L'Astre Tyran

StarWars Online Roleplay Cliquez ici pour voir l'intro...

Image

Située dans le Système Axum, cette forteresse est connue pour être le Défenseur du Noyau en raison de son emplacement sur la Voie Perlemienne. Oecumenopolis, on peut la comparer à une Coruscant verte en raison des parcs naturels et espaces verts éparpillés autour des cités.
Gouvernement : Nouvelle République
Avatar de l’utilisateur
By Tyrus Dugalles
#34872
Anaxes était un monde immense puissant par sa flotte de défense et fort de sa réputation de défenseur du noyau. Composé d'une riche population et gouverné par un homme bien particulier depuis maintenant quatre ans. Élue à la tête d'un gouvernement provisoire instauré afin de redresser la planète suite à de nombreuses années d''occupations impériales. Il a été finalement élu pour devenir le Gouverneur officiel d'Anaxes, voici son histoire.



Image


Un pas lourd se faisait entendre, il résonnait au détour d'un des nombreux couloirs qui constellaient le palais d'Anaxes, éclairé simplement par des néons qui amenaient une ambiance tamisée. Les pas rapides de Tyrus frottaient sur la moquette azur du sol, il survolait les couloirs en direction d'une pièce bien particulière.

L'homme était seul, vêtu de son large manteau noir aux broderies d'or et de son képi solidement amarré à sa tête, ses deux bras se joignaient dans son dos. À quelques reprises les bruits de pas furent recouverts par quelques -Hum...hum-, des gargarismes, des -Grumble- et autres bruits gutturaux furent lâchés tout le long du trajet. Dugalles préparait sa voix pour son grand discours, jouant sur les timbres de ses cordes vocales qui vibraient au rythme du Do et du La. Cela faisait quatre ans qu'il était revenu sur son monde, beaucoup de choses avaient été fait depuis, mais encore plus restaient à être entrepris. Son peuple avait été marqué de manière indélébile par l'empire, des sympathisants de l'Ancien Régime étaient encore tapis dans l'ombre d'Anaxes, ainsi il fut entrepris très tôt une vaste campagne de « dératisation ». En réalité, avant d'être mis en forme par l'état, le peuple s'était lui-même charger de débuter les hostilités, se faisant justice à lui-même en établissant un certain nombre de tribunaux populaires afin de se venger des balances à la petite semaine, des anciens miliciens trop sévère et autre raclure qui avait cru bon de pactiser avec le diable fasciste. Ce n'est qu'après l'arrivée de Dugalles et de sa flotte que l'épuration sauvage s'arrêta brièvement. L'Amiral calmant finalement le jeu en y instaurant des règles simples afin d'encadrer les remous du peuple, tout impériaux et collaborateurs impériaux seront jugés avant d'êtres machinalement mis à mort sur des pelletons d'exécutions… C'était toujours plus propre et bien plus efficace que les méthodes plus traditionnels employés par les anaxsis enragés. Des décisions chocs qui ne faisaient pas dans la demi-mesures et qui avaient fait beaucoup parlées d'elle à l'époque…
-Toc toc- le bruit résonna à travers le couloir avant de se taire quelques instants plus tard, la main de Dugalles avait frappé à la porte, par simple mesure de politesse, cette même main se saisisait fermement de la poignée d'entrer avant de l'ouvrir dans un geste rapide. S'engouffrant à l'intérieur de la pièce, ou de nombreux spots de lumière étaient posés ici et là, des techniciens en tout genre s'agitant dans toutes les directions, certains hurlaient des consignes tandis que d'autres trifouillaient sur un éclairage défectueux alors que quelques-un vérifiaient une dernière fois les réglages de différents appareils. Tyrus balaya de son regard sévère le capharnaüm qui lui faisait face, -Hum… Hum- sans exceptions tous les techniciens cessèrent de gesticuler et de beugler. La silhouette impressionnante de Dugalles s'avança jusqu'à arriver au centre de la pièce avant de se figer, 1...2...3 secondes s'écoulèrent et pas un bruit ne se faisait entendre, -Repos, reprenez vos postes- aussitôt les mots furent lâchés aussitôt la pièce s'emplit de nouveau d'un brouhaha continu. Dugalles reprit son chemin jusqu'à un petit pupitre ou était posé un large micro, bureau qui était cerclé par un mur de projecteurs et de petites caméras, tirant sa chaise pour s'asseoir un homme arriva dans sa direction pour déposer un tas de papier reliés par une ficelle blanche, une seconde personne s'approcha pour placer une carafe d'eau sur la table et l'un comme l'autre repartirent aussitôt leurs besognes accomplis.
Dugalles défit le lien qui retenait son discours jetant un dernier bref coup d'œil sur son contenu avant de le remettre sur le pupitre, se servant de l'eau avec la carafe et rapprochant ses lèvres à son verre buvant d'une traite le précieux liquide. Une tierce personne postait au de-là du mur de caméra et des spots leva son bras en l'air, avant de le rabattre, après avoir accompli son acte une dizaine de petites diodes rouges s'embrasèrent. Le regard de Dugalles se braqua sur la caméra qui lui faisait face, ses deux mains se croisèrent.

- Très chères compatriotes, très chers citoyens anexsis, bonjour ! Bon-jour, car aujourd'hui n'est pas un jour comme les autres, aujourd'hui, est un jour à marquer d'une pierre blanche, un jour que l'on connaîtra comme le jour ou la Liberté a su triomphé de nouveau, enfin nous avons pu pleinement nous relever de l'oppression totalitaire qui pesait hier encore sur notre monde. -


Un court moment de pause, la voix de Dugalles s'était élevé sur les deux idées qu'il voulait faire ressortir, les mots triomp-h-é et totalita-i-r-e-s avaient été bien appuyés

- Ont eu lieu pour la première fois après la libération il y a maintenant 4 ans, les premières élections d'Anaxes depuis la mise en place du gouvernement provisoire auquel je siégeais et c'est avec joie que je me tiens de nouveau face à vous aujourd'hui, vous citoyens d'anaxes avez jugé les candidats qui se sont proposés à vous, et vous avez décidé de donner votre verdict ! Vous m'avez choisi moi, et de ce fait, je ferai tout pour honorer votre décision !-


Nouveau temps mort d'à peine une seconde cette fois-ci, parfaitement calculée pour n'être ni trop long ni trop court, calibrer pour pousser le spectateur moyen à rester scotchait aux lèvres de leur nouveau dirigeant.

- Ainsi je ferais tous mon possible pour qu'Anaxes puisse s'illuminer, s'élever et inspirer de sa réussite tous les autres mondes de la République, je ferais d'Anaxes le modèle pour une République nouvelle, pour une République plus juste, ou la démocratie se consacre réellement à la sécurité de ces concitoyens ! Une démocratie qui lutte pour affranchir les derniers esclaves de la galaxie ! Une République enfin unis sous le drapeau de la Liberté, je me battrai pour Anaxes pour ses idéaux et surtout pour ce qu'il y a de meilleur pour elle… Ensemble nous referons de notre foyer le monde que nous méritons. Peuples Anaxsi allons de l'avant ! Changeons ensemble notre système qui s'est laissé gouverner par la faiblesse d'un groupuscule mis en place depuis bien trop longtemps leurs incompétences à gouverner a déjà causé tant de maux tuant nos enfants, faisant des orphelins, des veufs et des veuves ne trahissons par leurs mémoires, lutons contre ceux qui sont l’antithèse de ce que devrait être la République autant que nous devons lutter contre le vil fléau impérial qui ne cesse de tourmenter les habitants des nations libre ! Aujourd'hui, la République doit prévaloir, mais réjouissons-nous, car la Liberté triomphera de nouveau ! Travailleurs de toutes les classes et de toutes les nations, reconnaissez votre ennemi commun ! -


Le discours était ainsi un parfait dosage entre remerciement, annonce de projet d'avenir et qui s’agrémenta surtout d'un message, un appel à peine dissimulé à s'opposer directement au gouvernement Républicain actuel et à reprendre les hostilités avec l'Empire. Il était sans doute bon de préciser que le message avait été diffusé en directe de toutes les stations d'Anaxes et d'Axum mais aussi diffusé en live sur l'holonet cette apparition de Tyrus Dugalles était la première à sortir des frontières du système Auxum depuis 4 ans et il était indéniable que la volonté était de marquer les esprits d'une manière ou d'une autre pour bien faire comprendre que le vieux géant s'était réveillé. Tyrus s'improvisant même une petite sortie de l'écran, ses lèvres esquissant un ultime mot -Au revoir !- se levant de sa chaise alors que l'hymne anaxsi résonnait laissant apparaître le logo de la Nouvelle République et floqué par-dessus le symbole aux couleurs azur et dorée d'Anaxes.
Alliés de Dugalles [0/5]

... Lecture de la fiche conseillé sur ordinate[…]

Suivre la voix

Le conflit régnait, partout le chaos, le sang, le[…]

[Uyter] Scénario Pirate.

La flotte pirate avait l’habitude de sévir sur […]

Navré de l'attente sur ce dossier. Après étude du[…]

Skylar (Terminée)

Tout cela me parait très bien. A noter que les su[…]

Vrad était resté à couvert derrière la tente qu[…]

M83 - A Guitar and a Heart Dans le vide de[…]