L'Astre Tyran

StarWars Online Roleplay Cliquez ici pour voir l'intro...

Image

Située dans le Système Axum, cette forteresse est connue pour être le Défenseur du Noyau en raison de son emplacement sur la Voie Perlemienne. Oecumenopolis, on peut la comparer à une Coruscant verte en raison des parcs naturels et espaces verts éparpillés autour des cités.
Gouvernement : Nouvelle République
Avatar de l’utilisateur
By Maya Tega
#20441
«  De terrible incident ravagent en ce moment même les rues d'Anaxes. Un groupe radicale pro-humain sème désormais le trouble dans la capitale... »


L'holonet passait en boucle les vidéos des incidents d'Anaxes et de Metellos. Les reportages se succédaient et les interview étaient nombreuses. Contrairement aux propos avancés par les terroristes, ont interviewés les cadets encore présent dans l'académie et les diplomés de la dernière promotion, servant au cœur des Forces de Défense Républicaine. Dans la république, un frisson avait parcouru les état membre. Non de peur, ou de la haine. Juste une énorme incompréhension. La mort du sénateur Morlek était dramatique et avait frappé toute la république. Mais de nombreux autres étaient mort. Des commémorations avait eu lieu partout dans la galaxie. Partout les hommes de tout bord politiques avait enterré leurs divergences le temps de rendre hommage à ceux qui avait tenu tête au terrorisme. Le temps de se souvenir de ce courage, cette envie de liberté et de démocratie, au cœur de la peur et de la terreur. Et dans ce contexte, quelques uns avaient décidé de renier la république. Au nom de la mort de celui qui avait vécu pour elle. Un comble.

L'effroi avait frappé Maya en plein cœur. Elle avait appris à connaître Morlekk dans ses derniers jours. Il avait été un soutient lors de sa proposition de paix. A sa surprise, il avait même pris sa défense, et fait son éloge devant la rotonde. La princesse avait appris à voir le fond de l'homme. Derrière son étiquette de pro-impérial se cacher en réalité un politicien. Un démocrate. Il s'était battu pour ses idées. Pour la paix. A sa mort, Maya c'était juré de tout faire pour rétablir la paix dans la galaxie. Elle en avait fait son devoir. Tant en hommage à l'homme politique que par conviction personnelle. Et voir quelques uns prendre les armes en son nom alors que ses derniers mots avaient été « Ne laissez pas disparaître ce pourquoi je me suis battu » provoquait une peine particulière à Maya. Peu importe qui était ces criminels, ils n'avaient rien comprit à qui avait été Obitt Morlekk. Et à présent, ils ne faisaient que bafoués sa mémoire et ses idéaux.

Lorsque le Rêve d'Aurore entra dans l'atmosphère, les interférences coupèrent le bruit continu de l'Holonet. Il était temps pour Maya de se préparer. Pour cette visite, elle avait adopté une robe simple, d'un bleu nuit. Le but n'était pas de paraître, mais bien d'être. Elle avait demandé une audience auprès des dirigeants de la planète. Sa visite était à la fois symbolique et institutionnelle. En tant que représentante d'une planète voisine, elle venait assurer le soutient de Chandrila et de la République au peuple d'Anaxes. Avant sa rencontre, elle avait mener une conférence de presse sur l'astroport.


«  J'appelle chacun à garder son calme. Peu importe les motifs que les fauteurs de troubles invoquent et invoqueront. Rien ne justifie la violence. J'appelle les manifestants pacifiques à élire un représentant afin que ce dernier puisse rejoindre des négociations. Chacun à le droit d'avoir des revendication et de les faire valoir, mais non de tuer et de faire usage de violence pour les imposer. Je veux que chacun sache que Chandrila et la République soutiendront la décision du peuple. Chaque planète à droit à l'auto-détermination et je veillerai à ce que ce droit fondamental de la nouvelle république soit respecté. Encore une fois, je ne peux comprendre l'usage de la violence. Surtout associé au nom d'un homme remarquable et pacifique qu'est celui d'Obitt Morlekk. Je vous remercie de m'avoir écouté et demande à chacun de retrouver calme et paix »

A la suite de la conférence de presse, Maya se rendit à la rencontre des responsables. La république avait soutenu Anaxes. Comme de nombreuses planètes, elle avait été intégré au cœur du commerce républicain. L'académie était resté ouverte est formé désormais la plupart des cadets des flottes de défense néo-républicaine. Les colonies du Nord avait même recruté de nombreux cadets issus du centre de formation d'Anaxes pour servir dans les flottes régionale. Contrairement aux propos tenus par les terroristes, la république n'avait rien imposé. Pas de fermeture, pas d'humains virés,... Anaxes était républicaine par choix. Contrairement à l'empire la république n'occupait pas des planètes non partisanes. La république n'avait pas imposé de règles stricte sur Anaxes comme l'empire l'avait fait pour éviter la rébellion. Non. Ici que le libre arbitre laissait à chaque planète.

Lorsque Maya arriva au sommet organisé en urgence, les présentations furent superflues.

«  Bien. Merci à tous de me recevoir. Je suis la pour vous réaffirmer le soutien de la nouvelle république. Je vous proposes de mener un sommet avec les représentants des manifestants pacifiques. Les responsables de violences sont des criminels, des radicaux, comparables aux terroriste ayant frappés Coruscant. Ils cherchent à faire plier la démocratie d'Anaxes par la violence et la mort. Et il la justifie par le sacrifice d'un homme pour la paix. Sachez que je ferais tout pour que cette paix raisonne de nouveau sur cette planète. Je reconnais le droit à l'auto-détermination, mais celle-ci doit venir de tout un peuple, et non de marginaux violent. J'ai connu le défunt Obitt Morlekk au sénat. Il m'a soutenu à la rotonde dans ma proposition de paix. Au delà de ses idéaux, j'ai pu connaître un homme réellement humain et juste. A sa mort, je lui ai fait la promesse de tout faire pour rétablir la paix dans la galaxie. Et je pense devoir à son peuple de l'aider du mieux que je pourrais. Je tiens à lui rendre le soutien qu'il m'a apporter.  Alors si votre gouvernement à besoin de la moindre aide, si votre peuple à la moindre doléance, vos enfants le moindre manque, je veillerai à ce qu'il soit comblé. »
Alliés de Dugalles [0/5]

... Lecture de la fiche conseillé sur ordinate[…]

Suivre la voix

Le conflit régnait, partout le chaos, le sang, le[…]

[Uyter] Scénario Pirate.

La flotte pirate avait l’habitude de sévir sur […]

Navré de l'attente sur ce dossier. Après étude du[…]

Skylar (Terminée)

Tout cela me parait très bien. A noter que les su[…]

Vrad était resté à couvert derrière la tente qu[…]

M83 - A Guitar and a Heart Dans le vide de[…]

Acheter, Vendre, Construire

Le jeune Lark avait valider la demande de Monsieur[…]