L'Armée des Ombres

Saison XI Cliquez ici pour voir l'intro...

La planète du fromage est une planète tout en fromage, où la guerre du fromage a déjà fait plusieurs millions de morts. Si l'empire espère bien que ses mines de fromages continueront à fonctionner malgré les tensions, la république a des vues sur le fleuve de l'hémisphère sud, principal pourvoyeur de fromage concentré de la galaxie
Avatar de l’utilisateur
By Ariès
#28182
Image


Le jour se lève,les premiers rayons de soleil rentrent dans l'appartement ,doucement la Chiss se réveille,le jour J est enfin arrivé.
Arrivé en cuisine ,l'agente se servit un gâteau aux Jogans un dessert préparé à base de Jogans un fruit trouvable dans beaucoup de système de la galaxie,accompagné d'une tasse de café pour se donner un coup de fouet pendant le reste de la journée qui allé être surement très chargé.
Afin d'être opérationnel et propre à 100% la Chiss prit une douche à la base tiède puis de plus en plus froide,les muscles rigides et bien réveillés la jeune femme enfila sa tenue de secrétaire heureusement celle-ci était bien plus confortable que l'habit cintré utilisé lors de sa rencontre avec le Capitaine,elle usa par la même occasion d'un parfum dégageant des fragrances subliment de fleurs et de fruits .
Avant de partir ,elle relut les dernières informations sur sa couverture ,finissant par la même occasion son café après avoir Verrouillé la porte derrière soit,dévalant les marches d'un pas pressé ,elle arriva à son speeder personnel .
Elle enfourcha celui-ci en direction du centre ,plus précisément le lieu de résidence de son nouveau supérieur.

Image


Il était tôt et pourtant le trafic toujours aussi dense ,cette ville n'avait jamais l'air de s'éteindre ,toujours à fourmiller activités,avançant à vive allure ,elle arriva devant un somptueux palais digne d'un Grand Moff,en arrivant à proximité du palais la jeune Chiss se fit intercepter par des gardes ,après avoir expliqué sommairement la situation ,elle fut fouillé et ses papiers furent eux aussi vérifiés ,elle put enfin rentrer dans cette endroit qui ne ressemblait à aucun autre endroit de la ville.
Le lieu était surveillé arrivant à proximité de l'entrée de nouveau les gardes la fouillèrent et l’interro-gère,enfin devant la porte qui était fort massif ,elle appuya sur un bouton ,l'instant d'après une voix sortit d'un petit hautparleur .

"Oui,C'est Pour ?"

La voix était masculine à la fois douce et froide

"Bonjour ,je suis Dana Synn ,la nouvelle Secrétaire Général"

"Un instant je vous pris"

La jeune femme attendit quelques secondes devant la pas de la porte ,jusqu’à se que l'homme reprit d'un ton plus accueillant

" Oui,vous êtes bien Madame Synn ,la Secrétaire que nous attendions veuillez entrer,une personne ne devrait pas tarder à venir"

Cette porte imposante ,s'ouvrit laissant place à un hall richement décoré et fort luxieux ,les portes se refermèrent sans faire de bruit . Sa y est le loup était dans la bergerie,regardant avec minutie les décorations tout en surveillant d'un œil les alentours à la recherche qu'une personne vienne la chercher,elle attendit s'asseyant sur une chaise froide mais confortable.
Avatar de l’utilisateur
By Rhedatt Fanrel
#28275
La Chiss venait d'entrer dans l'antre la plus protégée de la planète ... Le Palais Royal. Fourmilière géante où se déroulait toute la vie administrative et politique du gouvernement, elle était largement gardée comme tout lieu de pouvoir impérial. Depuis que le Roi était devenue le Grand Moff du sur secteur, le rassemblement des bureaux avait amplifié la quantité de personnes qui travaillaient là, et ce faisant les besoins en terme de sécurités. Pourtant, le Palais et ses extensions avait toujours le lieu de règne de la famille régnante, et ce n'est pas sa reconstruction il y a quelques millénaires qui changèrent cela. Cet héritage se sentait lorsqu'on regardait la face travaillée de l'édifice, celui-ci s'étendant sur une très grande distance. Nul doute que derrière ces grands murs se déroulaient bien des choses.


Image
La chiss avait déjà était fouillée et inspectée, nécessairement, vue qu'elle était passée par l'une des portes réservées aux employés. Le réceptionniste avait alors transmis la demande, lui permettant de rentrer dans l'édifice et de patienter dans ce qui serait bientôt son nouveau lieu de travail. Les murs et l'arrangement étaient marqués par le style royal têtan, très prisé par le passé par les nobles du Noyau. Beaucoup de travail d'art, de lignes finement détaillées et d'éclairages élégants ornaient l'ensemble. Finalement, même si ce fameux hall restait assez calme, Ariès pouvait y voit passer quelques personnes qui discutaient ou marchaient d'un pas rapide. Pourtant, pour elle, ce n'est pas un être de chair qui vint la trouver, mais un droïde. Un classique droïde de protocole, un des nombreux qui se mêlaient aux fonctionnaires travaillant dans cette antre. Rouge, étrangement, il s'arrêta face à la Chiss.

    « Bonjour Madame Syn. Je suis K-3PO, Droïde assistant du personnel royal. Je serai votre hôte, veuillez me suivre s'il vous plait. »

Le droïde, très classiquement, se détourna donc de la chiss pour entamer sa marche crissante au coeur du hall, menant d'un peu moyennement rapide la jeune femme vers son rendez vous du matin. Il ne faisait qu'un léger bruit metalique, mais c'était rien d'inhabituel. Tout en marchant, il continua son oeuvre.


    « Votre nouvelle affectation est très importante et vous offrira un accès privilégié au sein du Palais et de l'aile royale. Votre passe numérique est d'ores et déjà prêt, vous devrez le récupérer à l'accueil une fois votre rendez-vous terminé, afin de pouvoir circuler librement dans le Palais. Veuillez le garder sur vous en permanence, selon les directives du protocole N37. Vos horaires de travail vous seront communiqués a 12h00 précises sur votre datapad. »

Le droïde connaissait parfaitement son discours et l'expliquait donc avec facilité tandis qu'il avait mené la jeune femme au travers de plusieurs couloirs plus ou moins bondés, laissant entrevoir des bureaux et des zones de travail où des gens s'affairaient. Visiblement toute la zone était très active, comme le laissaient espérer les grands couloirs menant à ces ailes. Le droïde ne prit pas le temps d'expliciter plus de quoi il s'agissait, laissant donc sous-entendre que la jeune femme n'aurait pas besoin d'en savoir plus pour son travail. Une porte finalement se déroba face à eux, dans un soupir pneumatique, et le droïde entra dans le turbolift, invitant la chiss à faire de même. Ils n'étaient que tous les deux dans la cabine, tandis qu'elle filait irrésistiblement et silencieusement au travers du Palais. De nouveau, la voix synthétique du droïde vint briser le silence pour ajouter de nouvelles choses.

    « Lorsque vous vous adresserez à sa Majestée le Roi, veillez à utiliser la nomination protocolaire, à savoir Votre Majestée. Lorsque vous vous adresserez à sa Majestée la Reine, veillez à utiliser la nomination protocolaire, à savoir Votre Majestée. Lorsque vous vous adresserez à son Altesse le Prince, veillez à utiliser la nomination protocolaire, à savoir Votre Altesse. Toutes ces nominations peuvent être accompagnées de l'apport du terme "royal". Il est de votre devoir de respecter les rangs en présence. »

L'être de métal finit par quitter l'ascenceur une fois la porte ouverte, laissant entrevoir un nouveau couloir richement décoré, un peu plus qu'en bas, avec quelques oeuvres d'art dignes de certaines galeries réputées. L'ambiance n'était plus la même, c'était calme, les quelques portes étaient décorées, très espacées, et le sol était nettement plus travaillé. Cela sentait la royauté à plein nez, c'était certain. A dire vrai, le garde royal, aux armoiries de la maison Keto, complétait ce tableau en offrant la certitude qu'ils n'étaient plus aux niveaux administratifs. Le guide reprit donc sa marche lentement au travers du couloir pour s'arrêter au niveau d'une des portes les plus travaillées et les plus ouvragées. A côté de celle-ci, le panneau de contrôle clignotait en détectant la présence des gens devant, et c'est d'un doigt précis que le droïde signifia leur présence.

    « Vous allez rencontrer sa Majestée Royale. Veillez à appliquer les règles protocolaires que je vous ai évoquées. Je me tiens à votre disposition en attendant la fin de votre rendez-vous afin de vous mener jusqu'à votre lieu de travail. »

Le droïde se décala soudainement pour prendre place à gauche de la porte. Figé, on aurait dit qu'une nouvelle statue venait de s'ajouter à la collection d'ornements qui brillaient dans le couloir. Il semblait ailleurs.


--------------------------------------------



Image
-- Ilya Fanrel Keto Ravellion - Reine de Cinnagar. --



La porte face à laquelle attendait la chiss finit par s'ouvrir et disparaitre dans le mur, comme toutes les portes coulissantes. Derrière elle, un très grand bureau avec une vue plongeante sur une cour intérieure. L'ensemble était bercé par la lumière du jour qui débutait, offrant un beau départ à cette journée. L'intérêt était cossu, rustique, avec d'un côté une imposante bibliothèque, et de l'autre de grandes étagères où semblaient empilés les blocs de données. A côté de la porte était installé un sofa visiblement très travaillé, datant d'une époque plus ancienne mais très bien entretenu. Et surtout, au centre de la pièce, un grand bureau métalique où était installé plusieurs écrans holographiques, avec quelques blocs de données d'un côté et des fleurs de l'autre. En fait, l'ensemble de la pièce restait assez bien décoré, très certainement par une main féminine qui avait du goût. De-ci de-là étaient répartis quelques souvenirs plus ou moins imposants, certainement familiaux pour quelques uns, et plus diplomatiques pour d'autres. C'était odnc une pièce pleine de vie, en pleine utilisation.

Surtout, au final, une femme était installée derrière le bureau. Brune, élégante, en robe, elle se redressa à la vue de la chiss avec un léger sourire sur les lèvres.

    « Vous devez être la nouvelle secrétaire j'imagine ? Comment vous appelez-vous ? Je suis votre nouvel employeur, je crois bien. Bienvenue. »

En faisant le tour du bureau, on pouvait voir que l'humaine était relativement âgée, mais très bien entretenue pour son âge. Peu ornementée, elle n'affichait pas de bijoux, juste un peu de maquillage. Sa robe devait certainement avoir une certaine valeur, mais cela restait simple et fonctionnel. Cela mettait en valeur les formes de la femme, qui du haut de sa soixantaine était encore très séduisante. Elle tendit une main à la chiss, pour l'accueillir.

    « Vous serez la nouvelle secrétaire pour la famille royale pour les quelques mois à venir, il me semble ... J'ai pas reregardé le dossier, mais je crois bien que c'est ça. Vous verrez, cela devrait-être intéressant, enfin, si vous aimez avoir des dossiers à ne plus savoir quoi en faire et des voyages dans tout le secteur. Peut-être avez vous des questions ? »

La Reine adressa de nouveau son sourire à Ariès tandis qu'elle lui faisait signe de prendre place dans un des deux sièges en cuir, profonds, qui étaient disposés devant le bureau. Quant à elle, elle repartit à sa place, en plein contre-jour du soleil têtan, mettant largement en valeur celle-ci.
Avatar de l’utilisateur
By Ariès
#28636
L'attente ne fut pas aussi longue que prévu,le calme plat qui régnait dans le hall s'estompa peu à peu avant d'être remplacé par des cliquetis métalliques réguliers.
Secondes après secondes un forme humanoïde rouge se dessina à l'horizon,ses mouvements étaient saccadés ,la jeune femme plissa légèrement les yeux avant de s'apercevoir que son hôte n'était autre qu'un droïde protocolaire .Basique à première vue seul sa couleur écarlate le différenciait des autres droïdes protocolaire habituel.

" Bonjour Madame Syn. Je suis K-3PO, Droïde assistant du personnel royal. Je serai votre hôte, veuillez me suivre s'il vous plait. "

"Bien ,je vous suis"

Les cliquetis métallique reprirent leur rythme régulier ,la jeune femme suivit son interlocuteur de près ,ne disant rien écoutant les instructions de celui-ci.

" Votre nouvelle affectation est très importante et vous offrira un accès privilégié au sein du Palais et de l'aile royale. Votre passe numérique est d'ores et déjà prêt, vous devrez le récupérer à l'accueil une fois votre rendez-vous terminé, afin de pouvoir circuler librement dans le Palais. Veuillez le garder sur vous en permanence, selon les directives du protocole N37. Vos horaires de travail vous seront communiqués a 12h00 précises sur votre datapad. "

La Chiss répondit avec d'approbation ,le ton toujours aussi froid.

"Bien"


Marchant à travers les méandres de couloir plus ou moins remplis de monde,la Secrétaire put entrevoir des bureaux occupés par le personnel,cette endroit était une ruche ,bourdonnant d'activités,des personnes bougeant de droite à gauche.Chacun affairé à sa propre tache individuel, l'unité K3-PO ne disant rien sur ce qui se déroulait ici montrant sans le dire que se qui se tramait ici ne la regardait pas et qu'elle n'avait guère besoin de s'en soucier.Les 2 protagonistes arrivèrent devant une porte qui se déroba en face d'eux ,le synthétique écarlate entra le premier invitant la jeune femme à de même.Pendant que le Turbolift déambulant silencieusement dans le Palais qui paraissait bien plus imposant que prévue,seul le silence régnait en maître dans la cabine.Le Droïde de protocole brisant celui-ci reprenant ses explication .

"Lorsque vous vous adresserez à sa Majestée le Roi, veillez à utiliser la nomination protocolaire, à savoir Votre Majestée. Lorsque vous vous adresserez à sa Majestée la Reine, veillez à utiliser la nomination protocolaire, à savoir Votre Majestée. Lorsque vous vous adresserez à son Altesse le Prince, veillez à utiliser la nomination protocolaire, à savoir Votre Altesse. Toutes ces nominations peuvent être accompagnées de l'apport du terme "royal". Il est de votre devoir de respecter les rangs en présence. "

L’ascenseur se stoppa et une fois la porte ouverte le droïde sortit,laissant apparaître un couloir aussi richement décoré que le hall d'entrée du Palais.L'atmosphère avait radicalement changeait passant de l'agitation frénétique des bureaux de travail au calme quasi absolu .Les œuvres ,d'arts comme tout le reste de la décoration montraient cette aspect princier,Royal.Après une courte pause ,le droite continua sa marche en direction d'une porte richement ornées et plus travaillés que les autres portes .Un panneau de contrôle clignota en détectant la présence des deux individues.

"Vous allez rencontrer sa Majestée Royale. Veillez à appliquer les règles protocolaires que je vous ai évoquées. Je me tiens à votre disposition en attendant la fin de votre rendez-vous afin de vous mener jusqu'à votre lieu de travail. "

La Chiss n’était pas stressé juste mal à l'aise les aux lieux de l’aristocratie lui était peu famillié voir inconnue ,être dans un lieux de pouvoir militaire Impérial était une chose être dans un lieu de pouvoir Aristocratique Impérial était une tout autre histoire.Comme selon ses dires le droïde se mit sur le côté attendant la jeune femme,malgré le faite que la porte soit ouverte la Chiss n'osait pas bouger ,le malaise était grand ,devant tant d’opulence elle ne pouvait que se sentir toute petite.Ne voulant pas faire attendre son nouveau supérieur ,elle finit par passer le pas de la porte.La salle est inondée par la lumière,comme la porte et le hall ,la pièce est richement décoré;étagère,grand bureau,sofa richement décoré,une vue plongeante vers une cour donné un aspect plus grand à la pièce.Tout était à sa place ,il n'y avait ni trop ni pas assez de décoration juste se qu'il fallait au bon endroit.
Siégeant derrière un bureau sa Majesté Royale se dressa montrant qu'elle était paré d'une robe élégante,les cheveux bruns assez court,elle avait l'air relativement âgée mais assez bien conservé pour son âge ma foie assez avancé .Elle ne portait pas de bijoux à première vue se qui était assez étonnant .

Un léger sourire aux lèvres,elle prit la parole devant la Chiss qui se sentait de plus en plus mal à l'aise.

"Vous devez être la nouvelle secrétaire j'imagine ? Comment vous appelez-vous ? Je suis votre nouvel employeur, je crois bien. Bienvenue. "

L'agente sursauta légèrement ,la phrase assez simpliste de sa Majesté ,l'avait comme surprise,réveillé de la torpeur dans lequel le mal aise l'avait mit.
La jeune femme commença à lever sa main pour faire un salut militaire mais
reprenant ses esprits elle s'inclina et mit finalement le poing fermé sur les seins,s'étant mordu l'intérieur de la joue pour se punir de son erreur.Elle se remit à sa position initial avant de répondre de la manière la plus naturel et sereine possible.

"Exact ,je m'appelle Synn ,Dana Synn et Vous êtes belle et bien mon nouvel employeur.Je vous remercie votre Majesté enchanté de faire votre connaissance"

La Chiss était étonné que sa Supérieur n'ait pas d'autres informations à son sujet.

"Vous serez la nouvelle secrétaire pour la famille royale pour les quelques mois à venir, il me semble ... J'ai pas reregardé le dossier, mais je crois bien que c'est ça. Vous verrez, cela devrait-être intéressant, enfin, si vous aimez avoir des dossiers à ne plus savoir quoi en faire et des voyages dans tout le secteur. Peut-être avez vous des questions ?"

Tout s'expliquaient donc ...

"Ne vous inquiétez pas .Servir est une récompense en soit Votre Majesté"

La Chiss esquissa un léger sourire,malgré le fait qu'elle soit en mission ,être aux ordres d'une personne aussi prestigieuse était une chose qui la rendait fier d'elle.L'agente prit place dans un siège en cuir,vue la qualité du siège il était certain qu'il valait bien plus cher que la solde que gagnait "la secrétaire".Croisant ses jambes ,mettant ses mains l'un sur l'autre sur ses cuisses.

"J'aimerai savoir rapidement à quoi m'attendre et dans qu'elle genre de situation je pourrai me retrouver en effectuant le poste de secrétaire général"

La Reine se trouvant dos à la lumière du jour,une partie de son visage était caché par un contre-jour seul son sourire était visible et cela lui donné un air sinistre ,malgré cela le contre-jour mettait en valeur ses courbes assez bien entretenue .
Avatar de l’utilisateur
By Rhedatt Fanrel
#28776
La Reine ne se voulait pas imposante ni même redoutable, elle restait sympathique, même si un peu détachée. L'arrivée de la chiss lui offrait un bol d'air frais dans ce début de journée qui lui laissait le temps de souffler un peu, et de découvrir une nouvelle facette de sa Galaxie : les chiss. Curieux mélange entre humain et une quelconque autre espèce de la Galaxie, le spécimen face à elle semblait tout à fait charmant. Mais comme toujours avec les chiss, leur réputation est toujours vérifiable. Droit au but, directe, presque froide, la jeune secrétaire restait à la distante qu'on donnait à ceux de son espèce. Cela ne l'affecta pas outre mesure, et elle prit donc le temps de répondre aux questions de son interlocutrice, avec application, et un peu de réflexion.

    « Et bien Mademoiselle Synn ... Tout cela ne doit pas beaucoup différer d'un autre poste de secrétariat. Je crois avoir lu que vous aviez de l'expérience, donc rien de tout cela ne devrait vous faire peur. C'est en grande partie du travail de bureau, beaucoup de papiers, de gestion de dossiers, les rendez-vous, la gestion de votre secrétariat et ses employés, notamment. Vous pourrez aussi nous suivre sur les déplacements de la famille royale, selon votre convéniance. Vous gérerez ça avec certaines personnes du cabinet du Roi. Par ailleurs, le Grand Moff doit notamment rencontrer de temps à autres les gouverneurs, ainsi que certains chefs d'entreprise, selon ce qui se passe. »

L'idée-même de la scène amusa un instant Ilya, ce qui eut pour effet d'illuminer son visage avec un sourire plus amical. Pour autant, elle en revint aux basses réalités matérielles de ce pourquoi elles étaient là. Ce qui attendait la chiss était un peu lourd en terme de travail, et c'est bien pour ça qu'on embauchait des secrétaires. Pour rien au monde elle n'aurait souhaitée être à sa place, mais c'était ainsi ...

    « Rien de bien complexe, comme vous le voyez, juste très chronophage. Et c'est là que vous entrez dans la boucle, parce qu'il faudra gérer les emplois du temps à la minute près, pour ne rien vous cacher. Pour nous deux. »

Cela envoyait la couleur, d'autant plus que la Reine semblait un peu plus sérieuse à ce sujet. Beaucoup de choses reposaient sur cet équilibre précaire, entre réunions politiques et apparitions publiques, tout cela était un grand mélange savant dont le dosage se devait d'être parfait. C'était un défi permanent, rendu possible par l'action commune de tous les membres du Palais. Lourde tâche, donc.

    « Je pense que c'est tout, pour le reste, vous connaissez votre oeuvre mieux que moi, je crois bien. J'imagine que K3 finira de vous montrer où nous nous trouvons. Ici c'est mon bureau personnel, et celui du Roi se trouve à l'étage au-dessus. Il doit être occupé à cette heure-ci, donc je ne vous conseille pas d'aller le voir encore, mais il sera content de faire votre connaissance, puisque nous aurons à travailler un moment ensemble. Quant à votre bureau, il est à l'étage en-dessous, avec les autres membres de votre staff, mais ça c'est à K3 de vous montrer. Nous vous appellerons par les interphones, si besoin s'en trouve. »

Elle désigna du doigt l'appareil de communication incrusté dans son bureau, comme s'il fallait le rappeler. C'était inutile, vue ce qu'avait comme expérience la jeune femme, mais sait-on jamais. Finalement, elle prit quelques secondes pour lui laisser digérer tout ça, tandis qu'elle-même faisait le point. Elle observait le visage de la jeune chiss, et ses traits bleus si fins. C'était à la fois perturbant et curieux, cela donnait envie d'en savoir plus. Et puis elle semblait si jeune, et pourtant si droite déjà. Son instinct de mère la titillait à cet instant, dans une espèce de curiosité un peu déplacée ...

    « Bon, je dois avoir fait le tour ... N'hésitez pas à aller rencontrer vos collègues. Oh, et puis-je vous demander, si ce n'est pas indiscret ... D'où venez-vous ? Il n'est pas courant de voir des gens de votre espèce, sans vouloir vous offenser. C'est simplement intriguant, surtout à ces postes ... Le seul connu est Grand Amiral, alors ... Non, enfin, ce n'est pas un jugement. Mais j'imagine que dans le Nord les choses sont différentes, n'est-ce pas ?

    Oh et si vous voyez le Prince, ne vous étonnez pas qu'il n'apparaisse pas dans la plupart des emplois du temps, il est assez libre de ce qu'il fait, même s'il se greffe régulièrement à ce que fait le Roi. Il viendra sûrement vous parler .. Mais je crois qu'il n'est pas sur Têta ces jours-ci. Enfin, vous verrez, il est charmant.
    »

Très charmant. Non ?
Avatar de l’utilisateur
By Ariès
#28803
L'arrivé d'une nouvelle employer devait la détendre ,elle était plus souriante que jamais mais sur son visage.Il y avait une pointe de curiosité ,il est clair que l'on ne croise pas des Chiss tout les jours ,cette espèce était considéré comme exotique et ils préfèrent rester dans l'Ascendance que de partir autre part.
Le visage inexpressif du moins avec un léger sourire de façade la Secrétaire écouta attentivement chaque mots qui sortaient de la bouche de la vielle femme.

"Et bien Mademoiselle Synn ... Tout cela ne doit pas beaucoup différer d'un autre poste de secrétariat. Je crois avoir lu que vous aviez de l'expérience, donc rien de tout cela ne devrait vous faire peur. C'est en grande partie du travail de bureau, beaucoup de papiers, de gestion de dossiers, les rendez-vous, la gestion de votre secrétariat et ses employés, notamment. Vous pourrez aussi nous suivre sur les déplacements de la famille royale, selon votre convéniance. Vous gérerez ça avec certaines personnes du cabinet du Roi. Par ailleurs, le Grand Moff doit notamment rencontrer de temps à autres les gouverneurs, ainsi que certains chefs d'entreprise, selon ce qui se passe."

La nouvelle secrétaire resta muette mémorisant les informations énoncées ,laissant Sa Majesté continuer ses explications qui semblaient ne pas être finit.

"Rien de bien complexe, comme vous le voyez, juste très chronophage. Et c'est là que vous entrez dans la boucle, parce qu'il faudra gérer les emplois du temps à la minute près, pour ne rien vous cacher. Pour nous deux "

Le visage de la Noble illuminé par son sourire avait été remplacé par un visage sérieux qui n'avait tout sauf l'air de rigoler.Vue ses dires le travail allait être très éprouvant,le timing devait être parfait dans cette discipline.Ariès se retins de lâcher un léger soupir.Rien n’allait être joué d'avance et le stress habituel qu'accumule les secrétaires ne devraient pas tarder à réclamer l'Agente.

"Je pense que c'est tout, pour le reste, vous connaissez votre œuvre mieux que moi, je crois bien. J'imagine que K3 finira de vous montrer où nous nous trouvons. Ici c'est mon bureau personnel, et celui du Roi se trouve à l'étage au-dessus. Il doit être occupé à cette heure-ci, donc je ne vous conseille pas d'aller le voir encore, mais il sera content de faire votre connaissance, puisque nous aurons à travailler un moment ensemble. Quant à votre bureau, il est à l'étage en-dessous, avec les autres membres de votre staff, mais ça c'est à K3 de vous montrer. Nous vous appellerons par les interphones, si besoin s'en trouve."

Donc les bureaux étaient disposés en échelle pyramidal,les status les importants en hauts et les status moindre en bas.
La Reine pointa du doigt l'objet incrusté dans sa table,les yeux de la jeune femme se dirigèrent vers l'objet ,l'examinant rapidement ,ses yeux reprirent leur chemin en direction de Sa Majesté mais celle-ci regardait l'Agente avec des yeux interrogateurs.
Ariès fronça très légèrement les sourcils devant se regard soutenu mais ne voulant pas que sa Supérieur remarque le fait qu'elle ais remarqué la fixette ,elle se remit à observer l'objet comme pour éviter une quelconque critique de sa part.
Pendant de nombreuses secondes elle se sentit mal à l'aise devant la fixation de l'aristocrate ,jusqu'à se que celle-ci repris sont discours.

" Bon, je dois avoir fait le tour ... N'hésitez pas à aller rencontrer vos collègues."

"Bien votre Majesté,je vous remercie pour le précieux temps que vous m'avez accordé"

Ariès fit une révérence avant de faire volte-face mais à sa surprise là Reine avait encore des choses à dire.
Cette fois-ci la Reine doutait ,elle prenait son temps pour peser chaque mot qui sortait de sa bouche.

" Oh, et puis-je vous demander, si ce n'est pas indiscret ... D'où venez-vous ? Il n'est pas courant de voir des gens de votre espèce....

La Chiss se retourna instantanément son visage changea radicalement devenant froid et dur,la mâchoire s'était légèrement contracté à ces mots,cela avait peu être surpris la Reine mais l'Agente ne fit point attention.
Les mots suivants lui étaient restés en travers de la gorge "des gens de votre espèce",une phrase que tant de xénophobes avaient mainte et mainte fois répétés.
Ses yeux étaient emplis de mépris jusqu'à se que la fin de la phrase de la Reine atteignit ses oreilles.

" ..sans vouloir vous offenser. "

En un instant elle se décontracta,elle cligna des yeux puis aborda son sourire de façade à l'aspect chaleureux.Elle ne put s'empêcher de laisser un léger rire gêné pour détendre l'atmosphère.

"C'est simplement intriguant, surtout à ces postes ... Le seul connu est Grand Amiral, alors ... Non, enfin, ce n'est pas un jugement. Mais j'imagine que dans le Nord les choses sont différentes, n'est-ce pas ?"

Le regard dans le vide,arpentant un léger sourire et avec une certaine mélancolie la jeune femme attend quelques secondes avant de répondre à la question ,laissant le silence être maître des lieux pendant un court instant.

" Je ....Je suis née sur Csilla la Capitale L'Ascendance Chiss situé dans les Régions Inconnues..."

Soupire

" J'imagine que vous avez raison Majesté,mais je n'ai pas énormément de souvenir de Csilla,je ne me souviens que de certain bout

Il était claire que la Secrétaire évitait se sujet et restait assez floue.
Elle secoua légèrement sa tête reprenant son visage cordiale et chaleureux.

"Oh et si vous voyez le Prince, ne vous étonnez pas qu'il n'apparaisse pas dans la plupart des emplois du temps, il est assez libre de ce qu'il fait, même s'il se greffe régulièrement à ce que fait le Roi. Il viendra sûrement vous parler .. Mais je crois qu'il n'est pas sur Têta ces jours-ci. Enfin, vous verrez, il est charmant."

Très charmant. Non ?

" Je n'en doute pas Votre Majesté,votre fils est sans nulle doute ravisant ,merci de m'avoir accepté parmi vous ,je ferai mon maximum pour vous satisfaire et ce de n'importe qu'elle manière que ce soit."

De nouveau elle s'inclina avant de sortir,lorsque la porte coulissante se referma derrière elle,elle ne put s'empêcher de lâcher un soupire,parler de sa vie avant l'Empire était clairement un sujet tabou à éviter.
Se souvenant des bonnes paroles de la Reine la Chiss se tourna vers le droïde de protocole qui comme d'après ses dire l'attendait sur le pas de la porte n'ayant pas bougé d'un mini-mètre .
Regonflant son torse pour se donner un coup de fouet ,avant de reprendre la visite du Palais.

" K3,d'après les dires de sa Majesté tu dois me montrer mon bureau,qui est à l'étage en-dessous.Si tu es prêt nous pouvons y aller "

La première épreuve était passé mais la suite des évènements n'allaient surement pas être de tout repos ,pour la jeune Agente.
Modifié en dernier par Ariès le 16 août 2017, 15:27, modifié 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
By Rhedatt Fanrel
#29250
Bien sûr que le Prince était charmant, la plus belle de ses réussites, l'enfant béni des dieux. Comment pouvait-elle le questionner ? Ah, Althar, encore à faire craquer les jeunes femmes, la Reine n'en doutait pas. Une chiss, après tout, ce n'est qu'une humaine à la peau bleue et au caractère de pierre. Elle s'amusa mentalement à cette réflexion avant de se détourner de la chiss, qu'elle gratifia d'un sourire pour la libérer. Elle inclina la tête une dernière fois, ce qui eut donc pour effet de conclure le meeting. Elle ne l'observa pas partir, déjà remise à ses travaux intenses.

A l'extérieur, K3PO, qui n'avait pas bougé, sembla reprendre vie à la vue de la jeune chiss. Il était programme pour être un tel hôte, et il aurait été très étonnant qu'il ait bougé pendant le laps de temps que dura la rencontre royale. Alors qu'il allait poursuivre le protocole habituel, ce fut son invitée qui parla la première. Il ne montra pas de surprise, mais manifesta sa satisfaction, répondant aussitôt de sa voix synthétique.

    « Bien sûr Madame. Un bureau vous a été assigné pour que vous puissiez travailler de la meilleure façon possible. Les effets personnels du précédent secrétaire ont été retirés et il est prêt à l'usage. »

Le droïde reprit donc sa marche, guidant la jeune femme jusqu'à l'ascenceur, avant d'en descendre à l'étage en-dessous, où les bruits étaient déjà plus présents, tout comme l'atmosphère vivante. Visiblement plusieurs personnes travaillaient là, guère nombreuses mais suffisamment pour s'approprier les lieux. Peut-être une vingtaine de personnes. Les salles étaient communicantes, surtout remplies de bureaux et tout ce qui touche à l'organisation. Il y avait pas mal de serveurs, pour tous les dossiers enregistrés, et de quoi communiquer et travailler informatiquement. Rien de bien sortant du commun, donc, seuls les visages des employés semblaient sortir un peu de la norme par leur diversité. Le droïde s'empressa de rejoindre de lui-même un des bureaux fermés. La pièce était arrangé entre quelques bureaux rassemblés, d'un côté, tel un mini open-space, et d'autres bureaux isolés et cloisonnés. Celui-la était l'un d'eux, avec la désignation de "Secrétaire Royal" sur l'écran à côté de la porte, ainsi que le faux-nom de la chiss.

    « Voilà les niveaux secrétariaux, et les adjoints qui y travaillent. Et voici votre espace de travail, aménagé selon les codes génériques relatifs à l'agencement et à l'organisation du Palais Royal pour cette année. »

Cette dernière s’éclipsa lorsque le droïde s'y présenta devant, et tous les deux purent rentrés. Cela restait très classique, bien que le bureau et les quelques autres meubles et arrangements restaient assez massifs, proche du style architectural du lieu. Tout était décoré dans ce but, en réalité, rappelant sans cesse que cela restait un Palais, malgré la modernité évidente qui semblait avoir voulu être mise en avant. Le bureau était au centre de la pièce, tandis que plusieurs écrans étaient disposés aux murs, affichant des informations sur l'organisation de la famille royale. Quelques rangements, quelques blocs de données, des chaises supplémentaires, et le tour est vite fait. Ce serait là son nouveau chez soi l'espace de ces quelques mois.

Sur le bureau, à côté des projecteurs et claviers étaient disposés une très fine carte, avec une image holographique de la chiss dessus, ainsi que diverses informations.

    « Voilà votre carte pour accéder au Palais, Madame. Elle vous donne accès aux niveaux du personnel et les niveaux royaux. Toutes les informations concernant votre poste sont contenues dans celles-ci, au cas où vous auriez des questions d'ordre administratif. Vos horaires également.

    Je reste disponible sur la fréquence dévolue à mon contact, comme vous pouvez le voir sur votre communicateur.
    »
    Il désigna du doigt l'objet sur le bureau, un espèce de grand téléphone, plus lisse, et tactile. « Les canaux réservés à la famille royale sont enregistrés dessus. Ils vous contacteront lorsqu'ils auront besoin de vous, et vous pourrez vous-même les contacter, ou les rencontrer, selon les besoins. Soyez disponible en permanence, même via votre communicateur personnel. »

Il désigna d'un doigt métallique le dispositif sur le bureau, avant de reprendre sa position rigide initiale. Enchainant ensuite, son doigt montra l'écran qu'il mentionna.

    « Les prochains rendez-vous sont inscrits sur cet écran. Comme vous pouvez le voir, un bal sera donné dans 3 jours. Les invités sont déjà prévenus, mais votre prédécesseur n'a pas eut le temps de finir l'organisation du bal. La charge vous est donc dévolue. Vous trouverez tous les détails et tous les contacts sur l'intranet, et votre moniteur. »

De nouveau, il désigna un petit objet posé sur le bureau, à savoir le projecteur holographique pour l'écran de l'ordinateur. Tout était installé, il ne manquait plus qu'à les lancer pour se mettre au travail. Tout était prêt. Finalement, il retrouva sa position rigide initiale.

    « Mon protocole de visite prend fin ici, Madame, à moins que vous ayez des questions à mon égard ? En tant qu'hôte du Palais je reste disponible aux niveaux royaux afin d'aider toute personne qui me le demande. »

Il la fixait désormais de ses réticules lumineux, attendant les derniers mots pour quitter la pièce.
Avatar de l’utilisateur
By Ariès
#29300
« Bien sûr Madame. Un bureau vous a été assigné pour que vous puissiez travailler de la meilleure façon possible. Les effets personnels du précédent secrétaire ont été retirés et il est prêt à l’usage »

« Bien je vous suis »

Elle se demanda un bref instant les raisons du licenciement du ou de la précédente secrétaire mais le droïde ayant repris sa marche rapide d’un pas régulier, la nouvelle secrétaire n’eut d’autre choix que de suivre K3-PO.
Le calme plat de l’étage royale fût place à un léger brouhaha, rendant l’étage plus vivant que celui du dessus, seul une vingtaine de personne travaillaient ici, chaque pièce donnait un accès direct à c’elle d’à côté.
Des bureaux prenaient en partie l’espace des compartiments avec par ci par là des matériaux qui touchaient de près ou de loin à la gestion, en plus de cela la Chiss vit moulte salles de serveur se trouvant à proximités pour stocker le nombre colossal de donnée envoyé et reçu. Elle commençait à se repérer, les salles des serveurs pouvaient être un bon début pour avoir des informations même si la quantité de donnée à traiter était astronomique. Après avoir rapidement observé la décoration assez basique des bureaux, ses yeux écarlates zigzaguèrent en direction des visages qui ne semblaient jamais bouger de leur fauteuil ou du moins juste assez pour parler au camarade d’à côté. Une certaine diversité aux niveaux des visages était visible mais Ariès n’eut pas le temps de les analyser bientôt le droïde de protocole pressa le pas pour s’arrêter devant un des nombreux bureaux verrouillés.

Il y avait de chaque côté une porte mais la porte qui se situait juste devant le duo avait une différence notoire, une inscription était visible sur un écran à seulement quelques centimètres de la porte « Secrétaire Royal » avec en dessous écrit la fausse identité de la secrétaire « Dana Sin ». La porte s’ouvrit sans un bruit et la voix synthétique reprit son discours de présentation, d’un ton toujours aussi uniforme et sans accro cassant de nouveau se calme plat.

« Voilà les niveaux du secrétariat et les adjoints qui travaillent. Et voici votre espace de travail, aménagé selon les codes génériques relatifs à l’agencement et à l’organisation du Palais Royal pour cette année. »

La décoration était très sommaire, aucune touche particulière d’esthétisme hors-mis des meubles d’arrangements d’une envergure assez imposante dont le design était calqué sur le style du Palais, cette touche était particulièrement importante malgré les technologies présentent dans la pièce, celle-ci gardait le style du Palais tout en étant d’une certaine modernité. Le bureau de l’Agente se situait au cœur de la pièce tandis qu’il y avait des écrans en abondance sur les murs désignant des informations sur l’organisation de la famille de Sa Majesté Royale. En rajoutant les blocs de données disséminés un peu partout ainsi qu’une paire de chaise, la description de la pièce était rapidement terminée.
Sur un bureau magistral à proximité des claviers et des projecteurs, une carte ayant une image holographique d’Ariès ainsi que de quelques lignes parlant surement à son sujet mais hélas trop difficile à lire à l’envers. K3-PO ne tarda pas à la pointer du bout de son doigt métallique rouge.

« Voilà votre carte pour accéder au Palais, Madame. Elle vous donne accès aux niveaux du personnel et les niveaux royaux. Toutes les informations concernant votre poste sont contenues dans celles-ci, au cas où vous auriez des questions d’ordre administratif. Vos horaires également. »

« Je reste disponible sur la fréquence dévolue à mon contact, comme vous pouvez le voir sur votre communicateur. »

Il signala de nouveau un objet sur le bureau, une sorte de grand téléphone avec un aspect plus polit et tactile que la normale.

« Les canaux réservés à la famille royale sont enregistrés dessus. Ils vous contacteront lorsqu’ils auront besoin de vous et vous pourrez vous-même les contacter ou les rencontrer selon les besoins. Soyez disponible en permanence, même via votre communicateur personnel. »

En indiquant encore une fois un dispositif sur le bureau avant de faire un pas de recul afin de reprendre sa position initiale sans bouger du moindre centimètre. Seul son doigt faisait des méandres montrant un écran qu’il décrivit.

« Les prochains rendez-vous sont inscrits sur cet écran. Comme vous pouvez le voir un bal sera donné dans 3 jours. Les invités sont déjà prévenus, mais votre prédécesseur n’a pas eu le temps de finir l’organisation du bal. La charge vous est donc dévolue. Vous trouverez donc tous les détails et tous contacts sur l’intranet, et votre moniteur. »

Une unique et dernière fois, le droïde pointa du doigt un objet de taille réduit posé sur le bureau, l’objet en question était un projecteur holographique pour l’écran de l’ordinateur. Tout était déjà prêt et installé, il ne manquait plus qu’à l’utiliser et commencer à travailler, le bras du droïde resta le long de son corps aussi rigide qu’une statue.

« Mon protocole de visite prend fin ici, Madame, à moins que vous n’ayez des questions à mon égard ? En tant qu’hôte du Palais je reste disponible aux niveaux royaux afin d’aider toute personne qui me le demande. »

Elle avait été silencieuse pendant toute la visite et les explications afin de pas oublier le moindre détail, la moindre information mais quand elle put enfin parler sans geine Ariès inclina juste la tête, le visage sérieux et prêt à travailler, ne disant qu’une simple phrase de politesse.

« Bien je vous remercie, je n’ai pas de question dans l’immédiat et j’ai tout ce qu’il me faut en cas de besoin, je sais où vous trouver. »

Le bras appuyé sur le bureau la Chiss attendit que le droïde parte, enfin seule elle put l’espace d’une seconde soupirer avant de s’assoir dans une chaise assez confortable. Tout d’abord, elle commença à fouiller de fond en comble la pièce à la recherche du moindre micro et du moindre capteur. Mais rien … les employés devaient être si rudement sélectionnés que la confiance pouvait être de mise dans le Palais et puis tenter quelque chose d’inconsidéré en ces lieux relevait à se suicider sur le champ. Elle commença par prendre sa carte d’accès lisant rapidement la description la concernant, pas grand-chose d’intéressant et de vrai, elle pouvait être soulagé que ça couverture tienne pour le moment. Puis elle lut avec attention les horaires, sur l’instant elle n’arrivait pas à se donner une idée de la charge de travail casé dans un si petit laps de temps.
De quelques pressions sur le clavier elle commença à ouvrir les fichiers concernant le bal qui débuterait dans 3 jours. Il y avait un nombre assez conséquent d’invités et de haut de gamme si elle pouvait se le permettre, leur nom ne lui disait rien mais les invités devaient faire partie du gratin de l’élite Têtienne. À priori son prédécesseur n’avait abouti le travail qu’à moitié du moins c’est ce qu’elle espéré, au fur et à mesure qu’elle épluché les dossiers, la pile de travail s’agrandissait…

Son cerveau commençait à chauffer, ses neurones à s’agiter dans tous les sens, elle tournait à plein régime, ses yeux rouges s’activaient faisant des allers-retours de droite à gauche regardant tout dans les moindres détails. Lieu, Heure précise, Liste des Invités, Thème du bal, Les Dépenses, Les Vivres et Boissons, Leurs provenances, Leurs Qualités, Leurs Prix, La Décoration, Le Plan du Lieu du Bal ainsi que ses environs, Les heures de Pointes, Les membres du Personnels, Leur Qualifications, Leurs Provenances, L’enjeux du Bal qu’il soit à but festif, diplomatique ou de charité. Après avoir lu moulte et moulte information, elle décida de relire la liste des invités d’après les dire de dire du Capitaine lors de la Réunion qui ne daté que de 2 jours, le plus jeune frère avait des attirances singulières pour les non-humaines. Peut-être une faille à exploiter pour parvenir à ses fins, repensant à cela la Chiss fit une grimace se souvenant de l’Agent Senior qui avait roulé les yeux, un sourire en coin de bouche tout en se tournant les pouces à ce moment-là.

Ariès prit son datapad personnel en main et commença à recopier la liste des invités, il fallait qu’elle mémorise leur nom, leur poste, leur relation avec la Famille Royale et quand le temps le lui permettrait, elle pourra faire des recherches sur les invités pour savoir s’ils sont mêlés eux aussi de prêt ou de loin avec les rebelles. En tant que Secrétaire Royal, la jeune femme supposait qu’elle devrait accompagner la famille Royale pour le bal, ce qui veut dire acheter une robe hors de prix et surement épuiser les quelques milliers de Crédits qu’elle avait dans son compte Bancaire. Elle dut faire de nombreux appel pour s’assurer que tout était en ordre, vérifiant si les dépenses étaient bien exactes, elle n’aurait pas le temps de tout finir dans la journée, le travail était bien trop imposant pour le finir d’une seule traite et cela faisait bien plus d’une paire d’heure qu’elle avait entamé son travail.

Tapotant du bout des doigts la tranche du bureau, Ariès commença à chercher rapidement dans le bureau si le moindre document appartenant à l’ancien secrétaire avait été laissé là, mais hélas la salle avait été nettoyé au peigne fin aucune trace d’un quelconque document, aucun compartiment secret au premier abord. Il est clair qu’elle ne trouverait aucune information dans son bureau, il faudra chercher ailleurs, regardant le temps qu’elle lui restait, elle vit l’heure qui avait fait un bond impressionnant depuis son arrivé dans le cabinet.

13 :47


La Secrétaire Royal sortit de la pièce qui lui était réservée refermant soigneusement la porte derrière elle et la verrouillant afin que personne ne puisse entrer, retrouvant les salles appartenant aux autres secrétaires. Le brouhaha arrivait lentement par vague successive jusqu’à ses tympans, le calme qui régnait il y a seulement quelques secondes dans son bureau était déjà loin, elle se balada dans les locaux esquivant les chaises, les personnes qui se déplaçaient dans cet espace quelque peu confiné. Si, elle voulait tenter d’avoir accès aux informations contenues dans les serveurs par le billet du piratage, elle devait savoir les horaires des autres secrétaires afin de se retrouver au moment opportun seul et sans avoir la moindre chance d’être dérangé.
Retournant dans son bureau, elle appuya sur le dispositif se trouvant sur le bureau, le canal était réservé à la famille Royale et l’Agente le configura pour laisser un message ; appeler la Reine la dérangerait surement alors que laisser un message lui laissait le temps et l’envie de répondre à tout heures. Inspirant et expirant avant de répondre la jeune femme fit quelques onomatopées pour être sûr d’avoir la bonne intonation, elle appuya de nouveau sur le dispositif pour enregistrer le message.

« Votre Majesté Royale veuillez m’excusez si je vous dérange, j’aimerai savoir si vous requerrez ma présence pour le Bal qui se déroulera dans 3 jours ? Si vous désirez quelques informations sur l’avancement je peux vous garantir que l’organisation sera achevée d’ici demain en début d’après-midi, ce qui laissera 2 jours pour parait les imprévus ou les nouvelles contraintes. Si vous désirez me faire part de la moindre tâche qu’elle soit en rapport avec le Bal ou non, je serais ravie de l’exécuter. »

Léger Blanc

« Bon début d’après-midi votre Majesté, je suis à vous à toutes heures »

La Chiss avait l’air perdu dans sa réflexion, elle devait trouver un moyen de pirater les serveurs de manière rapide…un droïde, les droïdes étant de meilleurs pirates informatiques, il serait assez simple de pirater les serveurs et leurs capacités de lectures bien plus rapides que les organiques permettraient de scanner rapidement la montagne de données. Et de manière sur sans avoir le risque de laisser filer une info.

Avatar de l’utilisateur
By Rhedatt Fanrel
#29340
L'étage du Secrétariat s'animait à heure fixe. Comme bon nombre de lieux de travail, celui-ci s'organisait autour d'une journée type de travail, s'étendant souvent de 8h à presque 20h du soir, avec des changements d'équipe et des organisations pour ne pas faire des heures extravagantes. Le droit du travail existe, et il n'est pas là pour rien. A midi il ne reste qu'une équipe minimale, pour faire le traitement des demandes sur l'instant. Tout ce petit monde reste donc très actif toute la journée, avec pas mal de droïdes qui passent ça et là, notamment les droïdes souris qui filent à toute vitesse d'une aile à l'autre. Les quelques autres droïdes sont là selon les nécessités et les échanges, notamment lorsqu'il s'agit de questions portant sur l'étranger.

Et au milieu de cela la chiss a des horaires s'étalant entre 8 heures et 20 heures elle aussi, avec une condition de présence étendue, ainsi qu'une nécessité d'être joignable à tout moment. Elle est la secrétaire de la famille royale, pas une simple employée de secrétariat. Qui dit responsabilité dit véritable tâche et poids du travail. A elle de voir ce qu'elle peut faire avec son accès privilégié. Les gardes restent à l'entrée, et sont assez rapidement accessibles cependant, étant positionnés autour de certains points à l'intérieur du Palais, et au niveau royal.

Quant à toute cette zone, elle est accessible seulement par les employés, qui entrent par une des portes qui leur est réservée. De là le turbolift l'est également, laissant surtout des employés se croiser dans le coin. Le reste du temps tout est fermé, et la nuit seul les gardiens et les droïdes ménagers sont présents, ainsi que des droïdes destinés à s'occuper de la permanence de nuit. Tout cela fait donc un peu de vie dans le lieu, malgré tout.


-----------------------------------------------------------



Le message ne reçut pas de réponse immédiate. Comme à l'accoutumée, les échanges étaient riches à certains instants, surtout liés aux rencontres entre le secrétaire et un membre royal. Le reste du temps redevenait très classique, avec son lot de choses à faire, sans fin. Ariès pourrait y goûter en voyant les dépenses à régler, les gestions des futurs voyages, la vérification de certains éléments du Palais etc. Beaucoup, beaucoup de choses à faire. Puis viennent des réponses, parfois.

    « Nous nécessiterons certainement votre présence ce soir-là, allez voir le tailleur royal il vous habillera. Et n'oubliez pas d'inviter également les gestionnaires des Quartiers du Sud. Pas comme la dernière fois. »

Ha ce bal ... Somme toute très classique, mais qui surviennent de temps à autres. Cette fois-là il s'agirait d'une levée de fonds pour une association caritative importante, qui était depuis longtemps lié à la famille royale pour permettre de financer son action. Il y avait donc là un peu d'enjeu tout de même. Une bonne centaine d'invités, de la musique, beaucoup de nourritures, et tout cela ferait un cocktail suffisant pour lever les millions nécessaires aux prochains projets de l'année.

Finalement, plus tard, avant les heures de départ, et dans un niveau déjà moitié vidé de ses employés, le signal du communicateur retentit dans le bureau de la chiss. Tout droit venu d'un des bureaux royaux.

    « Il me faudrait rapidement les dossiers concernant les parcelles royales actuellement concédées sur Keres II, s'il vous plait, je ne les trouve plus du tout. Et amenez moi aussi le dossier sur les concession faite entre les semestre 7 et 15, je n'ai rien sur mes blocs de données. »

Une voix masculine. Une demande formulée à voix haute, en communication directe. Plus qu'à chercher, de toute façon tout est numérisé aujourd'hui. Ca doit facilement se retrouver dans les archives et les dossiers contenues sur l'intranet. Allez allez. Vous êtes attendue Madame la Secrétaire.
Avatar de l’utilisateur
By Ariès
#29633
Le message étant envoyé la Chiss souffla, écrasant son dos sur le dossier du siège admirant le plafond comme pour trouver une quelconque échappatoire. Elle attendait que la Reine donne sa réponse pourtant après de longue minute d’attente rien ...aucun signe de celle-ci, aucun appel, aucune réponse. Après tout comment s’était-elle permit d’espérer une réponse directe de sa part ? Elle devait être bien plus débordé qu’elle petite secrétaire générale. La Chiss du se remettre au travail, la tâche étant bien plus ardue que ce qu’elle s’était imaginé.

Je peux vous garantir que l’organisation sera achevée d’ici demain en début d’après-midi.


Ariès afficha une grimace de mécontentement, elle avait parlé trop vite, comment pouvait-elle boucler cette masse de travail en un jour, irréalisable. Cependant le mal était fait il était impossible de revenir en arrière, il faudra se dépasser pour réussir ce défi et de nombreuses heures de sommeil devront être sacrifier pour mener à bien ce projet colossal. La secrétaire n’avait pas le temps de se lamenter sur son sort, il faut se remettre au travail et réussir coute que coute. Le nez de nouveau plongé sur les holos-écrans et autres datapad disséminé sur le bureau.

La Vie s’achève, mais le travail jamais


Le dispositif d’enregistrement s’activa, diffusant pendant une paire de secondes une musique en guise d’alarme pour prévenir la Secrétaire d’un appel. L’appareil extirpa la jeune femme de son travail qui l’absorbait depuis quelques heures.

Nous nécessiterons certainement votre présence ce soir-là, allez voir le tailleur royal il vous habillera. Et n'oubliez pas d'inviter également les gestionnaires des Quartiers du Sud. Pas comme la dernière fois.


Pendant que l’appel était en cours la jeune femme prit son datapad personnel en main pianotant les informations que communiquait Sa Majesté.

-Voir le Tailleur
-Inviter les gestionnaires des Quartiers du Sud


Les bals quelque chose d'encore inconnue pour la jeune femme, elle se faisait une vague idée de ce genre de rendez-vous de la haute société, elle avait en tête les individus tous habillés sur leur 31, dansant au rythme d’une musique lente dans une immense pièce ayant un parquet lisse ; de grandes tables remplis d’amuse-bouche et autre fantaisie. L’idée qu’elle s’en faisait été une idée un peu rêveuse. Bien évidemment le travail sur lequel, elle travaillé montrait que la chose était quelque peu différente. L’idée de rencontrer un tailleur l’a mis assez mal à l’aise, de son point de vue les tailleurs étaient des personnes un peu trop tactiles à son gout, sa dernière rencontre avec un tailleur s’était plutôt mal passée et celui-ci avait fini avec une trace de main sur la joue droite.

Après cette brève interruption la secrétaire se remit au travail, envoyant pendant ce laps de temps les invitations aux Gestionnaires des Quartiers du Sud furent envoyées avant d’être de nouveau coupé dans son travail par cette fois-ci un appel de la personne la plus importante du Palais, le roi... Ariès avala sa salive avant d’appuyer sur le bouton du communicateur afin de prendre l’appel.

Il me faudrait rapidement les dossiers concernant les parcelles royales actuellement concédées sur Keres II, s'il vous plait, je ne les trouve plus du tout. Et amenez-moi aussi le dossier sur les concessions faites entre les semestre 7 et 15, je n'ai rien sur mes blocs de données.


Les parcelles royales concédées sur Keres II …. Cela ne lui-disait absolument et le constat fût le même pour les concessions faites entre les semestre 7 et 15, que de chose inconnue à trouver. Prenant une courte inspiration la jeune femme appuya sur le bouton du communicateur
Bien Votre Majesté, j’arrive sur-le-champ.


Le Communicateur venait de s’éteindre, le chrono était lancé, la Chiss se précipita sur les holos-écrans cherchant sur l’intranet, les dossiers en question en écrivant les mots clefs dans les barres de recherches. Il ne fallut pas plus d’une milliseconde pour afficher les résultats, tout n’était qu’une affaire de triage chercher rapidement et efficacement les bons dossiers, démêler les bons des mauvais, ses yeux rouges piments zigzaguèrent sans relâches d'un écran à un autres, les doigts pianotaient dans tout les sens. Après avoir vérifié de manière mineuse les dossiers, elle les téléchargea dans le datapad donné aux secrétaires. Elle sortit de son bureau fermant la porte à clef et pressant le pas en direction du turbo-élévateur à la limite entre la marche rapide et la course , dans le feu de l’action elle appuya plusieurs fois sur le bouton indiquant l’étage Royale. Le fait de donner les dossiers au Roi ne lui posait pas de problème mais qui dit rencontre dit discussion et cela provoquait un certain mal être, de plus la conversation allait surement déboucher sur quelques questions et dans le pire des cas des questions sensibles.

Les portes de l’ascenseur s’ouvrirent afin la jeune femme avait eu l’impression d’y avoir été enfermé depuis des lustres, comme la dernière fois K3-PO était posté à côté de la porte du bureau de la Reine n’ayant pas bougé d’un pouce, celui-ci n’avait pas l’air de réagir à l’arrivée de la Chiss. Posté devant la porte du Roi tout aussi bien décoré que celle de la Reine l’Agente se remit une mèche de côté, lissa rapidement son accoutrement avant de prendre une grande bouffé d’air ; la porte face à laquelle attendait Ariès s’ouvrit avant de disparaitre dans le mur.

Elle fit quelques pas gardant le datapad dans ses deux mains, posté bien droit devant un bureau aussi imposant que celui de la Reine elle fit un « sourire » avant de prendre brièvement la parole.

Bonjour votre Majesté, j’ai les dossiers que vous me demandiez.


Tout en attendant la réaction du Roi, elle tentait de le jauger en regardant Sa Majesté avec attention.
Avatar de l’utilisateur
By Rhedatt Fanrel
#29775
La petite secrétaire fut rapide à répondre. C'est bien, elle prenait vite le plis, et prenait la mesure de ce qui l'attendait ici. C'est sûr que le rythme était spécial, mais cela devait être gratifiant pour elle de servir, et d'être utile à la planète. C'était comme ça qu'il fallait le prendre.

Et c'est pour ça qu'elle pouvait se déplacer aussi librement dans le Palais. Au moins, elle fut encore moins longue à revenir. La promesse était tenue, c'était un miracle. Pas besoin de courir pour autant, il n'était pas l'Empereur. Mais bon. Lorsqu'elle se présenta à la porte, celle-ci s'ouvrit presque aussitôt, parce que la jeune femme était attendue. Pas de doute sur son rôle là-dedans. Et à l'intérieur, elle découvrit un autre bureau royal, plus grand encore que celui de la Reine, aux nombreux meubles et dossiers, l'ensemble étant assez chargée, mais bien organisé. Cela débordait sur les grandes bibliothèques. C'était un vrai lieu de travail, aucun doute à avoir là-dessus.

Malgré tout, la secrétaire pouvait voir que le Roi était occupé. Appuyé sur les coins de son bureau, debout, il semblait en pleine discussion face à un hologramme, un twi'lek à ce qu'il semblait, avec qui l'échange se concluait.

    « - Je ne suis pas convaincu que ce soit la meilleure solution.
    - Et pourtant parfois il faut savoir faire des choix. L'indépendance en est un, ne l'oubliez pas.
    - Peut-être, mais les dangers sont nombreux ...
    - Ne les craignez pas. Bien, nous verrons. Nous en reparlerons d'ici peu, je vous recontacte. »

Rhedatt avait jeté un regard à la chiss, au moment d'amener la fin de la discussion, comme si elle le poussait à s'arrêter là. C'était faux, mais le hasard faisait bien les choses. Les deux hommes se saluèrent d'une inclinaison de la tête, et l'hologramme disparut, au profit d'une projection terrestre, laissant distinguer des parcelles et des informations géographiques. Difficile de dire ce que c'était, mais cela avait certainement rapport avec ce qu'avait demandé le Roi à Ariès. Elle put donc s'avancer, dès à présent, et dire ce qu'elle avait à dire.

    « Bonjour votre Majesté, j’ai les dossiers que vous me demandiez. »

Il était déjà affairé à passer de l'autre côté de son bureau, là où il est normalement assis, pour y regarder un document. Puis finalement, en attendant la voix féminine, et en la voyant devant le bureau, il releva les yeux et lui adressa un sourire de sympathie. Il tendit la main pour récupérer son colis.

    « Bien, merci pour votre rapidité. Comment vous appelez-vous Mademoiselle ? Je n'ai pas eu l'occasion de voir votre nom encore, avec tout ça. »

Le datapad dans la main, le Grand Moff en examina le contenu d'un regard, tout en écoutant la réponse de la jeune femme. Elle avait son charme exotique, oui, c'est certain. Quant à lui il restait somme tout très royal, dans sa tunique pourpre aux manches retroussées, mais sans sa couronne (ou plutôt collier de tête) qui s'était retrouvée sur le bureau, à côté d'une carafe vide et de verres propres. En tout cas, aucune hostilité n'était palpable chez le Roi. Au contraire, il avait l'air amusé par la chiss face à lui. Dire qu'il y a peu il en rencontrait un qui était Grand Moff ... Quelle étrangeté. Bref, aucune hostilité donc. De la sympathie.

    « Et d'où venez vous, Mademoiselle ? Vous êtes du Noyau ? Enfin bon, j'espère que le rythme n'est pas trop intense au Palais, c'est pas toujours marrant d'avoir à courir partout. Mais n'oubliez jamais qu'au moins ça permet à la Royauté de fonctionner, et qui dit Royauté qui fonctionne dit intérêt général protégé et servi. C'est l'essentiel, ne croyez-vous pas ? »

La question était posée sans piège, et avec sincérité. Rhedatt continuait néanmoins de s'affairer derrière son bureau, affichant désormais sur une très grosse part du bureau la projection holographique de ce qui avait été demandé à la secrétaire. Elle pouvait voir sous ses yeux l'ensemble, le tout n'ayant pas vraiment d'intérêts mais c'était toujours marrant à regarder. Le Roi prit le temps de vérifier qu'il avait tout, avant de tourner le dos à son bureau et aller fouiller une des bibliothèques un peu plus loin. Cela l'amenait à tourner le dos à la chiss, au bureau, et à tout ce qui s'y trouvait. Dont plusieurs blocs de données, mais aussi l'appareil de communications et son historique, ou encore son ordinateur personnel. Le tout était à portée de mains.

Et lui, plié qu'il était, commençait à chercher au fond de son armoire pour voir s'il retrouvait son document. Il eut un soupir, laissant entendre qu'il ne trouvait pas, mais cela ne l'empêchait pas de s'affairer. Il ne pouvait plus voir la chiss ni même ce qu'il se passait derrière lui.

    « Mais où c'est passé ça ... Il va vraiment falloir que je trie tout ça ... Bon sinon, vous venez au Bal ? Vous avez pu voir le tailleur ? »

Une question en suspend, non elle ne partirait pas tout de suite. Ah moins qu'elle vienne l'aider. Bref, belle situation que tout cela.
Abafar la collecte

- 24 BX La mission n'allait pas selon les paramè[…]

Le 37ème

Pnj : Padawan Arial Organa Arial encaissai[…]

Nouveau Contact [Arial]

Pnj : Padawan Arial Organa Arial avait re[…]

Petit safari entre amis

Leur "réconciliation" attendrait en eff[…]