L'Astre Tyran

StarWars Online Roleplay Cliquez ici pour voir l'intro...

Image

Avatar de l’utilisateur
By Helera Kor'rial
#40630
Les tourments des seigneurs noirs se manifestaient de plus en plus, à tel point qu’ils ne la quittaient. Ils s’étaient logés dans les méandres de son esprit, au fur et à mesure de longues séances de méditation face à cette holocron à la forme si particulière. L’impératrice en tête susurrait des paroles à son oreille, ne lui promettant pas la gloire, le pouvoir ni la suprématie. Elle lui montrait une galaxie en paix, forgée de ses mains, purgée de tous les nuisibles qui la peuplaient. Une galaxie unie et pure où vivaient des peuples heureux d’exister et de pouvoir vivre un autre jour. Elle lui montrait l’avènement du nouvel ère des Sith, reforgé à partir de sa personne. Son esprit comme réceptacle de tous les Sith, détentrice du savoir ultime de tous les seigneurs noirs ayant un jour foulé cette terre. Cette corruption n’était pas insidieuse, elle était brutale mais honnête. L’impératrice ne promettait que les ténèbres et la douleur, mais au nom d’une cause plus grande. Helera quant à elle voyait dans ce savoir le moyen de sauver les siens, purger la galaxie et créer une utopie. Le rêve grandissait de jour en jour, à mesure que son sacrifice croissait, tel un virus qui contaminait son corps.

L’inquisitrice était devenue plus impitoyable que jamais, plus silencieuse encore. Elle se déplaçait telle un fantôme, une ombre parmi les vivants, ignorant du fardeau qu’elle portait. Pour sortir de l’ordinaire, Helera avait reçu une communication atypique, à partir des anciens codes de l’ordre Gris. Le genre de code que l’on n’utilisait plus depuis des années. C’était le genre de signal dont elle ne se résolut pas à répondre tout de suite. Elle savait que le code ne venait pas de Nelvaan et avait une légère appréhension sur l’identité de la personne au bout du signal. Son esprit s’était alors perdu en souvenirs, tandis que la vision de sa petite tête blonde apparaissait, son odeur, son dynamisme … Sa seconde, perdue dans les méandres d’une tempête qu’elle ne sut ni prévoir, ni dominer et qui entraîna leur chute à tous … Depuis, elle n'avait plus eu de nouvelles, plus aucun signal qui n’émanait d’elle, que ce soit électronique ou dans la Force. Helera avait alors ressenti un grand vide, littéralement, venant de son ancienne apprentie. Elle avait troqué son existence à quelque chose d'autre. Quelque chose d'aberrant, d’ignomineux et de choquant, voué entièrement à une noirceur plus suprême que ce à quoi ils avaient toujours eu affaire. Helera s’était alors jurée de l’oublier car elle n’aurait pu se résoudre à la détruire.

ImageAlors quand elle eut enfin le courage d’écouter le message, elle eut un immense soulagement, mélangé à un nouveau sentiment de surprise. Ce n’était pas sa petite protégée qu’elle avait là, mais sa sœur, devenue Prima à la suite du décès de feu son amie, Maya Tega. Une mort que les holonews n’avaient pas vraiment pu expliquer, si ce n’est pas les déclarations officiels standards. Helera n’avait pas eu l’occasion à l’époque de lui rendre honneur, prisonnière d’un empire renaissant. Alors l’occasion qui se présenta sonnait peut-être comme un signe de la Force. Le genre qu’il ne fallait pas ignorer, car promettait de nouvelles opportunités. Probablement également de la nostalgie et des larmes.

L’inquisitrice avait répondu positivement et s’était présentée au lieu de rendez-vous, sur Anaxes. Il n’y avait pas d’escorte et cela aurait pu être un piège honteusement manigancé. Mais elle ne le croyait pas et ne pouvait s’y résoudre. Aussi n’était-elle pas l’inquisitrice que tant redoutaient, mais la reine Impériale que la plupart montraient du doigt. La facette faiblarde et avant-gardiste de sa personnalité et de sa couverture. Mais même du titre et de l’appartenance, elle ne le présenta pas. Helera s’était présentée comme à l’époque, seule et sans attache. Elle était habillée d’un long kimono blanc albâtre, couvert par un pardessus de satin pourpre. Ce dernier était parsemé de quelques motifs grisâtres qui dansaient dans une harmonie envoûtante. Son maquillage était plus blanc qu’à l’accoutumé ce qui accentua le contraste avec ses yeux toujours cerclé d’un noir puissant et abyssal. Ses cheveux avaient été attachés en un chignon que deux baguettes gardaient précautionneusement en place. Sa démarche était plus impériale que jamais et son aura presque inexistante, issu des fruits d’un entraînement plus abrupt que d’ordinaire.



La jeune femme aux cheveux blancs se présenta aux contrôles de la planète, utilisant la Force et les quelques informations à sa disposition pour se frayer un chemin jusqu’au lieu de rendez-vous. Lieu dont elle n’avait pas eu le détail. Etait-ce une cantina, un palais ou une simple réception d’hôtel, elle n’en savait rien. La Force la guidait, tout comme les sbires d’Alayna qui l’avaient probablement déjà repérés.

Merci Helera, j'espère pouvoir rejouer avec ta Jen[…]

Un Hutt et des Jeux...

Ambiance “Bu badot of bu jeedai an beet sh[…]