'argent?

Je veux dire tout le monde trouverait légitime que ce soit Sullust elle-même qui participe principalement au paiement du coût du sauvetage ça me semble évident non ?
»


« Il n'est pas temps de parler de cela et Sullust tu n'es plus qu'une terre désolée comment pourrait-elle rembourser? »
intervint la Minitre de la Défense en se renfrognant.

Enrico un sourire en coin continua :
« Sullust est d'abord un grand monde d'une très belle technologie de 7 milliards d'habitants.

Même s'il en reste moins il y a forcément là-bas pas mal de matériel et de grandes choses de valeur.

Il doit rester des Speeders, Speeders de combat, des motojets des avions des navettes.

Sans doute une bonne part de ce qu'il y avait sur la planète est déjà parti de la planète les 50 millions de personnes sont certainement celles qui restent sur la planète.

Mais ce qui a été abandonné est certainement ce qui n'a pas pu être emporté trop rapidement trop facilement mais un speeder au garage par exemple qui nécessite des réparations à tout de même une valeur marchande importante.
»

«
Mais cela peut-être vu comme du vol...
»
insista la Ministre

« DE LA RECUPERATION » cria le JAWA ...« si on le fait pas, les pirates le feront !!! »

« Enrico poursuivit sur sa lancée essayant d'y mettre les formes pour la convaincre :

Si vous permettez je dirais personnellement que ce qui n'est plus à personne ne peut-être volé, il faudrait savoir à qui appartient quoi et surtout qu'est-ce qui va rester une fois que nous serons partis et les pillards auront tout pris pour eux. »
«
Vous voulez vous transformer en pillards??
»
demanda la Ministre.

Il reprit encore la parole pour aller au bout de son idée sentant qu'il marquait des points sur les visages autour de la tablle:
« Non pas du tout je veux seulement que tout ce matériel ne tombe pas entre de mauvaises mains.

Il n'est pas nécessaire que des pirates tu le sais qu'il fait à Bas coûts et profite ainsi de formes de soldes géante alors que nous n'aurions que des frais pour sauver une population lointaine.

De plus dans ce que nous emporterions il y aurait une partie qui rembourserait l'intégralité de nos frais en premier lieu, une partie qui paierait le coût des transports privés mis à notre disposition et une partie qui serait utilisée pour les habitants réfugiés de Sullust.

Il y a une partie que nous pourrons garder pour nous éventuellement même si cela reste une forme de caution éventuellement.

Enfin si nous avons une partie de ce matériel l'argent retiré ou ce qu'il y a pourrait aider à trouver un avenir pour les populations expatriées.

En effet il est impensable de sauver nous-même les 50 millions de Sullustéens.

Par contre si nous devons trouver pour ces personnes des gens qui les accueilleraient, cela ne sera pas facile.

Par contre si chacun d'entre eux dispose d'une compétence recherchée dans le monde ou d'une somme et est capable demain immédiatement d'acheter un terrain ou un appartement et cetera vous savez très bien qu'aucun gouvernement galactique ne s'opposera au fait que quelques-uns décident de venir s'installer chez eux.

Il refuseront d'avoir à s'occuper de pauvres miséreux en fuite pour la plupart.
»


Kurt intervint :

« Je suis opposé au fait que le gouvernement Métellien réalise des profits sur cette opération c'est une opération humanitaire.

Par contre oui, si cette opération humanitaire pouvez nous coûter moins d'argent cela serait une possibilité intéressante.

Il nous faut prendre des contacts avec d'autres planètes pouvant accueillir éventuellement des réfugiés miséreux ou sans travail sortant de l'ordinaire.

Nous savons tous que les personnes réfugiées ayant un métier recherché trouveront toujours dans la galaxie l'accueil : un mécanicien hors pair, un artisan particulier trouveront toujours du travail par ailleurs.

C'est les gens au chômage ou n'ayant pas de compétence valorisée qui seront les plus difficiles à caser.

Pour cela il faudra essayer de leur fournir une formation dans divers métiers en tension dans la galaxie et, ou, de leur fournir assez d'argent pour qu'ils puissent acheter une petite terre ou quelque chose afin de devenir des agriculteurs par exemple ou je ne sais quoi d'autre sur une planète adaptée.

Nous allons profité du chemin de retour déjà pour proposer des formations à ceux qui en manquent à des métiers en rapport avec la production agricole, car nous avons des contacts avec beaucoup de planètes, mais pas seulement ces métiers là..et une partie de ce qu'on aura récupéré qui leur revient de droit...peu importe à qui ça appartenait alors...s'il n'y a plus d'Etat nous considérerons que ça appartient aux Sullustéens...quoi que fussent leur propriété réelle avant le drame.

Nous en avons besoin nous sommes en contact avec beaucoup de planètes différentes pour nous approvisionnent en nourriture, aussi nos contacts diplomatiques pourront nous permettre si nous formons les gens à ces métier de peut-être de les aider à s'installer sur des planètes un peu partout dans la galaxie.

Qui a une compétence et un métier utile trouvera toujours une place dans chacune des sociétés.

Je vous demande que nous trouvions très rapidement quelques formateur à mettre dans ces vaisseaux cargo qui vont partir de chez nous.

Idéalement sur des métiers en tension dans la galaxie ça leur permettra de rapidement trouver un travail et une nouvelle vie.
»


Enrico Vespucci demanda la parole :

« Président je représente ici les intérêts aussi vous savez de la GRF pour les formateurs il n'y aura pas de problème à les envoyer seulement il faudrait évidemment les payer également j'espère que cela sera pris en compte dans le coût total des vaisseaux de sauvetage.
»


Kurt Werner repris :
« Parmi ceux que nous nous aurons sauvés vous ferez également une liste précise de leurs compétences et les durées sur le chemin du retour.
Si nous transportons un Slicer de haut niveau autant éviter qu'il ne parte louer ses services à Coruscant... Nous lui offriront du travail au moins.

Dans nos vaisseaux en partance nous prendrons également quelques guides soit des personnes qui ont déjà visité Sullust et notamment la capitale.

Idéalement pas des Sullustéens parce qu'on ne sait jamais si est un virus autant éviter qu'ils ne soient en contact : ça se transmet souvent plus facilement entre la même espèce.

Je vais tenter de contacter la Sorosub et leur Gouvernement je ne sais pas si ils me répondront sur Sullust même mais je suis certain qu'en cas suivants à suivant dans d'autres secteurs ils ont une antenne qui fera office de direction.
»
Modifié en dernier par Kurt Werner le sam. 24 août 2019 11:52, modifié 1 fois.
#36005
Les vaisseaux commencèrent à se rassembler jusqu'à être prêts 24h après le début de la crise, dans l'intention d'être la tête du convoi des vaisseaux humanitaires... vaisseaux immédiatement prêts à partir de la GRF, Notamment les trois grandes cargos, une corvette Corellienne deux Quasarfires les vaisseaux qui le souhaitaient, ainsi qu'une centaine de chasseur et Bombardier ainsi qu'une partie de la flotte Métellienne.


En apprenant que le convoi de la république partirait seulement un mois après le début de la crise, les bon samaritains de Météllos décidèrent de commencer très tôt et pour cela ils rassemblèrent en urgence les vaisseaux disponibles et partirent avec une partie de la Flotte de Métellos.

La plupart des vaisseaux attendirent le convoi de la République un mois plus tard.



Ils achetèrent aux fournisseurs de la police et directement dans les stocks de la police qui put faire une marge sur ces matériels stockés en réserve : ce grand nombre de menottes et de chaînes pour pouvoir attacher des gens en cas d'émeutes afin de sécuriser les vaisseaux, quelques quantité de gaz rendant inconscients dans une zone fermée.





Espace Mandalorien Population : 41 M[…]

Fiche archivée. Merci de l'intérêt porté à notre […]

Skylar (Terminée)

Fiche archivée. Merci de l'intérêt porté à notre […]

Rimio Straylor

Fiche archivée. Merci de l'intérêt porté à notre […]

Aslan Mulchy

Bien, Déjà, il semble qu'à la fin de l'histoire i[…]

Scénario CSU

Merci de prendre connaissance du sujet ici présen[…]

Scénario Républicain

Merci de prendre connaissance du sujet ici présen[…]

Scénario Impérial

Bien, Avant tout, nous tenions à t'assurer de not[…]